NOUVELLE HISTOIRE ÉCONOMIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La méthode cliométrique

Pour se rendre compte de la diversité des sujets étudiés par les new economic historians, il suffit de se reporter aux deux grandes revues signalées précédemment. Comme en économie, l'article prime sur le livre. Le lecteur perçoit immédiatement les différences avec un article d'histoire économique traditionnel – ce qui rend d'ailleurs l'article de cliométrie peu lisible par la grande majorité des historiens. Une fois la problématique posée et rattachée à des débats historiographiques, l'auteur établit les éléments tirés de la théorie économique qui ont servi de cadre conceptuel à sa recherche. À partir de là, il construit un modèle où la variable expliquée est liée à une ou plusieurs variables explicatives. Ces modèles sont souvent empiriques ; ils comportent fréquemment des variables qualitatives, comme le statut socioprofessionnel, la localisation géographique, le sexe, la classe d'âge, à côté de variables quantitatives proprement économiques, comme le salaire, le revenu, l'investissement.

Pour obtenir des résultats pertinents, encore faut-il disposer de données de qualité. On a reproché à la new economic history, à ses débuts, de manquer de soin dans cette phase essentielle de la collecte des données. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Comme le remarquait Robert Fogel en 1990, alors que jadis la discipline se définissait d'abord par une utilisation explicite de la théorie et, en second lieu seulement, par l'accumulation de nouvelles preuves, l'ordre actuel serait plutôt inverse : le travail de recherche sur des sources massives a changé la méthode de l'histoire économique ; de nouvelles techniques d'échantillonnage ont rendu possible l'exploitation de vastes collections de données enfouies dans les archives et l'informatique a réduit dans des proportions phénoménales les coûts de collecte et de traitement. Reste à estimer les équations du modèle à l'aide des techniques statistiques adéquates ; le calcul de régressions permet de distinguer quelles sont le [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

  • : ancien directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification

Autres références

«  NOUVELLE HISTOIRE ÉCONOMIQUE  » est également traité dans :

FOGEL ROBERT WILLIAM (1926-2013)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 000 mots

C'est à soixante-sept ans que Robert William Fogel, professeur à l'université de Chicago (Illinois) a reçu le prix Nobel d'économie 1993, en même temps que son compatriote Douglass Cecil North, soixante-douze ans, professeur à l'université Washington de Saint Louis (Missouri), pour avoir « renouvelé la recherche en histoire économique par l'application de la théorie économique et des méthodes qua […] Lire la suite

HISTOIRE (Domaines et champs) - Histoire économique

  • Écrit par 
  • Michel MARGAIRAZ
  •  • 4 548 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La « New Economic History » (ou cliométrie) et son impact limité »  : […] On nomme cliométrie les travaux visant à appliquer l'économétrie à l'histoire, en d'autres termes à proposer des études d'économétrie rétrospective. Il s'agit de partir d'un modèle économique théorique explicite fondé sur des fonctions algébriques combinant plusieurs variables. Le modèle est testé à l'aide de données quantitatives historiques puisées dans des séries chronologiques relatives aux v […] Lire la suite

NORTH DOUGLASS CECIL (1920-2015)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 999 mots

Douglass Cecil North, professeur à l'université Washington de Saint Louis (Missouri) fut colauréat, avec son compatriote Robert William Fogel, du prix Nobel des sciences économiques en 1993 pour avoir « renouvelé la recherche en histoire économique par l'application de la théorie économique et des méthodes quantitatives aux changements économiques et institutionnels ». Le jury récompensait ainsi […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

6-17 mai 2012 Grèce. Blocage politique à l'issue des élections législatives

économique et de contestation populaire, les résultats des élections législatives anticipées, convoquées en avril, illustrent le rejet de la politique de rigueur budgétaire défendue par Nouvelle Démocratie (N.D., conservateur) d'Antonis Samaras et par le P.A.S.O.K. (socialiste) d'Evangelos Venizelos, qui dirigent ensemble le pays depuis novembre 2011 […] Lire la suite

1er-23 janvier 1995 Union européenne. Présidence française et entrée en fonctions de Jacques Santer

économique et monétaire (U.E.M.) selon le calendrier prévu, c'est-à-dire en instaurant la monnaie unique à partir de 1997. D'autre part, il défend « l'Europe des cultures [qui est] » l'Europe des nations contre celle des nationalismes », car, rappelle-t-il, « le nationalisme, c'est la guerre ». Le 18, le Parlement investit, pour la première fois de […] Lire la suite

1er-31 décembre 1982 Mexique. Entrée en fonctions du président Miguel de La Madrid

économique et financière de son histoire. Il forme un gouvernement composé en majorité de techniciens. Le 20, un allégement du contrôle des changes instauré le 1er septembre est annoncé, ainsi qu'une nouvelle dévaluation du peso, d'environ 50 p. 100 : le dollar, qui valait à peu près 25 pesos au début de 1982, est coté désormais à 95 pesos sur le marché […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean HEFFER, « NOUVELLE HISTOIRE ÉCONOMIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-histoire-economique/