TESTAMENT NOUVEAU

APOCALYPSE DE JEAN

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 6 530 mots
  •  • 3 médias

L'Apocalypse de Jean est le dernier des livres du Nouveau Testament. Parmi cet ensemble d'ouvrages considérés comme «  canoniques » par l'Église chrétienne, elle apparaît comme un bloc erratique. Le contraste est d'abord dans la forme. À côté des Évangiles, des Actes des Apôtres et des Épîtres, elle représente un genre littéraire absolument différent. Le caractère étrange des visions qu'elle conti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apocalypse-de-jean/#i_9175

APOLOGÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 3 540 mots

Dans le chapitre « L'apologétique chrétienne aux premiers siècles »  : […] L'apologétique chrétienne a commencé, au lendemain de la Pentecôte, avec les discours de Pierre (Actes des Apôtres, ii et iii ) et d'Étienne (Actes, vii ) . Elle fut d'abord une défense et un témoignage des juifs chrétiens face aux responsables du peuple juif. Son affirmation majeure était la réalisation des prophéties messianiques. Elle n'impliquait pas pour autant une rupture avec le judaïsme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apologetique/#i_9175

APÔTRES ACTES DES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 848 mots

Second tome d'une œuvre unique, attribuée à Luc, dont le premier est le troisième Évangile canonique. Les articulations entre les deux livres sont nombreuses. L'un et l'autre débutent par un prologue à l'adresse d'un même personnage, Théophile : manière hellénistique de composer l'histoire qu'accompagne l'habitude contemporaine d'écrire les « Actes » des grands personnages (par exemple, les « Acte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actes-des-apotres/#i_9175

ASCENSION DE JÉSUS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 878 mots

Ultime apparition de Jésus relatée par les Actes des Apôtres ( i , 9-11), l'Ascension désigne le moment où le Christ est « enlevé » au ciel le quarantième jour après sa résurrection. Les Actes rapportent que ce même jour, en présence des apôtres réunis sur le mont des Oliviers, Jésus s'éleva vers le ciel et disparut entouré d'une « nuée », expression biblique fréquente qui symbolise la présence de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascension-de-jesus/#i_9175

BARUCH LIVRES DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 700 mots

Tout comme Hénoch, Moïse, Esdras et d'autres, Baruch, fils de Néri et confident de Jérémie, fut, dans le judaïsme préchrétien, le héros et le patron de toute une série d'œuvres littéraires. Sur ce personnage aussi, les Juifs transmettaient un lot de légendes marquantes. Le Livre de Baruch (ou Premier Livre de Baruch) est un petit ouvrage biblique, deutérocanonique (« apocryphe » selon la classific […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livres-de-baruch/#i_9175

BIBLE - Ancien et Nouveau Testament

  • Écrit par 
  • Paul BEAUCHAMP, 
  • Xavier LÉON-DUFOUR, 
  • André PAUL
  •  • 10 302 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le Nouveau Testament »  : […] Dans la littérature chrétienne, vingt-sept livres occupent une place unique, car ils sont la norme de la foi du chrétien. Ils constituent ce qu'on appelle le Nouveau Testament, la seconde partie de la Bible, la première partie étant formée par la Bible des juifs, celle que les chrétiens appellent, par différence, l'Ancien Testament. Le mot « testament », qui traduit le latin testamentum (lui-même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-ancien-et-nouveau-testament/#i_9175

BIBLE - Les livres de la Bible

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SANDOZ
  •  • 7 682 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les premiers écrits chrétiens »  : […] Après l'événement de la Pentecôte, qui suit la mort et la résurrection de Jésus de Nazareth, ses disciples, continuant à participer à la vie cultuelle juive, conservent et transmettent oralement le souvenir de la vie et de l'enseignement du maître. Le message qu'ils propagent rapidement dans l'est du bassin méditerranéen (Paul est à Corinthe en 51 apr. J.-C.) présente Jésus comme le Christ, c'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-les-livres-de-la-bible/#i_9175

BIBLE - L'étude de la Bible

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 6 431 mots

Dans le chapitre « Le judaïsme ancien et les études bibliques »  : […] Une autre riposte à ce que l'on peut considérer comme l'impérialisme méthodologique allemand s'agissant des études bibliques consiste dans les travaux et publications sur l'histoire sociale et littéraire du judaïsme ancien. D'une certaine façon, la Bible, le Nouveau Testament y compris, fait partie de cet univers ancien, dont elle est une pièce intimement solidaire. Il faut noter la participation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-l-etude-de-la-bible/#i_9175

BIBLE - L'inspiration biblique

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 4 573 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Pères de l'Église : artisans et témoins de la doctrine chrétienne de l'inspiration »  : […] À la fin du i er siècle de l'ère chrétienne, donc, dans la fameuse épître aux Corinthiens, que la tradition la plus ancienne lui attribue, Clément de Rome écrit : « Vous vous êtes plongés dans les saintes Écritures, ces vraies Écritures données par l'Esprit-Saint. » Il désigne les prophètes bibliques comme les « ministres de la grâce de Dieu, mus par l'Esprit-Saint ». À sa suite, Justin, Irénée, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-l-inspiration-biblique/#i_9175

BULTMANN RUDOLF (1884-1976)

  • Écrit par 
  • André MALET
  •  • 2 306 mots

Dans le chapitre « L'historien et le théologien »  : […] Il faut distinguer en Bultmann l'historien et le théologien. Bultmann est sans doute l'exégète moderne le plus éminent du Nouveau Testament ; il est en tout cas le plus radical. Son originalité n'est pas d'avoir formulé la règle d'or de tous les historiens : « l'absence de tout préjugé quant aux résultats de la recherche », mais de l'avoir appliquée, avec une honnêteté que Karl Jaspers a pu quali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rudolf-bultmann/#i_9175

COLOSSIENS ÉPÎTRE AUX

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 566 mots

Lettre de saint Paul classée parmi les « Épîtres de la captivité ». Elle est adressée à l'Église de Colosses (cité phrygienne), que l'apôtre n'a pas fondée lui-même et dans laquelle il ne s'est même jamais rendu ( i , 4). C'est un de ses disciples, Épaphras ( iv , 12), qui est à l'origine de cette communauté (tout comme de celles de Laodicée et de Hiérapolis). Une crise au sein de l'Église de Colo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epitre-aux-colossiens/#i_9175

DIEU - L'affirmation de Dieu

  • Écrit par 
  • Claude GEFFRÉ
  •  • 7 959 mots

Dans le chapitre « Les traits caractéristiques du Dieu d'Israël »  : […] Si l'on essaie de synthétiser les traits les plus caractéristiques du Dieu d'Israël, on pourra dire qu'il est à la fois le Dieu agissant (désigné par la troisième personne), le Dieu saint, le Dieu vers-nous ( un « Tu » pour l'homme). Surtout dans la théologie des traditions historiques, Dieu apparaît comme le Dieu agissant , « l'Actant » suprême, le héros d'une histoire singulière dont Israël est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dieu-l-affirmation-de-dieu/#i_9175

DOUZE LES

  • Écrit par 
  • Jacques PONS
  •  • 313 mots

L'appellation « les Douze » a été conférée de façon elliptique par les Évangiles à douze disciples privilégiés de Jésus-Christ, que Luc a appelés Apôtres (Luc, vi , 13). Leur liste nominative est donnée quatre fois dans le Nouveau Testament, de deux façons légèrement différentes. Pour Matthieu, x , 1-4, et Marc, iii , 3-19, les Douze sont Simon, dit Pierre, André, son frère, Jacques, fils de Zébé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-douze/#i_9175

ECCLÉSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 5 742 mots

Dans le chapitre « Les origines et les sens du mot « église » »  : […] Le réflexion sur l'Église est liée à l'origine du terme. Le mot « église » vient du latin ecclesia , simple transcription du grec ἐκκλησία qui, comme εὐχαριστία, ἀπόστολος, n'a pas été traduit par les chrétiens de langue latine afin de lui garder sa signification primitive. Les chrétiens de langue anglo-saxonne, au contraire, ont adopté plus tard un terme de la langue populaire, Kirche , ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecclesiologie/#i_9175

ESCHATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michel HULIN
  •  • 6 356 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Dialectique de l'eschatologie chrétienne »  : […] Le christianisme primitif – dont maintenant près de vingt siècles nous séparent – était foncièrement d'essence eschatologique. Encouragées par les multiples allusions à l'imminence du Royaume qui se trouvent dispersées à travers les Évangiles, les premières communautés chrétiennes ont vécu tendues dans l'attente du prochain retour en gloire et du Jugement dernier . Et c'est l'extrême ferveur de ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eschatologie/#i_9175

GNOSTICISME

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT, 
  • Michel TARDIEU
  •  • 10 629 mots

Dans le chapitre « Les sources »  : […] Les premiers indices de l'existence du courant d'idées désigné par le terme de gnosticisme se trouvent dans le corpus des écrits néotestamentaires, notamment dans la Première Épître aux Corinthiens ( viii , 1) et dans la Première Épître à Timothée ( vi , 20) qui parle « des mots creux et des antithèses de la pseudo-gnose ». Viennent ensuite les réfutations des Pères de l'Église qui donnent d'ab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gnosticisme/#i_9175

GRÂCE

  • Écrit par 
  • Georges CASALIS
  •  • 4 100 mots

Dans le chapitre « Le Nouveau Testament »  : […] Si l'Ancien Testament donne à chén un sens aussi pleinement théologique, on ne s'étonnera pas que, pour le Nouveau Testament, charis ait, avant tout, une signification très personnellement christologique. Certes, l'héritage hellénique se fait aussi sentir, et on trouve des emplois de charis , dans le sens classique de gracieuseté, caractère agréable d'un discours ou d'une personne, mais même ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grace/#i_9175

HOMOSEXUALITÉ

  • Écrit par 
  • Frédéric MARTEL
  •  • 9 204 mots

Dans le chapitre « La répression de l'Église et de l'État : le temps du péché »  : […] Par rapport à l'Antiquité grecque et romaine, l'établissement du christianisme à Rome marque en Occident le véritable début de la condamnation des pratiques entre hommes – laquelle devait perdurer dans l'Europe christianisée jusqu'à la fin du xviii e  siècle. D'une manière globale, sous l'influence du christianisme lui-même héritier des interdits du judaïsme, une morale sexuelle beaucoup plus rig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homosexualite/#i_9175

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 225 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les origines néo-testamentaires »  : […] Au commencement, ici, il y a le fait historique : Jésus de Nazareth ; au terme, il y a la reconnaissance de ce Jésus comme « Christ, Fils de Dieu et Seigneur ». Quatre données, bien mises à jour par la recherche exégétique et historique contemporaine, portent un éclairage décisif sur un tel passage. D'abord : jamais Jésus ne s'est présenté lui-même comme le Messie, le Christ. Ensuite : malgré cela […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesus-jesus-christ/#i_9175

KÉRYGME

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 480 mots

Dans la langue technique des exégètes et des théologiens actuels, le mot « kérygme », décalqué du grec kêrygma , « prédication », « proclamation » (celle de Jonas en Matth., xii , 41), désigne cette activité des disciples de Jésus qui consistait dans l'annonce de la présence vivante du Christ ressuscité, autrement dit dans la proclamation de l'Évangile (le mot classique équivalent serait « évangél […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kerygme/#i_9175

LITURGIE CATHOLIQUE DE L'EUCHARISTIE

  • Écrit par 
  • Jean-Noël BEZANÇON
  •  • 2 120 mots

Dans le chapitre « L'acte originel et sa célébration »  : […] L'originalité du christianisme, c'est que tout s'y ramène à un homme, Jésus de Nazareth, le « Christ » (en grec, celui qui est investi, par une « onction », de toute la puissance de Dieu). Beaucoup plus qu'un fondateur, il est reconnu comme la « Parole de Dieu », le « Fils de Dieu », ayant avec Dieu un tel lien qu'en lui c'est Dieu qui se rend présent. Déjà dans les Évangiles, en particulier celu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liturgie-catholique-de-l-eucharistie/#i_9175

MARC saint (mort en 67 env.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 575 mots

Selon la tradition, l'auteur du deuxième Évangile synoptique, serait né à Jérusalem à une date inconnue et mort vers l'an 67 à Alexandrie. Le Nouveau Testament nous renseigne sur la vie de Marc de manière fragmentaire et l’historicité des données fournies se trouve largement mise en cause par la critique exégétique. L’unique élément incontestablement digne de foi figure dans l’Épître à Philémon ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc/#i_9175

MARIE

  • Écrit par 
  • Hébert ROUX
  •  • 3 033 mots

Dans le chapitre « Marie dans le Nouveau Testament »  : […] Si l'on adopte, avec André Feuillet (« La Vierge Marie dans le Nouveau Testament », in Maria, t. VI), l'ordre chronologique, généralement admis, de la rédaction des textes, on constate tout d'abord que les grandes épîtres pauliniennes (à l'exception d'une allusion indirecte, Gal., iv , 4) ignorent Marie. L'Évangile de Marc, passant sous silence les récits de la Nativité, ne mentionne la mère de Jé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie/#i_9175

MATTHIEU saint (Ier s.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 402 mots

Selon la tradition, Matthieu est l'un des douze apôtres, auteur du premier Évangile synoptique, ayant vécu au i er  siècle apr. J.-C. en Galilée, dans le nord de la Palestine. D'après les Évangiles de Matthieu ( ix , 9) et de Marc ( ii , 14), Matthieu est assis au bureau de la douane de Capharnaüm, ville proche du lac de Tibériade, quand il suit Jésus à son invitation. Dans l'hypothèse où l'ide […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthieu-saint/#i_9175

MIRACLE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 6 604 mots

Dans le chapitre « Les théologiens, l'explication naturelle et la foi chrétienne »  : […] Un quatrième pas est accompli, un quatrième pas qui est un écart. Lorsque la curiosité dévie et recherche le sensationnel, lorsque l'anxiété l'emporte sur la foi et qu'elle réclame des preuves tangibles, contraignantes ; surtout, lorsqu'un rationalisme naissant (et mal compris) s'emploie à discriminer ce que la nature peut ou ne peut pas produire d'elle-même, l'idée de miracle sombre dans l'équivo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miracle/#i_9175

ŒCUMÉNISME

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT, 
  • Georges CASALIS, 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 6 378 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La visée originelle »  : […] Les mots « œcuménisme » et « œcuménique » sont absents du vocabulaire biblique. En revanche, οίκομ́ενη (du verbe οίκε̃ιν, habiter) s'y rencontre assez souvent. L'« œcouménè », l'« œcuménie » (mot dont les équivalents sont couramment employés en allemand et en anglais), c'est la terre habitée, le monde entier, l'univers où les hommes ont élu domicile, par opposition au désert, la terre inhabitée et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oecumenisme/#i_9175

PAPAUTÉ

  • Écrit par 
  • Yves CONGAR
  •  • 5 492 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Fondements évangéliques »  : […] Que Pierre ait eu une place privilégiée, un rang de « premier » parmi les Apôtres, est un fait assuré, dont témoignent les listes d'apôtres (Marc, iii , 16–19 ; Matth., iv , 18-22, et x , 2 : πρω̃τος Σίμων ὁ λεγόμενος Πέτρος, etc.) , l'énumération par Paul des témoins de la résurrection (I Cor., xv , 3-5 : en 55 ou 57) et le fait qu'il appelle Pierre « Céphas », enfin la place tenue par Pierr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papaute/#i_9175

PAUL saint (entre 5 et 15-67)

  • Écrit par 
  • Pierre BONNARD
  •  • 6 985 mots
  •  • 1 média

Dans sa personne comme dans sa pensée, Paul fut et demeure encore aujourd'hui la figure la plus discutée du christianisme. Son autorité d'apôtre elle-même fut âprement contestée jusqu'au sein des communautés chrétiennes qu'il venait de fonder (surtout Gal., i et ii  ; II Cor., x à xii ) . Dans une de ses parties tardives (début du ii e  s.), le Nouveau Testament se fait déjà l'écho de l'incompré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-saint-entre-5-et-15-67/#i_9175

PIERRE ÉPÎTRES DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 778 mots

Dans le Nouveau Testament, deux textes revendiquent le nom de Pierre comme celui de leur auteur, la première Épître de Pierre et la seconde Épître de Pierre. L'une et l'autre présentent des caractères très particuliers. La première Épître de Pierre est plutôt une homélie habillée en lettre afin d'avoir les prétentions d'une véritable encyclique. Écrite à Rome, elle était destinée à des païens conv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epitres-de-pierre/#i_9175

PIERRE saint (mort en 64)

  • Écrit par 
  • Félix CHRIST
  •  • 1 698 mots

Dans le chapitre « Le problème théologique »  : […] Selon les Évangiles, Jésus adresse cinq paroles à Simon Barjona : « Désormais tu seras pêcheur d'hommes » (Luc, v , 10)  ; « Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux » (Matth., xvi , 19 a)  ; « Ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux » (Matth., xvi , 19 b)  ; « Affermis tes frères » (Luc, xxii , 32)  ; « Pais mes agne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre/#i_9175

PONCE PILATE, procurateur romain (26-36)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 518 mots

Procurateur romain de Judée (26-36), mort vers 36. Selon la tradition, Ponce Pilate est un chevalier romain du clan samnite des Pontii (d'où son nom latin, Pontius Pilatus). En 26, l'empereur Tibère, sur le conseil de son favori Séjan qui protège Pilate nomme ce dernier procurateur de Judée, ou plutôt préfet selon une inscription découverte à Césarée. Pilate, cependant, s'attire l'inimitié des Ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ponce-pilate/#i_9175

PRÊTRE, christianisme

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 1 460 mots

Pour le christianisme ancien, comme pour les Églises orthodoxe, catholique et anglicane d'aujourd'hui, le presbytérat est, avec l'épiscopat et le diaconat, l'un des trois ministères conférés par une ordination sacramentelle pour exercer une responsabilité originale à l'égard de la parole de Dieu, de la célébration liturgique et, plus spécialement encore, de la construction de l'Église. Le vocabula […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pretre-christianisme/#i_9175

RÉVÉLATION

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 3 751 mots

Dans le chapitre « Le Nouveau Testament »  : […] Dans le Nouveau Testament, la révélation apparaît comme une « apocalypse », la manifestation d'un « secret caché dans les profondeurs de Dieu depuis l'origine des temps et maintenant dévoilé » (Éph., iii , 5) . Ce secret, œuvre de la sagesse de Dieu, consiste dans la manifestation survenue en Jésus de Nazareth. Celle-ci, répondant aux deux valeurs du mot davar , est à la fois un événement qui plon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revelation/#i_9175

SALUT

  • Écrit par 
  • André DUMAS, 
  • Jean PÉPIN
  •  • 4 781 mots

Dans le chapitre « Le salut chrétien »  : […] On se heurte à quelques problèmes quand on essaie de dégager la doctrine du salut dans le Nouveau Testament. Sans doute le titre de sauveur y est-il, à de multiples reprises, attribué au Christ ; mais c'est seulement dans les parties les plus récentes du texte, à savoir dans les épîtres pastorales, dans l'évangile de l'enfance (début de Luc), et dans l'Évangile de Jean ; il n'y en a pas trace dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salut/#i_9175

SCHILLEBEECKX EDWARD (1914-2009)

  • Écrit par 
  • Raymond WINLING
  •  • 1 130 mots

Théologien catholique dominicain dont les travaux ont souvent inquiété le Vatican, Edward Schillebeeckx est mort à Nimègue (Pays-Bas), le 23 décembre 2009. Né en 1914 à Anvers, il avait été admis à la maison des dominicains de Gand à l'âge de dix-neuf ans. Ordonné prêtre en 1941, licencié en théologie de l'université de Louvain, il approfondit sa formation au centre d'études dominicain du Saulchoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-schillebeeckx/#i_9175

STRASBOURG 1200-1230. LA RÉVOLUTION GOTHIQUE (exposition)

  • Écrit par 
  • Christian HECK
  •  • 1 047 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Ancienne et Nouvelle Alliance »  : […] Les statues de l’Église et de la Synagogue en sont les sommets. Cette représentation met face à face l’allégorie féminine du Nouveau Testament, victorieuse, couronnée, tenant le calice et la croix avec l’oriflamme ; et celle de l’Ancienne Loi, la tête baissée, les yeux bandés, tenant une lance brisée. Ce thème est visible ailleurs. Mais, à Strasbourg, il bouleverse d’abord par les vêtements aux p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/strasbourg-1200-1230-la-revolution-gothique/#i_9175

SYNOPTIQUES ÉVANGILES

  • Écrit par 
  • Marie GUILLET
  •  • 1 030 mots

Les trois premiers des quatre évangiles, ceux de Matthieu, de Marc et de Luc, ont tant de ressemblances entre eux que certains éditeurs ont mis les trois textes côte à côte pour faire apparaître au seul coup d'œil — d'où le terme de « synopse » — ces similitudes, ainsi que les différences éventuelles. La tradition chrétienne a respecté ces trois textes sans chercher à les fusionner et les a intégr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evangiles-synoptiques/#i_9175

THESSALONICIENS ÉPÎTRES AUX

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 992 mots

On attribue à saint Paul deux lettres aux Thessaloniciens. La première, à notre connaissance, est aussi la première des Épîtres de l'apôtre. Elle est, par ailleurs, le plus ancien texte du Nouveau Testament. Envoyée au début de 51 par Paul, qui se trouvait à Corinthe, elle fut destinée à l'Église de Thessalonique (Salonique), capitale de la province romaine de Macédoine et cité devenue libre par u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epitres-aux-thessaloniciens/#i_9175

TOLAND JOHN (1670-1722)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 458 mots

Libre-penseur, John Toland obligea, par sa philosophie rationaliste, à prendre sérieusement en considération les questions que pose le canon biblique. Né le 30 novembre 1670 dans le comté de Donegal, en Irlande, John Toland est élevé dans la foi catholique, mais se convertit à l'anglicanisme avant l'âge de vingt ans. Il fréquente les universités de Glasgow, d'Édimbourg, de Leiden et d'Oxford entr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-toland/#i_9175

TRINITÉ

  • Écrit par 
  • Hervé SAVON
  •  • 3 116 mots

Dans le chapitre « Le Nouveau Testament »  : […] Ce problème n'est pas posé explicitement dans le Nouveau Testament. On y trouve du moins une interrogation qui sera le point de départ des spéculations trinitaires : qui est Jésus ? Les Évangiles nous font entrevoir l'étonnement des foules devant cet homme doué d'une autorité et de pouvoirs surnaturels. « Et vous, qui dites-vous que je suis ? », demande Jésus à ses disciples. « Le Christ », répon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trinite/#i_9175