PAYS NOTION DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le pays, un outil du politique

Le terme de pays est issu du latin médiéval pagensis qui, jusqu'à la fin du ixe siècle, désigne l'habitant du pagus (petite unité rurale), le compatriote, le campagnard. Il désigne ensuite un territoire, « une région géographique habitée, plus ou moins nettement délimitée » (Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française, 1998). Il y a confusion entre un lieu et ceux qui peuvent s'en revendiquer. Le pays, qui plus tard donnera naissance au « paysan », se distinguerait donc par des limites, elles-mêmes définies par un groupe social.

Cette notion d'usage ancien a repris de l'importance avec les lois d'orientation sur l'aménagement du territoire de 1995 et 1999, le législateur ayant fait du pays l'une des unités de base de gestion des espaces, notamment ruraux. On rencontre fréquemment ce dernier dans des projets politiques : ceux portés par la Fédération française régionaliste à la fin du xixe siècle, celui du régime pétainiste ou encore la politique d'aménagement du territoire conduite en France après la Seconde Guerre mondiale qui n'a cessé d'utiliser la notion de pays. Le pays intéresse, le pays mobilise. En témoignent les états généraux des pays qui se sont tenus à Mâcon en 1982, dans la continuité du slogan occitan : Volèm viure al païs (« Nous voulons vivre au pays »). Ces pays-là sont ceux qui résultent de la cristallisation de mouvements sociaux, reprenant d'anciens découpages, évoquant eux-mêmes un événement historique. Ils acquièrent une dimension symbolique, dont la signification est moins géographique que culturelle et politique. Ces territoires sont des lieux d'appropriation, d'appartenance, utilisés pour porter à l'extérieur des revendications. L'usage en est à la fois identitaire (le nom devient emblématique, mobilisateur) et publicitaire (il offre une image de marque au lieu). Dès la fin du xixe siècle, la littérature touristique va construire la base de ces pays, même si les appellations changent au fil du temps. À titre d'exemple, le spéléologue Édouard-Alfred Marte [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur des Universités, géographie, université de Montpellier-III-Paul-Valéry, U.M.R. 5045-M.T.E.

Classification

Les derniers événements

France. Avis du Conseil d’État sur le droit d’asile. 16 mai 2018

Saisi par le gouvernement, le Conseil d’État adopte un avis sur l’application de la notion de « pays tiers sûr » en matière de droit d’asile. Elle estime que le refoulement d’un demandeur d’asile vers un pays jugé « sûr », sans avoir étudié son dossier sur le fond, est inconstitutionnel, car non […] Lire la suite

États-Unis. Investiture à la présidence de Donald Trump. 6-31 janvier 2017

, le président Barack Obama prononce son dernier discours à Chicago, la ville de ses débuts en politique. Affirmant que « l’Amérique est meilleure et plus forte » à présent qu’au début de son premier mandat, il dresse toutefois le tableau d’un pays profondément divisé et met en garde ses concitoyens contre […] Lire la suite

France. Mouvement d'opposition à la « théorie du genre ». 24-29 janvier 2014

Les 24 et 27 sont organisées deux « journées de retrait [des enfants] de l'école » à l'appel des adversaires à l'enseignement supposé de la « théorie du genre » dans les classes. La notion de genre est développée par des chercheurs depuis les années 1950 pour étudier ce qui relève […] Lire la suite

États-Unis. Acquittement d'un jeune Blanc accusé du meurtre d'un lycéen noir. 13-20 juillet 2013

de milliers de personnes manifestent dans le pays en faveur d'une « justice équitable » à l'appel du pasteur noir Al Sharpton, animateur d'une émission télévisée. Une des revendications porte sur l'abrogation de certaines lois locales qui étendent la notion de légitime défense, comme c'est le cas en Floride. […] Lire la suite

France. Discours du président Jacques Chirac sur la dissuasion nucléaire. 19 janvier 2006

subsiste, augmentée de l'incertitude liée à la prolifération nucléaire au bénéfice de puissances régionales. Jacques Chirac infléchit la doctrine française sur deux points. Il étend les « intérêts vitaux » de la France à la garantie de ses « approvisionnements stratégiques » et à la « défense de pays […] Lire la suite

Pour citer l’article

Lucette LAURENS, « PAYS NOTION DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/notion-de-pays/