NORME SOCIALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Définitions

Pour définir les normes sociales, il faut les considérer de deux points de vue. D'une part, on tend, depuis Talcott Parsons, à les faire dériver de valeurs partagées par tout ou partie de la société : les normes correspondent à des applications particulières de valeurs sociales, qui ont une plus grande généralité. Les normes déterminent alors les rôles et les attentes qui conditionnent les interactions entre les individus. D'autre part, les normes sont confortées par l'éventualité de sanctions qui relèvent soit du jugement du public ou de certains publics, soit, plus spécifiquement, de l'action d'institutions chargées du respect des normes juridiques. De ce point de vue, on peut distinguer entre les normes morales ou éthiques, qui sont en général sanctionnées par l'opinion publique (favorable ou non au divorce, à l'avortement, etc.), et les normes juridiques qui prescrivent, par l'intermédiaire d'institutions spécifiques, les comportements qui doivent être évités et ceux qui doivent ou peuvent être sanctionnés.

Toutefois, par-delà l'attention à prêter aux modes suivant lesquels ces normes sont renforcées socialement, il faut insister sur le fait que, fondamentalement, elles portent sur des domaines différenciés. On peut distinguer en gros trois domaines. D'abord, les normes portant sur ce qu'il convient de tenir pour vrai (par exemple les critères de scientificité). Un deuxième groupe de normes porte sur la répartition des actions légitimes dans une société donnée ; cela va des considérations très générales déterminant le statut des individus (Déclaration des droits de l'homme) jusqu'au détail des réglementations particulières régissant telle ou telle situation (par exemple une profession), et prescrivant un comportement aux acteurs. Enfin, on peut délimiter un troisième domaine, qui est celui des normes régissant les styles de vie à l'intérieur d'une société donnée : comme l'avait montré Émile Durkheim, il existe des normes [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  NORME SOCIALE  » est également traité dans :

ACHAT POUVOIR D'

  • Écrit par 
  • Stéfan LOLLIVIER
  •  • 5 610 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des normes sociales fixes ou relatives ? »  : […] La question de l'indexation des normes sociales en fonction du contexte dépasse le seul cadre de la statistique et des études économiques. Il s'agit d'un choix normatif que la société doit effectuer par elle-même, soit directement, soit au travers de ses représentants. La même question s'est posée au sujet de l'indexation des seuils de pauvreté. Certains pays, comme les États-Unis, définissaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pouvoir-d-achat/#i_42721

ACTION COLLECTIVE

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 471 mots

Dans le chapitre « Les approches psychosociologiques »  : […] Le jeu de l'influence et du charisme, les mécanismes de contagion mentale et le rôle des croyances, des attentes et des frustrations ont été les premiers facteurs évoqués pour expliquer les raisons incitant les individus à adhérer et participer à des entreprises collectives. Ainsi, Gustave Le Bon ( Psychologie des foules , 1895) rend compte de la formation d'une foule par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/action-collective/#i_42721

BIOPOLITIQUE

  • Écrit par 
  • Frédéric GROS
  •  • 1 813 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La norme contre la loi »  : […] Cette mutation décisive – le pouvoir, qui longtemps s'était fait reconnaître comme le maître de la mort devient l'administrateur de la vie – ne peut être isolée pour Foucault de l'apparition du capitalisme. Le biopouvoir constitue en effet une des conditions indispensables de son développement. Car il fallait tout à la fois brancher le corps des individus sur des appareils de production concrets […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biopolitique/#i_42721

BOBBIO NORBERTO (1909-2004)

  • Écrit par 
  • Giovanni BUSINO
  •  • 2 402 mots

Dans le chapitre « Le droit est un langage »  : […] Né à Turin le 18 octobre 1909 dans une famille de la bonne bourgeoisie piémontaise, Norberto Bobbio, après une licence en droit, obtient, en 1933, un doctorat en philosophie avec une thèse sur la phénoménologie de Husserl. En 1935, il est inscrit sur les listes d'aptitudes à l'enseignement universitaire de la philosophie du droit et commence sa carrière à l'université de Camerino. Professeur des u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norberto-bobbio/#i_42721

CASSEROLES, AMOUR ET CRISES : CE QUE CUISINER VEUT DIRE (J.-C. Kaufmann) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Xavier LANDRIN
  •  • 1 060 mots

Enfermées dans la banalité des habitudes individuelles et des rituels familiaux, les pratiques alimentaires et culinaires contemporaines se présentent d'emblée sous leur apparente insignifiance. Après avoir rappelé le fond historique sur lequel elles se développent, Jean-Claude Kaufmann entreprend, dans Casseroles, amour et crises  : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/casseroles-amour-et-crises-ce-que-cuisiner-veut-dire/#i_42721

CHÔMAGE - Le chômeur dans la société

  • Écrit par 
  • Dominique SCHNAPPER
  •  • 3 581 mots

Dans le chapitre « La diversité des expériences vécues »  : […] C'est parmi les catégories sociales modestes que la norme du travail comme expression de l'honneur personnel s'impose de la manière la plus directe : l'estime que les individus ont d'eux-mêmes est fondée sur le travail. La crise d'identité et de statut tient à l'identification de l'honneur au travail et à une perception dichotomique du monde social, qui oppose les travailleurs aux fainéants sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chomage-le-chomeur-dans-la-societe/#i_42721

CHÔMAGE - Sociologie du chômage

  • Écrit par 
  • Didier DEMAZIÈRE
  •  • 2 468 mots

Dans le chapitre « Un statut ambigu et fragile »  : […] Dans une société où l'occupation d'un emploi rémunéré est une norme, toute privation d'emploi entraîne, quelle qu'en soit la forme, une diminution des revenus. Certes la reconnaissance d'un statut spécifique est soutenue par des systèmes d'indemnisation. Mais les allocations distribuées sont plus faibles que les salaires de référence, limitées dans le temps, parfois dégressives et conditionnées à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chomage-sociologie-du-chomage/#i_42721

CONFLITS SOCIAUX

  • Écrit par 
  • Alain TOURAINE
  •  • 15 390 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une topique sociologique »  : […] Cela conduit à introduire ce qu'on peut nommer une topique sociologique, définissant les relations entre divers systèmes : le système d'action historique, lieu du travail et du pouvoir, donc des conflits de classes ; le système politique et institutionnel, qui n'est pas seulement la manifestation et l'acquisition du pouvoir, mais qui concilie les rapports sociaux dans l'unité d'une société, défini […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conflits-sociaux/#i_42721

CONFORMISME (psychologie)

  • Écrit par 
  • Michel CHAMBON, 
  • Michaël DAMBRUN
  •  • 1 022 mots

Dans le chapitre « Les motivations à se conformer »  : […] La tendance à imiter autrui a d'abord été mise sur le compte d'une suggestibilité propre à certains humains voire d'un instinct fondamental partagé par tous. Toutefois, les psychologues sociaux ont très tôt abandonné l'idée d'un individu soumis passivement à l'influence de ses congénères au profit de la conception d'un individu actif développant sa vision du monde tout en intégrant le contexte soc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conformisme-psychologie/#i_42721

CORPS - Cultes du corps

  • Écrit par 
  • Bernard ANDRIEU
  •  • 5 041 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La sensation par le risque »  : […] À devenir un individu normé, le sujet, selon Alain Ehrenberg, se fatigue d'être soi. À ressembler à l'idéal social du modèle compétitif de la réussite − réussir ou mourir −, l'impératif économique d'être le vainqueur sur soi-même précipite l'individu dans la performance, le risque et le dopage. Le sport de haut niveau apparaît aujourd'hui comme un laboratoire expérimental, où l'injonction moderne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-cultes-du-corps/#i_42721

CULTURE - Culture et civilisation

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 14 332 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Ordre politique, Lumières et « Kultur » »  : […] Au regard de Hobbes, la satisfaction que l'individu trouve dans la société ne consacre pas la jouissance de certains biens, mais l'assurance d'en pouvoir éventuellement disposer. Ainsi entre l'impulsion et le pouvoir politique n'y a-t-il pas incompatibilité. Le désir de puissance s'est converti en une puissance garante du désir – à la limite la puissance de l'État – et la rationalité du pacte tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-culture-et-civilisation/#i_42721

DÉLINQUANCE

  • Écrit par 
  • Philippe ROBERT
  •  • 4 584 mots

Dans le chapitre « Nouvelles perspectives »  : […] Au cours du dernier quart du xx e  siècle, le climat a profondément changé : les bases du compromis social de l'État-providence commencent à être rudement secouées. Un type de société s'affaiblit progressivement sans que l'on voie encore clairement celui qui le remplacera ni quel sera son socle de légitimité. La délinquance est de plus en plus pen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delinquance/#i_42721

DÉMOCRATIE

  • Écrit par 
  • Daniel GAXIE
  •  • 10 277 mots
  •  • 2 médias

La démocratie est une forme d'organisation politique traditionnellement définie, selon la formule d'Abraham Lincoln, comme le « gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ». Comme dans tout système politique, « le peuple », c'est-à-dire la population des citoyens regroupée dans le cadre d'un territoire, y est gouverné. La spécificité d'un système démocratique est que les gouvernés so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democratie/#i_42721

DÉSIRABILITÉ SOCIALE

  • Écrit par 
  • Benoît DOMPNIER
  •  • 309 mots

Le terme « désirabilité sociale » renvoie à deux concepts distincts mais reliés. D’une part, il désigne l’adéquation de pensées (par ex., croyances, opinions, jugements) ou de comportements avec les normes sociales en vigueur dans un contexte social ou culturel donné. Ainsi sont définis comme socialement désirables les pensées et comportements en accord avec ce que les individus doivent penser ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/desirabilite-sociale/#i_42721

DÉVELOPPEMENT, psychologie interculturelle

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 2 361 mots

Dans le chapitre « Les régularités universelles du développement »  : […] Au-delà des différences, les comparaisons interculturelles révèlent certaines régularités transculturelles du développement psychologique. Ces régularités peuvent être repérées à différents niveaux d’analyse. Tout d’abord, les comportements des enfants apparaissent parfois très semblables. C’est le cas de l’expression des émotions fondamentales (comme la colère, la joie, la tristesse, etc.). Cert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-psychologie-interculturelle/#i_42721

DÉVELOPPEMENT DU SOI

  • Écrit par 
  • Delphine MARTINOT
  •  • 1 040 mots

Le soi n’est pas présent à la naissance, mais se développe tout au long de la vie de l’individu, et plus particulièrement chez le jeune dans le cadre d’une interaction entre l’évolution des capacités cognitives personnelles et l’influence des agents de socialisation (parents, institution scolaire…). Six grandes étapes de développement du soi ont été identifiées (Harter, 1999). Durant la toute pet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-du-soi/#i_42721

DÉVELOPPEMENT SOCIAL, psychologie

  • Écrit par 
  • Michel DELEAU
  •  • 1 872 mots

Dans le chapitre « Les conduites prosociales »  : […] Elles comportent une « ouverture » vers autrui et une propension à entreprendre des tâches de façon coopérative. Elles témoignent d’une sensibilité du jeune enfant aux besoins, émotions et intentions d’autrui. Ainsi, dans le courant de la seconde année, la plupart des enfants montrent une propension à accepter d’être enrôlés dans des tâches coopératives et souvent même à accepter que l’adulte s’op […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-social-psychologie/#i_42721

DÉVIANCE, sociologie

  • Écrit par 
  • Philippe ROBERT
  •  • 1 339 mots

Le terme est tardivement dérivé de dévier, forgé au xiv e  siècle à partir du bas latin deviare pour signifier « s'écarter du droit chemin, d'un principe, d'une règle ». La référence à une règle permet de distinguer d'emblée la déviance d'autres formes de non-conformité. On peut s'écarter de positions valorisées sans transg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deviance-sociologie/#i_42721

ENTREPRISE - Théories et représentations

  • Écrit par 
  • Gérard CHARREAUX
  •  • 6 342 mots

Dans le chapitre « La théorie comportementale »  : […] La théorie comportementale fait de la firme une coalition politique et une institution cognitive adaptative. Ce courant trouve son origine principalement dans les travaux de Herbert Simon (1947), James March et Herbert Simon (1958) et Richard Cyert et James March (1963). La firme y est vue comme une coalition politique et une institution cognitive adaptative : elle oriente l'attention des acteurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprise-theories-et-representations/#i_42721

ETHNOLOGIE - Ethnologie générale

  • Écrit par 
  • Raymond William FIRTH
  •  • 9 525 mots

Dans le chapitre « L'autorité et ses modes d'exercice »  : […] Là où l'écriture est inconnue, l'autorité repose sur le contact personnel entre le peuple et le dirigeant ou ses agents. Tout un cérémonial et un ensemble de récits visent à transmettre les normes et à les fixer dans les mémoires. La société se refère au passé pour donner force aux règles et aux valeurs. La législation explicite est très rare. D'autre part, la transmission orale permet des rajus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnologie-generale/#i_42721

FAIT SOCIAL

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 286 mots

Dans le chapitre « Les attributs du fait social »  : […] Le fait social possède comme attributs fondamentaux la contrainte, l'extériorité et l'inévitabilité. Contrainte : les individus sont amenés à se soumettre à son existence, comme ils doivent se soumettre à celle de la pesanteur ou de la composition de l'air. Extériorité : les individus ne produisent pas le fait social en lui-même, mais le rencontrent à l'extérieur de leurs propres productions psych […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fait-social/#i_42721

FAMILLE - Sociologie

  • Écrit par 
  • Rémi LENOIR
  •  • 5 316 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Déclin de la « famille patrimoniale », montée de la famille éducative »  : […] Toutes ces mesures ont pour point commun de prendre acte des transformations des rapports familiaux qui ne sont pas sans relation avec l'évolution des fondements économiques et sociaux des structures familiales depuis plus d'un siècle. En effet, si l'assise patrimoniale de la famille reste prédominante dans les fractions économiques des classes moyennes (commerçants, agriculteurs) et supérieures ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-sociologie/#i_42721

FONCTIONNALISME

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 2 937 mots

Dans le chapitre « De l'anthropologie à la sociologie structuro-fonctionnaliste »  : […] Après la Première Guerre mondiale, une branche entière de l'anthropologie se constitue en marchant sur de telles brisées. Inspiré par l'école française de sociologie, Alfred Reginald Radcliffe-Brown (1881-1955) ( Structure and Function in Primitive Society , 1952) reprend à son compte l'idée que les différentes composantes d'une société peuvent s'expliquer par les fonctions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fonctionnalisme/#i_42721

FONDAMENTALISME (psychologie)

  • Écrit par 
  • Vassilis SAROGLOU
  •  • 1 067 mots

Le terme « fondamentalisme » désignait, au début du xx e  siècle, le mouvement protestant américain qui prônait un retour antimoderniste à certains « fondamentaux » du christianisme : infaillibilité de la Bible, historicité des miracles, véracité littérale de dogmes chrétiens. Progressivement, le terme s’est élargi pour désigner l’intransigeance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondamentalisme-psychologie/#i_42721

FOUCAULT MICHEL (1926-1984)

  • Écrit par 
  • Frédéric GROS
  •  • 5 262 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le règne de la norme »  : […] Le premier champ d'études est celui de la justice : Foucault tente, dans ses premiers cours au Collège de France, d'articuler historiquement le passage, dans la Grèce antique, d'une vérité judiciaire d'ordre divin (et dont la vérité se donnerait à lire sous la forme d'un événement, par exemple une bataille) à une vérité judiciaire obtenue par l'appel à un témoignage humain (vérité-constat, vérité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-foucault/#i_42721

GENRE ET HISTOIRE DE L'ART

  • Écrit par 
  • Fabienne DUMONT
  •  • 2 498 mots
  •  • 3 médias

En histoire de l’art, les études de genre s’intéressent aux diverses représentations de la masculinité et de la féminité, aux rapports sociaux de sexe et aux sexualités, et à leurs transformations au cours du temps. Le concept de genre se réfère à la répartition hiérarchique des rôles selon le sexe dans une société donnée, répartition qui contribue à la construction sociale des normes masculine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genre-et-histoire-de-l-art/#i_42721

GOFFMAN ERVING (1922-1982)

  • Écrit par 
  • Claude DUBAR
  •  • 1 612 mots

Dans le chapitre « L'ordre de l'interaction »  : […] Le chapitre  ii de sa thèse, intitulé « Social Order and Social Interaction », constitue une bonne entrée dans le monde goffmanien de l'interaction. The Interaction Order , sa dernière conférence en tant que président de l'American Sociological Association, représente l'ultime état de sa théorisation. Goffman part de ce qu'il nomme « l'ordre social  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erving-goffman/#i_42721

GRAMMAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MILNER
  •  • 8 566 mots

Dans le chapitre « Jugement grammatical et jugement de valeur »  : […] De la même manière, il apparaît que le jugement grammatical a la forme d'un jugement de valeur. Cela est lié au fait que l'impossible de langue n'est nullement un impossible matériel : une phrase reconnue comme tératologique par tous les locuteurs d'une langue donnée peut toujours, malgré cela, être produite, ne serait-ce que par jeu. Parallèlement, les sujets parlants peuvent produire toute espèc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grammaire/#i_42721

GROUPE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER, 
  • François CHAZEL
  •  • 11 396 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le groupe, unité réelle et intégrée »  : […] Quand il est question de définir le groupe, les sociologues s'accordent plus facilement sur les négations que sur les affirmations. Tout regroupement de personnes ne constitue pas nécessairement un groupe. Il peut se réduire à un agrégat physique, c'est-à-dire à un ensemble d'individus unis par la simple proximité physique – comme c'est le cas dans une file d'attente ou dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-social/#i_42721

HABERMAS JÜRGEN (1929- )

  • Écrit par 
  • Gérard RAULET
  •  • 1 793 mots

Dans le chapitre « « Philosophie sociale » : le destin de la normativité »  : […] La démarche adoptée ensuite dans le recueil d'essais Théorie et pratique (1963, édition augmentée 1971, trad. franç. 1975), sous-titré « Études de philosophie sociale », reprend à son compte celle des études dans lesquelles Horkheimer réinterprète la tradition de la philosophie bourgeoise et les apories de sa pensée émancipatrice. La Théorie critique, dans les années 1930, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jurgen-habermas/#i_42721

HABITUS

  • Écrit par 
  • Frédéric GONTHIER
  •  • 1 520 mots

Dans le chapitre « Histoire »  : […] Dans son sens initial, l'habitus désigne une disposition acquise et stable relevant de l'éthique ou de la noétique. Dans le domaine éthique, l'habitus fait signe vers la vertu morale. Pour Aristote, l'homme vertueux actualise la manière d'être ( hexis ) sur laquelle il a délibéré (Léon Robin, 1947). La scolastique médiévale accentue le caractère actif de cette définition. L'h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habitus/#i_42721

IDENTITÉ

  • Écrit par 
  • Annie COLLOVALD, 
  • Fernando GIL, 
  • Nicole SINDZINGRE, 
  • Pierre TAP
  •  • 13 233 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une production collective »  : […] Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, de nombreuses transformations sociales se sont conjuguées pour perturber la transmission héréditaire d'une place définie dans la société et rendre de plus en plus incertaines les identifications sociales. Comment penser désormais l'ordre social et l'action sociale ? Comment les individus construisent-ils leur personnalité et lui confèrent-ils une unité et u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/identite/#i_42721

INDIVIDU & SOCIÉTÉ

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 4 488 mots

Dans le chapitre « Les médiations familiales »  : […] Montrer que le sujet se constitue dans sa relation à la Loi ne suffit pas à rendre compte du rapport qui s'établit entre la personnalité des individus dans une société donnée et la culture qui la distingue. Quels processus aboutissent, en effet, à « faire du petit Manu un Manu et du petit Arapesh un Arapesh » ? – comme se le demande Margaret Mead. L'apport irrécusable de la psychanalyse est à cet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/individu-et-societe/#i_42721

INÉGALITÉS HOMMES-FEMMES, France

  • Écrit par 
  • Alain BIHR, 
  • Roland PFEFFERKORN
  •  • 5 964 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le partage des tâches ménagères »  : […] Les tâches ménagères désignent les tâches d'entretien matériel des membres de la famille, du logement et de son équipement. Elles constituent l'aspect le plus visible parce que le plus massif du travail domestique. La mécanisation et la socialisation partielle de ces tâches en ont fait disparaître les plus astreignantes, les plus sales et les plus dangereuses. En ce sens, la charge quotidienne de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inegalites-hommes-femmes-france/#i_42721

INSTITUTION

  • Écrit par 
  • Delphine DULONG
  •  • 1 610 mots

Dans le chapitre « Les ressorts de l'obéissance aux règles institutionnelles »  : […] Comment expliquer que les acteurs obéissent à l'ordre institutionnel ? Là encore, trois sortes de réponses sont apportées. Pour les premiers sociologues à s'être posé cette question, les ressorts de l'obéissance sont de nature normative. Talcott Parsons mettait ainsi l'accent sur l'intériorisation, l'engagement et la diffusion des valeurs dans les institutions de sorte que, pour lui, ce serait l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/institution/#i_42721

LOI

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU, 
  • Universalis
  •  • 12 636 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le déclin de la loi »  : […] La loi connaît aujourd'hui un incontestable déclin. Elle n'occupe plus, dans le panthéon des valeurs juridiques, la place prééminente qui était la sienne autrefois. Et, ce qui est plus grave, elle ne jouit plus, dans la mentalité collective, de l'autorité qui fut sienne à l'époque où elle incarnait à la fois les exigences de la raison et celles de la volonté populaire. Juridiquement, ce déclin se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi/#i_42721

MÉDECINE ET INTERNET

  • Écrit par 
  • Philippe MARREL, 
  • Elisabeth PARIZEL, 
  • René WALLSTEIN
  •  • 5 384 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Vers un corps connecté »  : […] Pour faciliter et développer l’utilisation de ces objets connectés, il est souhaitable de les rendre quasi imperceptibles. D’où l’importance de leur miniaturisation et intégration dans un ensemble cohérent à la fonction, par exemple un vêtement qu’on enfile pour faire du jogging et qui incorpore dans l’épaisseur du tissu tout ce qui est requis pour le suivi de cette activité (vêtements connectés). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-et-internet/#i_42721

MODE, sociologie

  • Écrit par 
  • Philippe BESNARD, 
  • Olivier BURGELIN
  •  • 5 673 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Arrière-plan anthropologique de la mode »  : […] Peut-être faut-il rechercher l'origine de la mode au-delà même de toute vie sociale. En tout état de cause, la psychobiologie du comportement paraît en mesure d'éclairer aussi bien le comportement qui consiste à suivre la mode que le choix des objets sur lesquels il s'investit. Ainsi, en l'absence de toute régulation sociale, on observe chez les singes anthropoïdes, comme d'ailleurs chez les très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-sociologie/#i_42721

MORALE (sociologie)

  • Écrit par 
  • Gérôme TRUC
  •  • 1 343 mots

Désignant l’ensemble des normes et des valeurs qui régissent les comportements des membres d’une même société les uns à l’égard des autres, la morale touche au cœur même de la sociologie. À la centralité conférée initialement par Émile Durkheim à l’étude objective du « fait moral » ont toutefois succédé des travaux plus critiques sur la construction sociale des normes et des jugements moraux, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morale-sociologie/#i_42721

OBÉSITÉ (psychologie)

  • Écrit par 
  • Catherine DEVIDAL
  •  • 1 127 mots

En 1997, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a défini l’obésité comme une accumulation excessive de graisse corporelle pouvant nuire à la santé. L’indice de masse corporelle (IMC) et la mesure du tour de taille permettent de déterminer le niveau d’adiposité et la répartition des tissus adipeux. Toujours selon l’OMS, 35 p. 100 des adultes sont en situation d’obésité dans le monde, y compris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/obesite-psychologie/#i_42721

PARFUMS

  • Écrit par 
  • Brigitte MUNIER, 
  • Paul TEISSEIRE
  •  • 5 931 mots
  •  • 5 médias

Les sociologues, mais avant eux les philosophes, ont dédaigné l'odorat au bénéfice de la vue et de l'ouïe, sens nobles capables de dépasser la pure sensation pour l'instituer en objet. Le sens olfactif, réputé animal, enfermé dans l'immédiateté, privé de toute possibilité de sublimation, fut exposé à une répression croissant avec l'évolution sociale, comme en témoignent les observateurs, de Buffo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parfums/#i_42721

POLITIQUE - Le pouvoir politique

  • Écrit par 
  • Jean William LAPIERRE
  •  • 7 276 mots

Dans le chapitre « Fondement du pouvoir politique »  : […] Il appartient aux philosophes de se demander quelle est la raison d'être des réalités que constatent les hommes de science, ainsi que des relations objectives entre ces réalités qu'ils conçoivent et vérifient. Le pouvoir politique, ses formes, ses modes d'organisation sont des réalités que la science politique constate et cherche à expliquer. Pourquoi n'y a-t-il pas de société humaine sans pouvoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/politique-le-pouvoir-politique/#i_42721

PROPAGANDE

  • Écrit par 
  • Xavier LANDRIN
  •  • 7 628 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'hybridation du répertoire démocratique »  : […] Doit-on pour autant conclure qu'il n'existe pas de continuités logiques ou historiques entre les différents répertoires propagandistes ? Qu'il soit le fait de régimes autoritaires, totalitaires ou démocratiques, le travail de propagande révèle au contraire la présence d'invariants ou de régularités, comme le rappellent de nombreuses études. Plusieurs types de phénomènes sont ainsi relevés : la pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propagande/#i_42721

PROSTITUTION DANS L'ANTIQUITÉ

  • Écrit par 
  • Violaine SEBILLOTTE CUCHET
  •  • 2 338 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le blâme et le contrôle des hiérarchies sociales »  : […] À Athènes à l’époque classique, se prostituer n’est pas un délit. En revanche, prendre la parole devant une assemblée ou au tribunal est interdit à tout citoyen qui se prostitue. À Rome, à partir du iii e  siècle avant J.-C., la prostitution, qui est une activité interdite pour les individus libres, est désignée comme stuprum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prostitution-dans-l-antiquite/#i_42721

PROSTITUTION DE 1949 À NOS JOURS

  • Écrit par 
  • Lilian MATHIEU
  •  • 2 005 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une activité privée légalement contrainte et en pleine mutation »  : […] Rendre illégales l’organisation et l’exploitation de la prostitution d’autrui revient à en interdire l’exercice dans des établissements spécialisés tels que les maisons closes (fermées en France en 1946), les salons de massage ou les hôtels de passe, obligeant les prostituées à rencontrer leurs clients à l’extérieur, c’est-à-dire le plus souvent dans la rue. De discrète puisque recluse, leur acti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prostitution-de-1949-a-nos-jours/#i_42721

PSYCHIATRIE COMPARÉE

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 5 771 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Médecine et traditions »  : […] Il y a quelques années, en Afrique, il n'y avait pas une seule consultation à l'hôpital qui ne s'accompagnât parallèlement de consultations auprès de guérisseurs-devins. Pourquoi ? Parce que le problème de la « maladie » est aussi celui de l'anxiété humaine et que la réponse à l'anxiété n'est pas seulement médicale mais aussi traditionnellement religieuse. Il faut entendre ici par « religion » que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychiatrie-comparee/#i_42721

RITUEL

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 5 523 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'approche fonctionnaliste »  : […] Le rituel fait classiquement référence à des séquences d'actes ordonnés et prescrits, répétitifs, « expressifs et dramatiques », à des comportements standardisés qui, à première vue, ne peuvent être expliqués en termes de rationalité (de fins et de moyens) et qui semblent donc s'appuyer sur des représentations symboliques, c'est-à-dire, au sens de R. Needham, des représentations qui « tiennent lie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rituel/#i_42721

SCIENCES - Sociologie

  • Écrit par 
  • Yves GINGRAS
  •  • 5 538 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La science et l'ordre social »  : […] Le contexte social et politique européen du milieu des années 1930, marqué par la montée des idéologies fasciste et nazie, fournit à Robert K. Merton l'occasion de la réflexion qui fixera le cadre des préoccupations des sociologues des sciences jusqu'au début des années 1970. Paru en 1938 sous le titre « La Science et l'ordre social », l'article de Merton part de l'observation fondamentale de Max […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-sociologie/#i_42721

SENSIBILITÉS HISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Alain CORBIN
  •  • 2 219 mots

Dans le chapitre « Approches et concepts opératoires »  : […] Nombreux sont les historiens qui, de Robert Mandrou à Michel Pastoureau, ont entendu les injonctions de Lucien Febvre concernant la nécessité d'étudier l'évolution des systèmes perceptifs et émotionnels. Quatre objectifs ont guidé leurs travaux. Le premier concerne l'histoire des modalités de l'attention. En effet, la recherche ne saurait se borner à un inventaire des messages sensoriels émis dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-sensibilites/#i_42721

SEXE ET GENRE - Enseigner les études sur le genre au lycée

  • Écrit par 
  • Christine GUIONNET
  •  • 2 556 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « À l'origine du débat : deux pages abordant identités et orientations sexuelles »  : […] Le chapitre « Féminin, masculin » du manuel Hachette consacre deux pages à la question de l'identité et de l'orientation sexuelles. En citant plusieurs études de sciences sociales, l'ouvrage présente des thèses selon lesquelles l'identité sexuelle serait « déterminée par la perception subjective que l'on a de son propre sexe et de son orientation sexuelle ». Celle-ci serait à la fois le fruit d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sexe-et-genre-enseigner-les-etudes-sur-le-genre-au-lycee/#i_42721

SEXUALITÉ HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Michel BOZON
  •  • 6 731 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Histoire du licite et de l'illicite »  : […] Dans toutes les constructions culturelles de la sexualité, pratique licite et transgression sont distinguées, même si les définitions varient. Les limites du licite et de l'illicite ne coïncident jamais pour les femmes et les hommes. Ainsi dans l'Antiquité grecque et romaine, alors que la femme libre est assignée à la reproduction dans le cadre conjugal, tous les plaisirs sont permis à l'homme li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-sexualite/#i_42721

SHERIF MUZAFER (1906-1988)

  • Écrit par 
  • Olivier KLEIN
  •  • 326 mots

Muzafer Sherif est l’un des fondateurs de la psychologie sociale contemporaine. Né à Ödemiş (Turquie), il obtient deux maîtrises en psychologie à l'université d'Istanbul puis à Harvard. Il défend en 1935 à Columbia un doctorat sur la formation des normes sociales sous la direction de Gardner Murphy. Il y démontre notamment la convergence des membres d'un groupe vers une norme commune au niveau de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muzapher-sherif/#i_42721

SOCIOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Fabrice CLÉMENT
  •  • 2 957 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Saisir les interactions sociales »  : […] Dans la conception de Cicourel, la sociologie cognitive occupe ainsi une place de choix puisqu’elle vise à mettre en évidence les processus cognitifs sur lesquels repose l’ajustement des individus à leur environnement social . Il convient de préciser que ce dernier comporte en fait deux grands types de phénomènes qui doivent être pris en charge par les esprits individuels (Laurence Kaufmann et Fab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-cognitive/#i_42721

SOI (psychologie sociale)

  • Écrit par 
  • Delphine MARTINOT
  •  • 914 mots

Le soi correspond à ce que nous voulons signifier en disant « je ». Les informations accumulées par l’individu sur lui-même sont si nombreuses et diverses qu’elles font de ce concept un objet complexe à étudier. Depuis la fin des années 1970, de très nombreuses recherches menées en psychologie sociale ont eu pour objectif de comprendre le soi en étudiant principalement son organisation, sa constru […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soi-psychologie-sociale/#i_42721

SPORT (Histoire et société) - Sociologie

  • Écrit par 
  • Christian POCIELLO
  • , Universalis
  •  • 9 876 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Imageries et mythes sportifs dans la culture contemporaine »  : […] Au prix de quelques remaniements, les normes et les valeurs sportives résistent bien dans la culture contemporaine. Le monde de l' entreprise, qui fait des valeurs de compétitivité, de combativité et de concurrence ses vertus cardinales, y puise largement ses métaphores. L'équipe sportive, modèle d'identité et d'efficacité dans l'action collective organisée, « à la japonaise » et l'entreprise mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-sociologie/#i_42721

VALEURS, sociologie

  • Écrit par 
  • Patrick PHARO
  •  • 2 321 mots

Plus encore que les normes, les valeurs font aujourd ' hui partie de ce vocabulaire de la sociologie qui s ' est progressivement imposé dans le langage courant pour désigner des idéaux ou principes régulateurs des meilleures fins humaines, susceptibles d ' avoir la priorité sur toute autre considération. Ce sens actuel de la valeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valeurs-sociologie/#i_42721

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre DEMEULENAERE, « NORME SOCIALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/norme-sociale/