WOODLAND NORMAN JOSEPH (1921-2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Genèse d'une invention

En 1948, Bernard Silver, un de ses amis étudiants, surprend une conversation entre le doyen de l'université et un dirigeant d'une chaîne de supermarchés de la région. Ce dernier cherche une solution pour enregistrer automatiquement le passage des articles aux caisses des magasins. L'objectif est de connaître le nombre de produits réellement vendus. Pour comprendre le problème, il faut remonter à la fin du xixe siècle lorsque Frank Winfield Woolworth invente, à Lancaster (Pennsylvanie), le libre-service en magasin. Tous les commerçants qui adoptent alors ce modèle de libre circulation du consommateur dans le magasin et du libre choix en rayon voient leur chiffre d'affaires exploser. Mais, dans le même temps, il devient difficile de comptabiliser les marchandises vendues. En effet, dans les épiceries traditionnelles, c'est le commis qui prend les produits et note les quantités vendues. Dans le supermarché, la caissière ne tape que le prix des produits. Il y a donc une perte de traçabilité entre les quantités achetées par les commerçants et celles qu'ils vendent, ce qui laisse un espace d'incertitude propice au vol, quelle qu'en soit l'origine.

En dépit du scepticisme du doyen de l'université, Silver et Woodland décident de résoudre ce problème. Ils imaginent tout d'abord de marquer le nom du produit sur celui-ci avec de l'encre fluorescente qu'ils pourraient lire à la lumière ultraviolette, mais cela s'avère impraticable.

Convaincu que la solution est à portée de main, Woodland quitte l'université pour se consacrer totalement à ce projet. Durant l'hiver de 1948, il passe quelque temps chez ses grands-parents à Miami Beach. C'est là que prend naissance le fondement du code-barres, une technologie qui révolutionnera le commerce et l'industrie. Un jour, sur la plage, face à la mer, Jo Woodland réfléchit au problème du marquage des produits. Il faut que ce soit un code, mais comment le saisir, comment le lire ? Plongeant ses doigts dans le sable, il trace quatre traits de largeurs différentes et avec un espacem [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre GEORGET, « WOODLAND NORMAN JOSEPH - (1921-2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/norman-joseph-woodland/