NON-ART

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une notion dangereuse et utile

Regrouper ces actes hétéroclites, ces élaborations et provocations disparates, les réunir sous la seule notion de non-art : ce ne sont pas là des opérations innocentes. Il convient de préciser les effets de ce rassemblement et de ce « baptême » : les distorsions qu'ils introduisent dans notre conception de l'art contemporain, les erreurs qu'ils favorisent. Énoncer ces effets constituera d'ailleurs une des formes d'approche des œuvres et des actes examinés.

Tout d'abord, le regroupement des œuvres permet de prendre une distance par rapport à elles, d'échapper à leur violence subversive, à leur force de perturbation. Le scandale est réduit. L'incivisme, la révolte sont intégrés dans la grande communauté des arts ; enfermés en elle. Gestes et œuvres qui prétendent faire éclater l'ordre artistique sont livrés à la volonté classificatrice. Menacé par des attaques inattendues, le musée imaginaire se sauve en ouvrant un nouveau département : la section du non-art. Il réserve d'ailleurs les nouvelles salles aux « adultes avertis » : soit à une prétendue élite déjà « enculturée » et immunisée, soit à des éléments marginaux que la société considère comme irrécupérables. Les autres catégories dont on qualifie les œuvres (land art, concept art, minimal art, arte povera, etc.) possèdent d'ailleurs le même caractère réducteur. La notion de non-art a même deux avantages sur elles. La largeur de son extension supprime les discussions vaines que suscitent les autres notions : telle œuvre particulière est-elle de l'art pauvre ou de l'art conceptuel ? D'autre part, le non-art ne veut pas donner l'illusion d'une définition rigoureuse : chacun sait qu'il ne suffit pas pour caractériser une œuvre de la dire non-artistique ; les autres catégories, sans atteindre une véritable rigueur, donnent l'illusion d'un sens exact et servent davantage de masques à l'œuvre.

La notion de non-art offre un autre danger : elle tend à fa [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite de philosophie de l'art à l'université Paris-I-Panthéon-Sorbonne, critique d'art, écrivain

Classification


Autres références

«  NON-ART  » est également traité dans :

BODY ART

  • Écrit par 
  • Anne TRONCHE
  •  • 4 584 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'action contre l'œuvre »  : […] L'origine de cette situation réside peut-être dans l'enseignement du musicien John Cage au Black Mountain College, en Caroline du Nord. Dès 1952, il y organise simultanément des lectures de poésie, des concerts de musique, des conférences, des exercices de peinture et de danse ( concerted actions ) . En 1959, Allan Kaprow en développe la forme dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/body-art/#i_4775

KIENHOLZ EDWARD (1927-1994)

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 811 mots

Né à Fairfield, dans l'État de Washington, dans une famille de fermiers, Ed Kienholz s'est installé à Los Angeles en 1953. Avant de se consacrer à l'art, il avait mené la vie vagabonde des personnages de Steinbeck ou de Faulkner, exerçant les métiers les plus divers. Ses premiers reliefs peints de 1954 portent les traces de cette vie errante : objets trouvés, ferrailles, matériaux de récupération, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-kienholz/#i_4775

ŒUVRE D'ART

  • Écrit par 
  • Mikel DUFRENNE
  •  • 7 918 mots

Dans le chapitre « La non-œuvre dans l'art contemporain »  : […] Ce qu'il y a de plus provocant dans l'art contemporain semble se rallier sous le drapeau du non-art. Non-art, cela ne signifie pas seulement refus d'accorder à l'art un statut particulier réservé à une élite, au sens où l'entendait Marx disant que dans une société communiste il n'y aura plus de peintres, mais seulement des hommes qui peignent ; cela signifie aussi refus de produire des œuvres, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeuvre-d-art/#i_4775

Voir aussi

Pour citer l’article

Gilbert LASCAULT, « NON-ART », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/non-art/