NOM

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom propre et invocation

Il est facile de se divertir avec Montaigne sur le peu de propriété et le peu d'unicité dont nous gratifie la possession de notre nom. Ou de faire le perplexe, avec Moore, sur le peu d'unité et le peu d'identité à soi que nous concéderait la prolifération plurielle de nos noms :

 Mon nom est «  George Edward Moore », mais on m'appelle rarement par ce nom. Je puis dire aussi que mon nom est « G. E. Moore », et aussi que c'est « Moore » ; on m'appelle assez souvent par l'un ou par l'autre, mais beaucoup plus souvent par le second. On m'appelait autrefois « Jumbo ». Également « Tommy ». Et « Georgie ». Mes frères et sœurs m'appellent encore « George ». Dorothy et quelques autres m'appellent « Bill », mais ce n'est vraiment pas mon nom, ce n'est même pas un nom à moi, à la différence de « George » (Common Place Book, 1942, p. 248).

Y aurait-il pour chacun un vrai nom ? Plutôt que « le nom avec lequel on s'en va dans l'autre monde » (P. H. Stahl), le nom spirituel est-il le nom sous lequel vous désignent vos « proches » (C. Lévi-Strauss) ou celui par lequel vous êtes invoqué dans le secret des cœurs ? Quête mythique : le vrai nom est sans doute introuvable. Mais il y a de vraies invocations.

L'effet de la nomination sur la subjectivité

Pour situer l'apport de la psychanalyse à notre compréhension de ce qu'est un nom, on pourrait procéder en deux temps : décrire, d'abord, ce que, faute d'une meilleure expression, on se contentera d'appeler une « logique de l'inconscient », à l'œuvre dans les croyances invincibles et dont nul n'est tout à fait exempt, ces croyances étant parfois rapportées en des versions plus discursives par les ethnologues ; décrire, en un second temps, le surgissement de la subjectivité sous ce que certains ont appelé un « effet de nomination ».

La réception passive du nom redouble la réception passive de l'être et de la vie. Elle est la marque conjointe du désir parental (prénom principal) et des règles de la filiation et de la transmission du n [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages




Écrit par :

  • : agrégée de l'Université, docteur en philosophie, maître de conférences à l'université de Rennes

Classification


Autres références

«  NOM  » est également traité dans :

ONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 15 647 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une nouvelle problématique ontologique »  : […] C'est ainsi qu'au début de ce siècle Frege et Husserl ont posé à la philosophie du langage le problème du rapport du sens à la référence, ou de la signification au remplissement, problème qui contient en germe une nouvelle problématique ontologique qui ne doit rien à la métaphysique pré-kantienne. La philosophie de Russell est, à cet égard, un extraordinaire chantier pour une ontologie entièremen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ontologie/#i_8600

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 532 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les « mondes possibles » »  : […] Sur le premier point, trois auteurs ont joué un rôle décisif : Saul Kripke, David Lewis et Hilary Putnam. Les deux premiers, à partir de problèmes posés par les logiques modales, à l'égard desquelles Quine avait toujours manifesté son hostilité, ont neutralisé le veto quinien sur les notions intensionnelles – c'est-à-dire qui ne satisfont pas à toutes les propriétés énoncées dans un domaine concep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-du-langage/#i_8600

MOYEN ÂGE - La pensée médiévale

  • Écrit par 
  • Alain de LIBERA
  •  • 22 370 mots

Dans le chapitre « Le monde comme proposition »  : […] La sémiotique absorbe-t-elle la totalité du rapport de l'homme médiéval au monde dans lequel il vit ? L'existence d'une mentalité collective fortement imprégnée par le symbolique, l'allégorisation intempérante de certains exégètes, le dévoilement d'une structure sémiotique dans l'ordre des choses nous inclinent à penser que, pour l'homme du Moyen Âge, notamment pour le clerc et plus particulièreme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moyen-age-la-pensee-medievale/#i_8600

KRIPKE SAUL (1940- )

  • Écrit par 
  • Scott SOAMES
  • , Universalis
  •  • 1 181 mots

Logicien et philosophe américain né le 13 novembre 1940 à Bay Shore, New York. Saul Aaron Kripke commence à travailler sur la sémantique de la logique modale dès le lycée (à Omaha, Nebraska). Il écrit à cette époque un article révolutionnaire, « A Completeness Theorem for Modal Logic », qui sera publié dans le Journal of Symbolic Logic en 1959, alors qu'il entre juste à Harvard. Diplômé en mathém […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saul-kripke/#i_8600

IDENTITÉ

  • Écrit par 
  • Annie COLLOVALD, 
  • Fernando GIL, 
  • Nicole SINDZINGRE, 
  • Pierre TAP
  •  • 13 233 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'identité des personnes »  : […] Une tout autre approche de l'identité s'est développée en anthropologie, relative cette fois aux identités des personnes et des collectivités. L'identité des individus est partout culturellement codée, notamment à l'occasion des rituels jalonnant le cycle de vie (rites de passage et initiations surtout) et de ceux qui marquent l'appartenance à certains groupes, dans lesquels tout individu est ins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/identite/#i_8600

MYTHE - Mythos et logos

  • Écrit par 
  • Clémence RAMNOUX
  •  • 3 293 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Naissance d'un langage »  : […] Plus difficile à saisir est le processus par lequel un vocabulaire ontologique se substitue aux noms des éléments. Par un emprunt partiel au vocabulaire déjà technique des arts du nombre et de la figure, il range, par exemple, dans les tables pythagoriciennes, l'Un et la Dyade, la Limite et l'Infini, en colonne avec le Mâle et le Féminin, la Lumière et la Ténèbre. Empruntant pour une autre part au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythe-mythos-et-logos/#i_8600

ABORIGÈNES AUSTRALIENS

  • Écrit par 
  • Barbara GLOWCZEWSKI
  •  • 7 130 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Société et parenté »  : […] Chez tous les Aborigènes, des interdits s'appliquent à la sexualité, à l'espace, à la parole, à la nourriture ou à l'utilisation de certains objets. Ces interdits concernent quatre domaines principaux : les relations de parenté et d'alliance, le deuil, les rites totémiques et les rites qui ponctuent le cycle de vie. Le tabou le plus important, commun à tous les Aborigènes, interdit à un garçon et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aborigenes-australiens/#i_8600

CLAN

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 3 066 mots

Dans le chapitre « Exogamie et totémisme »  : […] Si les membres d'un même clan ne peuvent retracer, génération par génération, leur ascendance à l'ancêtre clanique, comment se reconnaissent-ils ? Par le nom, le blason et le totem , affirmait Marcel Mauss, en 1937. Et par totémisme, il entendait « la croyance à une descendance commune de l'homme et d'une espèce déterminée d'animaux ou de plantes ». Il ajoutait d'ailleurs que le lien du clan au to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clan/#i_8600

FILIATION, droit

  • Écrit par 
  • Françoise DEKEUWER-DÉFOSSEZ
  •  • 10 712 mots

Dans le chapitre « Le lien de filiation, lien social d'identité »  : […] C'est principalement par l'attribution du nom de famille que se marque la dépendance entre filiation et identité sociale. Mais il ne faut pas oublier que l'héritage est aussi un mode de reconnaissance sociale du lien de filiation. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filiation-droit/#i_8600

CORPS - Données anthropologiques

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 251 mots

Dans le chapitre « La pensée biologique »  : […] Toute société élabore un savoir sur les modalités de sa propre reproduction, une pensée « biologique » qui s'exprime dans des conceptions de l'hérédité et de la composition du corps. Ainsi, de nombreuses sociétés de l'Ouest africain considèrent que le garçon est la réincarnation d'un grand-père défunt, dont il est censé posséder certains traits physiologiques ou psychiques. D'autres ancêtres, ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-donnees-anthropologiques/#i_8600

ASTROLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques HALBRONN
  •  • 13 309 mots

Dans le chapitre « Vers une astrologie restaurée »  : […] La démarche de l'historien peut-elle servir le praticien ? Signaler un syncrétisme accentué par des développements différents d'un pays à l'autre, un découplage, est-ce que cela est susceptible d'interpeller l'astrologue et de l'engager à renoncer à ses déviations ? Dans la mesure où celles-ci ont fait l'objet d'une exégèse justificatrice, que les Gémeaux, par exemple, sont attribués, depuis au m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astrologie/#i_8600

CULTURE - Nature et culture

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 7 880 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le sophisme naturaliste »  : […] Aussi bien « nature » que « culture » sont des termes qui désignent moins des réalités strictement déterminées que des termes horizon, si l'on peut dire, des termes « englobants ». Ils constitueraient, pour la nature, l'horizon de totalisation de toutes les choses, forces, données, de tous les êtres ( avec la nature humaine, ou sans elle), et, pour la culture, l'horizon et comme l'enveloppe des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-nature-et-culture/#i_8600

ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - La religion

  • Écrit par 
  • Jean VERCOUTTER
  •  • 11 361 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « La force magique »  : […] La religion, culte des dieux ou religion funéraire, est tout imprégnée de magie. C'est ainsi que les Égyptiens attribuent une puissance profonde au nom  : connaître le nom d'un dieu ou d'un ennemi, c'est avoir pouvoir sur lui. Prêtres et particuliers ne se privent pas d'utiliser la magie. Les Textes des pyramides , entre autres, vont jusqu'à placer le Mort royal au-dessus des dieux : « C'est lui [ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-antique-civilisation-la-religion/#i_8600

ETHNOCIDE

  • Écrit par 
  • Pierre CLASTRES
  •  • 4 680 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Universalité de l'ethnocentrisme »  : […] On nomme ethnocentrisme cette vocation à mesurer les différences à l'aune de sa propre culture. L'Occident serait ethnocidaire parce qu'il est ethnocentriste, parce qu'il se pense et se veut la civilisation. Une question néanmoins se pose : notre culture détient-elle le monopole de l'ethnocentrisme ? L'expérience ethnologique permet d'y répondre. Considérons la manière dont les sociétés primitiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnocide/#i_8600

PERSONNE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 549 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les attributs de la personne : dation du nom et initiation »  : […] La personne, notion d'emblée sociale, comporte, outre des composantes, des attributs qui assurent son identité au sein d'un groupe donné et même participent à son achèvement en tant que membre de celui-ci. Le nom individuel constitue un attribut majeur, auquel d'autres déterminations peuvent s'ajouter qui contribuent à préciser cette identité sociale, telles, par exemple, les puissances extra-hum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/personne/#i_8600

AMÉNAGEMENT LINGUISTIQUE

  • Écrit par 
  • Loïc DEPECKER
  •  • 4 727 mots

Dans le chapitre « Modalités de l'aménagement linguistique »  : […] De fait, la compréhension de la notion d'aménagement linguistique n'a cessé de se diversifier, et il est possible de l'articuler globalement aujourd'hui de la façon suivante : — l'aménagement du statut des langues ; il inclut le type de statut, constitutionnel, législatif, juridique, réglementaire (usage de la ou des langues, présence de ces langues dans la vie publique et administrative, apprenti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amenagement-linguistique/#i_8600

LIGNAGE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 2 483 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le lignage du Moyen Âge »  : […] À la différence des gentes romaines qui établissaient la primauté absolue de la filiation en ligne masculine, l'Occident médiéval donnait à la parenté « un caractère nettement bifide », selon l'expression de Marc Bloch. La structure du lignage incluait aussi bien les parents « du côté de l'épée », que les parents « du côté de la quenouille ». L'existence d'un tel lignage apparaissait surtout à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lignage/#i_8600

NAISSANCE, anthropologie

  • Écrit par 
  • Nicole BELMONT, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 652 mots

Dans le chapitre « L'accouchement et les rituels consécutifs à la naissance »  : […] Les difficultés accompagnant l'accouchement constituent un thème fréquent dans les discours relatifs à la naissance. Elles sont à la fois évoquées comme une hantise et envisagées comme la sanction de conduites prohibées par l'organisation sociale. Interprétées rétrospectivement, par l'intermédiaire d'un devin par exemple, elles sont le plus souvent imputées à des conduites antérieures de la mère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-anthropologie/#i_8600

AMÉRINDIENS - Amérique centrale

  • Écrit par 
  • Georgette SOUSTELLE
  • , Universalis
  •  • 7 492 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le nom »  : […] Il existe encore un très petit nombre de groupes dans lesquels chaque individu ne porte, comme avant la conquête, qu'un nom personnel et pas de nom de famille. Tel est le cas chez les Lacandons : chaque Lacandon a un nom individuel auquel s'ajoute celui d'un animal-totem, qu'il a en commun avec les autres membres du groupe ; il possède encore un troisième nom, correspondant à l'une des deux phratr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerindiens-amerique-centrale/#i_8600

ART (L'art et son objet) - L'attribution

  • Écrit par 
  • Enrico CASTELNUOVO
  •  • 6 555 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les « noms de commodité » »  : […] Le cas le plus clair, le cas limite pourrait-on dire, de distinction entre personnalité empirique, et personnalité esthétique est celui de l'artiste appelé « Maître de... », c'est-à-dire du dénominateur commun conféré à un groupe d'œuvres réunies d'après des caractéristiques de style et attribuées à un artiste dont le nom est inconnu, mais qui, pour en permettre la classification, est appelé « Ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-l-art-et-son-objet-l-attribution/#i_8600

AUTOBIOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Daniel OSTER
  •  • 7 548 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Difficulté d'une définition »  : […] Peut-on définir l'autobiographie ? Aucun critère purement linguistique ne semble pertinent. Rien ne distingue a priori autobiographie et roman à la première personne. Le je n'a de référence actuelle qu'à l'intérieur du discours : il renvoie à l'énonciateur, que celui-ci soit fictif ou réel (attesté par l'état civil). Le je n'est d'ailleurs nullement la marque exclusive de l'autobiographie : le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autobiographie/#i_8600

AUTOFICTION

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 2 432 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le jeu avec le « je » »  : […] L'âge d'or du roman n'a pas résisté à l'ère du soupçon, mais aussi au retour du biographique, qui refait la part de l'effectif et celle du fictif. Dans les années 1950, on peut voir dans le Nouveau Roman un refus des pouvoirs dévolus à l'auteur et un retour au principe flaubertien de l'absence nécessaire du romancier à l'intérieur de son œuvre. On retrouve ici Serge Doubrovsky , qui, dans un modèl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autofiction/#i_8600

CLASSES D'ÂGE, anthropologie

  • Écrit par 
  • Denise PAULME
  •  • 2 279 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les systèmes de classes d'âge »  : […] Le problème, cependant, reste entier de savoir à quoi tient, passé un certain âge, la persistance, en certaines sociétés seulement, des classes d'âge. Les informations dont Eisenstadt disposait ne lui ont pas permis de distinguer clairement entre les deux grands types possibles de systèmes de classes d'âge, les systèmes linéaires , d'une part, les systèmes cycliques , d'autre part. Dans chacun de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classes-d-age-anthropologie/#i_8600

GROUPE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER, 
  • François CHAZEL
  •  • 11 396 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les rapports de parenté »  : […] L'une des assises de la société traditionnelle est constituée par les rapports de la parenté, les relations résultant de la filiation et de l'alliance. La parenté, généralement étendue, doit être comprise dans sa signification sociale , et non biologique. Elle compose un véritable système de relations entre les personnes et les « classes » de personnes (par exemple, entre l'« ensemble » des oncle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-social/#i_8600

LANGUE ORIGINELLE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 748 mots

De prime abord, une distinction s'impose entre langue originelle et premiers langages. L'une ressortit au mythe de la matrice originelle d'où serait issue toute créature ; elle se réfère à l'idée d'une puissance divine engendrant un couple initial dont l'humanité tout entière formerait la descendance. Les autres impliquent, dans la perspective du transformisme, l'apparition en diverses régions du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-originelle/#i_8600

LEÓN LUIS DE (1528-1591)

  • Écrit par 
  • Alain GUY
  •  • 1 328 mots

Dans le chapitre « La métaphysique du Nom »  : […] La clef de sa doctrine est sa curieuse théorie du Nom, qui semble pressentir les actuelles recherches linguistiques et structuralistes. Le but de tous les êtres est de réaliser l' unité , à l'image de Dieu qui rassemble tout en lui ; par-delà leur diversité, toutes les créatures sont appelées à s'embrasser intimement, sans pour cela se fondre les unes avec les autres. Mais surgit un obstacle : la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-de-leon/#i_8600

MYTHOLOGIES - Premiers panthéons

  • Écrit par 
  • Jean BOTTERO, 
  • Yvan KOENIG, 
  • Dimitri MEEKS
  • , Universalis
  •  • 6 981 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Noms, images et attributs divins »  : […] Chaque divinité a un nom. Constitué, normalement, d'un seul vocable assez court, il a tendance à s'allonger à mesure que l'on descend dans la hiérarchie du panthéon. Les démons ont pour dénomination une phrase descriptive de leurs activités. Pour autant que l'on puisse en apprécier le sens, les noms les plus courts sont également des descriptifs de la nature du dieu ou de sa fonction : Amon est « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-premiers-pantheons/#i_8600

OBJET

  • Écrit par 
  • Gilles Gaston GRANGER
  •  • 8 222 mots

Dans le chapitre « Les objets, le langage et la pensée »  : […] Sans aborder ici les très intéressants problèmes posés au psychologue, il suffira de noter que ce que l'on nomme objet, à quelque niveau que ce soit – immédiat ou élaboré – de l'exercice de la pensée, ne peut être confondu sans plus avec des données, considérées indépendamment de leur assemblage et organisées en unités distinctes, que l'on nommera phénomènes : « ce qui apparaît ». La philosophie c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/objet/#i_8600

ŒDIPE COMPLEXE D'

  • Écrit par 
  • Claude RABANT
  •  • 5 298 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La Loi primordiale »  : […] Cette nécessité, qui apparaît comme le pivot même du complexe d'Œdipe, pose la question de la loi qui la prescrit : non plus seulement des forces dont le jeu fixe à l'œdipe ses destins, mais de ce qui impose à ce jeu sa règle ; non plus seulement des formes du complexe, mais de ce qui impose à la pulsion sexuelle une forme déterminée par la culture, de ce qui lui prescrit un cours qui n'a rien à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/complexe-d-oedipe/#i_8600

PHARAON

  • Écrit par 
  • Jean VERCOUTTER
  •  • 2 586 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Titulature et représentations »  : […] Dès l'Ancien Empire, tout pharaon porte cinq noms distincts qui lui sont donnés lors des cérémonies de l'intronisation. Ces noms constituent la « titulature royale ». Le premier est le nom d'Horus , dont on vient de parler. Le deuxième, dit des deux maîtresses (ou déesses ), rappelle la période où l'Égypte était divisée en deux royaumes distincts protégés l'un par la déesse-cobra Ouadjyt (royaume […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pharaon/#i_8600

SIKHS

  • Écrit par 
  • Denis MATRINGE
  • , Universalis
  •  • 5 456 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Pratiques et cérémonies religieuses »  : […] En ce qui concerne les pratiques des Sikhs, on ne saurait trop insister sur la place prééminente qu'y tient le Gurū Granth Sāhib . Un espace doit être aménagé pour lui dans chaque maison sikhe. Dans le gurdvārā, il repose sur une sorte de petit autel, sous un baldaquin. On s'incline révérentieusement devant lui et l'on s'assied plus bas que son support. On le drape d'une étoffe quand il ne sert pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sikhs/#i_8600

TOTEM ET TOTÉMISME

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 4 474 mots

Dans le chapitre « Classification et identification »  : […] Classer, tenter de mettre de l'ordre dans le chaos des phénomènes observables, essayer de placer l'homme au sein du monde, lui concevoir une existence en regard de ce qui vit en dehors de lui, plantes et animaux, enfin représenter la diversité des groupes sociaux et celle des individus et faire en sorte que l'ensemble de ces relations soit logique et cohérent, c'est bien évidemment la tâche de l'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/totem-et-totemisme/#i_8600

Voir aussi

Pour citer l’article

Françoise ARMENGAUD, « NOM », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nom/