NOIR, couleur

COULEURS, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Manlio BRUSATIN
  •  • 10 354 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Perception, représentation et production de la couleur dans les civilisations antiques »  : […] Chez les Égyptiens, la notion des couleurs et de leur représentation est gouvernée par un principe fondé sur la nature des pierres précieuses qui donnent un sens précis aux couleurs et aux gemmes. Les matières colorantes utilisées en Égypte pour la fabrication des fards – le kheśebedh ( bleu lapis-lazuli), le khenemet ( rouge rubis), le nešemet (bleu azur), le mefekat ( vert émeraude) et le k […] Lire la suite

DEUIL, histoire du costume

  • Écrit par 
  • Renée DAVRAY-PIÉKOLEK
  •  • 998 mots

Dans toutes les sociétés, la mort d'un proche est signifiée par le port du costume de deuil. Défini par l' Encyclopédie , le deuil est entendu au sens large : « Espèce particulière d'habit pour marquer la tristesse qu'on a dans des occasions fâcheuses, surtout dans des funérailles. » Si les modalités de l'expression du deuil varient selon les cultures, quelques constantes se retrouvent : le bannis […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « La préparation des matériaux »  : […] Le bâtonnet avec lequel on dessinait était fait d'une mixture où dominait l'argile, la bouse de vache ou le noir de fumée. Ensuite intervenait tout un jeu de pinceaux : épais, en poils d'oreille de veau, ils servaient à étendre les teintes locales ; moyens, en poils de ventre de bouc, ils servaient à indiquer le modelé ; avec les pinceaux fins, en poils de rat musqué, on traçait les lignes les plu […] Lire la suite

TERRE SYMBOLISME DE LA

  • Écrit par 
  • Gilbert DURAND
  •  • 3 895 mots

Dans le chapitre « La terre nocturne »  : […] Selon Hésiode ( Théogonie , v , 126 sq), la Terre primordiale, la materia prima , Gaia, enfanta elle-même son époux, le ciel Ouranos. Elle est bien la Grande Mère, la Vierge primordiale. Cette Gaia originaire a de nombreux doublets et redondances au cours de la théogonie. Très souvent – et c'est là que son accent nocturne s'amplifie – elle est confondue avec les déesses lunaires, exactement comm […] Lire la suite