NIGERIA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRépublique fédérale du Nigeria (NG)
Chef de l'État et du gouvernementMuhammadu Buhari (depuis le 29 mai 2015)
CapitaleAbuja
Langue officielleanglais
Unité monétairenaira (NGN)
Population217 376 000 (estim. 2022)
Superficie (km2)923 768

Le peuplement

Le Nigeria est l'État le plus peuplé du continent et l'un de ceux dont le taux d'urbanisation est le plus élevé (47,8 p. 100 en 2015). Les statistiques démographiques disponibles ne fournissent qu'une image imprécise de cette réalité du fait de la politisation des enjeux des quatre recensements (1962-1963, 1973, 1991 et 2006) organisés depuis l'indépendance. Afin de tenter d'atténuer le caractère sensible des données collectées lors des deux derniers recensements, les questions relatives à l'appartenance ethnique et religieuse ont été omises. Les données recueillies n'en conservent pas moins des incidences aussi bien politico-administratives (nombre de sièges dans les assemblées fédérales et les États, création de nouveaux États et collectivités locales, quotas de recrutement dans les administrations) que financières (prise en compte de la population des États par la clé de répartition des revenus de la Fédération). La population nigériane est estimée à 181,5 millions d'habitants en 2015. Les zones les plus peuplées sont situées dans le Nord (Kano, Zaria et Jos), le Sud-Est (Enugu, Port Harcourt, Calabar) et l'Ouest (Lagos, Abéokouta, Ibadan, Benin City). Les régions du plateau central, du bassin du lac Tchad, du delta du Niger et du bassin de la Cross River sont à l'inverse faiblement peuplées. En 2013, on considérait que 3,2 millions de Nigérians vivaient avec le virus du sida et 174 000 Nigérians sont morts du sida ou de ses effets en 2014.

Marché à Lagos

Photographie : Marché à Lagos

Avec plus de 100 millions d'habitants, le Nigeria fait figure de géant démographique de l'Afrique. 

Crédits : Frédéric Soltan/ Getty Images

Afficher

Lagos (Nigeria)

Photographie : Lagos (Nigeria)

Un marché dans une rue de Lagos, la métropole du Nigeria dont le développement anarchique, accéléré par le boom pétrolier des années 1970 et du début des années 1980, demeure pour les pays du Sud un exemple à ne pas suivre. 

Crédits : Olasunkanmi ariyo/ Getty Images

Afficher

Le Nigeria compte plus de deux cents groupes ethniques. Sur la base de la classification des langues africaines établie par Joseph Harold Greenberg, trois cent quatre-vingt-quinze langues distinctes ont été répertoriées. Un peu plus de la moitié de la population nigériane vivrait dans les États du Nord et dans le Territoire de la capitale fédérale (FCT). Trois conglomérats ethnoculturels prédominent. On estime qu’au nord, les Peuls et les Haoussas représenteraient 29 p. 100 de la population nigériane ; à l'est, les Ibo compteraient pour 18 p. 100 de la population totale de la Fédération, tandis qu'à l'ouest, les Yorouba en formeraient 21 p. 100. Le quart restant de la population du Nigeria est formé de minorités, une mosaïque de populations dont les principales composantes sont les Ijaw (10 p. 100), les Kanouri (4 p. 100) et les Tiv (2,5 p. 100).

Nigeria : groupes ethniques

Dessin : Nigeria : groupes ethniques

Nigeria : principaux groupes ethniques. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les clivages religieux ne recouvrent qu'imparfaitement la dichotomie entre régions situées au nord ou au sud du confluent du Niger et de la Bénoué. En 1963, 47 p. 100 des Nigérians se disaient musulmans (72 p. 100 dans le nord du pays et 43 p. 100 dans l'ouest du pays), tandis que le christianisme occupait une place prépondérante dans l'Est (77 p. 100). En 2015, on estime que 40 p. 100 des Nigérians pratiquent l'islam, la part du christianisme et des religions traditionnelles étant respectivement de 40 p. 100 et de 10 p. 100.

L'arrivée de l'islam dans le nord du Nigeria remonte au ixe siècle ; aux xive et xve siècles, le développement du commerce transsaharien et la venue de commerçants arabes à Kano et à Katsina favorisent son expansion. Puis le mouvement s'accélère avec les campagnes militaro-religieuses lancées par le réformateur musulman Ousmane Dan Fodio à partir de Sokoto, vers le pays haoussa et au-delà, dans la zone du plateau central (Middle Belt). Le djihad s'étend également vers le sud-ouest, avant d'être brisé militairement à Oshogbo, en 1840, par les Ibadan. Il faudra attendre l'imposition de la « paix coloniale » pour que la progression de l'islam reprenne, mais cette fois de manière pacifique, en pays yorouba et parmi les populations non ibo du Sud-Est.

Mosquée de Kano, Nigeria

Photographie : Mosquée de Kano, Nigeria

La mosquée principale de Kano, dans la vieille ville. L'islam est plus particulièrement implanté dans le nord du pays, où il s'est développé à la faveur des échanges commerciaux transsahariens. 

Crédits : Michel Huet/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher

Le christianisme est la religion prédominante dans le Sud nigérian. C'est à partir de la côte que s'est faite l'implantation du christianisme qui date du xixe siècle bien que des prêtres catholiques aient, dès le xve siècle, accompagné des commerçants portugais qui se rendaient à Bénin. Cette première prise de contact étant restée sans lendemain, il faut attendre l'installation à Badagri d'esclaves libérés venus de Sierra Leone pour qu'en 1842 des missionnaires anglicans et méthodistes y introduisent la religion chrétienne ainsi qu'à Abéokouta [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 18 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Nigeria : carte physique

Nigeria : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Nigeria : drapeau

Nigeria : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Marché à Lagos

Marché à Lagos
Crédits : Frédéric Soltan/ Getty Images

photographie

Lagos (Nigeria)

Lagos (Nigeria)
Crédits : Olasunkanmi ariyo/ Getty Images

photographie

Afficher les 18 médias de l'article

Écrit par :

  • : directeur de recherche émérite au CNRS, Centre Émile-Durkheim, Sciences Po Bordeaux

Classification

Autres références

«  NIGERIA  » est également traité dans :

ARTS DU NIGERIA (exposition)

  • Écrit par 
  • Vincent BOULORÉ
  •  • 1 554 mots

Réputés pour leur ancienneté et leur extrême diversité stylistique, les arts du Nigeria occupent une place de choix dans l'histoire de l'art africain. Les terres cuites de Nok (600 av.-250 apr. J.-C.), l'art d'Ifè (ixe-xve siècle) et celui, palatial, du […] Lire la suite

ABUJA

  • Écrit par 
  • Daniel C. BACH
  •  • 336 mots
  •  • 1 média

C'est en février 1976 que, sur la base des recommandations d'une commission d'enquête, les militaires à la tête du Nigeria décident de créer une nouvelle capitale fédérale au cœur du pays, mettant ainsi fin à plusieurs décennies d'atermoiements. La décision de créer une ville nouvelle dans la zone de savane du vaste plateau central, à proximité du village d'Abuja, va de pair avec la création d'une […] Lire la suite

ACHEBE CHINUA (1930-2013)

  • Écrit par 
  • Michel FABRE
  •  • 432 mots

Né à Ogidi, au Nigeria, Achebe a étudié à Ibadan et à Londres avant de travailler, dès 1954, à la radio nigériane comme producteur puis directeur régional. Directeur des éditions Citadel Books à Enugu, il a fondé et dirigé de 1962 à 1972 la célèbre collection Écrivains africains aux éditions Heinemann et dirige, depuis 1962, la revue littéraire Okike . Fort actif pendant la guerre civile, il s'est […] Lire la suite

AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

  • Écrit par 
  • Marc MICHEL
  •  • 12 323 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « L'Afrique noire anglophone »  : […] La Grande-Bretagne s'engagea la première dans la voie de la décolonisation en Afrique de l'Ouest, où la situation était plus « mûre » qu'ailleurs, et sur les marges du monde noir. Au Soudan, le problème était étroitement lié à l'avenir des relations anglo-égyptiennes. Le processus de transfert de souveraineté y fut très précoce. S'appuyant sur le statut juridique de condominium anglo-égyptien dep […] Lire la suite

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 605 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Littératures d'Afrique anglophone »  : […] Le prix Nobel décerné en 1986 à l'écrivain nigérian Wole Soyinka a certainement contribué à la reconnaissance internationale de l'excellence des littératures africaines, et en particulier de la vitalité de celles d'Afrique anglophone, longtemps éclipsées par le bruit fait autour de la négritude. En effet, l'Afrique anglophone, peut-être plus pragmatique, s'était d'abord manifestée par la plume d'h […] Lire la suite

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Histoire et traditions

  • Écrit par 
  • Jean DEVISSE, 
  • Francis GEUS, 
  • Louis PERROIS, 
  • Jean POLET
  • , Universalis
  •  • 6 686 mots

Dans le chapitre « L'art méroïtique »  : […] On ne connaît pas l'origine des hommes qui prirent en main au viii e  siècle avant J.-C. les destinées de la Nubie, mais, s'ils furent sans conteste les héritiers des rois de Kerma et de leurs éventuels prédécesseurs de Qoustoul, ils se réclamèrent vigoureusement des traditions de l'Égypte pharaonique. S'appuyant sur Amon, dieu suprême de l'Égypte thébaine, et sur son clergé de Napata, où un temp […] Lire la suite

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

  • Écrit par 
  • Claire BOULLIER, 
  • Geneviève CALAME-GRIAULE, 
  • Michèle COQUET, 
  • François NEYT
  • , Universalis
  •  • 15 142 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La culture Nok »  : […] La culture Nok, découverte fortuitement au cours du xx e  siècle dans le centre du Nigeria, reste aujourd'hui encore peu connue. De récentes datationss tendent à prouver qu'elle se serait épanouie au cours du I er  millénaire avant notre ère. Les matériels issus des fouilles ont également démontré que les Nok étaient sédentaires, agriculteurs, et qu'ils maîtrisaient la fabrication du fer, mais on […] Lire la suite

AZIKIWE NNAMDI (1904-1996)

  • Écrit par 
  • Dominique QUENTIN
  •  • 600 mots
  •  • 1 média

Homme politique africain d'origine ibo (ethnie dominante dans la région orientale du Nigeria), Nnamdi Azikiwe arrive aux États-Unis en 1925 et y restera jusqu'en 1935. Il poursuit ses études à l'université de Pennsylvanie et obtient un doctorat d'anthropologie et de philosophie en 1929. Il conserve de son séjour outre-Atlantique un goût très vif pour les sports et une passion pour tout ce qui touc […] Lire la suite

BÉNIN

  • Écrit par 
  • Richard BANÉGAS
  •  • 8 254 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le Bénin, « État-entrepôt » »  : […] Cette stabilité reposait également sur une habile gestion du commerce international. Pendant dix-sept ans, en effet, le Bénin a tiré parti de la rente de situation d'une économie de transit, en particulier de sa dépendance vis-à-vis du Nigeria. Jouant depuis longtemps le rôle de port de transit pour les économies enclavées des pays du Sahel, Cotonou a vu ses activités de réexportation exploser da […] Lire la suite

BÉNOUÉ

  • Écrit par 
  • Marie-Christine AUBIN
  •  • 280 mots
  •  • 1 média

Affluent du Niger qui prend sa source dans le massif de l'Adamaoua, à la frontière du Cameroun et du Nigeria, la Bénoué coule dans un fossé tectonique, très large et à faible pente, dont la formation s'est accompagnée de volcanisme : massif de l'Adamaoua, îles du golfe de Guinée (Bioko, Sao Tomé, Annobón, Príncipe). Ce fossé, d'âge crétacé, a été ennoyé par des sédiments calcaires durant le bas Cr […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

5 avril 2022 Nigeria. Lourde condamnation d'un militant athée.

Ancien président de l’Association des humanistes du Nigeria, qui prône la primauté des droits humains sur les préceptes religieux, Mubarak Bala avait été arrêté en avril 2020 pour avoir posté sur le réseau social Facebook des messages critiquant l’islam et le prophète Mahomet. En janvier 2021, la condamnation à mort pour « blasphème » du musicien membre d’une confrérie soufie Yahaya Sharif-Aminu, prononcée en août 2020, avait été annulée en appel, dans l’attente d’un nouveau procès. […] Lire la suite

1er-12 juillet 2021 Finances mondiales. Suspension du projet européen de taxe numérique.

Seuls s’opposent au projet la Barbade, l’Estonie, la Hongrie, l’Irlande, le Kenya, le Nigeria, le Pérou, Saint-Vincent-et-les-Grenadines et le Sri Lanka. Le 10, le G20 réuni à Venise approuve, après le G7 en juin, l’accord sur la taxation des multinationales. La secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen déclare que cet accord « invite les pays à accepter de démanteler les taxes numériques existantes, que les États-Unis considèrent comme discriminatoires, et à s’abstenir d’instaurer des mesures similaires à l’avenir ». […] Lire la suite

4 juin 2021 Nigeria. Confirmation de la mort du chef djihadiste Abubakar Shekau.

Le chef de l’organisation État islamique en Afrique de l’Ouest, Abu Musab al-Barnawi, confirme la mort d’Abubakar Shekau, chef de l’organisation Boko Haram, survenue en mai lors d’un affrontement entre les forces de leurs deux groupes près de Maiduguri, capitale de la province de Borno, dans le nord-est du pays. Auteur de nombreux massacres et pillages à travers le pays, Abubakar Shekau était également responsable de plusieurs enlèvements de lycéennes dont celui commis à Chibok en avril 2014. […] Lire la suite

8 février - 2 mars 2021 Nigeria. Nouveaux enlèvements d'élèves.

Le 8, les autorités de l’État de Zamfara annoncent la reddition, contre son amnistie, d’Awwalun Daudawa, le chef du groupe armé qui avait kidnappé trois cent quarante-quatre élèves d’un pensionnat de Kankara, dans l’État de Katsina, en décembre 2020, pour le compte de Boko Haram. Le 17, trente-huit personnes, dont vingt-quatre écoliers, sont enlevées dans le pensionnat de Kagara, dans l’État de Niger. […] Lire la suite

11-17 décembre 2020 Nigeria. Enlèvement de centaines d'élèves.

Le 11, trois à quatre cents collégiens et lycéens sont enlevés à Kankara, dans l’État nordiste de Katsina, jusque-là relativement épargné par les violences djihadistes. Le 15, l’opération est revendiquée par Abubakar Shekau, chef d’une des deux factions de Boko Haram – nom signifiant « l’éducation occidentale est un péché » en langue haoussa. En avril 2014, Boko Haram avait enlevé deux cent soixante-dix lycéennes à Chibok, dans l’État de Borno, son principal théâtre d’opérations. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Daniel C. BACH, « NIGERIA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/nigeria/