SARKOZY NICOLAS (1955- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le retour au premier plan

Nicolas Sarkozy n'est pas trop mal loti pour autant. Nommé numéro deux du gouvernement, il obtient le ministère de l'Intérieur avec des compétences élargies. Très vite, il est sur tous les fronts : recul de l'insécurité (seulement dans les statistiques, raillent ses adversaires), organisation du culte musulman, fermeture du camp de réfugiés de Sangatte, suppression de la « double peine » en matière d'immigration, lutte contre la prostitution, etc.

Malgré la déroute de la majorité aux élections régionales de mars 2004, ses espoirs d'être nommé à Matignon s'envolent encore une fois. À sa grande surprise, Jacques Chirac lui propose Bercy, avec, pour l'amadouer, le titre de ministre d'État. Sarkozy accepte, mais il a déjà d'autres projets en tête. Le retrait d'Alain Juppé, pour des raisons judiciaires, lui laisse la voie libre pour la présidence de l'UMP. Les chiraquiens n'ont aucun rival sérieux à lui opposer. Depuis qu'il a affiché, à la fin de 2003, son ambition présidentielle, il multiplie les piques contre Chirac.

Leur rivalité atteint un sommet le 14 juillet 2004, lorsque le président lâche un cinglant « Je décide et il exécute » et annonce qu'il demandera à Nicolas Sarkozy de choisir, le cas échéant, entre la présidence de l'UMP et un portefeuille ministériel. Une rencontre entre les deux hommes, le 1er septembre suivant, officialise cependant la candidature de Sarkozy, qui est élu à la présidence de l'UMP le 28 novembre et démissionne le lendemain de ses fonctions ministérielles. C'est pourquoi son retour au ministère de l'Intérieur, en juin 2005, à la faveur du remaniement qui suit la victoire du non lors du référendum sur la Constitution européenne, constitue une surprise.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy
Crédits : Pool Interagences/ Gamma-Rapho/ Getty Images

photographie

Congrès de l'U.M.P., 14 mai 2007

Congrès de l'U.M.P., 14 mai 2007
Crédits : Antoine Gyori/ Agp/ Corbis/ AFP

photographie

France : second tour des élections présidentielles de 2007 et 2012

France : second tour des élections présidentielles de 2007 et 2012
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  SARKOZY NICOLAS (1955- )  » est également traité dans :

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Sarkozy (2007-2012)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 5 626 mots
  •  • 2 médias

Si la rupture de Nicolas Sarkozy avec les politiques de ses prédécesseurs est moins nette que ce qu'il avait annoncé durant sa campagne, sa présidence est en revanche marquée par une forte volonté de réformes, menées « tambour battant », avec un sens aigu des annonces médiatiques et une grande réactivité aux événements. La victoire à une élection pré […] Lire la suite

BERTRAND XAVIER (1965- )

  • Écrit par 
  • Blaise MAGNIN
  •  • 1 021 mots
  •  • 1 média

Homme politique français. Porte-parole de la campagne de Nicolas Sarkozy pour l'élection présidentielle de 2007, secrétaire général de l'UMP en 2009-2010, Xavier Bertrand apparaît comme une figure clé de son parti et de la droite parlementaire. Pourtant, son parcours politique ne s'inscrit pas dans le cursus honorum qui passe par l'ENA, les grands corps d'État et les cabinets ministériels, et qu […] Lire la suite

CASTEX JEAN (1965- )

  • Écrit par 
  • Bruno DIVE
  •  • 1 060 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De la crise sanitaire à Matignon »  : […] Ironie de l’histoire : c’est Édouard Philippe qui a sorti de l’ombre celui qui allait être son successeur, et qui lui a mis le pied à l’étrier. Le 2 avril 2020, alors que le confinement lié à la pandémie de Covid-19 entre dans sa troisième semaine, le Premier ministre Édouard Philippe confie à Jean Castex la charge de préparer le déconfinement. « C’est un haut fonctionnaire qui connaît parfaitem […] Lire la suite

CHIRAC JACQUES (1932-2019)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  • , Universalis
  •  • 1 994 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les mandats de Jacques Chirac »  : […] À la différence de François Mitterrand, toutefois, le nouveau président ne profitera guère de l'« état de grâce » qui prolonge dans l'opinion la victoire électorale. Faut-il s'en étonner ? En fait, Jacques Chirac n'a que peu amélioré au premier tour du scrutin de 1995 ses scores de 1981 et de 1988, et l'élection présidentielle elle-même a, de façon générale, exprimé la réserve des Français à l'éga […] Lire la suite

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Chirac (1995-2007)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 9 262 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La fin du quinquennat de Jacques Chirac et les élections de 2007 »  : […] Deux jours après cet échec, Jacques Chirac nomme un nouveau gouvernement, conduit par un de ses très proches, Dominique de Villepin, pour relancer la politique des réformes. Celui-ci se donne « 100 jours pour rendre confiance aux Français ». Il propose un « plan d'urgence pour l'emploi », le chômage étant alors autour de 10 p. 100 de la population active. Il veut rendre le travail plus flexible […] Lire la suite

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Hollande (2012-2017)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 004 mots
  •  • 3 médias

Après un quinquennat marqué par le style hyperactif de Nicolas Sarkozy, François Hollande avait affiché pendant sa campagne électorale une image diamétralement opposée. Revendiquant le titre de « président normal », se voulant proche du peuple et exemplaire dans son rapport à l’argent, il avait construit une figure de dirigeant politique qui le distinguait point par point de l’ancien président de […] Lire la suite

FILLON FRANÇOIS (1954- )

  • Écrit par 
  • Arnault SKORNICKI
  • , Universalis
  •  • 1 555 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une carrière sinueuse »  : […] À l'heure des choix, François Fillon se range du côté d'Édouard Balladur dans la course à l'élection présidentielle de 1995. Il prenait ainsi le contre-pied de Philippe Séguin, l'un des principaux soutiens de l'autre candidat du RPR, Jacques Chirac. Ce revirement lui sera souvent reproché, mais il ne devait rien à ce dernier, et conservait l'amitié du premier. Après la victoire de Jacques Chirac, […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) - La France d'aujourd'hui

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 6 682 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Une modification des structures de la vie politique »  : […] Toutefois, cette déstabilisation du système politique entraîne d'importantes modifications structurelles de la vie politique française. L'une des plus fondamentales est l'amenuisement du rôle de l'État, rogné par les pratiques libérales, l'importance croissante et prééminente des décisions prises par l'Union européenne et le transfert aux régions d'une partie des attributions étatiques du fait de […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2020

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 6 729 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Des oppositions sans souffle »  : […] Les restrictions imposées par le confinement, les règles sanitaires et l’interdiction des réunions publiques ne sont guère propices au déroulement du débat politique, qui se déplace vers les réseaux sociaux ou des réunions à distance aux effectifs limités, ce qui ne facilite pas la restructuration des forces politiques. La question sanitaire, omniprésente, détourne l’opinion des autres sujets. Les […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2016

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 158 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un gouvernement malmené »  : […] En fin de mandat et peu populaire, le gouvernement a affronté une forte contestation sur les principaux projets qu’il a portés durant l’année. Le plus emblématique est celui de la loi « visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs », dite « loi travail », menée par la ministre Myriam El Khomri, finalement adoptée le 21 juillet grâce au re […] Lire la suite

Les derniers événements

France. Dixième mise en examen de l’ancien ministre Claude Guéant dans le dossier libyen. 2 décembre 2020

Les magistrats chargés du dossier du financement libyen présumé de la campagne électorale de l’ancien président Nicolas Sarkozy en 2007 mettent en examen l’ancien ministre Claude Guéant pour « association de malfaiteurs ». Il était déjà mis en examen pour neuf infractions dans ce dossier. Nicolas Sarkozy a lui-même été mis en examen quatre fois dans cette affaire. […] Lire la suite

France. Nouvelle mise en examen de l’ancien président Nicolas Sarkozy. 16 octobre 2020

Les juges d’instruction chargés de l’affaire du financement libyen de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007 mettent en examen l’ancien chef de l’État pour « association de malfaiteurs ». Celui-ci est déjà mis en examen dans ce dossier pour « corruption passive », « recel de détournement de fonds publics libyens » et « financement illégal de campagne » depuis mars 2018. […] Lire la suite

France. Polémique à la suite de l’ouverture d’une enquête sur des magistrats du parquet national financier. 15-29 septembre 2020

notamment les connexions téléphoniques de plusieurs avocats, la personne susceptible d’avoir informé l’avocat de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog, de la mise sur écoute d’un téléphone utilisé par l’ancien président. Cette enquête préliminaire, classée sans suite en décembre 2019, se situait en marge […] Lire la suite

France. Démission du gouvernement d’Édouard Philippe et nomination de Jean Castex. 3-15 juillet 2020

secrétaire général adjoint de l’Élysée sous la présidence de Nicolas Sarkozy, Jean Castex avait été chargé par le gouvernement sortant d’établir le plan de déconfinement. Il annonce son intention de quitter Les Républicains (LR) et de rejoindre La République en marche (LRM). Le 6 est annoncée […] Lire la suite

France. Jugement dans l’affaire de Karachi. 15 juin 2020

. Sont condamnés les deux intermédiaires Ziad Takieddine et Abdul Rahman El-Assir, l’ancien chef de cabinet d’Édouard Balladur Nicolas Bazire, l’ancien collaborateur de François Léotard Renaud Donnedieu de Vabres, l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, alors ministre du Budget, Thierry Gaubert […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bruno DIVE, « SARKOZY NICOLAS (1955- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-sarkozy/