CAVE NICK (1957- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nick Cave et ses mauvaises graines

Né le 22 septembre 1957 à Wangaratta dans l’État de Victoria en Australie, Nicholas Edward Cave est le troisième d’une famille de quatre enfants. Son père, professeur de littérature anglaise, et sa mère, bibliothécaire, lui inculquent une éducation anglicane stricte et le font entrer dans le chœur de l’église de la ville. Renvoyé de l’école, il est mis en pension à Melbourne puis il entame brièvement des études de peinture. En 1973, il fait la connaissance de Mick Harvey, musicien multi-instrumentiste, avec qui il monte un groupe de punk-rock, The Boys Next Door, qui donne de nombreux concerts locaux et publie l’album Door, Door en 1979. Le groupe change plusieurs fois de nom, devient The Birthday Party et, en 1980, se fixe à Londres où règne déjà la culture « gothique ». La compagne de Cave, la chanteuse Anita Lane, et le guitariste Rowland S. Howard font partie du groupe. De 1980 à 1983, cette collaboration artistique est féconde – en témoigne la parution de cinq albums –, mais l’abus de drogues et d’alcool ainsi que l’affrontement des ego entraînent la dissolution du groupe en 1983.

À l’instar de David Bowie ou Lou Reed quelques années plus tôt, Nick Cave s’installe à Berlin, alors considéré comme un haut lieu de la contre-culture. Il y restera trois ans au cours desquels il fonde avec Mick Harvey (alors à la batterie) le groupe Nick Cave and the Bad Seeds, dont le nom exprime clairement le statut de leader qu’occupe désormais le chanteur. Y figurent à l’origine l’Allemand Blixa Bargeld (également chanteur du groupe Einstürzende Neubauten) et l’Australien Hugo Race aux guitares, ainsi que le Britannique Barry Adamson à la basse. Dès les premiers albums du groupe, From Her to Eternity (1984) ou encore Your FuneralMy Trial et Kicking against the pricks (1986), Nick Cave se plaît à incarner différents personnages au gré de ses humeurs et des histoires mises en scène dans un style fortement narratif. De pl [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Michel P. SCHMITT, « CAVE NICK (1957- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nick-cave/