NEUROPEPTIDES

ALIMENTATION (Aliments) - Prise alimentaire

  • Écrit par 
  • Jacques LE MAGNEN, 
  • Jean-Louis SCHLIENGER
  •  • 4 268 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Régulation par l'organisme de la prise alimentaire  »  : […] Son but est de maintenir l'équilibre énergétique et le poids à moyen et long terme. Elle est périphérique et centrale. Les variations de la concentration des nutriments énergétiques circulants (glucose, acides aminés, acides gras libres), les signaux mécaniques provenant de la distension du tube digestif, les sécrétions hormonales issues directement ou indirectement du système digestif (insuline, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-aliments-prise-alimentaire/#i_89723

ESTOMAC

  • Écrit par 
  • Miguel LEWIN
  •  • 4 215 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'estomac endocrine »  : […] Comme les cellules exocrines, les cellules endocrines de l'estomac sont des cellules épithéliales. Il en existe plus d'une dizaine d'espèces contenant des peptides régulateurs différents (ou, parfois, de simples acides aminés comme l' histamine). Ces peptides sont stockés sous forme de granules visibles au microscope au niveau du pôle basal, c'est-à-dire du côté opposé à la lumière gastrique (à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estomac/#i_89723

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les hormones peptidiques »  : […] On connaît les hormones peptidiques dans pratiquement tous les groupes d'Invertébrés. La plupart sont des neurohormones produites par des neurones neurosécréteurs. Les seules hormones peptidiques produites par des cellules non nerveuses sont l'hormone androgène des Crustacés et le facteur téléotrope (facteur de croissance) produit par les glandes de mue du criquet migrateur. La schistosomine de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_89723

HYPOTHALAMUS

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 5 696 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les éléments neurosécréteurs hypothalamiques »  : […] Les corps cellulaires de très nombreux neurones hypothalamiques produisent de très petites sphérules de substances chimiques variées appartenant toutes au groupe des neuropeptides. Celles-ci, transportées par le flux axonique, s'engagent dans la fibre nerveuse, se condensant en gouttelettes plus grosses et parviennent jusqu'aux ramifications terminales où elles s'accumulent pour être finalement e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypothalamus/#i_89723

INSECTES

  • Écrit par 
  • René LAFONT, 
  • Jean-Yves TOULLEC
  •  • 12 838 mots
  •  • 35 médias

Dans le chapitre « Le système neuroendocrine »  : […] Les différentes parties du système nerveux (fig. 19) contiennent des cellules neurosécrétrices dont les produits, de nature peptidique, sont libérés soit dans des aires neurohémales spécialisées (ex. corps cardiaques pour la majorité des neurones cérébraux, organes périsympathiques pour les neurones de la chaîne nerveuse ventrale), soit dans des aires neurohémales périphériques situées à courte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/insectes/#i_89723

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 735 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les systèmes fonctionnels »  : […] Ce concept concerne des réseaux à organisation anatomique très précise, où les synapses seraient très différenciées, à forte vitesse de conduction des messages nerveux et dont le rôle serait notamment de produire les réponses sensorimotrices. Ces réseaux ont été nommés réseaux exécutifs pour rendre compte de leur action centrale. Un autre type d'information neuronale circule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurobiologie/#i_89723

NEUROSCIENCES SOCIALES

  • Écrit par 
  • Jean DECETY
  •  • 3 146 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le champ d’application des neurosciences sociales »  : […] Longtemps, les neurosciences traditionnelles ont considéré le système nerveux comme une entité relativement isolée, et les chercheurs ont largement ignoré les influences de l’environnement social dans lequel les humains et les autres espèces animales vivent. Or, par définition, les espèces sociales créent des organisations au-delà de leurs propres structures, qui vont des dyades aux ensembles cul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-sociales/#i_89723

OBÉSITÉ

  • Écrit par 
  • Arnaud BASDEVANT, 
  • Cécile CIANGURA
  •  • 5 939 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le déséquilibre énergétique »  : […] La quasi-totalité des réserves énergétiques de l'organisme est représentée par les réserves lipidiques, c'est-à-dire par la masse grasse contenue dans les cellules (adipocytes) du tissu graisseux (adipeux). La réserve énergétique est l'objet d'une régulation. Le niveau des réserves est maintenu autour d'une valeur de référence, propre à chaque individu, par des mécanismes complexes (cellulaires, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/obesite/#i_89723

SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Patrice FORT, 
  • Michel JOUVET, 
  • Patrick LÉVY, 
  • Véronique VIOT-BLANC
  •  • 18 052 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'étape moléculaire : les neurones à hypocrétines et leur lien avec la narcolepsie, une pathologie de la vigilance »  : […] Vers la fin des années 1990, une puissante technique dite d'hybridation soustractive a été développée pour identifier des gènes s'exprimant spécifiquement dans l'hypothalamus. L'hybridation in situ d'un clone unique a permis l'identification d'un petit groupe de neurones restreints à une sous-division de l'hypothalamus postérieur. L'analyse de la séquence du gène candidat appelé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sommeil/#i_89723