NEURONES DOPAMINERGIQUES

ADDICTION

  • Écrit par 
  • Bernard Pierre ROQUES, 
  • Eduardo VERA OCAMPO
  •  • 7 782 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Rôle du système dopaminergique »  : […] Un des phénomènes les plus curieux et les plus difficiles à expliquer dans la toxicomanie, c'est le fait que, si un individu a pris une substance, il ne peut s'en défaire lorsqu'il en est devenu dépendant. Pourquoi ? Il y a le fait que l'abandon de la substance crée un effet de stress, le sevrage, qui peut être très douloureux en particulier chez l'alcoolique et l'héroïnomane. Cependant, le sevrag […] Lire la suite

HÉMISPHÈRES CÉRÉBRAUX

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER, 
  • Paul LAGET
  •  • 12 320 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Mécanismes neurochimiques »  : […] Les recherches sur la pathogénie des syndromes extrapyramidaux et plus généralement sur les mécanismes de la motricité ont pris une orientation différente. On sait en effet qu'il existe une altération du métabolisme des catécholamines, et spécialement de la dopamine dans la maladie de Parkinson. On a ainsi montré : que le striatum est normalement très riche en dopamine et que le cerveau de patien […] Lire la suite

PARKINSON MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 369 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Thérapie cellulaire de la maladie de Parkinson »  : […] Cette approche repose sur l’introduction, dans le striatum, de neurones dopaminergiques sains, embryonnaires ou adultes, ou encore de cellules souches de divers types. L’intervention se fait sous contrôle stéréotaxique de l’injection (technique neurochirurgicale qui permet d’atteindre des zones du cerveau très précises localisées par imagerie, grâce à un dispositif mécanique de positionnement dan […] Lire la suite

VIEILLISSEMENT

  • Écrit par 
  • Claude JEANDEL, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 11 831 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Incidences pathologiques »  : […] Au-delà de soixante-dix ans, rares sont les sujets en parfaite santé, ne présentant aucun handicap physique ou psychique. Différentes maladies chroniques plus ou moins invalidantes se manifestent. L'avancement en âge étant la source d'altérations cytologiques et métaboliques qui rendent l'organisme plus vulnérable, de nouvelles maladies qu'on peut qualifier d'opportunistes, par exemple infectieus […] Lire la suite