NEUROENDOCRINOLOGIE

ANOREXIE

  • Écrit par 
  • Bernard BRUSSET
  •  • 2 783 mots

Dans le chapitre « Des facteurs neuro-endocriniens aux causes psychologiques »  : […] Généralement défini par l'association, d'une part, d'une perte de poids de plus de 10 p. 100 du fait d'une conduite de restriction alimentaire, d'autre part, d'une aménorrhée de plus de six mois, le syndrome de l'anorexie mentale des adolescentes est maintenant très connu dans sa spécificité et sa gravité. Mais il a eu, et a toujours, tendance à disparaître par dissolution dans un ensemble sympto […] Lire la suite

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN
  • , Universalis
  •  • 14 744 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Durée de la croissance »  : […] La croissance du soma peut être illimitée ou limitée. Dans la croissance illimitée, terme assez impropre, la croissance se poursuit toute la vie et, bien que sa vitesse soit réduite dans la phase adulte, la taille finale atteinte au moment de la mort est aussi indéterminée que la date de celle-ci. C'est le cas pour les crevettes et la plupart des vertébrés à sang froid. Une croissance limitée s'ar […] Lire la suite

EMPATHIE

  • Écrit par 
  • Jean DECETY
  •  • 1 394 mots

Dans le chapitre « Les composants de l’empathie »  : […] De nombreux travaux théoriques et empiriques en biologie de l’évolution, psychologie et neurosciences sociales chez l’animal et l’homme convergent pour considérer que l’empathie reflète une capacité innée de percevoir et d’être sensible aux états émotionnels des autres, souvent couplée avec une motivation pour se préoccuper de leur bien-être. La plupart des théoriciens décomposent l’empathie en u […] Lire la suite

ENDOCRINIEN SYSTÈME

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 5 252 mots
  •  • 7 médias

La coordination des activités au sein d'un organisme pluricellulaire nécessite l'existence de « dialogues » entre les différentes cellules qui le constituent. Cette communication peut se réaliser selon trois grandes modalités : communication directe, grâce à l'existence de jonctions communicantes par lesquelles les substances de petit poids moléculaire peuvent diffuser librement (de telles jonct […] Lire la suite

GASTRINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis SCHLIENGER
  •  • 768 mots

Hormone digestive la mieux connue, découverte en 1964 par R. A. Gregory, la gastrine est sécrétée par les cellules G . Authentifiées par leurs caractères ultrastructuraux, celles-ci prédominent dans l'antre gastrique, mais sont également présentes dans le duodénum, les premières anses intestinales et le pancréas. La gastrine est un peptide composé de trente-quatre acides aminés (AA). Sa séquence e […] Lire la suite

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Relations neuroendocriniennes »  : […] Certaines glandes endocrines adaptent leur sécrétion aux besoins de l'organisme par un mécanisme purement humoral ; c'est ainsi que la sécrétion de l'insuline est réglée directement par les modifications du glucose sanguin, celle des parathyroïdes par les variations des ions calciques disponibles. Mais la plupart des activités endocriniennes sont sous la dépendance du système nerveux, présent de […] Lire la suite

KNOBIL ERNST (1926-2000)

  • Écrit par 
  • Jean-Didier VINCENT
  •  • 776 mots

Berlinois par sa naissance, Viennois par ses parents, Français par son éducation, citoyen des États-Unis par sa carrière universitaire et scientifique, le physiologiste Ernst Knobil est demeuré toute sa vie un exemple parfait de l'intellectuel européen – une culture polymorphe assortie d'humour, une ambition habillée d'élégance, une rigueur scientifique tempérée de pragmatisme et d'efficacité. Dan […] Lire la suite

NEUROVÉGÉTATIF SYSTÈME

  • Écrit par 
  • Paul DELL
  •  • 15 353 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les connexions hypothalamo-hypophysaires »  : […] Il faut distinguer deux types de liaisons, d'une part celles avec l' hypophyse postérieure constituées par un tractus neurosécrétoire, d'autre part celles avec l'hypophyse antérieure constituées par un dispositif neurovasculaire très spécial, unique dans l'organisme. Liaison hypothalamus-hypophyse postérieure . Le lobe postérieur (lobe nerveux, pars neuralis ) reçoit un faisceau né des noyaux supr […] Lire la suite

OBÉSITÉ

  • Écrit par 
  • Arnaud BASDEVANT, 
  • Cécile CIANGURA
  •  • 5 939 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le déséquilibre énergétique »  : […] La quasi-totalité des réserves énergétiques de l'organisme est représentée par les réserves lipidiques, c'est-à-dire par la masse grasse contenue dans les cellules (adipocytes) du tissu graisseux (adipeux). La réserve énergétique est l'objet d'une régulation. Le niveau des réserves est maintenu autour d'une valeur de référence, propre à chaque individu, par des mécanismes complexes (cellulaires, […] Lire la suite