NEUROCRÂNE

CRÂNE

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 5 238 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Neurocrâne »  : […] Comme celui des reptiles synapsides primitifs (les Pélycosauriens du Permien), le crâne des mammifères a une fenêtre temporale, mais les relations topographiques des différents constituants crâniens se sont modifiées. Le trait essentiel du crâne des mammifères est le grand accroissement de la cavité crânienne, lié à l'expansion du cerveau (fig. 4). Plusieurs transformations réalisent l'accroisseme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crane/#i_26568

CYCLOSTOMES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Philippe JANVIER
  •  • 2 723 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Région céphalique »  : […] Le squelette, très rudimentaire chez la jeune larve, ne se compose que de deux baguettes cartilagineuses, ou parachordaux, flanquant la corde dorsale ; deux capsules optiques viennent s'y souder ; une plaque prénasale, dorsale, et une plaque labiale, ventrale, soutiennent la partie antérieure de la tête. Le neurocrâne de l'adulte (fig. 1) reste cartilagineux ; il est peu important : en particu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyclostomes/#i_26568

PRIMATES

  • Écrit par 
  • Bertrand L. DEPUTTE
  •  • 23 052 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Diagnose »  : […] Les Primates sont des Mammifères placentaires euthériens plantigrades. Leur neurocrâne est considérablement développé par rapport à leur massif facial réduit ; les orbites sont en position frontale et entourées d'un anneau osseux complet. L'orientation des orbites vers l'avant est un caractère « allométrique », c'est-à-dire qu'il acquiert sa signification (ou la renforce) lorsqu'il est considéré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/primates/#i_26568

SARCOPTÉRYGIENS

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 3 887 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Caractéristiques anatomiques »  : […] Les sarcoptérygiens sont caractérisés principalement par le mode d'articulation, dite « articulation monobasale », du squelette interne des nageoires pectorales et pelviennes (ou des membres antérieurs et postérieurs pour les tétrapodes) sur leurs ceintures respectives (fig. 1b à 1i ; et caractère 1 in fig. 3). D'autres caractères généraux des sarcoptérygiens sont, d'une part la division de la bo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarcopterygiens/#i_26568

SQUELETTE

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Armand de RICQLÈS
  • , Universalis
  •  • 5 760 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Squelette des vertébrés »  : […] Le squelette des vertébrés combine admirablement les fonctions mécaniques de soutien avec les nécessités de la croissance et de la mobilité. Ces caractères proviennent de la présence de tissus hautement spécialisés, dont certains, comme l' os, sont particuliers à l'embranchement, tandis que d'autres sont plus répandus, comme le cartilage par exemple, qui se retrouve chez les mollusques. Par ailleu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/squelette/#i_26568


Affichage 

Neurocrâne de Vertébré

diaporama

Genèse du neurocrâne d'un Vertébré 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Roussette

dessin

Crâne d'un Sélacien (roussette) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sélacien : neurocrâne et squelette viscéral

dessin

Neurocrâne (en blanc) et squelette viscéral (en gris) chez un Sélacien 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Neurocrâne de Vertébré
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Roussette
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sélacien : neurocrâne et squelette viscéral
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin