NEUROBIOLOGIE

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 735 mots
  •  • 11 médias

Alors que l'on définissait un neurone exclusivement par ses caractéristiques morphologiques et électrophysiologiques, on peut maintenant y ajouter un caractère essentiel : la nature du neurorégulateur qu'il synthétise et qu'il libère. Le formidable développement de la biochimie et de la pharmacologie du système […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurobiologie/#i_81344

NEUROBIOLOGIE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 3 877 mots
  •  • 3 médias

La neurobiologie est l’étude du système nerveux et du comportement animal et humain, à la lumière des connaissances sur les « cellules unités » du système nerveux, les neurones. Quelle différence existe-t-il entre cette science et les neurosciences, ou encore la neurophysiologie ? En réalité, ces termes désignent des approches qui se recouvrent très largement, car toutes sont consacrées à l’étude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurobiologie-histoire-de-la/#i_81344

ADRIAN EDGAR DOUGLAS (1889-1977)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 244 mots

Neurophysiologiste britannique, né en 1889 à Londres, Edgar Douglas Adrian mène de brillantes études à Trinity College puis à l'université de Cambridge, où il sera professeur de physiologie de 1937 à 1951. Médecin de formation (il obtient son diplôme en 1915 à Londres), il s'intéresse très tôt au fonctionnement du système nerveux et s'occupe, pendant la Première Guerre mondiale, des blessés souffr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgar-douglas-adrian/#i_81344

AXELROD JULIUS (1912-2004)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc TEILLAUD
  •  • 854 mots

Biochimiste et pharmacologue américain, Julius Axelrod a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1970 pour ses travaux fondamentaux sur les neurotransmetteurs, qui ont permis de mieux comprendre la physiologie du système nerveux central et qui ont été à l'origine du développement de nouveaux médicaments. Collégien aux résultats moyens, Axelrod, né à New York en 1912, se voit refuser l'acc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julius-axelrod/#i_81344

CANNABINOÏDES

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE, 
  • Eleni TZAVARA
  •  • 2 330 mots

Depuis des millénaires, dans des contextes sociaux et juridiques très différents, la marijuana et le hachisch, c'est-à-dire les pousses et les préparations résineuses de la plante Cannabis sativa (var. indica ), ont été parmi les psychotropes les plus consommés pour leurs propriétés euphorisantes et relaxantes . Les alcaloïdes actifs du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cannabinoides/#i_81344

CARLSSON ARVID (1923-2018)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 290 mots

pharmacologue suédois Arvid Carlsson a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 2000 (conjointement à Paul Greengard et Eric Kandel), pour avoir démontré que la dopamine est un neurotransmetteur important dans le cerveau. Né le 25 janvier 1923 à Uppsala, en Suède, Arvid Carlsson termine ses études de médecine en 1951, à l'université de Lund, où il enseigne jusqu'en 1959, avant de devenir p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arvid-carlsson/#i_81344

CERVEAU ET FONCTIONNEMENT EXÉCUTIF

  • Écrit par 
  • Fabienne COLLETTE
  •  • 1 079 mots

Dans le chapitre « Une approche intégrative pour le futur »  : […] La compréhension approfondie des bases neurobiologiques du fonctionnement exécutif nécessite la prise en compte simultanée de différents niveaux d’analyse. Au niveau neurofonctionnel, nos capacités exécutives ne se définissent pas uniquement par l’activité isolée de quelques régions circonscrites, mais les interactions spécifiques entre ces régions ont tout autant d’importance. De plus, l’activit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-fonctionnement-executif/#i_81344

CERVEAU HUMAIN

  • Écrit par 
  • André BOURGUIGNON, 
  • Jean-Claude DUPONT, 
  • Cyrille KOUPERNIK, 
  • Pierre-Marie LLEDO, 
  • Bernard MAZOYER, 
  • Jean-Didier VINCENT
  •  • 17 091 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Du réductionnisme à la biologie dynamique »  : […] Pendant longtemps, l'anatomie microscopique nous a donné une image statique du système nerveux central et en particulier du cortex cérébral. De façon paradoxale, plus on pénétrait dans l'intimité des structures nerveuses, moins il était possible de concevoir les éventuels rapports de celles-ci avec l'activité mentale. Aujourd'hui, des techniques nouvelles permettent de visualiser l'activité des di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-humain/#i_81344

CERVELET

  • Écrit par 
  • Jean MASSION
  •  • 7 741 mots
  •  • 13 médias

Le cervelet , ou petit cerveau, est un organe situé en parallèle sur les grandes voies sensorielles et motrices. Son atteinte ne se traduit ni par une paralysie, ni par une anesthésie, mais par un ensemble de signes qui attestent de perturbations importantes dans le maintien de l'équilibre et de la posture et dans l'exécution et la coordination des mouvements. Ces données de base ont été apportée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cervelet/#i_81344

CHANGEUX JEAN-PIERRE (1936- )

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 143 mots

Jean-Pierre Changeux, né le 6 avril 1936 à Domont (Val-d'Oise) est en 1955 élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm en biologie. Major de l'agrégation des sciences naturelles en 1958, il débutera sa carrière scientifique en décrivant de nouveaux copépodes parasites au laboratoire Arago de Banyuls et sera enlevé à la zoologie par Jacques Monod, dans le laboratoire duquel il passera en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-changeux/#i_81344

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement animal

  • Écrit par 
  • Marc-Yves FISZMAN, 
  • Thomas HEAMS, 
  • Lieba LAZARD, 
  • Andras PALDI, 
  • Alain PRIVAT, 
  • Patricia SIMPSON
  •  • 16 172 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La neurogenèse »  : […] Le système nerveux central d'un vertébré adulte est un ensemble complexe de cellules hautement différenciées, les neurones, connectées entre elles par de multiples circuits indépendants, isolés et protégés par les cellules de la névroglie. L'étude ontogénétique de ce système contribue, d'une part, à expliquer certaines interactions dont la complexité chez l'adulte défie l'analyse, d'autre part, r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-animal/#i_81344

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 129 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les neurones »  : […] Les neurones prennent leur forme définitive (pyramidale, sphérique, étoilée) et développent leurs prolongements, épines dendritiques et boutons axonaux semblant « explorer » leur environnement immédiat à la recherche de leurs voisins, pour établir avec eux les synapses. On pense qu'en général un neurone engendre au début beaucoup plus de liaisons (par ses dendrites) qu'il n'en aura l'usage plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-humain/#i_81344

DOULEUR

  • Écrit par 
  • François BOUREAU, 
  • Jean-François DOUBRÈRE
  •  • 4 956 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Naissance et propagation du message »  : […] La douleur peut prendre naissance à partir d'une grande diversité de stimulations, d'abord normalement indolores, qu'elles soient mécaniques, thérapeutiques ou chimiques lorsqu'elles sont intensifiées. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/douleur/#i_81344

ECCLES JOHN CAREW (1903-1997)

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER
  •  • 1 486 mots

John Eccles est décédé à Locarno, au Tessin, le 2 mai 1997. Dans les années récentes, il avait été contraint de réduire sa prodigieuse activité d'écrivain et de conférencier sur les mécanismes cérébraux, ce qui pour lui fut une épreuve difficile. John Carew Eccles a été une des figures les plus importantes de ce siècle dans le domaine des sciences du système nerveux. Au fil de sa longue carrière, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-carew-eccles/#i_81344

EDELMAN GERALD MAURICE (1929-2014)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 932 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Edelman et la neurobiologie »  : […] Après les anticorps, Edelman s’intéresse aux interactions entre cellules, domaine neuf en 1970, et particulièrement aux molécules qui permettent aux cellules de se reconnaître entre elles et de se diriger vers leur cible finale dans l’organisme. On entrevoit à cette époque leur rôle dans le fonctionnement du système immunitaire et au cours du développement embryonnaire. L’organisme se construit a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerald-maurice-edelman/#i_81344

EMPATHIE

  • Écrit par 
  • Jean DECETY
  •  • 1 394 mots

Dans le chapitre « Les composants de l’empathie »  : […] De nombreux travaux théoriques et empiriques en biologie de l’évolution, psychologie et neurosciences sociales chez l’animal et l’homme convergent pour considérer que l’empathie reflète une capacité innée de percevoir et d’être sensible aux états émotionnels des autres, souvent couplée avec une motivation pour se préoccuper de leur bien-être. La plupart des théoriciens décomposent l’empathie en u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empathie/#i_81344

GREENGARD PAUL (1925-2019)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 379 mots

Neurobiologiste américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2000 (conjointement à Arvid Carlsson et Eric Kandel), pour avoir élucidé le mode d'action de la dopamine et d'autres neurotransmetteurs dans le système nerveux. Paul Greengard est né le 11 décembre 1925, à New York (États-Unis). Après avoir obtenu un doctorat à l'université Johns-Hopkins, en 1953, il devient directeur du départeme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-greengard/#i_81344

HÉMISPHÈRES CÉRÉBRAUX

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER, 
  • Paul LAGET
  •  • 12 320 mots
  •  • 8 médias

Bien des siècles avant l'Antiquité classique, on admettait déjà un étroit rapport entre les hémisphères cérébraux et les fonctions mentales supérieures : sensation consciente, motricité volontaire, mémoire, etc. Les anciens auteurs ont abondamment spéculé sur la région des hémisphères où pouvaient résider ces facultés généralement désignées par le terme global d'âme ou de psyché. Les uns les plaç […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemispheres-cerebraux/#i_81344

HUBEL DAVID (1926-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 268 mots

Neurobiologiste américain d'origine canadienne, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1981, conjointement à Torsten Wiesel et Roger Sperry, pour leurs travaux sur les fonctions cérébrales. David Hubel et Torsten Wiesel ont identifié ensemble les mécanismes de transmission de l'information dans le système visuel. David Hunter Hubel est né le 27 février 1926 à Windsor (Ontario). Il fait ses étude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-hubel/#i_81344

KANDEL ERIC (1929- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 309 mots

Neurobiologiste américain d'origine autrichienne, Prix Nobel de pharmacologie ou médecine en 2000 (conjointement à Arvid Carlsson et Paul Greengard), pour la découverte du rôle central joué par les synapses dans la mémoire et l'apprentissage. Eric Kandel est né le 7 novembre 1929 à Vienne (Autriche). Il obtient son diplôme de médecine à la faculté de médecine de l'université de New York, en 1956. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eric-kandel/#i_81344

LE CERVEAU INTIME (M. Jeannerod) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre-Marie LLEDO
  •  • 1 019 mots

Siège de nos sens, de notre mémoire et de notre pensée, à ce titre, enjeu d'une longue convoitise théologique, philosophique et scientifique, le cerveau n'a encore livré qu'une infime partie de ses secrets. Marc Jeannerod (1935-2011) s’est s'attaché pendant plus de trente ans à en décrypter le fonctionnement. Professeur à l'université Claude-Bernard-Lyon I et directeur de l'Institut des sciences c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-cerveau-intime/#i_81344

LEVI-MONTALCINI RITA (1909-2012)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  • , Universalis
  •  • 662 mots
  •  • 1 média

Médecin neurologue ayant la double nationalité italienne et américaine, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1986 (conjointement au biochimiste Stanley Cohen avec qui elle a longuement travaillé), pour la découverte d'une molécule qui stimule et module la croissance des neurones. Rita Levi-Montalcini est née le 22 avril 1909 à Turin. Après des études de médecine à l'université de Turin, elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rita-levi-montalcini/#i_81344

LIMBIQUE SYSTÈME

  • Écrit par 
  • Pierre KARLI
  •  • 4 396 mots
  •  • 1 média

C'est par étapes que s'est développée une notion telle que celle d'un « système limbique », et ce n'est que de façon progressive qu'elle s’est précisée dans une acception très généralement admise. Aussi n'est-il pas sans intérêt d'en tracer un bref historique. Le qualificatif « limbique » apparaît en 1878, lorsque Broca décrit sous le nom de « grand lobe limbique » le bord ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-limbique/#i_81344

MÉMOIRE

  • Écrit par 
  • Serge BRION, 
  • Jean-Claude DUPONT, 
  • Alain LIEURY
  •  • 12 305 mots

Dans le chapitre «  Plasticité de l'organisation cérébrale et mémoire »  : […] Le terme plasticité désigne, d'une part, les procédés relatifs à l'art de donner une forme (chirurgie, arts plastiques), et, d'autre part, la propriété qu'ont certains corps de changer de forme sous l'action d'une force extérieure, et de conserver durablement cette déformation. Appliquée au vivant, la notion devient soit la propriété active de créer des formes organiques nouvelles, soit la proprié […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire/#i_81344

MOELLE ÉPINIÈRE

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 5 066 mots
  •  • 4 médias

La moelle épinière est une structure nerveuse axiale qui caractérise de façon fondamentale et constante le système nerveux central des Vertébrés. Chez tous, elle constitue le grand centre des réflexes sensitivo-moteurs de la vie végétative comme de la vie de relation. Renfermant le premier relais des messages originaires de la périphérie, recevant un flot incessant d'informations qui lui parvien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moelle-epiniere/#i_81344

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurogenèse et évolution

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 10 350 mots
  •  • 7 médias

L' évolution phylogénétique du système nerveux des métazoaires, évolution si remarquable par la croissante complexité d'organisation et de fonctionnement qui la caractérise, offre au naturaliste un champ d'étude à l'intérêt fascinant. Cependant, malgré l'emploi de techniques d'examen et d'expérimentation raffinées, faisant appel aux méthodes physico-chimiques, voire informatiques et statistiques, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurogenese-et-evolution/#i_81344

NERVEUX (SYSTÈME) - Le tissu nerveux

  • Écrit par 
  • Jacques TAXI
  •  • 3 859 mots
  •  • 7 médias

De toutes les cellules formant chez les Vertébrés l'ébauche neurectoblastique du système nerveux (cf.  développement [biologie]), une partie seulement donne des cellules nerveuses proprement dites, ou neurones. Les autres donneront les cellules de la névroglie , satellites des neurones. Il est évident que la définition du neur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-le-tissu-nerveux/#i_81344

NERVEUX (SYSTÈME) - Le neurone

  • Écrit par 
  • Michel HAMON, 
  • Clément LÉNA
  •  • 5 729 mots
  •  • 2 médias

Le neurone étant la cellule élémentaire du système nerveux, l'étude de l'un est intimement liée à celle de l'autre. Les propriétés du neurone ont donc été, au moins pour partie, sélectionnées au long de l'histoire du monde animal par des contraintes évolutives s'exerçant sur les organismes entiers. Réciproquement, les possibilités fonctionnelles du système nerveux ont toujours été contraintes par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-le-neurone/#i_81344

NERVEUX (SYSTÈME) - L'influx nerveux

  • Écrit par 
  • Alfred FESSARD
  •  • 4 987 mots
  •  • 15 médias

La vie du neurone adulte, comme celle de toute cellule, dépend d'un métabolisme d' entretien. Celui-ci, grand consommateur d'oxygène et de glucose, est à la base du maintien de concentrations constantes d'ions K + et Na + à l'intérieur du neurone, grâce à un mécanisme de transports actifs luttant contre la diffusion passive d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-l-influx-nerveux/#i_81344

NERVEUX (SYSTÈME) - Agencement des réseaux et circuits neuronaux

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER
  •  • 6 315 mots
  •  • 8 médias

Au plus bas de l'échelle animale (Spongiaires, Cœlentérés), le système nerveux, lorsqu'il existe, a une structure réticulée : il s'agit d'éléments cellulaires dont les prolongements, peu différenciés, s'anastomosent de façon lâche et irrégulière, constituant ainsi un réseau à localisation superficielle dans lequel l'influx nerveux circule sans suivre d'orientation privilégiée. Dans tous les autre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-agencement-des-reseaux-et-circuits-neuronaux/#i_81344

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 238 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le XXe siècle et les neurosciences »  : […] À la sémiologie clinique traditionnelle les médecins associent peu à peu une sémiologie instrumentale. Dès la fin du xix e  siècle, des chercheurs travaillent dans cette voie. C'est l'entrée en scène des neurophysiologistes, qui s'intéressent aux structures histologiques, aux questions de physiologie et aux problèmes du fonctionnement du système […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_81344

NEURONES DU SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Patrice FORT
  •  • 424 mots

Bien qu'il soit établi depuis de nombreuses années que la région préoptique de l'hypothalamus antérieur joue un rôle majeur dans l'apparition du sommeil, les neurones impliqués dans ces processus n'avaient jamais pu être clairement identifiés. Une réponse à ce problème vient d'être apportée grâce à un travail réalisé en collaboration par des équipes de l'université de Genève, de l'I.N.S.E.R.M. (Ly […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurones-du-sommeil/#i_81344

NEUROPLASTICITÉ

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 92 mots

Le terme neuroplasticité désigne les facultés de réorganisation que l'on a mis en évidence dans le système nerveux. Elles sont dues à l'existence de cellules restées indifférenciées qui peuvent remplacer des neurones détruits accidentellement ou à la suite de dégradation métabolique ou infectieuse. L'existence de ces phénomènes de rénovation a permis de proposer, dans le traitement de certaines n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neuroplasticite/#i_81344

NEUROSCIENCES SOCIALES

  • Écrit par 
  • Jean DECETY
  •  • 3 146 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le principe du déterminisme multiple  »  : […] Ce principe stipule qu’un comportement identifié à un niveau d’organisation peut être le résultat de l’action de plusieurs facteurs localisés à des niveaux différents d’organisation et de leurs interactions. Par exemple, les études qui se sont penchées sur l’abus de drogues ont mis en évidence, d’une part, la contribution de facteurs neurobiologiques individuels localisés dans le système des réce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-sociales/#i_81344

NEUROSÉCRÉTION

  • Écrit par 
  • F. STUTINSKY
  •  • 462 mots

Le concept de neurosécrétion est accepté aujourd'hui par tous les biologistes. Il s'agit, comme l'a souligné en 1966 W. Bargmann, « de la production et de l'excrétion d'hormones par des cellules nerveuses qui ont aussi les caractères cytologiques de cellules sécrétoires ». On savait depuis longtemps que, stimulées, les fibres nerveuses sympathiques libéraient une substance voisine de l'adrénaline […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosecretion/#i_81344

NEUROVÉGÉTATIF SYSTÈME

  • Écrit par 
  • Paul DELL
  •  • 15 353 mots
  •  • 20 médias

Le système neurovégétatif de l'homme, appelé également système « autonome, viscéral ou involontaire », se définit par son rôle et par son organisation anatomo-physiologique. Ses prolongements périphériques sont distribués à tous les organes et tissus situés à l'intérieur du corps ; il innerve les viscères (cœur, vaisseaux, tube digestif, etc.), leurs muscles et les glandes. Il joue un rôle de ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-neurovegetatif/#i_81344

OPIOÏDES

  • Écrit par 
  • Bernard Pierre ROQUES
  •  • 3 138 mots
  •  • 4 médias

La démarche intellectuelle et la méthodologie qui ont abouti à la découverte des récepteurs morphiniques d'une part, et, par voie de conséquence, à celle des peptides opiacés ou opioïdes, d'autre part, représentent un modèle exemplaire des recherches effectuées en neuropharmacologie moléculaire. Entre 1971 et 1973, plusieurs équipes de chercheurs découvraient la présence dans le cerveau de récept […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opioides/#i_81344

PERSONNALITÉ

  • Écrit par 
  • Jérôme ROSSIER
  •  • 5 262 mots

Dans le chapitre « Déterminants de la personnalité »  : […] Les déterminants de la personnalité sont à la fois génétiques, biologiques, et environnementaux. En effet, la différenciation du tempérament, qui serait en grande partie héritée, en personnalité stable et cohérente, se fait en interaction avec l’environnement. La contribution spécifique et unique des aspects héréditaires et environnementaux est difficile à déterminer, car précisément ils sont en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/personnalite/#i_81344

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2014

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 892 mots

Le prix Nobel de physiologie ou médecine 2014 a été décerné à l’Anglo-Américain John O´Keefe et au couple norvégien May-Britt et Edvard Moser, pour leurs travaux qui éclairent la manière dont le cerveau nous permet de nous repérer dans l’espace, de définir un itinéraire et de le garder en mémoire pour retrouver notre chemin. Né le 18 novembre 1939 à New York, formé à l’université McGill à Montréa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-physiologie-ou-medecine-2014/#i_81344

PROSTAGLANDINES

  • Écrit par 
  • Jean BUENDIA
  •  • 3 602 mots

Dans le chapitre « Action sur le système nerveux central »  : […] Les prostaglandines sont libérées dans le cerveau et la moelle épinière à la suite d'une stimulation nerveuse. Il a été montré, à partir de cultures d'astrocytes de cerveaux de rat, que la biosynthèse conduit majoritairement à la PGD 2 accompagnée de PGE 2 et de PGF 2 α. Cette PGD 2 exercerait par action centrale un effet sur la régulation de la température corporelle, l'induction du sommeil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prostaglandines/#i_81344

PSYCHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 4 733 mots

Dans le chapitre « Cognition et infrastructure cérébrale »  : […] Le fonctionnement cognitif, chez tous les organismes pourvus d'un système nerveux, est tributaire de l'intégrité et du bon fonctionnement de celui-ci. Les liens historiques de la psychologie et des sciences du cerveau sont l'expression d'une démarche légitime, visant à comprendre la manière dont les propriétés du système nerveux permettent à la pensée de se construire et de s'exprimer dans les in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-cognitive/#i_81344

PSYCHOSE

  • Écrit par 
  • Pierre FÉDIDA, 
  • Pierre JUILLET, 
  • Hélène STORK
  •  • 10 030 mots

Dans le chapitre « Hypothèses étiopathogéniques contemporaines »  : […] L'origine des psychoses infantiles, comme celle de la schizophrénie, reste encore inconnue. Il est, de toute façon, probable qu'elle ne relève pas d'une étiologie univoque, mais qu'une pluralité de facteurs peuvent être en cause. Les recherches sur ce sujet sont effectuées dans deux grandes directions : les études organo-génétiques et les études psychogénétiques. Les recherches génétiques, biochim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychose/#i_81344

RÉSEAUX DE NEURONES (biologie)

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 2 493 mots
  •  • 3 médias

Dans la recherche neurobiologique contemporaine, on assigne de plus en plus fréquemment à de petits groupes de quelques dizaines de neurones interconnectés des fonctions critiques dans l’élaboration d’un mouvement, d’une perception, ou d’un apprentissage. Ces petits ensembles matériels et fonctionnels de cellules sont nommés réseaux de neurones – à ne pas confondre avec les architectures informat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reseaux-de-neurones-biologie/#i_81344

SOIF

  • Écrit par 
  • Jacques LE MAGNEN
  •  • 4 122 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les récepteurs internes et les centres dipsiques »  : […] L 'existence du stimulus osmotique de la soif implique qu'il existe, quelque part dans l'organisme, des cellules spécialisées, les « osmocepteurs », qui répondent soit à la réduction de leur propre volume, soit à l'élévation de la pression osmotique effective de leur environnement, et transmettent cette information au système nerveux central. La présence de récepteurs internes répondant à l'élév […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soif/#i_81344

SOKOLOFF LOUIS (1921-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 386 mots

Louis Sokoloff est un médecin et neurobiologiste américain qui a mis au point une méthode rendant possible la visualisation simultanée de l’activité de plusieurs voies nerveuses et de structures du cerveau, une avancée qui a beaucoup contribué à la compréhension du fonctionnement cérébral, ainsi que des maladies et troubles du cerveau. La technique est fondée sur le fait que la mise en activité d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-sokoloff/#i_81344

SOMESTHÉSIE

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 269 mots
  •  • 1 média

Le terme de «   sensibilité somesthésique générale » désigne les sensations conscientes éveillées par la stimulation des tissus du corps, sensations qui ne sont ni visuelles, ni auditives, ni gustatives, ni olfactives. Elles sont provoquées par l'excitation de terminaisons nerveuses réceptrices de types variés, localisées dans le revêtement cutané et divers tissus plus profondément situés : conj […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/somesthesie/#i_81344

SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Patrice FORT, 
  • Michel JOUVET, 
  • Patrick LÉVY, 
  • Véronique VIOT-BLANC
  •  • 18 052 mots
  •  • 6 médias

Le cerveau humain, comme celui de tous les Vertébrés supérieurs, subit l'alternance de trois états : éveil, sommeil, rêve. Au cours de l'éveil, le cerveau reçoit les informations du milieu extérieur ou intérieur, les intègre et les compare aux informations reçues antérieurement pour y répondre de façon adaptée selon des mécanismes innés ou acquis. C'est également au cours de l'éveil que les diffé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sommeil/#i_81344

SPERRY ROGER (1913-1994)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 318 mots

Neurobiologiste américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1981, conjointement à David Hubel et Torsten Wiesel, pour leurs travaux sur les fonctions cérébrales. Roger Sperry a étudié en particulier les fonctions spécifiques des deux hémisphères cérébraux. Roger Wolcott Sperry est né le 20 août 1913 à Hartford, dans le Connecticut. Après des études de littérature anglaise et de psychologie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-sperry/#i_81344

VENINS

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe CHIPPAUX, 
  • Max GOYFFON
  •  • 6 917 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les venins en recherche biologique et médicale »  : […] La spécificité et le nombre élevé des molécules entrant dans la composition du venin et leur puissante activité ont été à la base de nombreuses recherches en immunologie, hématologie et neurologie (tableau ). Dans son Traité sur le venin de la vipère (1781), l'abbé Felice Fontana fonda ce que l'on appelle aujourd'hui la toxinologie, discipline qui traite spécifiquement de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venins/#i_81344

WIESEL TORSTEN (1924- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 251 mots

Neurobiologiste suédois, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1981, conjointement à David Hubel et Roger Sperry, pour leurs travaux sur les fonctions cérébrales. Torsten Wiesel et David Hubel ont étudié en particulier le cortex visuel, situé dans les lobes occipitaux du cerveau. Torsten Nils Wiesel est né le 3 juin 1924 à Uppsala (Suède). Il achève ses études de médecine en 1954, à l'institut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/torsten-wiesel/#i_81344


Affichage 

Cerveau humain : la neuroplasticité

dessin

Il est intéressant de visualiser comment s'opère la neuroplasticité, et c'est ce que nous montre cette image où, grâce à la TEP (tomographie par émission de position), l'on voit les zones actives du cerveau lors d'un calcul mental complexe Aux zones à points, normalement impliquées, le... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Imagerie cérébrale en T.E.P. et I.R.M.

dessin

Principe de l'imagerie cérébrale en TEP et IRM : mesure du débit sanguin régional En TEP, de l'eau radioactive marquée à l'oxygène 15 est injectée dans le système vasculaire du patient, ce qui permet de mesurer le débit sanguin cérébral local Les variations de radioactivité ɣ entre un... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Imagerie cérébrale multimodale

dessin

Une cartographie spatio-temporelle du mouvement des doigts a été obtenue par fusion de données recueillies chez un même sujet en magnétoencéphalographie (MEG) et tomographie par émission de positons (TEP) Les localisations et les orientations des deux sources responsables des deux principaux... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Neurone du cervelet

photographie

Un neurone du cervelet : le panache dendritique développe son arborescence au-dessus du corps cellulaire conique d'où prend naissance, à l'opposé, un axone fin et peu ramifié 

Crédits : David Becker/ Getty Images

Afficher

Poids du cerveau chez les mammifères

graphique

Chez les mammifères, ce sont la baleine et l'éléphant, animaux les plus lourds, qui ont les cerveaux le plus gros (8 kg environ pour la baleine, de 5 à 6 kg pour l'éléphant) En revanche, l'homme possède le plus gros cerveau (1,350 kg environ) proportionnellement à son poids corporelOn peut... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Régulation et comportement

dessin

Régulation du comportement de soif 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sommeil des animaux

dessin

Tous les animaux alternent période d'activité et période de repos Mais seul les vertébrés dorment En termes d'évolution, le sommeil lent est le premier à apparaître : lorsque les animaux dorment, corps et cerveau sont au repos Le sommeil paradoxal existe uniquement chez les animaux à sang... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Action des drogues

tableau

Exemples de quelques psychotropes à risques d'abus, leur équivalent dans notre cerveau et leurs cibles (entre parenthèses) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Architecture du cerveau

dessin

Au cours du développement embryonnaire, l'ébauche du système nerveux est constituée de vésicules liées à ce qui deviendra la moelle épinière Cette organisation embryonnaire se retrouve dans la succession des grandes structures du cerveau basal (en couleurs) L'ensemble est coiffé par les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cerveau : protéines-kinases

tableau

Les protéines-kinases du cerveau 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Connexions striées

dessin

Principales connexions striées Le circuit sous-cortical strié comporte des neurones thalamo-caudés (de Th vers NC), caudo-putaminaux (de NC vers Pu) Le putamen (Pu) est intimement relié au pallidum (Pa) C'est du pallidum que partent les principales voies efférentes vers le thalamus (Th), le... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Contrôle du tonus musculaire

dessin

Contrôle du tonus musculaireL'élongation du muscle engendre à partir du fuseau musculaire une décharge d'influx afférents qui activent les motoneurones a provoquant l'augmentation du tonus musculaire (réflexe myotatique) De plus, les motoneurones ? accroissent la décharge des fuseaux... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le dispositif expérimental de Hodgkin et Huxley

dessin

L'existence du potentiel d'action, enregistré ici sur l'écran d'un oscilloscope en (c) a été mise en évidence en 1939 grâce à un dispositif expérimental compliqué, illustré en (a) Sur ce schéma, l'axone d'un calmar est disséqué et une de ses extrémités est insérée dans une canule... 

Crédits : dessins : Encyclopædia Universalis France ; photographie : D.R.

Afficher

Le système limbique

dessin

Cette figure illustre l'organisation des différentes structures de la base du cerveau, dont l'ensemble constitue le système limbique Ce dernier joue un rôle essentiel dans les émotions, les comportements et la mémoire 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Lieu d'action des émétisants centraux

dessin

Lieu d'action des émétisants centraux 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Métabolisme de la 5-hydroxytryptamine

dessin

Métabolisme de la 5-hydroxytryptamine 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Métabolisme de la noradrénaline

dessin

Métabolisme de la noradrénaline 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Métabolisme des catécholamines

dessin

Métabolisme de la dopamine, de la noradrénaline et de l'adrénaline, dérivées de la phényléthylamine 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Système nerveux : composition chimique

tableau

Composition chimique du système nerveux exprimée en pourcentage (d'après J N Kanfer, in «The Encyclopedia of Biochemistry», 1967) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Systèmes activateur, inhibiteur et facilitateur

dessin

Systèmes participant à la veille, au tonus musculaire et aux émotionsLa partie rostrale de la formation réticulée comprend un système activateur, excité à fréquence élevée, provoquant l'éveil et la désynchronisation corticale, et un système inhibiteur, excité à fréquence basse,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Zones rhinencéphaliques humaines

dessin

Diagramme des principales zones rhinencéphaliques humaines, coupe sagittale (d'après B Rybak, in « Cours de zoophysiologie », tome II, 1962, Paris) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cerveau humain : la neuroplasticité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Imagerie cérébrale en T.E.P. et I.R.M.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Imagerie cérébrale multimodale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Neurone du cervelet
Crédits : David Becker/ Getty Images

photographie

Poids du cerveau chez les mammifères
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Régulation et comportement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sommeil des animaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Action des drogues
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Architecture du cerveau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cerveau : protéines-kinases
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Connexions striées
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Contrôle du tonus musculaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Le dispositif expérimental de Hodgkin et Huxley
Crédits : dessins : Encyclopædia Universalis France ; photographie : D.R.

dessin

Le système limbique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Lieu d'action des émétisants centraux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Métabolisme de la 5-hydroxytryptamine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Métabolisme de la noradrénaline
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Métabolisme des catécholamines
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Système nerveux : composition chimique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Systèmes activateur, inhibiteur et facilitateur
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Zones rhinencéphaliques humaines
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin