NERFS CRÂNIENS

BULBE RACHIDIEN

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 093 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Fonctions »  : […] Par sa complexité structurale, le bulbe présente des fonctions multiples. On peut, d'abord, indiquer son rôle de lieu de passage et de relais pour certaines grandes voies des sensibilités tactile, thermoalgésique, kinesthésique et proprioceptive inconsciente. De même, nous avons vu qu'il contient la décussation des fibres motrices pyramidales et que de nombreux faisceaux moteurs extrapyramidaux le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bulbe-rachidien/#i_31107

CRÂNE

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 5 238 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le squelette céphalique humain »  : […] La boîte crânienne de l'enfant nouveau-né est incomplètement ossifiée, elle est donc déformable dans une certaine mesure. Cette particularité est très appréciable lors de l'accouchement, pendant lequel le passage de la tête de l'enfant est un moment difficile. À la naissance, on constate l'existence de jonctions membraneuses entre les pièces osseuses du crâne : ce sont les fontanelles. Leur disp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crane/#i_31107

GUILLAIN-BARRÉ SYNDROME DE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves MÉAR
  •  • 954 mots

Selon la définition donnée en 1916 par les deux neurologues français, le syndrome qui porte leur nom réalise un état de polyradiculonévrite aiguë, d'évolution réversible, associé à une dissociation albuminocytologique du liquide céphalorachidien, d'étiologie inconnue. Une polyradiculonévrite est une atteinte inflammatoire des racines sensitives et motrices des nerfs rachidiens et crâniens, donc un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndrome-de-guillain-barre/#i_31107

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 238 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Syndromes du tronc cérébral »  : […] Le tronc cérébral qui unit le cerveau à la moelle est formé de trois parties : le pédoncule cérébral, la protubérance annulaire et le bulbe. Le tronc cérébral est une formation complexe : c'est d'abord le lieu de passage des grandes voies ascendantes ou descendantes allant du cerveau à la moelle ; c'est également le lieu d'émergence de nerfs crâniens moteurs et sensitifs ; c'est enfin le siège de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_31107

NEUROVÉGÉTATIF SYSTÈME

  • Écrit par 
  • Paul DELL
  •  • 15 353 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Système parasympathique »  : […] Le système parasympathique n'existe qu'au niveau crânien et sacré ( , zones tramées et traits interrompus). Les neurones préganglionnaires quittent le tronc cérébral ou la moelle en accompagnant certains nerfs crâniens ou les racines rachidiennes antérieures sacrées, et gagnent la périphérie soit avec les nerfs mixtes de la région soit par des filets nerveux spéciaux mais toujours sans relation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-neurovegetatif/#i_31107

PARALYSIE FACIALE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves MÉAR
  •  • 1 199 mots

Ce terme désigne le déficit plus ou moins complet de la motricité faciale, lié à une atteinte de la commande nerveuse de la musculature de la face. C'est de la motricité faciale que dépend la mimique et avec elle la beauté et l'expressivité du visage, l'importance de ses incidences psychologiques et sociales. Il faut d'emblée distinguer deux types de paralysie faciale : la paralysie faciale par at […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paralysie-faciale/#i_31107

TÊTE ET COU

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 13 400 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Embryologie »  : […] L' embryologie rend compte de la complexité des deux grandes régions que sont la tête et le cou, assez différentes dans leur organisation, mais étroitement solidaires dans leur fonction chez tous les Vertébrés (cf. crâne ) et spécialement dans le cas de l'homme, seul étudié dans cet article. Le cou possède une structure métamérique , assez comparable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tete-et-cou/#i_31107

TRONC CÉRÉBRAL

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 570 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les principaux amas nucléaires »  : […] La calotte du tronc cérébral renferme un nombre très élevé d'amas nucléaires, dont la taille et la densité cellulaire sont variables. Bien que leur systématisation soit difficile, on peut essayer de les répartir en noyaux d'origine des nerfs moteurs ou des composants moteurs des nerfs crâniens, noyaux de relais des composants sensitifs ou sensoriels des nerfs crâniens, structures nucléaires propr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tronc-cerebral/#i_31107


Affichage 

Nerfs bulbaires : noyaux d'origine

diaporama

Noyaux d'origine des nerfs bulbaires 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Paralysies laryngées associés

tableau

Paralysies laryngées associées 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Nerfs bulbaires : noyaux d'origine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Paralysies laryngées associés
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau