NERF TRIJUMEAU

BULBE RACHIDIEN

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 093 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Noyaux d'origine des nerfs crâniens »  : […] Un grand nombre de paires de nerfs crâniens sortent des faces antérieure et antéro-latérales du bulbe. Les cellules nerveuses d'où naissent les fibres motrices efférentes et les neurones de relais des fibres sensitives afférentes se trouvent totalement, ou pour leur plus grande part, à l'intérieur du bulbe lui-même et plus spécialement dans le plancher du quatrième ventricule. Le nombre de ces no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bulbe-rachidien/#i_31602

DOULEUR

  • Écrit par 
  • François BOUREAU, 
  • Jean-François DOUBRÈRE
  •  • 4 956 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Techniques anesthésiques et neurochirurgicales »  : […] Diverses techniques anesthésiques possèdent un intérêt non seulement thérapeutique, mais également diagnostique : blocs nerveux, morphinothérapie par voie médullaire. Les techniques de stimulation ont l'avantage de préserver l'intégrité anatomique du système nerveux central ; les techniques de section détruisent plus ou moins sélectivement les voies de la douleur (leur emploi se justifie dans cer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/douleur/#i_31602

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 238 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le nerf trijumeau (V) »  : […] Le nerf trijumeau, qui naît au niveau de la protubérance, assure l'innervation sensitive de la plus grande partie de la face et d'une partie du cuir chevelu. Il possède également un contingent moteur qui commande la motricité de la mâchoire. L'examen de la sensibilité se fait par comparaison avec le côté opposé, et une mention spéciale doit être faite pour l'exploration de la sensibilité cornéenne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_31602

NÉVRALGIES

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 460 mots

Manifestations douloureuses ayant pour origine l'atteinte physique (en particulier mécanique) ou biochimique d'un nerf sensitif, les névralgies ont en principe une topographie bien définie et caractéristique : soit de l'atteinte des branches terminales du nerf, soit de son tronc principal (névralgie tronculaire) ou encore de ses racines (névralgie radiculaire). On peut donc parler de névralgie lom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nevralgies/#i_31602

SOMESTHÉSIE

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 269 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Voies, relais et protection corticale de la sensibilité somesthésique »  : […] En amont de leurs ramifications terminales libres ou encapsulées, dans la profondeur du derme, des fibres nerveuses se regroupent peu à peu pour constituer des rameaux, puis des nerfs sensitifs purs qui rejoindront après un trajet plus ou moins long des nerfs moteurs, constituant alors des nerfs mixtes. Du point de vue de leur composition, les nerfs cutanés sensitifs présentent des caractéristique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/somesthesie/#i_31602

TÊTE ET COU

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 13 400 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Embryologie »  : […] L' embryologie rend compte de la complexité des deux grandes régions que sont la tête et le cou, assez différentes dans leur organisation, mais étroitement solidaires dans leur fonction chez tous les Vertébrés (cf. crâne ) et spécialement dans le cas de l'homme, seul étudié dans cet article. Le cou possède une structure métamérique , assez comparable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tete-et-cou/#i_31602

TRONC CÉRÉBRAL

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 570 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les noyaux moteurs des nerfs crâniens »  : […] Les calottes pontiques et mésencéphaliques contiennent un certain nombre d'amas nucléaires au sein desquels les neurones de grande dimension dominent et dont les axones se groupent pour former les racines motrices de plusieurs nerfs crâniens. On trouve ainsi (cf.  bulbe rachidien , fig. 4 ), de bas en haut : le noyau moteur du nerf facial (7 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tronc-cerebral/#i_31602