NERF FACIAL

BULBE RACHIDIEN

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 093 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Morphologie »  : […] Chez l'Homme, le bulbe rachidien apparaît comme un tronc de cône, de couleur blanc nacré, à base supérieure mesurant sensiblement 3 cm de haut sur 2 de large. Sa base et son sommet sont virtuels, puisqu'ils représentent les plans limites les séparant respectivement du pont et de la moelle cervicale. On peut décrire, par contre, sans difficultés, une face ventrale, deux faces latérales et une face […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bulbe-rachidien/#i_31694

GUSTATION

  • Écrit par 
  • Matty CHIVA
  •  • 4 811 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Anatomie de l'organe gustatif »  : […] Les récepteurs gustatifs se situent pour l'essentiel dans la muqueuse linguale, qui constitue simultanément un champ très riche de sensibilités tactiles, thermiques et algiques . Ils y sont groupés dans des «   papilles » de quatre types : fungiformes (disséminées à la pointe et sur les deux tiers antérieurs de la surface linguale) ; filiformes (les pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustation/#i_31694

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 238 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le nerf facial (VII) »  : […] Le nerf facial, qui naît au niveau de la protubérance du tronc cérébral, assure la motilité du visage. L'examen doit être particulièrement précis, et un certain nombre d'épreuves ont été codifiées afin de faire la différence entre une asymétrie faciale d'origine constitutionnelle et une asymétrie pathologique. Le nerf facial est accompagné par des fibres sensitives et sensorielles qui constituent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_31694

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 131 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Maladies des paupières »  : […] La position normale des paupières est le résultat de l'action harmonieuse du muscle orbiculaire des paupières sur leurs structures de soutien (au premier chef le tarse). Une hyperaction de l'orbiculaire sur une paupière hypotonique peut entraîner un retournement de celle-ci vers l'intérieur ; c'est l' entropion , fréquent chez les sujets âgés ; il se produit alors une irritat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeil-humain/#i_31694

PARALYSIE FACIALE

  • Écrit par 
  • Jean-Yves MÉAR
  •  • 1 199 mots

Ce terme désigne le déficit plus ou moins complet de la motricité faciale, lié à une atteinte de la commande nerveuse de la musculature de la face. C'est de la motricité faciale que dépend la mimique et avec elle la beauté et l'expressivité du visage, l'importance de ses incidences psychologiques et sociales. Il faut d'emblée distinguer deux types de paralysie faciale : la paralysie faciale par at […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paralysie-faciale/#i_31694

TÊTE ET COU

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 13 400 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Embryologie »  : […] L' embryologie rend compte de la complexité des deux grandes régions que sont la tête et le cou, assez différentes dans leur organisation, mais étroitement solidaires dans leur fonction chez tous les Vertébrés (cf. crâne ) et spécialement dans le cas de l'homme, seul étudié dans cet article. Le cou possède une structure métamérique , assez comparable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tete-et-cou/#i_31694


Affichage 

Appareil oto-labyrinthique

dessin

Situation de l'appareil oto-labyrinthique par rapport au plancher du crâne 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Appareil oto-labyrinthique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin