NÉODADAÏSME

DINE JIM (1935- )

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 957 mots

Un peintre américain, on le savait depuis Pollock, n'est pas forcément un homme sûr de sa supériorité, nationaliste et anti-Européen : Jim Dine (comme un James Rosenquist) est là pour le prouver. Né en 1935 dans l'Ohio, petit-fils de charpentier, arrivé à New York en 1958 et ayant participé activement, par ses happenings ( The Smiling […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jim-dine/#i_97087

JOHNS JASPER (1930- )

  • Écrit par 
  • Bertrand ROUGÉ
  • , Universalis
  •  • 1 333 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La rupture avec l'expressionnisme abstrait »  : […] Né le 15 mai 1930 à Augusta, Jasper Johns passe son enfance dans une petite ville de la Caroline du Sud (États-Unis). Ses brèves études à l'université de Caroline du Sud, puis à New York sont interrompues par deux ans de service militaire, dont six mois passés au Japon. En 1955, il commence à peindre des motifs de drapeaux et de cibles (les séries Flag et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jasper-johns/#i_97087

POP ART

  • Écrit par 
  • Bertrand ROUGÉ
  •  • 3 814 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le pop art américain »  : […] Berceau de la société de consommation, les États-Unis sont la véritable patrie du pop ; c'est là qu'il se développa sous sa forme la plus pure et survécut le plus longtemps, influençant durablement les jeunes générations d'artistes. Le pop américain prend ses racines dans l'art populaire des peintres d'enseignes des xviii e et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pop-art/#i_97087