NÉMATODES

ANGIOSPERMES

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 6 118 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Angiospermes et relations avec les autres êtres vivants »  : […] Peu d’Angiospermes vivent de façon totalement autonome, sans interactions avec d’autres êtres vivants au sein de leur écosystème. Ces interactions peuvent être des relations symbiotiques qui impliquent une interaction physique étroite, des relations mutualistes dans lesquelles chaque partenaire tire un bénéfice de l’interaction, ou des relations de parasitisme dans lesquelles l’un des partenaires […] Lire la suite

ANKYLOSTOMOSE

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 612 mots

Parasitose intestinale due à deux espèces très voisines de vers ronds (nématodes) : Ancylostoma duodenale et Necator americanus . Elle est très répandue sous les tropiques, où elle prend un aspect endémique (600 millions de sujets parasités, en 1962, d'après l'O.M.S.) ; dans les zones tempérées, il en existe de petits foyers dans des microclimats favorables (mines, tunnels). Les ankylostomes sont […] Lire la suite

ASCARIDIOSE

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 292 mots

Maladie humaine provoquée par la présence, dans l'intestin grêle, d'un ver rond, Ascaris lumbricoides . La contamination se fait par l'ingestion des œufs de ce parasite. Ceux-ci, éliminés dans les selles des sujets parasités, subiront ensuite dans le milieu extérieur une phase de maturation, et finalement pourront être véhiculés par les légumes, les fruits et la terre. Dans l'intestin grêle, les l […] Lire la suite

FILARIOSES

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ
  •  • 1 327 mots
  •  • 1 média

Les filarioses sont des affections parasitaires très fréquentes, engendrées par la présence dans l'organisme de vers nématodes (ou filaires) appartenant à la famille des Filaridés. Certaines filaires seulement sont pathogènes, et, selon leurs localisations chez l'homme, on distingue quatre filarioses très différentes les unes des autres : les filarioses lymphatiques, la loase, l'onchocercose et l […] Lire la suite

LUTTE BIOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Guy RIBA, 
  • René SFORZA, 
  • Christine SILVY
  •  • 7 197 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les différentes catégories de biopesticides »  : […] On distingue généralement deux types de biopesticides : ceux qui sont à base d'organismes vivants et ceux qui sont à base de substances biologiques naturelles. La première catégorie inclut des organismes procaryotes ou eucaryotes. Une grande diversité d'organismes biologiques sont ainsi utilisés dans des formulations parmi lesquels : – des bactéries pathogènes d'insectes (dites entomopathogènes) […] Lire la suite

NÉMATHELMINTHES

  • Écrit par 
  • Alain KERMARREC
  •  • 7 051 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Caractères »  : […] Les Némathelminthes, eumétazoaires triploblastiques, possèdent un ectoderme, un endoderme et un mésoderme intercalaire. Lors de l'embryogenèse, la première caverne qui apparaît dans la blastula, le blastocœle, persiste sous forme d'une cavité plus ou moins spacieuse entre le tube digestif et la paroi du corps : le pseudocœlome. Cette caractéristique en fait des pseudocœlomates qui trouvent leur p […] Lire la suite

OXYUROSE

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 389 mots

Parasitose intestinale très répandue, surtout chez l'enfant, où le taux d'infestation peut atteindre 50 à 60 p. 100 en collectivités scolaires. L'agent pathogène est un petit ver rond (nématode), l'oxyure, Enterobius vermicularis , mesurant 3 à 5 millimètres de longueur pour le mâle, 10 à 12 pour la femelle, avec un diamètre de 0,2 à 0,5 mm. Les vers adultes vivent dans le gros intestin, parfois e […] Lire la suite

PARASITISME

  • Écrit par 
  • Claude COMBES, 
  • Louis EUZET, 
  • Georges MANGENOT
  •  • 6 247 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'adaptation au parasitisme »  : […] Selon la localisation du parasite chez l'hôte, on peut séparer trois types de parasitisme : – Les ectoparasites vivent sur les téguments de l'hôte et restent ainsi en contact direct avec le milieu extérieur. – Les mésoparasites se rencontrent dans l'hôte mais dans des organes ouverts sur le milieu extérieur (intestin, appareil urinaire ou génital par exemple). – Les endoparasites vivent dans le […] Lire la suite

PARASITOLOGIE ET MALADIES PARASITAIRES

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  • , Universalis
  •  • 8 216 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Helminthiases dues à des Nématodes »  : […] – Affections transmises par des vecteurs (filarioses). Selon la localisation de la filaire adulte dans l'organisme, on distingue, d'une part, des filarioses cutanées : l'onchocercose transmise par les simulies, et redoutable par ses complications oculaires aboutissant souvent à la cécité totale et définitive (maladie de Robles en Amérique centrale) ; la loase, maladie de l'ouest de l'Afrique cent […] Lire la suite

PHYLOGÉNIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Michaël MANUEL
  •  • 11 672 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'émergence d'une nouvelle phylogénie des Bilateria »  : […] Les premiers arbres moléculaires générés, entre 1988 et 1997, à partir des séquences d'ARNr 18S confortaient en partie la vision traditionnelle car ils montraient un positionnement basal des plathelminthes (acœlomates) et des nématodes (pseudocœlomates) par rapport aux autres Bilateria (annélides, mollusques, arthropodes, vertébrés...). En revanche, il est apparu très tôt que, contrairement aux c […] Lire la suite

REVIVISCENCE

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 221 mots

Propriété manifestée par certains organismes ou certaines graines de pouvoir, après avoir été desséchés, reprendre une activité à la suite d'une réhydratation. Van Leeuwenhoek a découvert le premier ce phénomène chez des animalcules, en 1704. Actuellement, il est signalé chez les nématodes, les rotifères, les tardigrades, pour le règne animal, et aussi chez de nombreux végétaux (mousses, par exemp […] Lire la suite

STRONGYLOÏDOSE ou ANGUILLULOSE

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 656 mots

Parasitose humaine due à la présence dans l'intestin d'un petit ver rond nématode, Strongyloides stercoralis , ou anguillule. Le cycle biologique de ce parasite est très voisin de celui de l'ankylostome. Il est répandu dans les régions tropicales d'Amérique (Antilles notamment), d'Asie et d'Afrique, mais il peut exister sous climat tempéré puisque certains foyers d'infestation ont été localisés s […] Lire la suite

TRICHOCÉPHALOSE

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 311 mots

Parasitose intestinale largement répandue chez l'homme, la trichocéphalose est tout à fait bénigne. Le parasite responsable, Trichuris trichiura , ou trichocéphale, est un ver rond (nématode) qui mesure de 3 à 5 centimètres de longueur sur 1 millimètre de diamètre ; sa morphologie est caractéristique : extrémité antérieure longue et effilée (aspect de cheveu). Il vit habituellement la tête enfoncé […] Lire la suite

TUMEURS ET GALLES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Jean ROUSSAUX
  •  • 6 453 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Nématocécidies »  : […] Ces galles, le plus souvent racinaires, sont dues à de petits vers ronds du sol (nématodes). Ceux-ci, attirés par chimiotactisme, reconnaissent des lectines formées par la plante. Certaines espèces migrent dans les tissus et peuvent atteindre les parties aériennes de la plante (nématodes mobiles), d'autres s'établissent dans les racines et y donnent des galles ou des kystes (nématodes sédentaires) […] Lire la suite

VIROSES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves TEYCHENEY
  •  • 4 018 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Transmission et dissémination »  : […] Les virus étant obligatoirement des parasites, leur transmission se fait essentiellement par des vecteurs biologiques (insectes, nématodes, champignons) qui provoquent les blessures nécessaires à la pénétration des particules virales dans les cellules hôtes. Elle est plus rarement assurée par la graine ou le pollen, et, dans le cas des plantes cultivées, par certaines pratiques culturales (greffag […] Lire la suite


Affichage 

Aphasmidia

tableau : Aphasmidia

tableau

Sous-classe des Aphasmidia 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Galle de nématodes

dessin : Galle de nématodes

dessin

Coupes dans une racine de blé infectée par le nématode Heterodera avenae La larve du nématode pénètre dans les tissus de la racine et s'installe près du cylindre central Au voisinage de la larve, les cellules végétales se multiplient et s'hypertrophient Certaines parois sont rompues et des... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Nématode : cycle

dessin : Nématode : cycle

dessin

Cycle du nématode « Syngamus trachea » 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Nématodes parasites de l'homme

tableau : Nématodes parasites de l'homme

tableau

Principaux cas de parasitisme de Nématodes chez l'homme et leur pathogénie (l'incidence est donnée en pourcentages de la population mondiale) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Phasmidia

tableau : Phasmidia

tableau

Sous-classe des Phasmidia 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Théorie de l'orthogone

dessin : Théorie de l'orthogone

dessin

Schéma figurant l'évolution hypothétique du système nerveux des invertébrés et vertébrés, d'après la théorie de l'orthogone En a, chez les turbellariés (plathelminthes), on trouve 4 chaînes nerveuses paires ; en b chez les mollusques amphineures, en c chez les nématodes et en d chez... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Aphasmidia

Aphasmidia
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Galle de nématodes

Galle de nématodes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Nématode : cycle

Nématode : cycle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Nématodes parasites de l'homme

Nématodes parasites de l'homme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Phasmidia

Phasmidia
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Théorie de l'orthogone

Théorie de l'orthogone
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin