NEDJMA, Kateb YacineFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une construction fragmentée

La construction du roman ne peut en effet que désorienter le lecteur : la chronologie est brouillée, les points de vue narratifs sont multiples, partagés entre celui d'un narrateur extérieur et ceux de quatre personnages principaux dont le roman épouse parfois les flux de conscience. Formellement, celui-ci est divisé en six parties, qui se subdivisent en douze (ou deux fois douze) chapitres ou séquences, plus ou moins brèves, parfois limitées à une demi-page. Ces fragments sont numérotés de I à XII et la numérotation, comme celle des horloges, recommence au début lorsqu'un cycle duodécimal est achevé. Cette construction circulaire est soulignée par le retour littéral de la séquence initiale dans les dernières pages du livre. Quelques motifs récurrents (le couteau qui circule de mains en mains, la répétition de scènes de torture) imposent une atmosphère continue de violence. Mais il n'y a aucune unité de ton ni de genre : la construction éclatée juxtapose récit traditionnel rapporté par un narrateur (on a parfois vu dans les premières séquences un pastiche du Camus de L'Étranger), scènes dialoguées, fragments de journaux intimes, monologues intérieurs, textes poétiques, etc.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  NEDJMA, Kateb Yacine  » est également traité dans :

POSTCOLONIALES FRANCOPHONES (LITTÉRATURES)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc MOURA
  •  • 4 989 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Débuts des littératures francophones postcoloniales »  : […] C’est à la fin des années 1930, dans le milieu des étudiants d'origine africaine ou antillaise à Paris, que se cristallise la notion de négritude. Ce mouvement manifeste le rejet du projet colonial visant à transformer les colonisés africains en « Français noirs ». Chez le Martiniquais Aimé Césaire (1913-2008), elle procède aussi de la prise de conscience de la dénégation séculaire opposée par le […] Lire la suite

YACINE KATEB (1929-1989)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 952 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Retrouver le lieu de « la parole vraie » »  : […] Son œuvre, commencée en 1946 avec un recueil poétique, Soliloques , s'est développée dans l'éparpillement de publications dispersées, oubliées, reprises, récrites, étoffées ou découpées. Le Cadavre encerclé , paru dans la revue Esprit en 1954, créé à la scène par Jean-Marie Serreau en 1958, célèbre, dans une langue abruptement imagée, l'épopée du soulèvement anticolonial et, en même temps, déplo […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Louis JOUBERT, « NEDJMA, Kateb Yacine - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/nedjma/