NECROLESTES PATAGONENSIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Necrolestes patagonensis (pilleur de tombes de Patagonie) est une espèce animale fossile qui a longtemps fait l'objet de discussions concernant sa place au sein des mammifères. Il s'avère aujourd'hui que ce mammifère fouisseur mangeur d'insectes, qui semblait avoir disparu à la fin du Mésozoïque, il y a environ 65 millions d'années (Ma), a vécu jusqu'au Miocène, il y a 16 Ma, et qu'il appartient à un groupe de mammifères non thériens – les mammifères thériens étant représentés par les placentaires et les marsupiaux – (G. W. Rougier et al., « The Miocene mammal Necrolestes demonstrates the survival of a Mesozoic nontherian lineage into the late Cenozoic of South America », in Proceedings of the National Academy of Sciences, vol. 109, pp. 20 053-20 058, 2012).

Necrolestes patagonensis

Necrolestes patagonensis

Photographie

Reconstitution, par Jorge Gonzales, de Necrolestes patagonensis émergeant de son terrier il y a 16 millions d'années dans le paysage de Patagonie de l'époque. Cette espèce de  mammifère non thérien, qu'on a considérée comme éteinte à la fin du Crétacé, a en fait survécu jusqu'au... 

Crédits : Reconstruction de Jorge Gonzalez/ Guillermo R. Rougier

Afficher

Necrolestes patagonensis fait son entrée dans le registre paléontologique en 1891 quand Florentino Ameghino rend compte des découvertes de son frère Carlos, qui explore les couches fossilifères (aujourd'hui datées du Miocène) traversées par le rio Santa Cruz dans le sud de l'Argentine. Bien que les restes mis au jour de ce fossile soient assez complets – le crâne (35 mm de longueur) et les os des membres –, il fut considéré d'emblée comme une énigme. Dans la description initiale, Ameghino le compare à la taupe dorée d'Afrique du Sud, mais rejette l'idée qu'il s'agisse d'un mammifère placentaire (Eutheria) et le rapproche, faute de mieux, du groupe des marsupiaux (Metatheria). Son régime insectivore ne fait pas de doute et ses pattes antérieures sont celles d'un fouisseur ; en particulier l'humérus est très puissant, comme celui de la taupe. Depuis lors, à différentes reprises, notamment à l'occasion de nouvelles découvertes fossiles attribuées à cette espèce, Necrolestes a fait l'objet de plusie [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Pour citer l’article

Jean-Louis HARTENBERGER, « NECROLESTES PATAGONENSIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/necrolestes-patagonensis/