NECATI (mort en 1508)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le poète Necati est en tout point le continuateur d'Ahmet pacha ; aussi réputé que ce dernier, il compte parmi les principaux représentants de la période classique de la poésie turque du Dīvān. Vraisemblablement originaire d'Amasya, il quitte Kastamonu, où il a fait des études, pour Constantinople. Malgré son appartenance à la « basse classe », ce qui le distingue de son illustre prédécesseur Ahmet pacha, il sut s'insérer dans les milieux nobles jusqu'à devenir le précepteur des fils de Bāyazīd II ; il s'imposa bientôt comme le premier poète de son temps. Son œuvre n'est pas vraiment brillante, mais ses efforts pour assouplir la langue turque, puis pour la rendre plus pure et plus accessible, son style élégant à la limite de l'esthétisme sont chez lui très affirmés. En plus d'un dīvān inédit, il laisse de belles élégies dédiées au fils aîné du sultan (mort prématurément), des panégyriques de Bāyazīd II et des ghazals. Il a sans aucun doute composé quelques-unes des meilleures pièces lyriques de la poésie ancienne et, pendant longtemps, on apprécia ses proverbes, on reprit ses maximes et on pasticha son style.

—  Gayé PETEK-SALOM

Écrit par :

Classification

Autres références

«  NECATI (mort en 1508)  » est également traité dans :

TURQUIE

  • Écrit par 
  • Michel BOZDÉMIR, 
  • Ali KAZANCIGIL, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 41 631 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'influence persane »  : […] Avec la traduction et l'assimilation des œuvres persanes de première importance ('Attār, Saadi), la métrique de la poésie ( aruz ) , empruntée à l'arabe, perturbe le génie de la langue turque, aussi bien dans sa structure que dans son vocabulaire, du fait qu'elle est fondée sur des syllabes longues et brèves tandis que le turc ne possède normalement que des syllabes brèves. En outre, la poésie du […] Lire la suite

Pour citer l’article

Gayé PETEK-SALOM, « NECATI (mort en 1508) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/necati/