NATIONS UNIES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Structure et organisation de l'ONU

Principes et conditions d'admission

Les buts, les principes et la structure de l'ONU sont décrits dans la Charte. Son article 2 énumère les principes essentiels sous-jacents aux buts et fonctions de l'ONU, parmi lesquels on peut citer : l'égalité souveraine de tous ses membres ; le règlement pacifique des différends, l'abstention du recours aux menaces ou à la force armée qui constituent des violations des objectifs de l'ONU ; l'obligation d'assistance de la part de chaque membre pour toute action de l'organisation visant à faire respecter les principes énoncés dans la Charte ; enfin l'obligation, pour les États qui ne sont pas membres de l'organisation, d'agir en conformité avec ces principes pour le nécessaire maintien de la paix et de la sécurité internationales. L'article 2 stipule également une règle fondamentale et traditionnelle en droit international selon laquelle l'ONU s'interdit d'intervenir dans les affaires qui relèvent de la compétence nationale d'un État. Tout en constituant une limitation significative des actions entreprises par l'organisation, la distinction entre compétence nationale et internationale est devenue moins claire au cours du temps.

Les nouveaux membres de l'ONU sont admis dans l'organisation sur recommandation du Conseil de sécurité, après un vote de l'Assemblée générale (la majorité des deux tiers est requise). Pourtant, l'admission de nouveaux membres a souvent provoqué des polémiques. Étant donné la division Est-Ouest due à la guerre froide, l'obligation pour les cinq membres permanents du Conseil de sécurité – Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni et Union soviétique (à laquelle la Russie a succédé en 1991) – de s'accorder sur l'admission de nouveaux membres a parfois posé de graves difficultés. En 1955, la dixième Assemblée générale a proposé un ensemble de mesures qui, après avoir été modifiées par le Conseil de sécurité, ont permis l'admission de seize nouveaux États (quatre pays communistes d'Europe de l'Est et douze pays non communistes). La demande d'admission la plus âprement discutée fut celle de la république populaire de Chine, présentée devant l'Assemblée générale et bloquée par les États-Unis à chaque session entre 1950 et 1971. À cette date, afin d'améliorer les relations avec la Chine continentale, les États-Unis s'abstinrent finalement de bloquer le vote de l'Assemblée, permettant ainsi l'admission de la république populaire de Chine et l'éviction de la république de Chine (Taïwan). Cette expulsion de l'organisation fut approuvée avec soixante-seize voix pour, trente-cinq contre et dix-sept abstentions. La république populaire de Chine devint alors membre de l'ONU et hérita du siège de membre permanent au Conseil laissé par la république de Chine.

Des polémiques relatives aux États divisés sont également apparues, concernant, entre autres, la république fédérale d'Allemagne (à l'Ouest) et la République démocratique allemande (à l'Est), la Corée du Nord et la Corée du Sud, le Vietnam du Sud et le Vietnam du Nord. Les deux États allemands devinrent membres en 1973, mais leurs deux sièges n'en firent plus qu'un en octobre 1990, à la suite de la réunification. Le Vietnam devint membre en 1977, après la défaite du Vietnam du Sud et la réunification de 1975. Les deux Corées furent admises séparément en 1991.

À la suite du mouvement de décolonisation mondiale entre 1955 et 1960, quarante nouveaux membres furent admis et, à la fin des années 1970, l'ONU comptait quelque cent cinquante membres. Une autre augmentation importante eut lieu au début des années 1990, lorsque de nombreuses anciennes républiques soviétiques obtinrent leur indépendance. Depuis 2011, l'ONU compte 193 États membres.

Principaux organes

L'ONU compte six organes principaux : l'Assemblée générale, le Conseil de sécurité, le Conseil économique et social, le Conseil de tutelle, la Cour internationale de justice et le Secrétariat.

L'Assemblée générale

L'Assemblée générale est le seul organe au sein duquel tous les membres de l'ONU sont représentés. Elle délibère, supervise, exerce des fonctions budgétaires, procède à diverses élections et examine toutes les questions qui sont de sa compétence au regard de la Charte. Son rôle princi [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 26 pages

Médias de l’article

Organisation des Nations unies : drapeau

Organisation des Nations unies : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Khrouchtchev aux Nations unies

Khrouchtchev aux Nations unies
Crédits : Hulton Getty

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : directeur de l'United nations university, New York (États-Unis)
  • : maître de conférences en sciences politiques, university of California, Irvine (États-Unis)
  • : professeur émérite de sciences politiques, university of Kentucky, Lexington (États-Unis)

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

24-28 mai 2022 Chine. Publication des « Xinjiang Police Files ».

Le 28, à l’issue de sa visite de six jours en Chine, et notamment dans le Xinjiang, la haute-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme Michelle Bachelet déclare qu’« il est très important que les réponses contre le terrorisme ne débouchent pas sur une violation des droits de l’homme », tout en affirmant que les autorités chinoises lui ont assuré que le système des centres de formation du Xinjiang était « démantelé ». […] Lire la suite

1er-30 avril 2022 Ukraine – Russie. Mise au jour de massacres de civils dans la région de Kiev évacuée par les troupes russes.

Le 7, l’Assemblée générale des Nations unies vote, sur l’initiative des États-Unis, la suspension de la participation de la Russie au Conseil des droits de l’homme de l’ONU, par 93 voix contre 24 – dont celle de la Chine – et 58 abstentions. Le 7 également, l’Union européenne (UE) adopte un cinquième paquet de sanctions à l’encontre de la Russie. Les Vingt-Sept décident à l’unanimité un embargo sur le charbon russe, l’interdiction des transactions avec quatre grandes banques russes, l’interdiction de l’accès au territoire de l’UE des navires et des camions russes et biélorusses, ainsi que l’arrêt de l’importation de Russie et de l’exportation vers la Russie d’une nouvelle série de produits. […] Lire la suite

20 avril 2022 Chine. Ratification de deux conventions de l'OIT sur le travail forcé.

Ces ratifications précèdent la prochaine visite en Chine, et notamment dans le Xinjiang, de la haute-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme Michelle Bachelet.  […] Lire la suite

14 avril 2022 Royaume-Uni – Rwanda. Accord entre Londres et Kigali sur le traitement et l'accueil des migrants illégaux.

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) exprime sa « forte opposition » à cet accord. L’ONG Human Rights Watch met en doute le statut de « pays sûr, qui respecte l’état de droit », attribué par Londres au Rwanda. […] Lire la suite

6 avril 2022 Canada. Approbation du projet pétrolier Bay du Nord.

L’Agence d’évaluation d’impact du Canada note que le projet d’Equinor se situe dans une « zone d’importance écologique et biologique de la Convention des Nations unies sur la diversité biologique », mais conclut que « compte tenu de la mise en œuvre des mesures d’atténuation, [il] n’est pas susceptible d’entraîner des effets environnementaux négatifs importants ». […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques FOMERAND, Cecelia M. LYNCH, Karen MINGST, « NATIONS UNIES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/nations-unies/