NATALISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Efficacité des politiques natalistes

C'est là le point crucial qui distingue une doctrine politique d'une idéologie : si les mesures recommandées se révèlent efficaces une fois votées, on est en présence d'une doctrine, si elles se révèlent inefficaces, on est en présence d'une idéologie coupée de la réalité et dont on peut suspecter qu'elle poursuit d'autres buts. Or le natalisme s'est révélé peu efficace. Des études économétriques sur la période 1945-1985 ont montré que l'ensemble des mesures natalistes en France entraînait un relèvement minime de la fécondité d'environ 0,15 enfant par femme (le nombre moyen d'enfant par femme au cours de l'existence est de 2 en France). La comparaison des politiques menées dans les pays européens après 1945 a également montré que le baby-boom a été aussi important dans les pays avec allocations familiales que dans les autres. L'exemple de mesures natalistes prises dans les pays de l'Est avant la chute du Mur a pareillement été décevant. En Allemagne de l'Est et en Tchécoslovaquie, elles ont seulement eu un effet temporaire, analysable comme un effet d'aubaine, les couples qui désiraient un enfant supplémentaire ayant saisi une occasion qui se présentait subitement et pouvait disparaître aussi rapidement.

On mesure mieux l'inefficacité du natalisme en comparant la fécondité en France et en Grande-Bretagne. Depuis 1970, ces deux pays enregistrent le même indice de fécondité à 5 p. 100 près. Or il s'agit des pays les plus opposés en matière de natalisme. La Grande-Bretagne est traditionnellement non nataliste et ne pratique pas de politique familiale d'ensemble. Cependant le volume des aides qu'elle procure aux enfants des familles pauvres et aux mères célibataires est équivalent au montant dépensé par la politique familiale française. Dans les pays démocratiques où de plus en plus de droits de la personne sont reconnus et respectés, l'État et la société sont nettement séparés. Le natalisme y est condamné [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, directeur de recherche à l'Institut national d'études démographiques, directeur du laboratoire de démographie historique au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  NATALISME  » est également traité dans :

DÉMOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Hervé LE BRAS
  •  • 8 952 mots

Dans le chapitre « Les politiques de population »  : […] Depuis longtemps, et même depuis l'apparition de la démographie dont c'était l'une des raisons d'être, les gouvernements puis les organisations internationales ont cherché à influencer l'évolution des populations dans des directions souvent opposées. Durant les xvii e et xviii e  siècles, la croi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/demographie/#i_29424

ESTONIE

  • Écrit par 
  • Céline BAYOU, 
  • Suzanne CHAMPONNOIS, 
  • Jean-Luc MOREAU
  •  • 9 142 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une nouvelle politique nataliste ? »  : […] En 2011, l'Estonie comptait 1 294 000 habitants dont 15 p. 100 seulement avaient moins de quinze ans. Les Estoniens représentent 68 p. 100 de cette population, les Russophones 25 p. 100 et les minorités venues d'autres républiques 7 p. 100. La situation démographique, très préoccupante (le taux de natalité étant inférieur au taux de mortalité), a conduit le gouvernement à adopter une mesure tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estonie/#i_29424

FAMILLE - Sociologie

  • Écrit par 
  • Rémi LENOIR
  •  • 5 316 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'enjeu social et politique des définitions de la famille »  : […] Ce n'est pas un hasard si Durkheim s'est tant intéressé à la famille. Car les réformes du droit de la famille cristallisaient à la fin du xix e  siècle et au début du xx e  siècle des oppositions parmi les plus profondes dans les univers politique, idéologique et économique de son temps. Il n'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-sociologie/#i_29424

LOGEMENT SOCIAL

  • Écrit par 
  • Susanna MAGRI
  •  • 4 032 mots

Dans le chapitre « Logement social et aménagement urbain »  : […] Si les principes régissant la forme de l'habitation restèrent immuables, l'objet de l'action changea au contraire au début du xx e  siècle. Dans le projet réformateur, celle-ci s'étend alors du logement au quartier, l'habitat nouveau étant placé dans une ville elle-même rationalisée. L'objectif s'en trouva déplacé : autant que la vie domestique, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logement-social/#i_29424

MALTHUSIANISME ET NÉO-MALTHUSIANISME

  • Écrit par 
  • Jean-François FAURE-SOULET
  •  • 4 241 mots

Dans le chapitre « Pays non surpeuplés »  : […] Alfred Sauvy remarque que la prévention est liée à l'idée d'affranchissement ; les pays non surpeuplés veulent s'affranchir moins de la rareté des biens que de la tyrannie des riches (chômage), des hommes (féminisme) ou simplement de la nature qui associe plaisir et procréation. Entre les deux guerres mondiales, le chômage fait considérer plutôt favorablement la réduction du taux de natalité. On […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malthusianisme-et-neo-malthusianisme/#i_29424

MUSSOLINI BENITO (1883-1945)

  • Écrit par 
  • Pierre MILZA
  •  • 3 761 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le maître de l'Italie fasciste (1922-1940) »  : […] À partir de 1920, la vie de l'ancien directeur de l' Avanti ! se confond avec celle de son mouvement (devenu Parti national fasciste en 1921), puis avec celle du régime qu'il a instauré en octobre 1922 à la suite d'une période de violence dont le point d'aboutissement fut la « marche sur Rome » et la désignation de Mussolini comme Premier ministre : un régime dont le raidiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benito-mussolini/#i_29424

Voir aussi

Pour citer l’article

Hervé LE BRAS, « NATALISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/natalisme/