NASARD, musique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jeu d'orgue à bouche, ouvert, ordinairement en étain, de taille flûtée, appartenant aux mutations simples et donnant le sol de 2 2/3 (3e harmonique de l'ut fondamental de 8 pieds). On appelle grand nasard, ou gros nasard, celui de 5 1/3 (résultante de 16 pieds). Il existe aussi un jeu de 10 2/3 (résultante de 32 pieds) à la pédale des grands instruments. La nasard est parfois traité en gemshorn, en totalité ou en partie (c'est-à-dire avec tuyaux coniques, pointe en haut), ou bien en bourdon à cheminée. Quand il est en taille de principal, on l'appelle quinte 2 2/3 (ou 5 1/3, 10 2/3) et il entre dans le plein-jeu comme rang séparé ; c'est la duodecima (douzième) du ripieno italien, voire le nasardo espagnol. S'il est associé à la tierce de 1 3/5, c'est un élément essentiel du jeu de tierce et du cornet. Son timbre favorise hautement la clarté polyphonique. Le nasard (ou la quinte) trouve sa place à tous les claviers. Le duo entre le petit et le grand jeu de tierce (celui-ci avec gros nasard et grosse tierce de 3 1/5) est caractéristique de l'orgue français et de sa musique. Le récit de nasard fut fort apprécié des organistes français classiques. Le nasard est accordé juste et non point selon le tempérament égal.

—  Pierre-Paul LACAS

Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « NASARD, musique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nasard-musique/