MODI NARENDRA (1950- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un idéologue et un organisateur

Narendra Modi est né le 17 septembre 1950 à Vadnagar, une petite ville du district de Mehsana, au Gujarat. Son père, appartenant à la caste des Ghanchis – dont l’activité traditionnelle est la fabrication d’huile alimentaire –, tenait une échoppe de thé. Le niveau d’études de Narendra Modi est moins élevé que celui de la plupart des anciens Premiers ministres de l’Inde, en général diplômés d’universités prestigieuses, puisqu’il n’est titulaire que d’une maîtrise de science politique de l’université du Gujarat à Ahmedabad.

Sa principale formation vient surtout du Rashtriya Swayamasevak Sangh (R.S.S., le Corps des volontaires nationaux) qu’il a rejoint enfant et n’a jamais quitté. Cette organisation, fondée en 1925, se définit d’abord par son idéologie nationaliste hindoue. Pour ses membres, les hindous, qui représentent 80 p. 100 de la société indienne et descendent des populations autochtones, incarnent la nation. Les minorités chrétiennes et musulmanes doivent prêter allégeance à l’hindouisme en tant que culture dominante. Ce mouvement s’est surtout montré hostile à la communauté musulmane, a fortiori après la partition de 1947, la formation du Pakistan s’étant accompagnée de violences ethniques sans précédent et ayant donné naissance à un nouvel ennemi aux portes de l’Inde, du point de vue des nationalistes hindous – très répandu au Gujarat, un État frontalier du Pakistan.

C’est là que Modi est devenu un cadre du R.S.S., gravissant tous les échelons jusqu’à devenir le secrétaire à l’organisation du mouvement à l’échelle de la province en 1981. Le R.S.S. l’affectera en 1987 au parti qu’il a contribué à créer et qu’il contrôle largement, le Bharatiya Janata Party (B.J.P., Parti du peuple indien). Après un passage à New Delhi comme secrétaire national du B.J.P., Narendra Modi revient au Gujarat en 2001 pour diriger le gouvernement à la demande des chefs du parti, alors même qu’il n’a jamais été élu à l’Assemblée régionale – ni à aucune autre.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, Centre d'études et de recherches internationales-Sciences Po

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

5-21 août 2019 • IndeSuppression de l’autonomie du Cachemire.

en 1947, tandis que Delhi revendique le Cachemire pakistanais. Le ministre de l’Intérieur Amit Shah, président du Bharatiya Janata Party (nationaliste hindou, BJP) au pouvoir et bras droit du Premier ministre Narendra Modi, justifie cette décision par le caractère « temporaire » des pouvoirs [...] Lire la suite

19 mai 2019 • IndeVictoire de Narendra Modi aux élections législatives.

Le Bharatiya Janata Party (BJP, nationaliste hindou) du Premier ministre Narendra Modi remporte une large victoire aux élections législatives qui se déroulent depuis le 11 avril. Depuis l’indépendance du pays en 1947, seul le parti du Congrès était parvenu à conserver la majorité au Parlement lors [...] Lire la suite

13 avril 2019 • France - IndeRévélations relatives au contrat de livraison d’avions Rafale.

dirigé par Anil Ambani. Ce dernier, un proche du président Narendra Modi, avait été désigné comme le partenaire industriel de Dassault dans le cadre de l’accord intergouvernemental relatif à la livraison de trente-six avions Rafale, conclu en avril 2015 – le contrat a été signé en septembre 2016 [...] Lire la suite

27 mars 2019 • IndeAnnonce de la destruction d’un satellite.

Le président Narendra Modi annonce que son pays a procédé avec succès à la destruction d’un de ses satellites en orbite basse, grâce à un tir de missile, lors d’un exercice baptisé « Shakti ». Seuls les États-Unis, la Chine et la Russie disposaient jusque-là de cette capacité.  [...] Lire la suite

9-12 mars 2018 • France - IndeVisite d’État du président Emmanuel Macron en Inde.

et le Premier ministre Narendra Modi signent également un pacte de coopération logistique dans l’océan Indien. Le 11, Emmanuel Macron participe au sommet fondateur de l’Alliance solaire internationale, imaginée par Paris et New Delhi lors de la COP 21 de décembre 2015 pour favoriser l’accès des pays [...] Lire la suite

17-25 février 2018 • Canada - IndeVisite du Premier ministre Justin Trudeau en Inde.

pacifiques d’un État sikh indépendant, au nom de la liberté d’expression. Le 23, Justin Trudeau rencontre le président indien Ram Nath Kovind et le Premier ministre Narendra Modi – qui ne lui a souhaité la bienvenue dans le pays que la veille, sur Twitter. La visite sera qualifiée de « fiasco » par l’opposition canadienne.  [...] Lire la suite

23-26 janvier 2018 • Forum économique mondial de Davos.

Le 23, le Premier ministre indien Narendra Modi prononce le discours d’ouverture du Forum économique mondial de Davos, en Suisse. Il vante le multilatéralisme, critique le protectionnisme et l’isolationnisme, et dénonce le changement climatique, le terrorisme et la perte d’attrait [...] Lire la suite

14 décembre 2017 • IndeVictoire du BJP aux élections dans le Gujarat.

Le Bharatiya Janata Party (BJP, droite nationaliste hindoue) de Narendra Modi remporte les élections régionales – quoiqu’avec une majorité réduite – dans l’État du Gujarat, fief du Premier ministre. Le Parti du Congrès, à la tête duquel Rahul Gandhi succèdera le 16 à sa mère Sonia Gandhi, améliore son score. Cette élection constituait un test avant les élections générales de 2019.  [...] Lire la suite

17 juillet 2017 • IndeÉlection de Ram Nath Kovind à la présidence.

Le gouverneur de l’État du Bihar, Ram Nath Kovind, candidat de la coalition nationaliste hindoue dirigée par le Premier ministre Narendra Modi, est élu président par 65,7 p. 100 des voix du collège électoral constitué des parlementaires fédéraux et des États fédérés. Ram Nath Kovind [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Christophe JAFFRELOT, « MODI NARENDRA (1950- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/narendra-modi/