NARCOSE

ANESTHÉSIE

  • Écrit par 
  • Francis BONNET, 
  • François CHAST
  •  • 4 116 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Anesthésiques généraux »  : […] Les anesthésiques généraux peuvent être administrés selon deux modes : par voie intraveineuse ou par inhalation. Hypnotiques et adjuvants . Les hypnotiques sont des agents anesthésiques dont la propriété principale est de provoquer une perte de conscience (ou sommeil profond). Parmi les hypnotiques administrés par voie intraveineuse, on peut citer les barbituriques d'action rapide (thiopental =  […] Lire la suite

SOUS-MARINE PLONGÉE

  • Écrit par 
  • Henri DELAUZE, 
  • Claude RIFFAUD
  •  • 6 385 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La narcose »  : […] On sait par expérience que le phénomène de narcose est variable suivant les individus et que son intensité croît avec l'augmentation de la pression, donc de la profondeur. Avec l' azote de l'air, par exemple, les effets de la narcose se font sentir à partir de la profondeur moyenne de 30 mètres et, dès 60 mètres, tous les individus sont atteints. On constate une sorte de dégradation mentale : le r […] Lire la suite


Affichage 

Sommeils physiologique et anesthésique

dessin : Sommeils physiologique et anesthésique

dessin

Sommeil physiologique et sommeil anesthésique En haut, les deux aspects électro-encéphalographiques de sommeil chez le chat intact (R3-10)Éveil : activité rapide cortico-sous-corticale Sommeil lent : ondes lentes corticales, pointes de haut voltage hippocampiques ; ondes lentes réticulaires ;... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sommeils physiologique et anesthésique

Sommeils physiologique et anesthésique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin