NAPLES, histoire de l'art

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les domaines de l'« hispanidad » »  : […] Cette diversité du baroque espagnol se retrouve dans plusieurs domaines de l' hispanidad . Le Levant de la Péninsule (Valence et Murcie) s'ouvrit à la fin du xvii e siècle et au xviii e à d'autres influences baroques, encore mal étudiées. Du moins la parenté est-elle frappa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baroque/#i_50557

CAMPANIE

  • Écrit par 
  • Noëlle de LA BLANCHARDIÈRE
  •  • 2 806 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les « Renaissances » »  : […] Il semble que cette histoire si fragmentée ait empêché la Campanie d'être créatrice. Jusqu'au xvii e  siècle, ce sont des artistes étrangers ou venus d'autres régions de l'Italie qui vont déterminer sa physionomie. Aux xiii e et xiv e  siècles, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/campanie/#i_50557

CARAVAGE (vers 1571-1610)

  • Écrit par 
  • Arnauld BREJON DE LAVERGNÉE, 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 4 799 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les dernières années de Caravage »  : […] À partir de mai 1606, la vie du peintre est largement occupée par les voyages : en 1607, premier séjour à Naples ; en 1608, il est dans l'île de Malte où il travaille pour les chevaliers de l'Ordre ; à la fin de 1608 et en 1609, il séjourne à Syracuse, Messine et Palerme ; en octobre 1609, second séjour à Naples ; en juillet 1610, alors que l'artiste est en route pour la Ville éternelle, c'est la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caravage/#i_50557

COLANTONIO (1re moitié XVe s.)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 344 mots

L'analyse des affinités et des échanges artistiques que l'on peut déceler vers 1450 entre l'Espagne, la Provence, les Flandres et l'Italie méridionale fait apparaître une tentative commune d'assimiler la manière flamande, et spécialement celle de Van Eyck. À Naples, où celui-ci est considéré, ainsi que Van der Weyden, comme l'un des hommes les plus célèbres du temps (s'il faut en croire l'humanist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colantonio/#i_50557

L'EUROPE DES ANJOU (exposition)

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 989 mots

Dans l'ancienne abbaye royale de Fontevraud, s'est tenue du 15 juin au 16 septembre 2001 une très belle exposition sur L'Europe des Anjou. Aventure des princes angevins du XIII e au XV e  siècle . Après la chute du Mur de Berlin et l'unifi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-europe-des-anjou/#i_50557

FANZAGO COSIMO (1591-1678)

  • Écrit par 
  • Catherine CHAGNEAU
  •  • 100 mots

Originaire de Bergame, sculpteur, décorateur et architecte, Fanzago fut le principal représentant du baroque napolitain. Il se spécialisa dans une fastueuse décoration d'incrustations de marbres, stucs et peintures, qui connut une large diffusion locale. Il travailla pendant trente ans à la chartreuse de San Martino (cloître, église et monastère) et construisit, toujours à Naples, de nombreuses ég […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cosimo-fanzago/#i_50557

GIOTTO

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 3 174 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Repères biographiques »  : […] Giotto di Bondone est né peut-être vers 1266, à Vespignano, dans les collines du Mugello, à l'est de Florence. Il fait sans doute son apprentissage dans l'atelier de Cimabue et entre très tôt en contact avec le langage figuratif de l'Antiquité, d'abord sur le chantier d'Assise autour de 1280, ensuite à Rome où il séjourne peu après. Il aurait ainsi peint, dans l'église supérieure d'Assise, des sc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giotto/#i_50557

NAPLES

  • Écrit par 
  • Pascale FROMENT, 
  • Dominique RIVIÈRE
  •  • 5 362 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'urbanisme de l'époque moderne »  : […] La physionomie actuelle de la ville doit beaucoup à l'époque moderne, marquée par l'affirmation des fonctions de capitale et de vitrine pour les dynasties en place, par la croissance rapide de la ville et la volonté d'en juguler les effets par un urbanisme éclairé. Les plus anciens édifices de la monarchie − le Castel Capuano et le Castel dell'Ovo, legs des Normands, le Castel Nuovo et Sant'Elmo é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naples/#i_50557

PIGNON-ERNEST ERNEST (1942- )

  • Écrit par 
  • Gilbert LASCAULT
  •  • 2 007 mots

Dans le chapitre « Rites de la mort et de la vie à Naples »  : […] Ses œuvres les plus riches, les plus complexes, les plus émouvantes, Ernest Pignon-Ernest les a sans doute réalisées à Naples, au cours de quatre séjours (en 1988, en 1990, en 1993 et en 1995). À Naples, il pense les rapports entre la mort et la vie, entre la mort dont on plaisante et celle qui fait pleurer, entre les pompes de la mort et sa misère, entre la mort que l'on donne aux autres et celle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernest-pignon-ernest/#i_50557

SANFELICE FERDINANDO (1675-1748)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 150 mots

Architecte napolitain appartenant à la nouvelle génération du baroque local (le barochetto ), Sanfelice a été l'élève du peintre Solimena. Membre de l'aristocratie, c'est pour elle qu'il construit de nombreux palais ou édifices religieux à Naples (Santa Maria Succurre Miseris et l'église de la Nunzitella) et à Pontecorvo (Santa Maria delle Periclitani). Adaptant la typologie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinando-sanfelice/#i_50557

TINO DI CAMAINO (1280 env.-1337)

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 409 mots
  •  • 2 médias

Originaire de Sienne, Tino était le fils d'un certain Camaino di Crescenzio di Diotisalvi. Il fut formé dans l'atelier de Giovanni Pisano auquel il succéda, en 1311, comme capomaestro (maître d'œuvre) de la cathédrale de Pise. En 1315, il reçut la commande du monument funéraire de l'empereur Henri VII, mais la part exacte qui lui revient dans ce tombeau, aujourd'hui démembré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tino-di-camaino/#i_50557

VÉDUTISTES

  • Écrit par 
  • Giuliano BRIGANTI
  •  • 4 225 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Naples »  : […] Bien que l'on ne puisse affirmer que Naples ait été une étape indispensable du Grand Tour, il existe sans aucun doute un védutisme napolitain qui a ses propres caractéristiques. Van Wittel en fut l'initiateur : à partir de 1700, il séjourna à plusieurs reprises à Naples où il laissa de nombreux témoignages de sa vision moderne. Le séjour napolitain d' Antonio Joli fut encore plus déterminant pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vedutistes/#i_50557


Affichage 

Monument funéraire de Marie de Hongrie, T. di Camaino

photographie

Tino di Camaino, Monument funéraire de Marie de Hongrie 1324-1325 Santa Maria Donna Regina, Naples, Italie 

Crédits : A. Dagli Orti/ De Agostini

Afficher

Monument funéraire de Marie de Hongrie, T. di Camaino
Crédits : A. Dagli Orti/ De Agostini

photographie