e siècle" />

NANTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une ville portuaire tournée vers l’Atlantique

La ville, dont le nom viendrait des Namnètes, peuple armoricain qui y aurait établi sa capitale, est devenue un centre du commerce sous les Romains. Pillée par les Normands puis occupée par eux de 834 à 936, Nantes fait l'objet, tout au long du Moyen Âge, d'une lutte incessante entre les comtes de Nantes et la maison de Rennes. Durant les guerres de Religion, la ville rejoint la Ligue des catholiques et n'ouvre ses portes à Henri IV qu'en 1598, année où il signe l'édit de Nantes qui met fin au conflit religieux. Durant les guerres de Vendée, Nantes, acquise aux idées révolutionnaires, est attaquée par l'armée vendéenne en juin 1793, en vain, empêchant de la sorte les Anglais de prendre le premier port de l'Atlantique.

Nantes a été marquée, dès l'origine, par l'omniprésence de l'eau, avec les multiples bras de la Loire, mais aussi la confluence de l'Erdre et de la Sèvre Nantaise. Les travaux de comblement réalisés entre 1926 et 1955 ont cependant effacé pour partie cette présence de l'eau dans le cœur de la ville. Cette situation fluviale a favorisé, dès l'époque médiévale, l'activité portuaire et commerciale. Au début du xviiie siècle, Nantes devient ainsi le premier port de France, avec l'essor du commerce triangulaire entre l'Europe, l'Afrique et l'Amérique. Le trafic négrier est très important tout au long du siècle : 400 000 Noirs ont ainsi été envoyés d'Afrique en Amérique par des armateurs nantais, ce qui représente 45 p. 100 de la traite nationale. Puis, la vente d'esclaves a permis d'importer des Antilles du sucre de canne et du café. L'essence même de cette ville tient à cette ouverture sur le grand large, ce qui fait de Nantes une ville ni bretonne, ni ligérienne, ni vendéenne, une sorte de ville insulaire étrangère à ses campagnes.

L'essor du commerce maritime au xviiie siècle favorise à la fois le développement urbain (la population passe de 40 000 habitants en 1700 à 80 000 à 1789) et l'émerge [...]



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  NANTES  » est également traité dans :

AYRAULT JEAN-MARC (1950- )

  • Écrit par 
  • Blaise MAGNIN
  • , Universalis
  •  • 1 276 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De la professionnalisation politique à la constitution d'un fief électoral »  : […] Né en 1950 à Maulévrier (Maine-et-Loire), d'un père ouvrier agricole, puis ouvrier dans une usine textile où il accédera au statut de cadre, et d'une mère couturière, tous deux catholiques pratiquants, Jean-Marc Ayrault fréquente l'école primaire catholique dans une région où elle est hégémonique, aux confins des Deux-Sèvres, de la Vendée et du Maine-et-Loire. Il poursuit sa scolarité comme pensio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marc-ayrault/#i_30317

BRETAGNE

  • Écrit par 
  • Jean MEYER, 
  • Jean OLLIVRO
  •  • 6 671 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Des constructeurs de « dolmens » aux envahisseurs normands (Xe siècle) »  : […] Dolmens et menhirs : consacrés par l'usage, ces termes des « celtisants » du xviii e  siècle évoquent une grande civilisation ouest-atlantique et méditerranéenne, qui a donné à la péninsule bretonne son premier grand rôle historique. Comme l'ère du bronze, comme plus tard encore l'époque de l'indépendance celte, c'est une période d'intenses relations commerciales : étain de Cornouaille et de Breta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bretagne/#i_30317

BRETAGNE, région administrative

  • Écrit par 
  • Jean OLLIVRO
  • , Universalis
  •  • 3 045 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Paradoxes et potentiels bretons pour le XXIe siècle »  : […] Au début du xxi e  siècle, la Bretagne apparaît à la fin d'un cycle économique, après avoir effectué son « rattrapage ». Elle présente aujourd'hui des contrastes qui ouvrent un vaste champ des possibles. Le secteur économique associe des performances remarquables et des germes de fragilité. D'un côté, la Bretagne est la deuxième région française dans le domaine des télécommunications, où elle pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bretagne-region-administrative/#i_30317

COLOMBE MICHEL (1430 env.-env. 1512)

  • Écrit par 
  • Pierre DU COLOMBIER
  •  • 316 mots

Sculpteur français, probablement frère puîné de l'enlumineur berrichon Jean Colombe, Michel Colombe s'établit à Tours. Sa première œuvre connue est une médaille frappée de Louis XII, offerte à ce prince en 1500 par la ville de Tours et pour laquelle il a collaboré avec Jean Chapillon. Il est presque septuagénaire lorsqu'il devient sculpteur d'Anne de Bretagne qui lui commande le tombeau monumental […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-colombe/#i_30317

CRUCY MATHURIN (1749-1826)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 677 mots

La continuité qui caractérise la carrière de Mathurin Crucy s'appuie sur l'attachement exclusif que cet artiste a voué à sa ville natale, Nantes. Élève de Jean-Baptiste Ceineray, Crucy gagne ensuite Paris où E. L. Boullée le reçoit dans son atelier. Le second prix qu'il obtient au concours de l'Académie, avec ses dessins de Pavillon pour le palais d'un souverain (1773), révèle une conscience et u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mathurin-crucy/#i_30317

FRANÇAIS EMPIRE COLONIAL

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 16 589 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le premier ébranlement »  : […] Le traité de Paris de 1763 sanctionne la victoire de l'Angleterre . Le domaine colonial français est considérablement réduit. Les Anglais acquièrent le Canada avec ses dépendances, les îles antillaises de la Dominique, de Grenade, de Saint-Vincent et de Tobago, les comptoirs français du Sénégal, sauf l'îlot de Gorée. Dans l'Inde, la France doit renoncer à toute prétention territoriale et ne cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-colonial-francais/#i_30317

PATRIMOINE INDUSTRIEL (France)

  • Écrit par 
  • Bruno CHANETZ, 
  • Laurent CHANETZ
  •  • 6 538 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des palais industriels privés »  : […] Par la suite, à l'instar des rois, certains capitaines d'industrie conçoivent leurs bâtiments industriels comme des œuvres architecturales. Si l'industrie qu'ils hébergeaient a le plus souvent disparu ou bien migré dans des structures plus modernes et opérationnelles, les bâtiments abandonnés demeurent en raison de la majesté et de la qualité de leur construction qui les rend propres à un usage r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-industriel-france/#i_30317

PAYS DE LA LOIRE, région administrative

  • Écrit par 
  • François MADORÉ
  • , Universalis
  •  • 3 014 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des contrastes territoriaux marqués »  : […] Il est banal d'évoquer l'absence d'unité de la région des Pays de la Loire. En effet, celle-ci ne correspond nullement à une entité historique, puisqu'elle a été construite en agrégeant quatre parties d'anciennes provinces (Anjou, Bretagne, Maine et Poitou). Par ailleurs, elle est marquée par une discontinuité géologique majeure, avec une situation de contact entre le Massif armoricain, d'une par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-de-la-loire-region-administrative/#i_30317

VENDÉE GUERRES DE

  • Écrit par 
  • Jean-Clément MARTIN
  •  • 1 443 mots

Dans le chapitre « La « région-Vendée » »  : […] Des troupes viennent de tout le pays mais, mal équipées, souvent composées de révolutionnaires militants sans expérience, parfois avides de rapines, elles sont défaites par les Armées catholiques et royales. Les insurgés, même divisés, peuvent ainsi, pendant le printemps de 1793, tenir tête aux soldats qui laissent souvent poudre, armes, argent aux mains de leurs vainqueurs. À la fin du printemps, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerres-de-vendee/#i_30317

FRANCE - (Le territoire et les hommes) - Espace et société

  • Écrit par 
  • Magali REGHEZZA
  •  • 13 927 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La métropolisation du territoire »  : […] Si l’urbanisation du territoire ralentit, sa métropolisation s’accélère. Ce mot désigne à la fois le processus qui conduit à l’émergence des métropoles et le résultat de ce processus. Il s’agit d’une transformation qualitative de l’urbain que la géographe Cynthia Ghorra-Gobin interprète comme une traduction locale de la mondialisation. La métropole est une ville particulière, qui possède des cara […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-espace-et-societe/#i_30317

Voir aussi

Pour citer l’article

François MADORÉ, « NANTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nantes/