NANOMATÉRIAUX

ALLIAGES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude GACHON
  •  • 7 350 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Nano-alliages »  : […] Depuis longtemps, il a été remarqué que les alliages métalliques étaient formés de grains, cristaux individuels dont la cohésion est assurée par des parois d'épaisseur non nulle, les « joints de grains », dont les propriétés sont différentes de celles des grains eux-mêmes. Dans la plupart des alliages industriels modernes, les grains ont des tailles qui les rendent invisibles à l'œil nu : leurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alliages/#i_36727

CRISTAUX PHOTONIQUES

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 346 mots

Les cristaux photoniques sont des nanostructures périodiques de matériaux qui ont sur la propagation des photons les mêmes effets que les cristaux usuels ont sur celle des électrons : certaines longueurs d'onde peuvent se propager tandis que d'autres non. Selon que la périodicité existe le long d'un, de deux ou de trois axes, on qualifie le cristal d'uni-, de bi- ou de tridimensionnel. L'opale es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cristaux-photoniques/#i_36727

LED À NANOFILS

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 684 mots
  •  • 1 média

Les nanosciences – et leurs conséquences, les nanotechnologies – qui explorent les matériaux à l’échelle du nanomètre (le milliardième de mètre), connaissent des progrès rapides grâce à une importante mobilisation de chercheurs et de moyens au carrefour de la recherche fondamentale et des développements industriels. Une des caractéristiques essentielles des nanomatériaux est l’extrême sensibilité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/led-a-nanofils/#i_36727

LUMINESCENCE

  • Écrit par 
  • Séverine MARTRENCHARD-BARRA
  •  • 3 907 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Matériaux fluorescents »  : […] Les matériaux qui sont fluorescents sont appelés « fluorophores ». On peut observer la fluorescence chez certains minéraux : ainsi la couleur rouge particulièrement brillante du rubis est due à sa fluorescence provoquée par la lumière naturelle (en l’absence de cet effet, il serait plutôt rose à cause de l’absorption de la lumière verte par les ions chrome). D’autres minéraux sont fluorescents lor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luminescence/#i_36727

NANOFIBRES PLASTIQUES HAUTEMENT CONDUCTRICES

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 334 mots

L'utilisation des matériaux plastiques dans l'électronique miniaturisée ne cesse de progresser tant leurs caractéristiques propres sont bien adaptées à un certain nombre d'applications. S'affranchir des fils métalliques conducteurs d'électricité reste difficile malgré les potentialités des nanotubes de carbone qui restent toutefois onéreux et fragiles. Dans un article publié en avril 2012 par la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanofibres-plastiques-hautement-conductrices/#i_36727

NANOPARTICULES

  • Écrit par 
  • Pierre-Gilles DE GENNES, 
  • Madeleine VEYSSIÉ
  •  • 1 980 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Quelques effets de taille... »  : […] L'optique est un domaine de choix pour illustrer la différence entre la matière massive et la matière divisée. En effet, les longueurs d'onde de la lumière, allant de 400 à 600 nm dans le visible, sont très petites à notre échelle, mais très grandes par rapport aux nanoparticules. L'apparence et la couleur des corps dépendent essentiellement de deux processus : l' absorption […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanoparticules/#i_36727

NANOTECHNOLOGIES

  • Écrit par 
  • Claude WEISBUCH
  •  • 6 259 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La fabrication de masse de nanomatériaux  »  : […] Il faut distinguer les matériaux utilisés pour les T.I.C. des autres nanomatériaux. Dans le premier cas, les quantités de matériaux mis en œuvre sont très faibles (en regard du chiffre d'affaires), ce qui permet de tolérer des coûts de fabrication élevés : pour le matériau le plus présent, le silicium de la puce (qui porte les composants), quelque 10 000 tonnes seulement sont utilisées annuellemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanotechnologies/#i_36727

NANOTECHNOLOGIES (enjeux et risques)

  • Écrit par 
  • Francelyne MARANO
  •  • 5 946 mots
  •  • 2 médias

L'augmentation rapide de l'utilisation des nanoparticules et nanotubes dans l'industrie pose de façon aiguë la question de l'exposition humaine et environnementale à ces nouveaux matériaux. D'après le rapport de 2006 de l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (A.F.S.S.E.T.), il y avait alors plus de 200 produits de grande consommation contenant des nanoparticules […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanotechnologies-enjeux-et-risques/#i_36727

NANOTUBES DE CARBONE

  • Écrit par 
  • Patrick BERNIER
  •  • 341 mots

Les nanotubes de carbone, découverts en 1991 par le chercheur japonais Sumio Iijima, font partie de la famille des systèmes carbonés parmi lesquels on trouve les fibres de carbone, les fullerènes, le graphite et le diamant. Un nanotube peut être visualisé comme un plan d'atomes de carbone (assemblés en hexagones, comme dans le graphite) enroulé sur lui-même. Son diamètre est de l'ordre du nanomèt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanotubes-de-carbone/#i_36727