NĀMDEV (1270?-? 1350)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'un des plus célèbres des « saints » (la secte des sant) du Mahārāshtra (région de Bombay) en raison de l'œuvre qu'il a laissée et des légendes pieuses concernant sa vie. On dit que Nāmdev était de basse caste (de la sous-caste des tailleurs) et qu'il eut une jeunesse orageuse, s'associant à des bandes de voleurs de grand chemin. Un jour pourtant, il rencontra un saint (peut-être Jnāndev) qui le convertit à la religion de Vithobā, incarnation mineure de Vishnu. Nāmdev devint alors un adepte de la secte des « pèlerins » (vārkarīs) et composa des poèmes mystiques destinés à être chantés pendant le pèlerinage annuel à Pandharpur, où se trouve le temple de la secte. On raconte que Vithobā lui apparut sous la forme d'un lépreux et le bénit lorsqu'il vit le saint le traiter néanmoins comme son frère malgré l'horrible maladie qui déformait ses traits.

Les cantiques (abhang) de Nāmdev restent parmi les plus populaires dans la secte des vārkarīs.

—  Jean VARENNE

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur à l'université de Lyon-III

Classification

Autres références

«  NAMDEV (1270?-? 1350)  » est également traité dans :

HINDOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 9 181 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le courant vishnouite »  : […] À l'époque où les textes de la tradition shivaïte signalaient la secte des pāśupata, en milieu vishnouite s'affirmaient les sectes bhāgavata et pāñcarātra , qui présentent entre elles de nombreuses similitudes, mais que les ouvrages vishnouites eux-mêmes distinguent les unes des autres. Les deux groupes adorent également Kṛṣṇa-Vāsudeva, mais les bhāgavata semblent appartenir à la filiation direct […] Lire la suite

MARATHE LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Ian RAESIDE
  •  • 2 634 mots

Dans le chapitre « XVe et XVIe siècles »  : […] La tradition manuscrite marathe présente des lacunes considérables. On ne possède aucun manuscrit d'avant le xvi e  siècle, et toutes les œuvres antérieures, comme aussi maintes autres plus tardives, doivent avoir été longtemps transmises oralement avant d'être mises par écrit. De plus, on constate pendant tout le xiv e et le xv e  siècle un trou, sans doute dû aux troubles de la conquête musulma […] Lire la suite

VIṢṆU ou VISHNU ET VICHNOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 8 942 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le vichnouisme dans l'ouest de l'Inde »  : […] Le courant vichnouite a revêtu dans l'ouest de l'Inde, au Māhārāṣṭra, une forme originale. Le substrat vichnouite – et surtout krishnaïte – y remontait à haute époque. Déjà le Mahābhārata présentait Dvāraka comme la ville fondée et gouvernée par Kṛṣṇa. Nombreuses étaient, dans ces régions, les tribus pastorales qui se proclamaient les fidèles du dieu berger. On a connu assez tôt, dans ces mêmes c […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean VARENNE, « NĀMDEV (1270?-? 1350) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/namdev/