PAIK NAM JUNE (1932-2006)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un bricoleur de génie

Paik manigance des sculptures associant un téléviseur et un objet (T.V. Chair, 1968) ou une statue (T.V. Buddha, 1974, ou T.V. Rodin, 1978 – Le Penseur contemplant son image dans un téléviseur). Ses sculptures vidéo, au fur et à mesure qu'augmente sa célébrité, seront peuplées d'un nombre croissant d'écrans : 384 dans Tricolor Vidéo, pour le Centre Georges-Pompidou, en 1982 ; 1 003 pour la tour-média Tadaikson (The More The Better) au musée d'Art moderne de Séoul, à l'occasion des jeux Olympiques de 1988 qui met en question la médiatisation du monde. Paik est aussi l'auteur, à partir de 1986, d'une ribambelle de statues de l'homme de Cro-Magnon, de Benjamin Franklin, Samuel Morse ou Jean-Jacques Rousseau, faites de téléviseurs assemblés en forme de robots, ou de totems cybernétiques, que s'arrachent collectionneurs et musées.

L'artiste s'est fait connaître par son goût de la provocation humoristique : le 9 février 1967 à New York, son Sextronic Opera est interrompu par la police pour indécence, sous prétexte que son interprète, Charlotte Moorman, joue du violoncelle nue (elle a pourtant gardé son slip et son soutien-gorge). Paik prétend opérer une révolution : introduire le nu dans la musique.

C'est encore la musique qui lui fournit la matière de sa première émission de télévision, Global Groove (1974), sorte de zapping avant la lettre entre diverses stations imaginaires alternant rock, musique d'avant-garde (Cage), musique classique, musique ethnique (coréenne, navajo, africaine), mais aussi poésie sonore (Ginsberg) et publicités.

Plus encore qu'un subtil créateur de dispositifs plastiques, Paik s'est voulu le prophète du mélange mondial de toutes les formes, sous l'égide de la télévision. À l'ère du direct, toutes les cultures voisinent. Le rôle d'un artiste est de précipiter leurs rencontres, de faire entendre leurs accords imprévus. Paik en fait la démonstration éclatante à travers ses trois derniers chefs-d'œuvre, des émissions de satellite art connectant d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PAIK NAM JUNE (1932-2006)  » est également traité dans :

CORÉE - Arts

  • Écrit par 
  • Laurence DENÈS, 
  • Arnauld LE BRUSQ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  •  • 11 402 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La décennie de 1990 : critique et protéiforme »  : […] Des artistes coréens qui occupent le devant de la scène depuis 1990 se caractérisent par le rejet de l'expression picturale. L'exaltation des moyens technologiques est issue de Nam-june Paik, le plus célèbre des artistes coréens, lié au mouvement Fluxus et l'un des pionniers de l'art vidéo. L'installation a aussi ses représentants comme Lee Kang-so qui utilise des animaux vivants dès les années 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-arts/#i_92661

FLUXUS

  • Écrit par 
  • Didier SEMIN
  •  • 2 263 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les tenants de Dada et de John Cage »  : […] La difficulté à définir Fluxus est proportionnelle à la volonté des artistes qui s'en sont réclamé d'échapper aux classifications. Leur recensement même est, comme il se doit ( fluxus , en latin, c'est le flux, ce qui s'écoule, ce qui passe), fluctuant... La plupart des historiens s'accorderont à y compter : Joseph Beuys, George Brecht, Robert Filliou, Dick Higgins, Ray Johns […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fluxus/#i_92661

RESTAURATION (art contemporain)

  • Écrit par 
  • Marie-Hélène BREUIL, 
  • Cécile DAZORD
  •  • 2 347 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Veille technologique et solutions au cas par cas »  : […] Le troisième domaine, enfin, est celui de l'obsolescence technologique. Elle concerne toute œuvre à caractère ou composante « technologique », autrement dit tout dispositif mécanique, électrique, électronique, audiovisuel, informatique, etc. Historiquement, certains moments se signalent par une utilisation accrue des technologies traditionnellement absentes du champ des beaux-arts : premières expé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-restauration/#i_92661

SCULPTURE CONTEMPORAINE

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 8 066 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Photographie, cinéma, vidéo »  : […] Pionnier du land art, Robert Smithson publie en 1967, dans la revue de l’avant-garde américaine Artforum , « A tour of the monuments of Passaic, New Jersey ». Il y présente des restes d’installations industrielles « pourrissantes », des ponts, des canalisations, que la photographie transforme en monuments, témoignant du passage du temps, de la déperdition progressive d’énerg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sculpture-contemporaine/#i_92661

VIDÉO ART

  • Écrit par 
  • Rosalind KRAUSS, 
  • Jacinto LAGEIRA, 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 5 798 mots

Dans le chapitre « Art vidéo et télévision »  : […] Essayant de définir la nature de la vidéo d'artiste et évoquant d'abord son origine, le cinéaste américain Hollis Frampton soulignait que « l'art vidéo est né du derrière jupitérien (je n'irais pas jusqu'à dire du cerveau !) de cette Autre Chose appelée télévision ». Commerciale, la télévision officielle est en effet parente de la vidéo des artistes, mais les rapports entre la finalité esthétique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-video/#i_92661

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Paul FARGIER, « PAIK NAM JUNE - (1932-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nam-june-paik/