NAISSANCEPrématurité

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les risques principaux de la prématurité

Si tous les organes et fonctions du prématuré sont témoins de cette prématurité, tous ne sont pas également intéressés dans le déterminisme des complications mettant en jeu son pronostic vital ou psychomoteur.

Ainsi, à 33 semaines d'âge gestationnel, le rein est encore immature, n'ayant à sa disposition qu'un nombre incomplet de glomérules matures. Mais cette déficience morphologique et fonctionnelle ne mettra que rarement en jeu le pronostic vital de l'enfant à la naissance.

Par contre, du fait de leur prématurité, certains organes ou certaines fonctions peuvent être directement responsables de la mortalité ou de la morbidité particulières au prématuré et méritent ainsi une étude spéciale. C'est surtout le cas du poumon, du cerveau et, à un degré moindre, du tube digestif.

Immaturité cardio-pulmonaire

Anatomiquement et fonctionnellement, le poumon du prématuré est différent de celui du nouveau-né à terme. L'immaturité enzymatique est prévisible par la mesure du rapport lécithine/spingomyéline du liquide amniotique. Ses conséquences sont aggravées par le stress périnatal, aboutissant à des détresses respiratoires néonatales graves (maladie des membranes hyalines). Le rôle de l'immaturité dans les autres types de détresses respiratoires néonatales est moins clair. Cependant, en l'absence d'agression, le poumon du prématuré est capable d'assurer une fonction alvéolaire correcte et d'acquérir, en quelques heures, certains critères biochimiques de maturation suffisante (présence de phosphatidylglycérol ; Relier, 1978). Le danger commun à ces détresses est celui d'hypoxie (diminution de la quantité d'oxygène dans les tissus), d'acidose (imprégnation acide des tissus) et de collapsus (insuffisance circulatoire). Au cours de leur évolution, la persistance du canal artériel, d'autant plus fréquente que le nouveau-né est plus prématuré, est responsable d'aggravations secondaires avec prolongation de l'évolution. Elle contribue probablement à la constitution de s [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  NAISSANCE  » est également traité dans :

NAISSANCE - Grossesse

  • Écrit par 
  • Yves MALINAS
  • , Universalis
  •  • 5 248 mots
  •  • 7 médias

Dans l'espèce humaine, la gestation, autrement dit l'état de grossesse commence à l'instant de la fécondation et se termine neuf mois plus tard environ, au moment de l'accouchement. L'habitude a prévalu de compter sa durée en semaines à partir du premier jour des dernières règles, ce qui situe le terme dans la 41e semaine (entre le 281e et le 287 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-grossesse/

NAISSANCE - Accouchement

  • Écrit par 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Yves MALINAS
  •  • 4 231 mots
  •  • 3 médias

L'accouchement fut, pendant des siècles, un événement dangereux : au milieu du xixe siècle, Simpson, accoucheur de la reine Victoria, disait que le risque d'accoucher était plus grand que celui de participer à une bataille rangée. La mortalité en couches atteignait 10 p. 100... et beaucoup plus dans les suites […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-accouchement/

NAISSANCE - Néonatologie

  • Écrit par 
  • Lucien MICHON
  •  • 4 252 mots
  •  • 2 médias

À partir des années 1960, la médecine néonatale, qui dispense ses soins aux nouveau-nés, s'est beaucoup transformée.Les progrès techniques se sont multipliés, tant la biochimie que les diverses méthodes d'imagerie permettant un raffinement sémiologique et un grand perfectionnement des connaissances physiopathologiques et pharmacologiques.Les techniques de soins, en premier lieu la réanimation, ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-neonatologie/

DÉMOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Hervé LE BRAS
  •  • 8 952 mots

Dans le chapitre « Fécondité »  : […] La fécondité n'a guère retenu l'attention avant la parution de L'Origine des espèces de Charles Darwin en 1859. On trouve par-ci par-là des remarques sur la contraception (les « funestes secrets » chez Moheau en 1778) sur la surfécondité des femmes de marins (chez Quetelet en 1835), mais le sentiment général est que la fécondité dans le mariage est à peu près constante pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/demographie/#i_89141

ENFANCE (Les connaissances) - La petite enfance

  • Écrit par 
  • Hélène STORK
  •  • 8 691 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La naissance et la période néonatale »  : […] Par rapport à la symbiose entre la mère et l'enfant qui caractérise la période intra-utérine, la naissance marque un profond bouleversement pour l'un et pour l'autre. On connaît bien les modifications physiologiques et psychiques qui, chez la mère, suivent l'accouchement : sentiment de « perte » et parfois phase de dépression, qui peut suivre passagèrement toute naissance. Des remaniements identi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-la-petite-enfance/#i_89141

ENFANCE (Les connaissances) - Développement psychomoteur

  • Écrit par 
  • Didier-Jacques DUCHÉ
  •  • 6 674 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le nouveau-né (jusqu'à trois semaines) »  : […] La naissance, pour limitée qu'elle paraisse à des processus mécaniques et physiologiques, constitue néanmoins un traumatisme au sens global du terme, c'est-à-dire qu'elle retentit sur l'ensemble de l'organisation psychique par un afflux d'excitations qui est excessif par rapport à la tolérance du sujet. De l'état de symbiose avec l'organisme maternel, le fœtus passe en quelques instants à l'état […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-developpement-psychomoteur/#i_89141

ESSAI SUR LE PRINCIPE DE POPULATION (T. R. Malthus) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 026 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La logique du principe de population : problème social et solution morale »  : […] Comportant 690 pages in-quarto réparties en cinq livres, l' Essai se présente comme une véritable démonstration destinée à prouver, à partir de l'élucidation de la « loi de population », que la solution à la misère et aux vices du peuple réside dans la limitation volontaire des naissances, uniquement réalisable grâce aux moyens moraux du mariage tardif et de la chasteté prém […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/essai-sur-le-principe-de-population/#i_89141

GAUCHERIE

  • Écrit par 
  • Jacqueline FAGARD
  •  • 1 464 mots

Le terme « gaucherie » comporte plusieurs sens. Ce terme fait référence au choix de la main gauche pour écrire, mais il signifie également « manque d’adresse ». Les gauchers seraient-ils maladroits, par opposition aux droitiers ? Ou s’agit-il d’une stigmatisation sans fondement dont sont souvent victimes les minorités ? On dit d’une personne qu’elle est gauchère si elle écrit avec sa main gauche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaucherie/#i_89141

MORTALITÉ

  • Écrit par 
  • Jean BOURGEOIS-PICHAT
  •  • 2 985 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les variations selon l'âge »  : […] Pour beaucoup d'ovules fécondés la combinaison génique n'est pas viable et leur durée de vie est courte. Puis, après élimination des plus grosses « erreurs », on aborde une période où les pertes sont encore élevées, mais de moins en moins lourdes au fur et à mesure qu'on s'éloigne de la conception. On rassemble les décès qui se produisent de la conception à la fin du sixième mois de gestation sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mortalite/#i_89141

PYRAMIDE DES ÂGES

  • Écrit par 
  • Laurent TOULEMON
  •  • 2 090 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Application au cas français »  : […] La pyramide des âges de la figure 1 porte ainsi la trace de l'histoire démographique de la France au cours du xx e siècle. La stabilité de la fécondité depuis 1975 se retrouve dans le niveau presque constant des effectifs des habitants de moins de trente ans, environ 760 000 à chaque âge. Entre trente-deux et cinquante-neuf ans, les effectifs so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyramide-des-ages/#i_89141

STATISTIQUE

  • Écrit par 
  • Georges MORLAT
  •  • 14 018 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Statistiques démographiques »  : […] Pour l'établissement des statistiques concernant les populations humaines, l'observation n'est pas chose aisée, et tous les procédés dont on dispose ne fournissent, pour les populations importantes des États modernes, que des résultats approximatifs. L'instrument privilégié est le recensement , qui permet en principe de connaître l'état de la population d'un pays à un instant donné. Mais il est pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/statistique/#i_89141

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Pierre RELIER, « NAISSANCE - Prématurité », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-prematurite/