NAISSANCEAccouchement

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'angoisse de « faire naître »

L'ignorance des mécanismes du travail est, dit-on, à l'origine d'images fantasmatiques qui se transmettent depuis l'aube de l'humanité. On peut en évoquer quelques-unes :

– La représentation de l'étroitesse se situe à trois niveaux : la « mère féconde » est dotée de hanches généreuses et les femmes graciles ne manquent pas de souligner leur « étroitesse » bien que la différence ne dépende que du volume des masses graisseuses sous-cutanées ; l'exiguïté du vagin et celle de la vulve évoquent des fantasmes de violence, de distension, de rupture, d'éclatement ; quant au bassin osseux, il ne s'inscrit pas nettement dans la mythologie féminine... mais les médecins ont longtemps cru à l'écartement des pubis lors de l'expulsion, illusion collective transmise pendant deux millénaires et dont il reste des traces dans l'inconscient féminin.

– Le mot douleur désigne traditionnellement la contraction de « travail » et, dans certaines langues, un seul terme signifie à la fois colique et contraction. La douleur est attachée aux symboles complémentaires de la mort et de la vie : de la mort parce qu'elle est « mauvaise », résulte d'une malédiction, parce que son excès révèle l'obstacle, équivaut à une menace mortelle..., de la vie parce qu'elle déclenche le « cri ». Bon nombre de traditions populaires lient le cri de l'enfant à celui de la mère et, dans certains pays, l'analgésie est subie avec réticence, au point que la mère continue de crier, même si la douleur a disparu, à seule fin que son enfant vive.

– Les mythes attachés au cordon sont d'une grande diversité : il retient l'enfant, il l'étrangle, il le dévie. Le départ entre la pathologie et le fantasme n'est pas des plus faciles. Il en est de même pour la symbolique de l'eau : le moment de l'écoulement, l'abondance, la couleur du liquide sont l'objet d'interprétations où le réel se mêle à l'imaginaire. On retrouvera l'eau dans l'ondoiement qui précède le baptême... et dans le bain, longtemps rituel, réhabilité récemment à la faveur d'une nouvelle mythologie.

– La volonté propre de l'enfant se reflè [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Médias de l’article

Grossesse : stade final

Grossesse : stade final
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Expulsion du fœtus

Expulsion du fœtus
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Fréquence cardiaque fœtale

Fréquence cardiaque fœtale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur au Collège de médecine, médecin des hôpitaux de Paris
  • : docteur en médecine, ancien professeur à la faculté de médecine de Grenoble

Classification

Autres références

«  NAISSANCE  » est également traité dans :

NAISSANCE - Grossesse

  • Écrit par 
  • Yves MALINAS
  • , Universalis
  •  • 5 251 mots
  •  • 7 médias

Dans l'espèce humaine, la gestation, autrement dit l'état de grossesse commence à l'instant de la fécondation et se termine neuf mois plus tard environ, au moment de l'accouchement. L'habitude a prévalu de compter sa durée en semaines à partir du premier jour des dernières règles, ce qui situe le terme dans la 41e semaine (entre le 281e et le 287 […] Lire la suite

NAISSANCE - Néonatologie

  • Écrit par 
  • Lucien MICHON
  •  • 4 253 mots
  •  • 2 médias

À partir des années 1960, la médecine néonatale, qui dispense ses soins aux nouveau-nés, s'est beaucoup transformée.Les progrès techniques se sont multipliés, tant la biochimie que les diverses méthodes d'imagerie permettant un raffinement sémiologique et un grand perfectionnement des connaissances physiopathologiques et pharmacologiques.Les techniques de soins, en premier lieu la réanimation, ont […] Lire la suite

NAISSANCE - Prématurité

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RELIER
  •  • 3 750 mots
  •  • 1 média

La définition de la prématurité est une acquisition de la « néonatologie », mais les accoucheurs avaient, depuis longtemps déjà, apprécié le risque de la prématurité. S. E. Tarnier (1828-1897), puis P. Budin signalent qu'au xixe siècle, à Port-Royal, les nouveau-nés étaient divisés en deux groupes : « Les enfants sains pesant plus de six livres partai […] Lire la suite

DÉMOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Hervé LE BRAS
  •  • 8 952 mots

Dans le chapitre « Fécondité »  : […] La fécondité n'a guère retenu l'attention avant la parution de L'Origine des espèces de Charles Darwin en 1859. On trouve par-ci par-là des remarques sur la contraception (les « funestes secrets » chez Moheau en 1778) sur la surfécondité des femmes de marins (chez Quetelet en 1835), mais le sentiment général est que la fécondité dans le mariage est à peu près constante pour les femmes âgées de […] Lire la suite

DÉSIR (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 3 097 mots

Dans le chapitre « Un traumatisme originaire ? »  : […] Quant au discours d’Aristophane, il s’articule autour du mythe de l’androgyne. Selon Aristophane, l’amour serait un désir inconscient remontant à l’origine des temps et nous poussant à reconstituer l’unité primordiale qui fut brisée par les dieux. Des êtres de forme sphérique, les androgynes, peuplaient alors la terre. Voulant défier les dieux, ils érigèrent une tour (version hellénique de la tou […] Lire la suite

ENFANCE (Les connaissances) - La petite enfance

  • Écrit par 
  • Hélène STORK
  •  • 8 692 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La naissance et la période néonatale »  : […] Par rapport à la symbiose entre la mère et l'enfant qui caractérise la période intra-utérine, la naissance marque un profond bouleversement pour l'un et pour l'autre. On connaît bien les modifications physiologiques et psychiques qui, chez la mère, suivent l'accouchement : sentiment de « perte » et parfois phase de dépression, qui peut suivre passagèrement toute naissance. Des remaniements identi […] Lire la suite

ENFANCE (Les connaissances) - Développement psychomoteur

  • Écrit par 
  • Didier-Jacques DUCHÉ
  •  • 6 675 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le nouveau-né (jusqu'à trois semaines) »  : […] La naissance, pour limitée qu'elle paraisse à des processus mécaniques et physiologiques, constitue néanmoins un traumatisme au sens global du terme, c'est-à-dire qu'elle retentit sur l'ensemble de l'organisation psychique par un afflux d'excitations qui est excessif par rapport à la tolérance du sujet. De l'état de symbiose avec l'organisme maternel, le fœtus passe en quelques instants à l'état […] Lire la suite

ESSAI SUR LE PRINCIPE DE POPULATION (T. R. Malthus) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 026 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La logique du principe de population : problème social et solution morale »  : […] Comportant 690 pages in-quarto réparties en cinq livres, l' Essai se présente comme une véritable démonstration destinée à prouver, à partir de l'élucidation de la « loi de population », que la solution à la misère et aux vices du peuple réside dans la limitation volontaire des naissances, uniquement réalisable grâce aux moyens moraux du mariage tardif et de la chasteté prémaritale. À cet égard, […] Lire la suite

GAUCHERIE

  • Écrit par 
  • Jacqueline FAGARD
  •  • 1 464 mots

Le terme « gaucherie » comporte plusieurs sens. Ce terme fait référence au choix de la main gauche pour écrire, mais il signifie également « manque d’adresse ». Les gauchers seraient-ils maladroits, par opposition aux droitiers ? Ou s’agit-il d’une stigmatisation sans fondement dont sont souvent victimes les minorités ? On dit d’une personne qu’elle est gauchère si elle écrit avec sa main gauche […] Lire la suite

MORTALITÉ

  • Écrit par 
  • Jean BOURGEOIS-PICHAT
  •  • 2 986 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les variations selon l'âge »  : […] Pour beaucoup d'ovules fécondés la combinaison génique n'est pas viable et leur durée de vie est courte. Puis, après élimination des plus grosses « erreurs », on aborde une période où les pertes sont encore élevées, mais de moins en moins lourdes au fur et à mesure qu'on s'éloigne de la conception. On rassemble les décès qui se produisent de la conception à la fin du sixième mois de gestation sous […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard JAMAIN, Yves MALINAS, « NAISSANCE - Accouchement », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-accouchement/