NAGEOIRE

ACANTHODIENS

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 817 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Caractéristiques anatomiques »  : […] Les acanthodiens sont caractérisés par de longues épines osseuses situées à l'avant de leurs nageoires paires, mais aussi de leurs nageoires impaires dorsales et anale (cf. figure ). Leurs écailles minuscules et quadrangulaires montrent, en coupe, une base osseuse massive et une couronne constituée de couches de dentine se succédant comme les pelures d'un oignon. Souvent désignés dans les ouvrage […] […] Lire la suite

ACTINOPTÉRYGIENS

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 2 756 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'évolution des actinoptérygiens »  : […] Dans l'ensemble, l'évolution de la morphologie des actinoptérygiens est marquée par une réduction progressive de la plupart des os dermiques et des écailles, comme le montre la différence entre un polyptère ou un « paléonisciforme » et un téléostéen généralisé, comme un hareng. Les os de la joue, notamment le préopercule, d'abord inclinés vers l'arrière , deviennent de plus en plus verticaux . En […] […] Lire la suite

LAMPRIS GUTTATUS

  • Écrit par 
  • Lionel CAVIN
  •  • 1 044 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Caractéristiques du lampris royal »  : […] Les travaux menés par Nicholas Wegner et son équipe ont démontré que le lampris royal développe un mode de production et de conservation de la chaleur corporelle unique chez les poissons . Chez cette espèce, ce ne sont pas des muscles situés profondément dans le corps qui élèvent la température corporelle, mais les muscles responsables de la mise en mouvement de ses grandes nageoires pectorales. […] […] Lire la suite

MEMBRES

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 15 056 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Rappel anatomique »  : […] La structure du pterygium ichthyen est extrêmement variable. On trouvera aux articles acanthodiens , actinoptérygiens , chondrichthyens , crossoptérygiens , dipneustes et placodermes des détails sur l'anatomie des nageoires paires de ces différents groupes. Il suffira donc de rappeler quelques notions générales sur la structure des nageoires paires et des ceintures. Chez les Sélaciens (requins) […] […] Lire la suite

POISSONS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 10 071 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Les nageoires et la locomotion »  : […] Les nageoires paires (pectorales et pelviennes) présentent dans les différents groupes de Poissons des structures squelettiques très variées, étudiées par ailleurs. Quelques tentatives ont été faites pour rechercher un type primitif de nageoires et pour tracer les lignes évolutives de ces organes. Les nageoires impaires ont, elles aussi, une organisation squelettique assez variable. La nageoire […] […] Lire la suite

SARCOPTÉRYGIENS

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER
  •  • 3 895 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Caractéristiques anatomiques »  : […] Les sarcoptérygiens sont caractérisés principalement par le mode d'articulation, dite « articulation monobasale », du squelette interne des nageoires pectorales et pelviennes (ou des membres antérieurs et postérieurs pour les tétrapodes) sur leurs ceintures respectives (fig. 1b à 1i ; et caractère 1 in fig. 3). D'autres caractères généraux des sarcoptérygiens sont, d'une part la division de la bo […] […] Lire la suite

TÉLÉOSTÉENS ET HOLOSTÉENS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 7 311 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Le dimorphisme sexuel »  : […] Le sexe des Sélaciens est facilement identifiable grâce aux appendices copulateurs du mâle, associés aux nageoires pelviennes. Chez les Téléostéens, au contraire, les différences morphologiques entre mâle et femelle sont habituellement difficiles à percevoir, surtout en dehors de la période de reproduction. Pourtant, chez quelques espèces existent des caractères sexuels secondaires plus ou moins […] […] Lire la suite

TÉTRAPODES

  • Écrit par 
  • Philippe JANVIER, 
  • Jorge MONDÉJAR FERNÀNDEZ
  •  • 3 701 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les poissons précurseurs des tétrapodes »  : […] Les sarcoptérygiens se caractérisent notamment, par rapport aux actinoptérygiens, par la présence dans leurs nageoires et leurs membres pairs d’une articulation monobasale (formée par un seul os rattaché à la ceinture pectorale ou pelvienne et soutenue par une importante musculature). Cet os unique reliant les nageoires paires à leur ceinture est l’homologue de l’humérus du bras ou du fémur de la […] […] Lire la suite


Affichage 

Cheirolepis : nageoire pectorale

dessin :  Cheirolepis : nageoire pectorale

Cheirolepis – Nageoire pectorale.  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Dauphin

vidéo :  Dauphin

Les dauphins sont des mammifères marins, ce qui signifie que, tout comme les mammifères terrestres, ils possèdent des poumons, respirent de l'air et allaitent leurs petits. Les dauphins et les baleines sont classés dans le même ordre taxinomique : celui des Cétacés. Les...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Holostéen Amia : nageoire pectorale

dessin :  Holostéen Amia : nageoire pectorale

Nageoire pectorale d'un poisson osseux, l'Holostéen Amia, et sa ceinture  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Nageoires de Placodermes

dessin :  Nageoires de Placodermes

Les trois types de nageoire des Placodermes (d'après Stensiö)  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Neoceratodus (nageoire pectorale)

dessin :  Neoceratodus (nageoire pectorale)

Squelette de la nageoire pectorale de « Neoceratodus ».  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Ptérois zèbre, poisson marin

photographie :  Ptérois zèbre, poisson marin

Pterois zebra, encore connu sous le nom de ptérois zèbre, est un poisson marin de la famille des scorpénidés qui vit généralement dans les récifs coralliens. Comme tous les représentants de cette famille, cette espèce possède une nageoire dorsale à treize rayons...  

Crédits : P. Laboute/ IRD

Afficher

Repli natatoire latéral chez des fossiles paléozoïques

dessin :  Repli natatoire latéral chez des fossiles paléozoïques

Le repli natatoire latéral pair (↑) chez différents fossiles paléozoïques  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Saumon

vidéo :  Saumon

Locomotion et morphologie chez les poissons : l'exemple du saumon. Les poissons, dans notre exemple le saumon, nagent en imprimant à leur corps un mouvement ondulatoire qui va de la tête à la queue. Les ondulations sont obtenues par contraction de masses musculaires,...  

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

 Cheirolepis : nageoire pectorale

Cheirolepis : nageoire pectorale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Dauphin

Dauphin
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

 Holostéen Amia : nageoire pectorale

Holostéen Amia : nageoire pectorale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Nageoires de Placodermes

Nageoires de Placodermes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Neoceratodus (nageoire pectorale)

Neoceratodus (nageoire pectorale)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Ptérois zèbre, poisson marin

Ptérois zèbre, poisson marin
Crédits : P. Laboute/ IRD

photographie

 Repli natatoire latéral chez des fossiles paléozoïques

Repli natatoire latéral chez des fossiles paléozoïques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Saumon

Saumon
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo