MYTHOLOGIE, Georges SéférisFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un voyage aux sources de l'hellénisme

Georges Séféris occupe une place de premier rang dans la littérature de son pays. Sa poésie est d'abord une méditation sur le désastre grec en Asie Mineure, et son dialogue avec l'histoire est aussi un voyage aux sources de l'hellénisme.

Ce déraciné porte en lui son pays comme une blessure ouverte, il est le nouvel Ulysse d'une Ithaque soumise à la barbarie moderne. Son pessimisme se nourrit de cet exil, commencé à Londres en 1933. Mythologie résume parfaitement cet esprit : « Et chacun reste silencieux devant l'autre/ À regarder, chacun pour soi, le même monde. » Le recueil compte vingt-quatre poèmes comme L'Odyssée d'Homère compte vingt-quatre chants. Les textes jouent du sens étymologique du titre qui, en grec moderne, est souvent employé pour désigner un roman : « une mythologie précise et manifeste » liée à « une situation aussi indépendante de moi que les personnages d'un roman », précise le poète.

Le recueil, compris comme une suite, incorpore volontairement des citations antiques : l'Alcibiade de Platon ou La Femme de Ziante de Dionysos Solomos. La mémoire du lecteur est sollicitée : le vers « La mer, la mer, qui pourra l'épuiser ? » est tiré de l'Agamemnon d'Eschyle et inséré tel quel dans le texte. Le corpus antique est ainsi partout présent : les paysages sont homériques, le culte des amis rappelle Pindare, l'ennui est celui des Euménides d'Eschyle... La visée rationaliste du poète s'inscrit dans une filiation qui permet au texte d'être toujours plus grec ; le renouvellement de la forme, par rapport à La Citerne, notamment – texte inspiré de Paul Valéry –, recouvre ici une nouvelle orientation : Séféris s'inscrit dans une conception globale de l'histoire, où la conscience personnelle est intégrée au mouvement collectif : « Mais que cherchent-elles, nos âmes, à voyager ainsi/ Sur des ponts de bateaux délabrés... » ; « J'ai cherché/ La solitude, je n'ai pas recherché cette attente ». Si les symboles abondent, [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur d'histoire de la philosophie, critique littéraire à Études, poète et traducteur

Classification

Pour citer l’article

Claude-Henry du BORD, « MYTHOLOGIE, Georges Séféris - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologie/