MYTHE, littérature

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 604 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les genres de la littérature orale »  : […] La recherche de la représentation autochtone d'un éventuel domaine comparable en oralité à celui de la littérature conduit à se poser différemment la question des genres littéraires. Au-delà de ceux qui sont décrétés tels par le point de vue exogène, prennent alors cette qualité tous les discours que les usagers classent dans la catégorie générale de la parole surdéterminée (la parole à coque, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-litteratures/#i_35018

ÂGE D'OR

  • Écrit par 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 866 mots

Moment mythique de l'humanité décrit comme étant celui de l'abondance dans une nature généreuse, où tout pousse sans travail, où les animaux domestiques et sauvages vivent en paix entre eux et avec les hommes, où la ronce distille le miel. Les Zéphirs soufflent alors une brise rafraîchissante ; la pluie et le soleil alternent si heureusement que la terre prodigue trois fois l'an ses meilleures pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/age-d-or/#i_35018

ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) - Littératures

  • Écrit par 
  • Nicole BARY, 
  • Claude DAVID, 
  • Claude LECOUTEUX, 
  • Étienne MAZINGUE, 
  • Claude PORCELL
  •  • 22 521 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Le théâtre et la poésie »  : […] La critique des grandes institutions – politiques, religieuses et artistiques – nourrit depuis des décennies les œuvres romanesques de nombreux écrivains. En juin 2000, Elfriede Jelinek faisait jouer dans la rue Das Lebewohl (Les Adieux), un monologue dramatique qui salue le vrai-faux retrait du libéral-populiste Jörg Haider. Au même moment, elle interdisait, comme Thomas Bernhard en son temps, t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemandes-langue-et-litteratures-litteratures/#i_35018

CORTO MALTESE. SOUS LE SOLEIL DE MINUIT (J.D. Canales et R. Pellejero)

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 1 048 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La loi des séries »  : […] L’événement culturel que constitue la publication de l’album Sous le soleil de minuit ne réside finalement pas tant dans le contenu de l’album lui-même que dans la récupération de Corto Maltese par le système éditorial propre à la bande dessinée, largement fondé sur des « séries », où un héros passe d’un dessinateur à un autre, survit à son créateur et connaît des aventures sans fin. Le phénomène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corto-maltese-sous-le-soleil-de-minuit/#i_35018

CRÉATION LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Gilbert DURAND
  •  • 11 584 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Aurore »  : […] Lieux élus, personnages voués à une incessante relecture, temps kérigmatique transmuant l'événement d'une pauvre histoire en avènement d'une vérité arrachée aux plats déterminismes ; parole, enfin, qui tente d'infuser plus de vérité vive aux mots et aux grammaires de la vulgaire communication pour en faire un livre de révélation  : la création d'un livre ne relève ni de la topographie, ni du pat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/creation-litteraire/#i_35018

DOM JUAN, Molière - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 131 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un texte mythique »  : […] Avant Molière, Tirso de Molina en Espagne ( L'Abuseur de Séville , 1630 ) avait créé le mythe de Don Juan en utilisant une série de légendes populaires pour prouver que la Providence divine, pourtant largement disponible, ne pouvait être pervertie ni convoquée in extremis par un jeune homme trop confiant en son merveilleux pouvoir. En Italie, les acteurs de la commedia dell'arte s'en étaient empa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dom-juan-moliere/#i_35018

DON JUAN

  • Écrit par 
  • Michel BERVEILLER
  •  • 5 639 mots

Depuis qu'il a surgi, aux environs de 1630, le thème de don Juan s'est révélé l'un des plus stimulants dans la création littéraire et, accessoirement, dans l'art musical ; enfin dans l'ordre de la recherche historique, sociologique et psycho-critique. À cet égard, il a même surpassé celui de Faust, avec lequel il a des rapports étroits – allant jusqu'à produire la synthèse, voire la confusion des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/don-juan/#i_35018

ÉLECTRE, Jean Giraudoux - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 536 mots

Dans le chapitre « Giraudoux et le mythe d'Électre »  : […] Héritière d'une tradition qui remonte à Homère et, pour le théâtre, au moins, au v e  siècle avant J.-C., la pièce de Giraudoux constitue l'une des variantes les plus récentes d'un mythe extrêmement fécond, surtout si on le rapporte à la légende des Atrides. Eschyle a consacré Les Choéphores , deuxième partie de sa trilogie L'Orestie , à la vengeance d'Oreste, sur ordre du dieu Apollon. Suivent de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electre-jean-giraudoux/#i_35018

ÉNIGME, littérature

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 432 mots

L'énigme est un énoncé chiffré ou codé qui sollicite le déchiffrement et ne le permet donc qu'à celui qui est capable de franchir la « barrière » créée par la transcription systématique du signifiant d'où résulte ce nouvel énoncé. Elle le sollicite non seulement par sa forme interrogative, mais aussi, d'une manière plus subtile, par la dimension esthétique qu'elle possède la plupart du temps. Cett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enigme-litterature/#i_35018

ÉPOPÉE DE GILGAMESH

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 722 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fragilité de la condition humaine »  : […] Au début de L'Épopée de Gilgamesh , nul n'est promis à être un immortel heureux. Le monde de l'au-delà est celui de la douleur éternelle, du regret permanent de la vie enfuie, celui où les défunts se nourrissent de poussière et d'argile. Un tel sort permet de saisir les raisons de Gilgamesh parti en quête de la plante d'immortalité. À mi-chemin entre le merveilleux et le sacré, le mythe de Gilgame […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epopee-de-gilgamesh/#i_35018

FANTASY

  • Écrit par 
  • Anne BESSON
  •  • 2 824 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Enfants et adultes »  : […] Dès ses origines, dans l' Angleterre victorienne de la seconde moitié du xix e  siècle, la fantasy se développe parallèlement en direction d'un double public, enfants et adultes. Le genre poursuit ainsi la tradition d'un rapport privilégié entre la littérature du merveilleux et le jeune public, en lui ouvrant l'accès à d'autres mondes, où la magie multiplie les possibles : « Wonderland » de Lewis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fantasy/#i_35018

FAULKNER WILLIAM (1897-1962)

  • Écrit par 
  • Michel GRESSET
  •  • 3 320 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Sujets et thèmes de Faulkner »  : […] On s'aperçoit que l'œuvre de Faullner, au fond, s'inspire de quatre sujets : la guerre (surtout les deux siennes, c'est-à-dire celles qu'il n'a pas pu faire, celles de Sartoris ) ; le Sud (géographie, histoire, légende, mythe) ; les Noirs (données immédiates de la conscience pour tout sudiste, comme le dit William Styron, mais surtout, pour Faulkner, supports privilégiés d'un jeu de valeurs et, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-faulkner/#i_35018

FAUST

  • Écrit par 
  • André DABEZIES
  •  • 3 906 mots
  •  • 6 médias

Plus qu'un personnage littéraire du passé, Faust est sans doute la figure mythique la plus souvent reprise dans les littératures modernes – en fait le seul mythe, peut-être, où l'homme contemporain reconnaisse volontiers son image. Tout le monde connaît l'opéra de Gounod ou le drame de Goethe. Mais on ignore généralement combien le personnage et son histoire résument ou symbolisent l'homme du xx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faust/#i_35018

FRANKENSTEIN

  • Écrit par 
  • Ann Daphné GRIEVE
  •  • 569 mots
  •  • 1 média

C'est le propre des mythes d'être sans cesse réinterprétés. Celui de Frankenstein, qui trouve son origine dans le récit de Mary Shelley ( Frankenstein, or the Modern Prometheus , 1818) , s'y prête tout particulièrement en ce qu'il joue sur le thème du double. Le savant Frankenstein tente de créer un homme, mais cette créature lui fait bien vite horreur et le monstre sans nom est condamné à la soli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frankenstein/#i_35018

GNOSTICISME

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT, 
  • Michel TARDIEU
  •  • 10 629 mots

Dans le chapitre « Composantes non distinctives »  : […] Un premier élément de définition se trouve dans la notion de gnose elle-même. On connaît la célèbre définition donnée par le gnostique Héracléon : « Ce n'est pas seulement le baptême qui est libérateur, mais c'est aussi la gnose : Qui étions-nous ? Que sommes-nous devenus ? – Où étions-nous ? Où avons-nous été jetés ? – Vers quel but nous hâtons-nous ? D'où sommes-nous rachetés ? – Qu'est-ce que l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gnosticisme/#i_35018

GRUNDTVIG NICOLAI FREDERIK SEVERIN (1783-1872)

  • Écrit par 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN
  •  • 2 015 mots

Dans le chapitre « Poésie et mythologie »  : […] Au cours de sa longue vie – né en 1783 à Udby, il mourut à Copenhague en 1872 –, Nicolai Grundtvig a traversé presque un siècle de vie spirituelle au Danemark. Il a d'abord été enfant du xviii e  siècle, dont le goût marque ses premières lectures et ses premières options en matière religieuse. Il entreprit ses études « sans esprit et sans foi », pour reprendre ses propres termes, et, même devenu l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolai-frederik-severin-grundtvig/#i_35018

HAWTHORNE NATHANIEL (1804-1864)

  • Écrit par 
  • Jean NORMAND
  •  • 2 338 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le mythe féminin »  : […] Bien qu'appartenant à la première génération des romanciers américains, Hawthorne va d'emblée plus loin que James, que Faulkner, qu'O'Neill ou qu'Albee dans la peinture de la femme. À une époque où les féministes faisaient déjà beaucoup parler d'elles, il n'était pas sans remarquer que la prétendue émancipation de la femme n'était que négative. Même s'il n'a pas su en tirer jusqu'au bout les conc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nathaniel-hawthorne/#i_35018

JOYCE JAMES (1882-1941)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques MAYOUX
  •  • 7 702 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Alchimie d'une œuvre »  : […] Vers 1913, Joyce commençait Ulysse. Tandis que, dans Dedalus encore, la distance ou l'angle d'ironie entre Joyce et le personnage qui est son image sont peu perceptibles, il en est autrement d' Ulysse   ; Joyce est désormais assez mûr pour se voir double : non pas le fils seulement et la figure du fils qu'était Stephen, mais à la fois le fils et le père, Télémaque et Ulysse. Stephen-Télémaque, in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-joyce/#i_35018

JUIF ERRANT MYTHE DU

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 867 mots

L'histoire de ce personnage légendaire contient, dès le début de sa diffusion, certains éléments constitutifs d'un mythe. Cependant, il lui manque, et ce jusqu'à l'époque romantique, cette « prégnance symbolique » dont parle Cassirer. À ses débuts, la légende n'est en effet qu'un canevas qui sollicite l'imagination populaire, d'où elle est sortie. En effet, dès son apparition, au xiii e siècle, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythe-du-juif-errant/#i_35018

LITTÉRATURE - La littérature comparée

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 11 123 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'étude des mythes littéraires »  : […] Si le comparatiste se sent tout à fait chez lui dans le domaine de la thématologie, il en va de même quand il se trouve parmi les mythes. Quelle est la différence entre le thème et le mythe ? La question est préoccupante puisque les deux termes sont souvent confondus dans les manuels et dans les titres d'ouvrages. Le thème peut être conçu comme un sujet de préoccupation ou d'intérêt général pour l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-la-litterature-comparee/#i_35018

MERVEILLEUX

  • Écrit par 
  • Jacques GOIMARD
  •  • 6 673 mots

Dans le chapitre « Le conte »  : […] Le conte merveilleux est un récit de pur divertissement reçu comme fictif par son auditoire, ce qui permet au conteur d'inventer des variantes mais l'oblige à déployer tout son talent pour produire une illusion qui n'est protégée par aucune croyance. La complicité fonctionne parce que l'enjeu est mineur : les dieux et les héros des mythes et des légendes sont des bâtards qui fondent des familles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merveilleux/#i_35018

NATURE WRITING, littérature

  • Écrit par 
  • Yves-Charles GRANDJEAT
  •  • 3 697 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un mythe de l’origine »  : […] Si les écrivains de la nature sont particulièrement visibles et notables aux États-Unis, c’est que leur travail s’inscrit dans une riche tradition et dans la perspective longue des aléas d’une pensée de la nature sauvage ( wilderness ), dont l’historien Roderick F. Nash a montré, dans son excellente synthèse Wilderness and the American Mind (1967), qu’elle fut centrale pour la construction d’u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nature-writing-litterature/#i_35018

OLYMPIQUES, Pindare - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 833 mots

Dans le chapitre « Glorifier les vertus divines »  : […] Chaque Olympique met parallèlement en scène le héros vainqueur d'une ou plusieurs épreuves des jeux, et un ou plusieurs mythes destinés à lui donner son sens véritable. En effet, Pindare n'entend pas se limiter à narrer une succession d'exploits. Il souhaite leur rendre leur véritable dimension, celle de l'exaltation des vertus morales des dieux et des héros, les plus dignes d'être imitées par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olympiques/#i_35018

PROMÉTHÉE, mythe moderne

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 1 268 mots

Il est plus significatif qu'étonnant de constater la mise en sommeil à peu près totale du mythe de Prométhée dans les arts et les lettres de l'âge médiéval. Les premières allusions au vieux titan grec apparaissent aux xvi e et xvii e siècles (Calderón écrit en 1669 La Estatua de Prometeo ) et vont se multipliant au xviii e . La figure de Prométhée resurgit au carrefour des réflexions sur deux th […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/promethee-mythe-moderne/#i_35018

RÉCIT DE VOYAGE

  • Écrit par 
  • Jean ROUDAUT
  •  • 7 143 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La quête du paradis »  : […] Le récit de voyage se double d'un récit de quête : celle d'un centre du monde qui mettrait justement fin au voyage, non pas dans la désolation de l'équivalence générale de tout, mais dans la plénitude que conférerait le sentiment d'être parvenu à l'omphalos. Qu'est-ce donc que ce verger oriental qui ne cesse de se reformer dans la mythologie occidentale à mesure que les limites du monde géographi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recit-de-voyage/#i_35018

SAGAS

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 700 mots

Dans le chapitre « Freiprosa ou Buchprosa ? »  : […] Quant à déterminer la genèse précise des sagas en dehors de ce qui a été avancé plus haut, diverses théories s'affrontent, entre lesquelles il semble difficile de trancher d'autorité. On en retiendra deux. La première repose sur la permanence – depuis les temps germaniques anciens – d'une tradition orale très vivante ; cette tradition aurait d'abord conduit à l'élaboration d'une poésie eddique, pu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sagas/#i_35018

STEINBECK JOHN (1902-1968)

  • Écrit par 
  • Robert ROUGÉ
  •  • 2 071 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'homme, la terre et le voyage »  : […] John Steinbeck est né à Salinas en Californie, d'un père trésorier municipal et d'une mère institutrice, et il vécut en Californie toute son enfance et son adolescence. Ce fut là une circonstance décisive. Terre de soleil riche de vergers, la Californie est aussi terre de rencontre où les traditions venues d'Europe ou d'Orient se mêlent aux traditions des Indiens autochtones, terre neuve donc et à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-steinbeck/#i_35018

SYMBOLISME - Littérature

  • Écrit par 
  • Pierre CITTI
  •  • 11 889 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Cohérence de la littérature symboliste »  : […] Par opposition au naturalisme, le symbolisme apparaît comme uniquement préoccupé de l'art, c'est-à-dire de dégager la littérature de tout intérêt documentaire, de tout rôle social, de toute responsabilité morale. Quelle sorte de garantie présente-t-il alors pour assurer l'intégration des œuvres dans la vie collective ? Précisément, la foi en l'art, véritable destinée du monde, assigne à la littér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-litterature/#i_35018

SYNGE JOHN MILLINGTON (1871-1909)

  • Écrit par 
  • Diane de MARGERIE
  •  • 1 472 mots

Dans le chapitre « Du rêve au réel »  : […] John Millington Synge est né à Rathfarnham, près de Dublin, d'une famille protestante de riches propriétaires terriens qui avait compté plusieurs évêques. Son père, juriste, mourut de la variole dès 1872, et Synge fut élevé par sa mère : éducation rigide, dont on trouve le récit dans l' Autobiographie où, en quelques fragments saisissants, l'écrivain livre ses terreurs d'enfant, sa perte de la fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-millington-synge/#i_35018

THÈME, poétique

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 306 mots

Le thème est la colonne vertébrale, idéologique ou événementielle, de l'œuvre littéraire et assure la cohérence de celle-ci. Annoncé par l'auteur ou décelé par les critiques, le thème est une constante autour de laquelle gravitent les interprétations de l'œuvre particulière. En revanche, il donne lieu à des variations infinies si l'on considère l'ensemble des ouvrages littéraires : un certain type […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theme-poetique/#i_35018

TOURNIER MICHEL (1924-2016)

  • Écrit par 
  • Frédéric MAGET
  •  • 2 028 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un matériau romanesque : le mythe »  : […] Le mythe devient ainsi un pont entre la philosophie et le roman. « Le passage de la métaphysique au roman devait m'être fourni par les mythes », écrit Michel Tournier dans Le Vent Paraclet . Chacun de ses romans ou contes prend donc sa source dans le mythe ou dans des formes de récits qui lui sont apparentées, qu'il s'agisse de prendre pour thème la solitude ( Vendredi ou les limbes du Pacifique ) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-tournier/#i_35018

TRISTAN ET YSEUT

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 2 011 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un scénario complexe »  : […] Tristan est sans doute à l'origine un héros picte, Drystan ou Trystan. Mais les différents peuples celtiques ont contribué à mettre en forme une histoire d'abord fondée sur un scénario mythique très répandu : un héros est chargé par un roi qui le craint d'une mission impossible – tuer un monstre, par exemple. Sa récompense est le plus souvent la jeune fille qu'il a délivrée. Or, Tristan devient b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tristan-et-yseut/#i_35018

VAMPIRE, cinéma

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 890 mots
  •  • 1 média

Le thème du vampire doit sa célébrité au cinéma. Dès le xviii e  siècle, Dom Calmet avait réuni tous les éléments du mythe (monstre buveur du sang des vivants, qui ne peut mourir que d'un pieu enfoncé dans le cœur), éléments repris, au xix e  siècle, par Collin de Plancy dans son Dictionnaire infernal et par de nombreux écrivains russes (Gogol, Alexis Tolstoï), anglo-saxons (Polidori, Montaigue R […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vampire-cinema/#i_35018

VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE, Jules Verne - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 006 mots

Dans le chapitre « Un voyage initiatique »  : […] Voyage au centre de la Terre peut naturellement se lire au premier degré, comme une simple « histoire extraordinaire », ponctuée de planches qui ont fait rêver des générations d'adolescents. Il est cependant difficile de ne pas percevoir la signification symbolique d'un récit qui, par bien des aspects, renvoie aux mythes les plus universels comme aux pulsions les plus archaïques. Avant tout, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voyage-au-centre-de-la-terre/#i_35018

WYSPIAŃSKI STANISŁAW (1869-1907)

  • Écrit par 
  • Jón BLONSKI
  •  • 1 323 mots

Dans le chapitre « Spectacle total et théâtre engagé »  : […] Wyspiański s'efforce donc de créer des spectacles où le rythme, la vision plastique, l'ambiance musicale comptent autant sinon plus que le verbe ; l'intrigue y est remplacée par l'exposé d'un mythe ou d'un combat d'idées. L'acteur, le décor, le costume, la lumière, la musique constituent l'« orchestre », et l'auteur impose la réalisation scénique plus qu'il ne la propose. Le texte ne s'anime vrai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislaw-wyspianski/#i_35018


Affichage 

James Joyce

photographie

L'écrivain irlandais James Joyce (1882-1941), en 1938, seize ans après la parution d'Ulysse, considéré comme l'œuvre phare de la modernité littéraire 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

James Joyce
Crédits : Hulton Getty

photographie