MYÉLINE

DÉMYÉLINISATIONS

  • Écrit par 
  • Alain PRIVAT
  •  • 862 mots

Phénomène pathologique, la démyélinisation est observée principalement dans deux maladies : la sclérose en plaques , qui touche le système nerveux central et qui est fatale à plus ou moins longue échéance, et la maladie de Guillain-Barré, qui touche le système nerveux périphérique et qui est spontanément régressive. L'examen post mortem du cerveau d'un malade atteint de sclé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/demyelinisations/#i_31458

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 129 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La névroglie et la myéline »  : […] Si le neurone constitue l'élément « noble » du système nerveux en général, et du cerveau en particulier, il dispose, chez les Vertébrés tout au moins, d'une sorte d'intendance, d'un système nourricier sans lequel il ne pourrait exercer ses fonctions. Ce système est la névroglie dont la cellule la mieux connue est nommée oligodendrocyte (cellule « aux dendrites peu nombreuses »). Ces cellules envo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-humain/#i_31458

DÉVELOPPEMENT DES FONCTIONS EXÉCUTIVES (psychologie)

  • Écrit par 
  • Olivier HOUDÉ
  •  • 1 268 mots

Les fonctions exécutives (F.E.) sont des capacités du cortex préfrontal, à l’avant du cerveau, et plus exactement d’un circuit pariéto-frontal, qui contrôlent l’exécution des conduites, le choix des stratégies, la prise de décision. Les trois principales F.E. sont la mémoire de travail, l’inhibition et la flexibilité ( switching en anglais). La mémoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-des-fonctions-executives/#i_31458

FIBRES MUSCULAIRE & NERVEUSE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 605 mots
  •  • 3 médias

Malgré leurs surprenantes dimensions (quelques centimètres de longueur pour une fibre musculaire et plusieurs décimètres pour une fibre nerveuse), ces structures filamenteuses, étroites et allongées, ont une constitution cellulaire. Elles renferment un cytoplasme riche en organites (ribosomes, réticulum endoplasmique, mitochondries) délimité par une membrane cytoplasmique. Dans les deux cas, le mé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fibres-musculaire-et-nerveuse/#i_31458

LEUCODYSTROPHIE MÉTACHROMATIQUE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 214 mots

La leucodystrophie métachromatique est une maladie rare et héréditaire du métabolisme, liée au déficit d'une enzyme clé, qui entraîne une démyélinisation, c'est-à-dire la perte de la gaine protectrice de myéline dans la substance blanche du système nerveux central. Cette démyélinisation est responsable d'une détérioration mentale, de troubles psychologiques et de déficits sensitifs et moteurs. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leucodystrophie-metachromatique/#i_31458

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurogenèse et évolution

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 10 350 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Myélinisation »  : […] Un autre point remarquable de l'évolution du système nerveux tient dans l'apparition de la myélinisation du prolongement cellulaire principal. Ce caractère, qui, pris au sens le plus strict, n'est présent que chez les vertébrés, est suffisamment significatif tant du point de vue structural que du point de vue fonctionnel pour que nous nous y arrêtions un instant. Chez les invertébrés, il n'existe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurogenese-et-evolution/#i_31458

NERVEUX (SYSTÈME) - Le tissu nerveux

  • Écrit par 
  • Jacques TAXI
  •  • 3 859 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  La névroglie »  : […] Les cellules névrogliques, dont l'ensemble constitue le tissu névroglique, ou névroglie, sont constamment associées aux éléments nerveux, que ce soit dans le système nerveux central ou le système nerveux périphérique. Dans les centres nerveux des Vertébrés, les éléments névrogliques sont en fait plus nombreux que les neurones. On y distingue la macroglie et la microglie. La microglie forme un gr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-le-tissu-nerveux/#i_31458

NERVEUX (SYSTÈME) - L'influx nerveux

  • Écrit par 
  • Alfred FESSARD
  •  • 4 987 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Loi des diamètres »  : […] Les fibres nerveuses diffèrent beaucoup par leur diamètre, et l'on sait depuis longtemps que les fibres fines conduisent l'influx plus lentement que les grosses. Ainsi, chez les Invertébrés (fibres non myélinisées), il existe des fibres très fines (de l'ordre du micromètre) qui conduisent l'influx à une vitesse de quelques millimètres par seconde, et les vitesses de plusieurs mètres par seconde n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-l-influx-nerveux/#i_31458

NEURO-IMMUNOLOGIE

  • Écrit par 
  • E. SCHULLER
  •  • 1 270 mots

On désigne par neuro-immunologie l'étude des relations entre immunité et système nerveux, à l'état normal comme au cours des diverses maladies humaines ou animales. Deux observations, toutes deux faites à Paris au xix e  siècle, sont à l'origine de la neuro-immunologie. La première est la description par Cruveilhier (1835) des lésions anatomiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neuro-immunologie/#i_31458

SCLÉROSE EN PLAQUES

  • Écrit par 
  • Ayman TOURBAH
  •  • 2 351 mots

Dans le chapitre « Physiopathologie »  : […] La SEP est une maladie inflammatoire du système nerveux central. Dans les fibres nerveuses qui renferment de la myéline, celle-ci constitue la cible du processus pathologique, alors que l'axone (expansion du cytoplasme en aval des cellules nerveuses) est apparemment respecté : c'est la dissociation axono-myélinique. L'altération de la conduction de l'influx nerveux qui en résulte explique les s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sclerose-en-plaques/#i_31458


Affichage 

Fibres myélinisées

photographie

Fibres myélinisées (enveloppées de manchons isolants) au niveau d'un nerf 

Crédits : R. Boardman, Getty Images

Afficher

Gaine de myéline : formation

dessin

Stades successifs (a, b, c) de la formation d'une gaine de myéline, selon Robertson 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fibres myélinisées
Crédits : R. Boardman, Getty Images

photographie

Gaine de myéline : formation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin