MYCOPLASME

BACTÉRIES

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Patrick FORTERRE
  •  • 11 039 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Classification des bactéries »  : […] À l'origine, les bactéries étaient nommées en fonction du rôle qui leur était attribué, notamment dans les maladies infectieuses (par exemple bacilles du charbon, de la peste, de la tuberculose, etc.) ; quelquefois, la nomenclature s'agrémentait d'un terme évoquant leur morphologie (par exemple Bactéridie, Clostridie, Vibrion, Spirille, etc.). Puis la possibilité d'étudier les bactéries en cultur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteries/#i_10369

GÉNOMIQUE - Génome artificiel

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 140 mots

Dans le chapitre « La synthèse chimique d'un chromosome bactérien complet »  : […] L'équipe qui a effectué ces travaux, c'est-à-dire une cinquantaine de personnes dont un fort noyau de bio-informaticiens, a choisi de travailler sur le génome de mycoplasmes – bactéries qui possèdent le plus petit nombre de gènes dans le monde bactérien –, lequel est très proche de celui qui a été déduit d'expériences d'évolution bactérienne in vitro visant à réduire un génome à son essentiel. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genomique-genome-artificiel/#i_10369

M.S.T. (maladies sexuellement transmissibles)

  • Écrit par 
  • Michel POITEVIN, 
  • André SIBOULET
  •  • 3 629 mots

Dans le chapitre « Autres infections urétro-génitales »  : […] Les infections à mycoplasmes sont responsables de 20 p. 100 des urétrites non gonococciques. Il s'agit surtout de formes subaiguës. Ces germes sans paroi jouent un rôle dans certains cas de salpingite et de stérilité masculine. Ils sont surtout sensibles aux antibiotiques du groupe des cyclines. Le diagnostic est relativement facile par cultures à partir des urines. Les infections à germes pyogène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-sexuellement-transmissibles/#i_10369