MUSIQUE OCCIDENTALE, XVIIe siècle

ACCOMPAGNEMENT MUSICAL

  • Écrit par 
  • PIERRE-PETIT
  •  • 1 922 mots

Dans le chapitre « Harmonie et basse chiffrée »  : […] Du jour où l'harmonie se détache du contrepoint pour assumer son propre rôle dans le discours musical, l'accompagnement, au sens moderne du terme, commence d'exister. Et il est curieux de constater que l'on passe d'un extrême à l'autre. Autant le contrepoint accordait d'importance au déroulement de toutes les parties du discours, autant l'époque dite « harmonique » va, pour ainsi dire, négliger to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accompagnement-musical/#i_88988

AGAZZARI AGOSTINO (1578-1640)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 353 mots

Le compositeur et théoricien italien Agostino Agazzari naît le 2 décembre 1578 à Sienne. Il est célèbre pour son traité Del sonare sopra 'l basso con tutti li stromenti e dell'uso loro nel conserto (1607, « De l'exécution de la basse continue avec tous les instruments et de son utilisation dans un ensemble »), qui est l'un des tout premiers manuels consacré à l'art de la bas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agostino-agazzari/#i_88988

AIR, musique

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 3 282 mots

Dans le chapitre « L'air de cour »  : […] Ce terme n'a guère été employé qu'en France et pour désigner, à partir de la seconde moitié du xvi e siècle, toutes sortes de pièces chantées, à l'exclusion, toutefois, de celles qui étaient strictement destinées à l'église, à la prière, et des chansons à boire, sans doute jugées trop vulgaires. L'air de cour devait, en effet, avoir un aspect gal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/air-musique/#i_88988

ALBERT HEINRICH (1604-1651)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 291 mots

Le compositeur et poète allemand Heinrich Albert est l'auteur d'un célèbre recueil de cent soixante-dix pièces vocales qui font de lui le père du lied allemand. Né le 8 juillet 1604 à Lobenstein (auj. Bad Lobenstein), en Thuringe, Heinrich Albert s'initie à la composition auprès de son cousin Heinrich Schütz, à Dresde, en 1622. Il étudie le droit à l'université de Leipzig, et complète probablement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-albert/#i_88988

ALCESTE (J.-B. Lully)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 287 mots
  •  • 1 média

En 1671, Jean-Baptiste Lully donne avec Molière, Pierre Corneille et Philippe Quinault Psyché , une tragédie-ballet qui annonce un genre nouveau, la tragédie lyrique, auquel Alceste, ou Le triomphe d'Alcide , créé à l'Académie royale de musique de Paris le 19 janvier 1674, va conférer ses lettres de noblesse. Jusqu'alors, le compositeur d'origine italien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alceste-j-b-lully/#i_88988

ALLEGRI GREGORIO (1582-1652)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 167 mots

Le nom d'Allegri est attaché au fameux Miserere à deux chœurs qui faisait partie du répertoire secret de la chapelle Sixtine, et que Mozart transcrivit de mémoire à treize ans, après une seule audition, à la stupéfaction de son entourage. Mais ce Miserere célèbre, et d'ailleurs fort beau n'est pas sa seule œuvre et il ne se situe sans doute pas parmi c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregorio-allegri/#i_88988

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Musique

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  • , Universalis
  •  • 6 928 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La période élisabéthaine et jacobéenne »  : […] Lorsque Élisabeth monte sur le trône en 1558, la relève des Taverner, Tye et Tallis n'est pas encore amorcée : de ceux qui leur succéderont, seul Byrd, encore adolescent, a déjà conscience de sa vocation. Deux facteurs importants, d'ordre sociologique et culturel, vont marquer la vie et la production musicales de cette ère : d'une part, l'apparition d'une classe nouvelle de citadins et de bourgeoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-musique/#i_88988

BALLETTO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 387 mots

Genre musical apparu en Italie à la fin du xvi e  siècle et qui se répandra en Europe tout au long du xvii e  siècle, le balletto est une chanson à danser qui présente de nombreux points communs avec le madrigal et la canzonetta. En général de forme strophique, il comporte d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/balletto/#i_88988

BANCHIERI ADRIANO (1568-1634)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 438 mots

Compositeur et théoricien de la musique italien né le 3 septembre 1568 à Bologne, dans les États pontificaux, mort en 1634 à Bologne, Adriano Banchieri est, après Orazio Vecchi, le deuxième plus grand compositeur de comédies madrigalesques, suites de madrigaux sans intrigue véritable qui suggèrent plus qu'ils ne narrent une action dont les détails sont laissés à l'interprétation des chanteurs et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adriano-banchieri/#i_88988

BENEVOLI ORAZIO (1605-1672)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 687 mots

Né à Rome le 19 avril 1605, le compositeur italien Orazio Benevoli est d'origine lorraine : son père, Robert Venouot, confiseur de profession, italianisera son nom en Benevoli après s'être établi à Rome. Le jeune Orazio est enfant de chœur à l'église Saint-Louis-des-Français (1617-1623), où il étudie la grammaire et le latin tout en s'initiant à la musique sous la férule de Vincenzo Ugolini et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orazio-benevoli/#i_88988

BENNET JOHN (actif de 1599 à 1614)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 252 mots

Compositeur anglais, né vers 1575, actif de 1599 à 1614, John Bennet est avant tout connu pour ses madrigaux, tantôt légers et festifs, tantôt graves, voire solennels. On ignore pratiquement tout de la vie de John Bennet, mais la dédicace qu'il inscrit dans son recueil de madrigaux à quatre voix publié en 1599 suggère qu'il est originaire du nord-ouest de l'Angleterre. Dans ses madrigaux, Bennet a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-bennet/#i_88988

BLOW JOHN (1649-1708)

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  •  • 559 mots

Pour la postérité, le nom de John Blow est lié à celui de Henry Purcell, dont il a été à la fois le maître et l'ami, et à la mémoire duquel il a dédié une de ses plus nobles compositions, Ode on the Death of Mr. Henry Purcell (1696). On peut aussi penser que la seule œuvre qu'il ait écrite pour la scène, Venus and Adonis (1682-1685 ?), à la demande de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-blow/#i_88988

BOUZIGNAC GUILLAUME (mort apr. 1643)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 429 mots

Compositeur français, d'origine languedocienne. Le style très original de Bouzignac en fait l'un des plus remarquables musiciens de l'école française du début du xvii e siècle. Il est, notamment, l'un des précurseurs de Marc-Antoine Charpentier pour l'introduction de l'oratorio en France. Par son écriture, où l'influence italienne se fait netteme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-bouzignac/#i_88988

BUXTEHUDE DIETRICH (1637 env.-1707)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 941 mots

Longtemps revendiqué par l'Allemagne et par le Danemark, Buxtehude naît dans une portion du Holstein alors danoise mais qui plus tard deviendra (et restera) allemande ; il passera les trente premières années de sa vie au Danemark (en n'y composant qu'une seule œuvre) et les quarante dernières (les plus glorieuses) en Allemagne. Il a seulement un an lorsque son père est nommé organiste à Hälsingbor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dietrich-buxtehude/#i_88988

BYRD WILLIAM (1540 env.-1623)

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  •  • 1 838 mots

Dans le chapitre « Une production diverse et abondante »  : […] En fait, les étapes marquantes de la vie de Byrd se confondent pour nous avec la production et la publication de ses œuvres. C'est en 1575 qu'il reçoit, conjointement avec Thomas Tallis, dont il devient l'élève et le collaborateur à la Chapelle royale, le privilège royal d'imprimer et de publier de la musique, privilège qu'il conservera seul, à la mort de Tallis en 1585, jusqu'à expiration des vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-byrd/#i_88988

CABANILLES JUAN BAUTISTA (1644-1712)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 384 mots

Le plus réputé des organistes espagnols de la seconde moitié du xvii e siècle naquit à Algemesí (province de Valence) et mourut à Valence, après y avoir exercé les fonctions de maître de chapelle et d'organiste à la cathédrale depuis l'âge de vingt et un ans et jusqu'à sa mort. En 1668, Cabanilles fut ordonné prêtre. Il fut l'élève de Jerónimo de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-bautista-cabanilles/#i_88988

CACCINI GIULIO, dit GIULIO ROMANO (1545 env.-1618)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 443 mots
  •  • 1 média

Chanteur, instrumentiste et compositeur, Giulio Caccini fut intimement lié au cercle du comte Bardi. Cette assemblée de poètes et de musiciens, par ses discussions esthétiques et particulièrement ses spéculations sur la musique de l'Antiquité grecque et ses rapports avec le théâtre et la poésie, exerça une action décisive sur le développement de la monodie accompagnée et de l'opéra. Avec Peri, mem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giulio-caccini/#i_88988

CAMBERT ROBERT (1628 env.-1677)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 216 mots

« Sans considérer Robert Cambert comme le fondateur de l'opéra français, on ne peut lui refuser une sorte de vocation de la musique dramatique. » (André Verchaly). Né vers 1628 à Paris, Robert Cambert est élève du compositeur et claveciniste Jacques Champion de Chambonnières. En 1662, il est nommé maître de la musique de la régente Anne d'Autriche. Dès 1659, il a collaboré avec le poète Pierre Pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-cambert/#i_88988

CAMPRA ANDRÉ (1660-1744)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 993 mots
  •  • 1 média

Organiste, maître de chapelle, musicien de théâtre, créateur de l'opéra-ballet, André Campra est l'une des grandes figures de son siècle . Son écriture, qui renouvelle tout ce qu'elle touche, représente une synthèse originale des styles italien et français, qui caractérise le début du xviii e siècle. Fils d'un chirurgien italien, Campra est en 16 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-campra/#i_88988

CANADA - Arts et culture

  • Écrit par 
  • Andrée DESAUTELS, 
  • Roger DUHAMEL, 
  • Marta DVORAK, 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • Constance NAUBERT-RISER, 
  • Philip STRATFORD
  • , Universalis
  •  • 25 025 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Situation musicale des origines au XIXe siècle »  : […] Si la mosaïque ethnique a façonné les divers aspects de la conscience artistique du pays, les deux groupes prédominants, francophone et anglophone, en ont posé les assises. Dès le XVII e  siècle, une vie musicale intense s'organise en Nouvelle-France grâce à son premier évêque, M gr  François-Xavier de Montmorency-Laval de Montigny, qui suscite la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-arts-et-culture/#i_88988

CANTATE

  • Écrit par 
  • PIERRE-PETIT
  •  • 1 894 mots

Issu de cantare , qui signifie « chanter », le mot « cantate » est l'exact pendant du mot « sonate », issu de sonare . La définition de la cantate est donc « quelque chose qui se chante ». Semblable dénomination ne peut, tout au moins au début, recouvrir une forme très précise. Aussi les premières cantates ne sont-elles pratiquement que des airs, à une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cantate/#i_88988

CARISSIMI GIACOMO (1605-1674)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 890 mots

Figure marquante de la musique du xvii e siècle, Giacomo Carissimi a exercé son influence non seulement en Italie, mais dans l'Europe entière. Parmi ses élèves, on compte Bassani, Cesti, Bononcini, Scarlatti (Alessandro), le Français Marc-Antoine Charpentier, les Allemands Johann Philip Krieger, Johann Caspar von Kerll... Fils d'un tonnelier de M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-carissimi/#i_88988

CAVALLI PIER FRANCESCO (1602-1676)

  • Écrit par 
  • Denis MORRIER
  •  • 1 717 mots

En forgeant un nouveau style lyrique qui influencera l'Europe entière, Pier Francesco Cavalli s'affirme comme le plus important compositeur dramatique après Claudio Monteverdi. Sa carrière est indissociablement liée à l'histoire des institutions musicales vénitiennes : il grandit au sein de la Capella ducale de la basilique Saint-Marc, dont il gravira un à un tous les degrés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pier-francesco-cavalli/#i_88988

CESTI ANTONIO PIETRO (1623-1669)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 407 mots

Antonio Pietro Cesti est, avec Francesco Cavalli, l'un des principaux compositeurs italiens du xvii e  siècle. Baptisé le 5 août 1623, à Arezzo, en Toscane, Antonio Pietro Cesti (qui adoptera comme prénom Marc'Antonio) étudie à Rome et est ordonné prêtre. Il s'établit en 1651 à Venise, où son premier opéra connu, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-pietro-cesti/#i_88988

CHAMBONNIÈRES JACQUES CHAMPION DE (1601 env.-1670 ou 1672)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 717 mots

Organiste et compositeur, mais aussi le plus grand virtuose du clavecin vers le milieu du xvii e siècle français ; il est le plus célèbre d'une longue lignée de musiciens qui part de Jacques Champion, chantre de Charles Quint, en passant par Nicolas, lui aussi chantre de la chapelle impériale, Thomas, dit Mithou (mort en 1580 env.), son grand-pèr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chambonnieres-jacques-champion-de/#i_88988

CHAMBRE MUSIQUE DE

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON, 
  • Marc VIGNAL
  •  • 5 481 mots
  •  • 1 média

Au sens moderne, « musique de chambre » est une expression générique s'appliquant à des compositions pour un petit nombre d'instruments solistes. Jusqu'à la fin du xvii e  siècle, avant l'apparition des concerts publics, le terme désigne une musique destinée à être jouée chez un particulier, fût-ce un roi, par opposition à la musique d'église et à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-de-chambre/#i_88988

CHAPELLE, musique

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 1 050 mots

Le terme de « chapelle » entre dans la définition d'une série de notions, d'institutions et de fonctions musicales. La longue évolution du mot lui-même, l'évolution surtout des idées, celles de la musique et du cadre social font de cet ensemble un tissu de contradictions et d'incohérences, dans lequel il n'est pas aisé de mettre un peu d'ordre. Les choses se clarifient cependant si l'on suit le fi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chapelle-musique/#i_88988

CHARPENTIER MARC ANTOINE (1643-1704)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 1 981 mots

L'un des compositeurs français les plus prestigieux du xvii e  siècle, Marc Antoine Charpentier, surnommé « le phénix de France » par ses contemporains, est, avec Michel Richard Delalande, le plus grand maître de la musique sacrée, notamment dans le petit motet tel qu'il s'épanouit avant 1700. La richesse de son écriture est sans égale : « du stri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-antoine-charpentier/#i_88988

CHORAL

  • Écrit par 
  • Jacques CHAILLEY
  •  • 2 554 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les harmonisations de chorals »  : […] Dès l'époque de Luther, les musiciens qui entouraient celui-ci, et principalement Johann Walther et Ludwig Senfl, commencèrent à harmoniser les cantiques, soit à une voix avec orgue, soit à quatre voix pour la maîtrise, ou encore pour « l'usage domestique », ce qui autorisait un syllabisme moins strict que pour le culte. Il en fut très vite de même pour les psaumes français qu'harmonisèrent Loys […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/choral/#i_88988

CHORALE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques CHAILLEY, 
  • Universalis
  •  • 3 109 mots

Dans le chapitre « Époque classique »  : […] La grande nouveauté du début du xvii e  siècle fut incontestablement la généralisation de la basse continue, qui eut pour le répertoire des maîtrises une conséquence importante : la disparition à peu près totale de tout chœur non accompagné, ou simplement doublé à l'unisson. Désormais tout « chant figuré » se dut d'être soutenu au moins par l'org […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-chorale/#i_88988

CONCERT

  • Écrit par 
  • Jacques CHAILLEY, 
  • Universalis
  •  • 2 858 mots

Dans le chapitre « Du théâtre payant aux concerts spirituels »  : […] On peut poser en principe qu'il n'y eut jamais de concerts payants avant la fin du xvii e  siècle. Comme pour la musique de concert, les premiers opéras furent des spectacles pour invités ; c'est en 1637, au San Cassiano de Venise, que l'on vit pour la première fois un théâtre payant. L'Angleterre suivit en 1639 avec William D'Avenant, et la Franc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concert/#i_88988

CONCERTO

  • Écrit par 
  • Ida GOTKOVSKY
  •  • 1 179 mots

Dans le chapitre « Le concerto grosso »  : […] Après un siècle de tâtonnements apparaît vers 1680 le concerto grosso , dont il revient à Corelli d'avoir fixé la forme et l'équilibre. Dans le concerto grosso, un petit ensemble de musiciens solistes, le concertino , est opposé à la masse de l'orchestre aussi nombreuse que possible et qui, pour cette raison, prend le nom de concerto grosso (terme qui a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concerto/#i_88988

Concerto grosso op. 6 n° 8, CORELLI (Arcangelo)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 446 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] Arcangello Corelli accomplit la quasi-totalité de sa carrière à Rome, où il acquiert la célébrité comme violoniste virtuose, maître de chapelle et compositeur. Curieusement, à l'encontre de tous ses contemporains italiens, il n'écrira jamais pour la voix. Son catalogue, qui ne comprend donc ni musique sacrée ni opéra, est riche de six recueils de douze œuvres pour son instrument ; dans les cinq pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concerto-grosso-op-6-n-8-corelli-arcangelo/#i_88988

CONTREPOINT

  • Écrit par 
  • Henry BARRAUD
  •  • 4 645 mots

Dans le chapitre « Du contrepoint à l'harmonie »  : […] À ce stade très évolué de la musique polyphonique commence à se manifester un sentiment harmonique diffus, dont la signification pour nous est évidemment différente de ce qu'elle fut pour les musiciens de l'époque. Les agrégats sonores résultant des rencontres entre les parties reçoivent en effet aujourd'hui un nom et une fonction empruntés à un langage dont la syntaxe était alors totalement incon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contrepoint/#i_88988

COOKE HENRY (1615 env.-1672)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 265 mots

Le compositeur et chanteur Henry Cooke est l'un des plus importants maîtres anglais de chœur de son temps. Né vers 1615, peut-être à Lichfield, dans le Staffordshire, Henry Cooke est admis encore enfant à la Chapelle royale. Pendant la guerre civile (1642-1651) – au début de laquelle il est Gentleman de la Chapelle royale –, il épouse la cause des royalistes et combat pour Charles I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-cooke/#i_88988

CORELLI ARCANGELO - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 362 mots

17 février 1653 Arcangelo Corelli naît à Fusignano, entre Ravenne et Bologne. 1670 Corelli entre à l'Accademia Filarmonica de Bologne. 1675 Installé à Rome, Corelli travaille comme violoniste dans des églises et des théâtres. 1681 Corelli fait publier à Rome son recueil de douze sonates […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corelli-reperes-chronologiques/#i_88988

COUPERIN LES

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT, 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 5 518 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Louis Couperin »  : […] Le premier Couperin organiste, Charles (1595-1654), qui touchait les orgues de Chaumes-en-Brie, était parent d'autres musiciens de la région, ou allié à beaucoup d'entre eux. Trois de ses fils s'installèrent à Paris vers le milieu du xvii e  siècle. La tradition veut que les trois jeunes gens – Louis, François (l'Ancien) et Charles – se soient pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-couperin/#i_88988

Courtly Masquing Ayres, ADSON (John)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 251 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] De 1604 à 1608, l'Anglais John Adson est au service du duc de Lorraine. On le retrouve à Londres en 1614, où il est chanteur de rue. En 1629, il semble avoir rejoint la cour d'Angleterre ; quatre ans plus tard, il est mentionné comme musician in ordinary du consort d'instrumentistes - il joue de la flûte à bec et du cornet - attaché à Charles I er , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/courtly-masquing-ayres-adson-john/#i_88988

CRÜGER ou KRÜGER JOHANNES (1598-1662)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 156 mots

Compositeur, organiste et théoricien de la musique allemand, Johannes (ou Johann) Crüger (ou Krüger) naît le 9 avril 1598, à Gross-Breesen, près de Guben, en Basse-Lusace. Il a publié de précieuses compilations des connaissances musicales de son époque ainsi que plusieurs importants recueils de chorals. Le plus connu de ces volumes, Praxis pietatis melica (pour la première fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cruger-kruger/#i_88988

DELALANDE ou DE LA LANDE MICHEL RICHARD (1657-1726)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 466 mots

Organiste, violoniste et compositeur, Delalande, l'une des plus hautes figures musicales du siècle de Louis XIV, est resté célèbre surtout pour ses grands motets. Delalande fait d'abord partie de la maîtrise de Saint-Germain-l'Auxerrois et acquiert une grande renommée dans le jeu du clavecin et de l'orgue. Il tient les claviers des Grands-Jésuites, du Petit-Saint-Antoine, de Saint-Jean-en-Grève et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delalande-de-la-lande/#i_88988

DIDON ET ÉNÉE (H. Purcell)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Pour un peu, l'Angleterre du xvii e  siècle n'aurait pas eu son opéra ! Ce n'est pas, il est vrai, dans le contexte puritain institué par Cromwell que l'activité théâtrale pouvait se développer. C'est seulement lors de la réouverture des théâtres, en 1660, que s'affichent de nouvelles recherches en matière de spectacle musical. On recourt surtout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/didon-et-enee/#i_88988

DOWLAND JOHN (1563-1626)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 515 mots

De ce grand luthiste et chanteur de l'époque élisabéthaine , on ignore s'il naquit en Angleterre ou en Irlande, d'où était originaire sa famille. Dès 1580, à l'âge de dix-sept ans, John Dowland se trouve à Paris dans la suite de l'ambassadeur d'Angleterre. Trois ans plus tard, il revient en Grande-Bretagne et obtient des diplômes en musique des universités d'Oxford et de Cambridge. L'échec de sa t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-dowland/#i_88988

DU MONT HENRY (1610-1684)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 982 mots

Compositeur, organiste et claveciniste d'origine wallonne (il naquit près de Liège et vécut la majeure partie de sa vie à Paris, où il mourut), qui exerça une profonde influence sur la musique religieuse française. Son rôle dans ce domaine a pu être comparé à celui de Haydn dans celui de la symphonie et du quatuor à cordes. Henry Du Mont fut d'abord enfant de chœur, avec son frère Lambert, à la co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-du-mont/#i_88988

EAST MICHAEL (1580 env.-1648)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 289 mots

Compositeur et organiste anglais, né vers 1580, mort en 1648 à Lichfield, dans le Staffordshire, Michael East est surtout connu pour ses madrigaux ; sa musique instrumentale est cependant loin d'être négligeable. Longtemps considéré, à tort, comme un fils de l'imprimeur et éditeur musical Thomas East, Michael East (parfois orthographié Easte, Est ou encore Este) n'en serait qu'un parent éloigné. I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-east/#i_88988

FARNABY GILES (1563 env.-1640)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 110 mots

Compositeur anglais, dont la jeunesse reste obscure, Farnaby vit à Londres en 1587 et obtient, en 1592, le grade de bachelier en musique à Oxford. Surtout connu comme auteur de pièces pour virginal (plus de cinquante sont contenues dans le Fitzwilliam Virginal Book ), il ne le cède en ce domaine, au tournant du siècle, qu'à William Byrd. Ont également survécu ses contribution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giles-farnaby/#i_88988

FERRABOSCO II ALFONSO (1575 env.-1628)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 252 mots

Compositeur, violiste et luthiste anglais, Alfonso  II doit sa renommée à ses pièces pour viole. Fils naturel du compositeur italien Alfonso Ferrabosco, Alfonso Ferrabosco II, ou le Jeune, naît vers 1575, probablement à Greenwich, peut-être à Londres. La reine Élisabeth I re prend en charge son éducation musicale et il demeurera au service de la famille royale jusqu'à sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfonso-ferrabosco-ii/#i_88988

FIGURALISME

  • Écrit par 
  • Antoine GARRIGUES
  •  • 1 329 mots

Dans le chapitre « Figuration des passions aux XVIIe et XVIIIe siècles »  : […] Parallèlement à la figuration des mots, des images, des situations et des symboles se développe celle des passions, au début du xvii e  siècle. Puisant aux sources de la pensée antique, Claudio Monteverdi (1567-1643) s'était fait l'ambassadeur de ce mouvement en rappelant, dans la Préface de son Huitième Livre de madrigaux ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/figuralisme/#i_88988

FORME, musique

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 677 mots

Dans le chapitre « Les formes lyriques »  : […] C'est Claudio Monteverdi qui, avec L'Orfeo , premier opéra de l'histoire (1607), a créé les modèles formels à partir desquels ont été fixés les éléments constitutifs d'une œuvre lyrique : récitatif, aria, arioso, ouverture. Le récitatif est un chant librement déclamé, dont la mélodie et le rythme suivent les inflexions naturelles de la langue parlée. I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forme-musique/#i_88988

Gaillarde «Lord Salisbury», GIBBONS (Orlando)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 404 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] Membre d'une famille illustre de musiciens anglais, Orlando Gibbons occupe, de 1605 à sa mort, le poste prestigieux d'organiste de la chapelle du roi Jacques I er . En 1625, il organise les solennités qui entourent les funérailles de Jacques I er et prépare les festivités organisées pour accueillir Henriette Marie de France, future reine d'Anglete […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaillarde-lord-salisbury-gibbons-orlando/#i_88988

GALLICANS RITE & CHANT NÉO-

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 1 098 mots

Mouvement liturgique du xvii e siècle, surtout français. Bien qu'il faille éviter d'établir un parallèle trop étroit avec le gallicanisme politique, on constatera une certaine ressemblance d'attitude ici et là en raison du fait que les évêques revendiquaient une certaine autonomie et s'estimaient les seuls juges des adaptations à effectuer sur le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rite-et-chant-neo-gallicans/#i_88988

GILLES JEAN (1669-1705)

  • Écrit par 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 368 mots

Né à Tarascon, Gilles est d'abord enfant de chœur à la cathédrale d'Aix-en-Provence dont la maîtrise est dirigée par Guillaume Poitevin ; il lui succède en 1693. En 1695, il quitte Aix pour Agde, où il remplit les fonctions de maître de chapelle à la cathédrale. En 1697, grâce à l'appui de Monseigneur de Bertier, évêque de Rieux, il est nommé maître de chapelle à la cathédrale Saint-Étienne de Tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-gilles/#i_88988

GRANDI ALESSANDRO (mort en 1630)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 184 mots

Compositeur célèbre par ses pièces pour chant solo, et le premier à utiliser le mot cantate au sens moderne du terme, Grandi fut directeur de musique d'une confrérie religieuse à Ferrare en 1597 et il y tint d'autres postes jusqu'en 1616 ; après cette date, il occupa le poste de chanteur à Saint-Marc de Venise. En 1620, il devint l'adjoint de Claudio Monteverdi. C'est alors qu'il produisit plusieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alessandro-grandi/#i_88988

HAMMERSCHMIDT ANDREAS (1611 ou 1612-1675)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 303 mots

Le compositeur et organiste allemand Andreas Hammerschmidt (Hammerschmid, Hammerschmied), originaire de Bohême, est, après son aîné et ami Heinrich Schütz, le plus important compositeur de musique luthérienne du milieu du xvii e  siècle. Il a par ailleurs largement contribué à introduire dans les pays germaniques le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andreas-hammerschmidt/#i_88988

HOTTETERRE LES (XVIIe-XVIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 579 mots

Famille de musiciens français, facteurs d'instruments à vent, compositeurs, interprètes virtuoses à la Chambre du roi, sur la flûte, le hautbois, la musette, le cromorne... Le père, Loys (mort entre 1620 et 1625), était artisan tourneur et exerçait à la Courneuve-Boussey (près d'Évreux). Trois de ses huit enfants s'intéressèrent à la musique. Jehan (mort en 1691) fit partie à Versailles, vers 1650 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hotteterre-les/#i_88988

HUMFREY PELHAM (1647 ou 1648-1674)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 223 mots

Compositeur et luthiste anglais, Pelham Humfrey est célèbre pour ses anthems et ses pièces sacrées pour voix seule. Né en 1647 ou en 1648, Pelham Humfrey (également orthographié Humphrey ou Humphrys) chante à la Chapelle royale sous la direction d'Henry Cooke et, à l'âge de dix-sept ans, part étudier en France et en Italie. Durant son séjour à l'étranger, il est nommé luthiste du roi et gentilho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pelham-humfrey/#i_88988

INDIA SIGISMONDO D' (1582 env.-env.1629)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 851 mots

Considéré dans l'art du madrigal comme le seul compositeur à soutenir la comparaison avec Claudio Monteverdi, Sigismondo d'India, nourri de la tradition polyphonique du stile antico du Cinquecento, saura dans sa maturité manier le nouveau style ( stile moderno ) du récitatif chanté ( recitar cantando ), alliant de manière incompara […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigismondo-d-india/#i_88988

INTERPRÉTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS, 
  • Jacqueline PILON
  •  • 7 430 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Des origines au XIXe siècle »  : […] Durant plusieurs siècles, compositeur et interprète ne font qu'un. La musique n'est pas encore notée et l'acte créateur appartient au compositeur lui-même. L'époque polyphonique donne un rôle limité à l'interprète, qui choisit seulement les moyens d'exécution (voix ou instruments) : la musique est en effet notée in abstracto , sans précision instrumentale particulière, pratiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interpretation-musicale/#i_88988

JACQUET DE LA GUERRE ÉLISABETH (1667-1729)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 484 mots

L'une des premières femmes compositeurs. Brillante claveciniste française, Élisabeth Claude Jacquet naquit et mourut à Paris dans une famille qui comptait déjà plusieurs musiciens : Jehan, facteur de clavecin, mort à Paris après 1658 ; son fils, Claude I er (1605-av.1675), facteur comme son père ; Claude II, petit-neveu de Jehan, claveciniste et organiste de Saint-Louis-e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-jacquet-de-la-guerre/#i_88988

JONES ROBERT (actif de 1597 à 1615)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 211 mots

La vie du luthiste et compositeur anglais Robert Jones, actif de 1597 à 1615, demeure en grande partie inconnue. On sait qu'il reçoit un diplôme de musique ( bachelor of music ) à l'université d'Oxford en 1597 et qu'il obtient en 1610, par lettre patente, avec Philip Rosseter, Philip Kingham et Ralph Reeve, l'autorisation et les fonds permettant de créer à Londres une école d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-jones/#i_88988

KERLL JOHANN CASPAR (1627-1693)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 321 mots

L'organiste et compositeur allemand Johann Caspar Kerll, est l'un des principaux représentants de la musique de l'époque baroque dans l'Allemagne méridionale catholique. Il constitue un trait d'union entre les grands maîtres romains du début du xvii e  siècle et Jean-Sébastien Bach ou Haendel. Johann Caspar (Kaspar) Kerll (Kerl, Cherll, Cherl) naî […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-caspar-kerll/#i_88988

KIRCHER ATHANASIUS (1602-1680)

  • Écrit par 
  • Sylvain MATTON
  •  • 3 543 mots

Dans le chapitre « Une œuvre monumentale »  : […] Si Kircher (dont les traités étaient impatiemment attendus et les lettres humblement sollicitées, entre autres par le jeune Leibniz) fut considéré par ses contemporains comme un des plus brillants esprits de son siècle, une tradition instaurée par A. Erman (cf. Allgemeine Deutsche Biographie , 1882, s.v.) ne voulut plus, au contraire, voir en lui qu'un compilateur sans génie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athanasius-kircher/#i_88988

KRIEGER ADAM (1634-1666)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 214 mots

Le compositeur et organiste Adam Krieger est considéré comme le représentant le plus éclectique et le plus original du lied baroque allemand. Né le 7 janvier 1634, à Driesen, en Poméranie (aujourd'hui Drezdenko, en Pologne), Adam Krieger se forme auprès de Samuel Scheidt, à Halle et à Leipzig, avant de devenir organiste de l'église Saint-Nicolas de cette dernière ville, où il succède à Johann Rose […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-krieger/#i_88988

KÜHNAU JOHANN (1660-1722)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 202 mots

Compositeur allemand né à Geising (Erzgebirge), Kuhnau étudie à la Kreuzschule de Dresde et occupe un poste à Zittau avant d'aller étudier le droit à Leipzig. Organiste à Saint-Thomas tout en exerçant la charge d'avocat (1684), il succède en 1701 à Schelle comme cantor et comme directeur de la musique à l'université : son successeur sera Jean-Sébastien Bach. D'une grande culture, Kühnau traduisit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-kuhnau/#i_88988

LAMBERT MICHEL (1610 env.-1696)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 619 mots

Musicien français, compositeur, luthiste et chanteur célèbre. Le rôle de Lambert fut déterminant dans l'élaboration du récitatif à la française. La méthode de chant de cet excellent pédagogue exerça une influence considérable (cf. B. de Bacilly, Remarques curieuses sur l'art de bien chanter , 1668) ; elle était fondée sur une articulation sans défaut, sur une déclamation préc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-lambert/#i_88988

Lamento d'Ariane, MONTEVERDI (Claudio)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 726 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] Né à Crémone, Monteverdi devient très vite célèbre avec son Premier Livre de madrigaux et entre au service du duc de Mantoue. Il demeure vingt ans à sa cour puis devient, en 1613, maître de chapelle de Saint-Marc, à Venise, où il passe l'essentiel de ses trente dernières années. Il compose 18 «opéras» (12 disparaîtront lors du sac de Mantoue, en 1630) : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamento-d-ariane-monteverdi-claudio/#i_88988

LANIER NICHOLAS (1588-1666)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 213 mots

On attribue au compositeur, chanteur, luthiste, peintre et graveur anglais d'origine probablement française Nicholas Lanier l'introduction en Angleterre de la monodie italienne et du style recitativo créé par Jacopo Peri et Giulio Caccini, puis perfectionné par Claudio Monteverdi. Baptisé le 10 septembre 1588, à Greenwich, Nicholas (ou Nicolas) Lanier (ou Lanière, ou Lanière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicholas-lanier/#i_88988

LAWES HENRY (1596 env.-1662)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 388 mots

Compositeur et chanteur anglais fort apprécié de ses contemporains pour ses chansons avec basse continue, Henry Lawes, frère aîné de William Lawes, également compositeur, est baptisé le 5 janvier 1596 à Dinton, dans le Wiltshire. Il meurt le 21 octobre 1662, à Londres, et est enterré – preuve de sa notoriété – dans le cloître de l'abbaye de Westminster. Henry Lawes devient en 1626 « Gentleman » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-lawes/#i_88988

LAWES WILLIAM (1602 env.-1645)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 251 mots

Compositeur anglais majeur du premier baroque, baptisé le 1 er  mai 1602 à Salisbury, dans le Wiltshire, William Lawes doit sa réputation à la très grande originalité de ses pièces instrumentales. Frère cadet du compositeur Henry Lawes, William Lawes entre au service du comte de Hertford vers 1612. En 1635, il devient « musicien ordinaire pour le luth et les voix » à la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-lawes/#i_88988

LEGRENZI GIOVANNI (1626-1690)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 273 mots

Fils et élève de G. M. Legrenzi, Giovanni fut successivement organiste à Bergame, maître de chapelle à Ferrare, puis nommé directeur du Conservatorio dei mendicanti à Venise (1672), poste auquel il ajouta celui de maître de chapelle à Saint-Marc (1685). Sa place dans l'histoire de la musique est importante à plus d'un point de vue. Par son enseignement d'abord : parmi ses nombreux élèves, on compt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-legrenzi/#i_88988

LITANIES

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 1 358 mots

Terme générique et moderne qui désigne, dans le culte chrétien, plusieurs espèces de prières d'intercession. Celles-ci ont en commun une forme musicale caractérisée par sa simplicité formelle : alternance d'un soliste (ou d'un groupe de solistes), qui chante des invocations, des demandes ou des acclamations, et de l'assemblée, dont la réponse est brève et uniforme, tant mélodiquement que rythmique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litanies/#i_88988

LIVRET, musique

  • Écrit par 
  • Jean-Michel BRÈQUE, 
  • Elizabeth GIULIANI, 
  • Jean-Paul HOLSTEIN, 
  • Danielle PORTE, 
  • Gilles de VAN
  •  • 10 877 mots

Tiré de l'italien libretto (« petit livre »), le mot français livret désigne le texte littéraire décrivant l'action et contenant les dialogues d'une œuvre musicale avec chanteurs, qu'il s'agisse de musique profane (théâtre lyrique) ou de musique religieuse (toutes formes, excepté les formes à texte liturgique fixe : ordinaire de la messe, messe de requiem, psaumes, vêpres, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livret-musique/#i_88988

LOCKE MATTHEW (1622 env.-1677)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 438 mots

Matthew Locke est le compositeur le plus important dans l'histoire du théâtre musical en Angleterre avant Henry Purcell. The Siege of Rhodes lui vaut d'être considéré comme le père de l'opéra anglais. Né vers 1622, à Exeter, dans le Devon, Matthew Locke a probablement étudié avec Edward Gibbons (un des frères d'Orlando Gibbons), maître des chœurs de la cathédrale d'Exeter, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthew-locke/#i_88988

LULLY JEAN-BAPTISTE

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 2 203 mots
  •  • 3 médias

L'œuvre et le personnage de Lully dominent largement l'histoire de la musique française de la seconde moitié du xvii e  siècle. Malgré la présence de musiciens de premier plan tels que Marc Antoine Charpentier, c'est lui qui non seulement influe, de la manière la plus forte, sur la musique dramatique de son temps, mais qui fixe pour un siècle les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-lully/#i_88988

LULLY JEAN-BAPTISTE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 431 mots

29 novembre 1632 Giovanni Battista Lulli naît à Florence. 16 mai 1661 Louis XIV nomme Jean-Baptiste Lully surintendant et compositeur de la musique de la Chambre du roi ; Lully est naturalisé français en décembre 1661. 14 octobre 1670 La comédie-ballet Le Bourgeois gentilhomme est créée au ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lully-reperes-chronologiques/#i_88988

LUTH

  • Écrit par 
  • Joël DUGOT
  •  • 7 042 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'évolution de la technique et du goût »  : […] Pendant la première moitié du xvii e  siècle, la vogue du luth ne faiblit point. Le courant amorcé au Moyen Âge et élargi pendant le xvi e  siècle se poursuit en se raffinant, parallèlement aux idéaux courtois et précieux. L'instrument est devenu un critère social, un moyen de valorisation personn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luth/#i_88988

MARAIS MARIN (1656-1728)

  • Écrit par 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 350 mots

Né à Paris, fils d'un cordonnier, Marin Marais est enfant de chœur à Saint-Germain-l'Auxerrois, en même temps que de Lalande. Il étudie la viole avec Sainte-Colombe et devient virtuose de la basse de viole. Il se marie en 1676 : il aura dix-neuf enfants, dont plusieurs deviendront musiciens. « Musicqueur du Roy » à la Cour, il devient en 1679 « ordinaire de la Chambre du Roy pour la viole ». Disci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marin-marais/#i_88988

MARCHAND LOUIS (1669-1732)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 681 mots

Claveciniste et compositeur français ; célèbre aussi comme virtuose et improvisateur à l'orgue. C'est son père, Jean Marchand, maître de musique, qui lui donne vraisemblablement les rudiments de son art. Enfant prodige, Louis quitte Lyon, sa ville natale, pour tenir les orgues de la cathédrale de Nevers dès l'âge de quatorze ans. Dix ans plus tard, il occupe la tribune de la cathédrale d'Auxerre. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-marchand/#i_88988

MATTEIS NICOLA (fin XVIIe s.)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 70 mots

Musicien napolitain, dont on ignore les dates de naissance et de mort, qui émigra en Angleterre, où il apparaît en 1672. Professeur de chant, de guitare, mais surtout remarquable violoniste, il publia à Londres sept recueils de pièces pour violon, groupées en suites, trois recueils d'airs et une Ode à sainte Cécile , à l'occasion de la fête annuelle, traditionnelle à Londres. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matteis-nicola/#i_88988

MONTEVERDI CLAUDIO

  • Écrit par 
  • Denis MORRIER, 
  • Edith WEBER
  •  • 3 984 mots
  •  • 1 média

« Oracolo della musica », selon l'expression de Benedetto Ferrari (1604 env.-1681), Claudio Monteverdi appartient à la fois au dernier tiers du xvi e  siècle et à la première moitié du xvii e  siècle. Il assure le lien entre la Renaissance, l'humanisme et l'époque baroque. Vers le milieu du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claudio-monteverdi/#i_88988

MONTEVERDI CLAUDIO - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 431 mots
  •  • 6 médias

15 mai 1567 Claudio Monteverdi est baptisé à Crémone. 1587 Son Premier Livre de madrigaux à cinq voix est publié à Venise ; il illustre, comme les trois livres suivants (1590, 1592, 1603), la prima prattica , qui exploite les ressources du style polyphonique traditionnel. 1590 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monteverdi-reperes-chronologiques/#i_88988

MOTET

  • Écrit par 
  • Roger BLANCHARD
  •  • 3 062 mots

Dans le chapitre « Le motet polyphonique de la Renaissance »  : […] Tandis que les derniers compositeurs de l'Ars nova versaient dans l'intellectualisme, se complaisant dans les artifices graphiques et les jeux mathématiques, l'école franco-flamande prenait son essor avec Dufay. Le motet et, d'une façon générale, l'écriture polyphonique devaient au cours du xv e siècle se libérer des vieilles contraintes, s'aérer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/motet/#i_88988

MOULINIÉ ÉTIENNE (1600 env.-env. 1669)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 425 mots

Musicien français, d'origine languedocienne (Narbonne, Carcassonne ?), qui connut une certaine renommée comme chanteur et comme compositeur. Après avoir chanté à la cathédrale Saint-Just de Narbonne, Moulinié devint maître de musique de Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII (de 1629 à 1660). À la mort de son protecteur, il devint maître de musique des états de Languedoc. Il écrivit surtout de la m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-moulinie/#i_88988

MUSICALISCHE EXEQUIEN (H. Schütz)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 272 mots
  •  • 1 média

Plus que Praetorius ou que ses quasi-contemporains Schein et Scheidt, Heinrich Schütz est le véritable père de la musique allemande. Situé au confluent du motet polyphonique flamand et de l'expressivité nouvelle du madrigal italien, il constitue le trait d'union fondamental qui relie l'austérité de l'art né de la Réforme au libre jaillissement de la musique baroque. Schütz laisse, pour l'essentiel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicalische-exequien/#i_88988

NAISSANCE DE L'OPÉRA

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 227 mots

Quand et où faire commencer l'histoire de l'opéra ? La date de 1600 et la ville de Florence semblent le mieux correspondre à un acte de naissance. Le xvi e  siècle n'avait connu que des ébauches de théâtre musical : dans les fêtes princières et les chants de carnaval, le spectacle avait plus d'importance que l'intérêt dra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-de-l-opera/#i_88988

O Bella Destra, INDIA (Sigismondo d')

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 579 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] D'India fréquente en 1608 la Camerata Bardi, cercle florentin d'humanistes, de poètes, de musiciens et d'érudits qui va inventer l'opéra. En 1609, il publie à Milan le premier des cinq livres de Le Musiche da cantor solo , qui assurent aujourd'hui sa renommée. De 1611 à 1623, il est «maître de la musique de chambre» à la cour du duc de Savoie Charles-Emmanuel I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/o-bella-destra-india-sigismondo-d/#i_88988

OPÉRA - Histoire, de Peri à Puccini

  • Écrit par 
  • Jean-Vincent RICHARD
  •  • 9 136 mots
  •  • 32 médias

Si l'Italie n'a jamais pu reconquérir l'immense empire que les Romains avaient bâti grâce à l'efficacité de leurs légions, elle a su trouver d'autres moyens, plus pacifiques, de repartir à l'assaut de l'Europe. L'opéra, qu'elle invente à l'aube du xvii e  siècle, fait partie de cet arsenal artistique dont les séductions vont faire rendre les armes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-histoire-de-peri-a-puccini/#i_88988

OPÉRA DE PARIS

  • Écrit par 
  • Pierre FLINOIS
  •  • 722 mots
  •  • 1 média

C'est le 28 juin 1669 que l'abbé Perrin et Robert Cambert obtiennent de Louis XIV le privilège d'« Académie d'opéra ou représentations en musique et en langue françoise », fondant ainsi l'Académie royale de musique, qu'ils installent en 1670 dans la salle du jeu de paume de la Bouteille. Treize salles, dont le théâtre de la Porte-Saint-Martin, le théâtre Montansier, la première salle Favart, le th […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-de-paris/#i_88988

ORATORIO

  • Écrit par 
  • Carl de NYS
  •  • 2 608 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Origines et histoire »  : […] Promu genre indépendant des classifications profanes ou religieuses à la fin du xviii e siècle, l'oratorio est né, comme l'indique l'étymologie, dans les oratoires romains de Philippe Néri, ceux de Santa Maria in Vallicella et Santo Girolamo della Carità. Au début, c'est-à-dire dans la seconde moitié du xvi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oratorio/#i_88988

ORCHESTRE

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 6 751 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Historique de l'orchestre symphonique »  : […] Pendant une période assez longue de l'histoire de la musique, les compositeurs écrivaient indifféremment pour des instruments quelconques sans que leur nature et leurs caractéristiques interviennent en tant qu'éléments constitutifs de l'œuvre. Assez fréquemment, d'ailleurs, les parties instrumentales se bornaient à doubler et à renforcer les parties vocales. Dans le cas de la musique de chambre, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orchestre/#i_88988

L'ORFEO (C. Monteverdi)

  • Écrit par 
  • Denis MORRIER
  •  • 1 084 mots
  •  • 1 média

Chef-d'œuvre fondateur du répertoire lyrique occidental, L'Orfeo fut créé le 24 février 1607 au Palazzo Ducale de Mantoue, dans les appartements de la duchesse de Ferrare, sœur du duc de Mantoue, Vincenzo Gonzaga. L'Accademia degli Invaghiti formait le public de la première représentation. Deux autres représentations suivirent, réservées aux familiers de la famille ducale. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-orfeo/#i_88988

ORFEO (C. Monteverdi)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 236 mots
  •  • 1 média

L' Orfeo de Claudio Monteverdi, créé au palais ducal de Mantoue le 24 février 1607, est considéré comme le premier chef-d'œuvre universel de l'histoire de l'opéra . Le compositeur, qui était alors au service de Vincenzo Gonzague, duc de Mantoue, réalise dans cette fàvola in musica (« fable en musique ») en un prologue et cinq actes la synthèse de tous l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orfeo/#i_88988

PACHELBEL JOHANN (1653-1706)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 369 mots
  •  • 1 média

Organiste et compositeur allemand né et mort à Nuremberg. Pachelbel se forme à Ratisbonne auprès de Kaspar Prentz, puis à la cathédrale Saint-Étienne de Vienne avec Johann Kaspar Kerrl ; il occupe des postes à Eisenach (1677), où il se lie d'amitié avec la famille Bach, à la Predigerkirche d'Erfurt (1678), aux cours de Stuttgart et de Gotha (1690-1695) et enfin, jusqu'à sa mort, à la Sebalduskirch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-pachelbel/#i_88988

PAILLARD JEAN-FRANÇOIS (1928-2013)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 709 mots

Au début des années 1970, le débat avait été très animé. Face à face, Jean-Claude Malgoire, avocat passionné de nouvelles conceptions musicologiques, et Jean-François Paillard, irréductible défenseur de la tradition classique. Le premier chef d’orchestre était porté par la vague baroque qui allait submerger le monde musical et occulter la valeur du second, qui fut pourtant un pionnier. Oubliée l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-paillard/#i_88988

PERI JACOPO (1561-1633)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 251 mots
  •  • 1 média

Avec Caccini, Peri est le véritable initiateur du style rappresentativo , et donc de l'opéra. Comme Caccini, il est, dans les dernières années du xvi e  siècle, musicien de cour à Florence et membre de l'Académie du comte Bardi, où s'élabore le style récitatif. Après les intermèdes qu'il chante lui-même en s'accompagnant sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacopo-peri/#i_88988

PHILIDOR LES DANICAN dits LES (XVIIe-XVIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 921 mots

Dynastie de musiciens français (depuis Louis XIII jusqu'à la Révolution), dont certains furent illustres. Après Michel Danican, hautboïste sous Louis XIII (lequel l'aurait comparé à un artiste italien du nom de Filidori, d'où le pseudonyme adopté), une douzaine de compositeurs ou d'instrumentistes virtuoses portent ce nom. Jean (1620 env.-1679), hautboïste et fifre de la Grande Écurie, est aussi v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philidor-les-danican-dits-les/#i_88988

PHILIPS PETER (1560 ou 1561-1628)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 414 mots

Compositeur et organiste anglais, né en 1560 ou 1561, peut-être à Londres, mort en 1628 à Bruxelles, Peter Philips fut réputé à son époque pour ses madrigaux, ses motets et ses pièces pour clavier. Issu d'une famille catholique romaine, Peter Philips (ou Phillipps, ou Phillips) doit fuir l'Angleterre anglicane en août 1582 ; il s'installe à Rome, où il devient organiste du Collegio Inglese et bén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-philips/#i_88988

PILKINGTON FRANCIS (1570 env.-1638)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 309 mots

Compositeur et luthiste anglais, né vers 1570, mort en 1638 à Chester, dans le Cheshire, Francis Pilkington a connu la renommée grâce à ses pièces pour luth et à ses madrigaux. Bachelor of music du Lincoln College de l'université d'Oxford en 1595, Francis Pilkington devient chantre à la cathédrale de Chester en 1602, puis chanoine mineur en 1612 ; il en devient le maître de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-pilkington/#i_88988

PRAETORIUS MICHAEL (1571-1621)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 306 mots

Fils d'un pasteur luthérien, né à Kreuzberg (Thuringe), Praetorius fait ses études à Francfort-sur-l'Oder et, après avoir débuté comme maître de chapelle à Lüneburg, devient organiste, maître de chapelle et secrétaire du duc de Brunswick à Wolfenbüttel. À la mort du duc, ses liens avec la cour se relâchent : jouissant d'une très grande célébrité, Praetorius est sollicité par les principales cours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-praetorius/#i_88988

PURCELL HENRY

  • Écrit par 
  • Nanie BRIDGMAN
  •  • 2 541 mots
  •  • 2 médias

Après les dix années de « morne silence » du gouvernement de Cromwell, la restauration des Stuarts, en 1660, avec le roi Charles II, stimula de nouveau la vie artistique en Angleterre. Malgré le cosmopolitisme de la cour entretenu par les nombreux musiciens étrangers appelés par le roi, c'est à ce moment que la musique anglaise trouva son représentant le plus glorieux et le plus typiquement natio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-purcell/#i_88988

PURCELL HENRY - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 437 mots
  •  • 3 médias

1656 The Siege of Rhodes ( Le Siège de Rhodes ) est représenté à Rutland House, à Londres ; il s'agit du premier drame anglais mentionnant le qualificatif d'opéra. Le texte est de William Davenant, la musique principalement de Matthew Locke – qui est à juste titre considéré comme le père de l'opéra anglais – avec des additifs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purcell-reperes-chronologiques/#i_88988

QUINTETTE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 485 mots

En musique, désignation s'appliquant en principe à toute pièce écrite pour cinq parties harmoniques réelles, soit vocales soit instrumentales. À la fin du xvi e  siècle et au début du xvii e  en relèvent notamment une des trois messes de Byrd, les madrigaux de Gesualdo et de Monteverdi, ainsi que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quintette/#i_88988

RAVENSCROFT THOMAS (1582 env.-env. 1635)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 275 mots

Le compositeur et théoricien anglais Thomas Ravenscroft doit sa notoriété à ses chansons et à son recueil de psaumes mis en musique. Né vers 1582, probablement dans le Sussex, Thomas Ravenscroft obtient un diplôme de bachelor en musique à l'université de Cambridge, peut-être en 1605. De 1618 à 1622, il est maître de chapelle au Christ's Hospital de Londres. Son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-ravenscroft/#i_88988

ROBERT PIERRE (1618 env.-1699)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 260 mots

Musicien parisien fort injustement oublié : son œuvre de musique sacrée constitua pourtant l'essentiel du répertoire de la chapelle du roi Louis XIV, entre 1670 et 1683, avec les motets de Lully et de Du Mont. Enfant de chœur à Notre-Dame de Paris (1639), maître de musique à la cathédrale de Senlis, Pierre Robert obtient le premier prix au concours de la Sainte-Cécile du Mans (1648). À partir de 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-robert/#i_88988

ROSSI SALOMONE (1570 env.-env. 1630)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 197 mots

Originaire de Mantoue, Rossi est condisciple et collaborateur de Monteverdi. Juif, il compose quelques-unes des plus anciennes pièces de la liturgie synagogale écrites en style polyphonique, rompant ainsi avec la tradition homophonique juive. Mais c'est en tant que violoniste que son nom doit être retenu : son recueil Il Primo Libro delle sinfonie e gagliarde , publié à Venis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salomone-rossi/#i_88988

SCARLATTI LES

  • Écrit par 
  • Roland de CANDÉ
  •  • 2 009 mots
  •  • 2 médias

Famille de musiciens siciliens des xvii e et xviii e  siècles, les Scarlatti se sont illustrés principalement à Naples, ce qui leur vaut d'être rattachés habituellement à l'école napolitaine. Parmi eux se distinguent Alessandro, qui fut l'un des premiers grands musiciens classiques, et Domenico, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-scarlatti/#i_88988

SCHEIDT SAMUEL (1587-1654)

  • Écrit par 
  • Edith WEBER
  •  • 1 442 mots

Organiste, maître de chapelle à la cour de Brandebourg et compositeur, Samuel Scheidt est né deux ans après Heinrich Schütz et un an après Johann Hermann Schein ; par sa naissance, il est donc le dernier des « trois S » de la musique allemande entre la Renaissance et l'époque baroque, et pendant les affres de la guerre de Trente Ans. Ayant séjourné à Amsterdam dans l'entourage de Jan Pieterszoon S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-scheidt/#i_88988

SCHEIN JOHANN HERMANN (1586-1630)

  • Écrit par 
  • Edith WEBER
  •  • 1 699 mots

À la fois cantor, poète, compositeur, maître de chapelle, latiniste et pédagogue, Johann Hermann Schein fut le deuxième des « trois S » de la musique allemande au xvii e  siècle, à côté de Heinrich Schütz (1585-1672) et de Samuel Scheidt (1587-1654). Malgré sa mort précoce à l'âge de quarante-quatre ans, au milieu des affres de la guerre de Trent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-hermann-schein/#i_88988

SCHÜTZ HEINRICH

  • Écrit par 
  • Edith WEBER
  •  • 1 376 mots
  •  • 1 média

Heinrich Schütz, « père de la musique allemande », premier grand musicien protestant, vécut jusqu'à l'âge de quatre-vingt-sept ans. Sa vie mouvementée a été jalonnée par de nombreux déplacements : voyages d'étude en Italie, séjours à Copenhague pendant les affres et les désastres de l'interminable guerre de Trente Ans (1618-1648). Il fut maître de chapelle à la cour de Saxe ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-schutz/#i_88988

SCHÜTZ HEINRICH - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 540 mots

9 octobre 1585 Heinrich Schütz (Henricus Sagittarius) est baptisé à Köstritz (aujourd'hui Bad Köstritz), près de Gera (entre la Thuringe et la Saxe). 1598 Moritz, Landgrave de Hesse, remarque la beauté de sa voix et l'accueille en août 1599 au Collegium Mauritianum de sa cour, à Cassel. Schütz y prend connaissance des motets de Roland de Lass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schutz-reperes-chronologiques/#i_88988

SECONDA PRATTICA

  • Écrit par 
  • Antoine GARRIGUES
  •  • 1 271 mots

Dans la préface de son Cinquième Livre de madrigaux , publié en 1605, Monteverdi explique que sa méthode de composition constitue une seconda prattica (« seconde pratique »), qui remplace la prima prattica (« première pratique »), dont Gioseffo Zarlino (1517-1590) avait fixé les règles en matière de consonances et de dissonances […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seconda-prattica/#i_88988

SONATE

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 3 548 mots

Dans le chapitre « Les origines »  : […] C'est au début du xvii e  siècle, alors que commence à se développer une musique purement instrumentale, que l'on voit apparaître la dénomination de canzon da sonare ou canzon sonata pour des pièces destinées à être exécutées par des instruments sans le recours à la voix humaine. Salomone Rossi et Giova […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonate/#i_88988

Sonate du rosaire n° 9, BIBER (Heinrich Ignaz Franz von)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 602 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] Originaire de Bohême, Biber est le plus célèbre violoniste virtuose du XVII e siècle et le fondateur de l'école de violon baroque allemande. Il passe la majeure partie de sa vie au service du prince-archevêque de Salzbourg, dont il devient le maître de chapelle en 1684. Biber écrit surtout pour son instrument - son œuvre la plus célèbre est la Passacaille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonate-du-rosaire-n-9-biber-heinrich-ignaz-franz-von/#i_88988

Sonate «L'Astrée» en sol mineur, COUPERIN (François)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 454 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] François Couperin, dit le Grand, est le plus célèbre représentant d'une dynastie de musiciens français qui compte plus de cinq générations de compositeurs, d'interprètes, de maîtres de musique... La vie de cet homme simple, aux ambitions modestes, de ce musicien profond, tendre et mélancolique se confond avec l'histoire de son œuvre : si François Couperin obtient très jeune des charges à la cour d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonate-l-astree-en-sol-mineur-couperin-francois/#i_88988

STRADELLA ALESSANDRO (1644-1682)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 314 mots

La vie de Stradella relève du roman. Deux cents cantates, des motets, sonates et symphonies, des opéras, des oratorios le disputent à cent intrigues amoureuses, à l'enlèvement d'une novice dans un couvent à Florence, à une affaire d'escroquerie à Rome, à une fuite à travers l'Italie avec une grande dame fiancée à un sénateur, à des embuscades de spadassins ; des maris jaloux, encore une élève sédu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alessandro-stradella/#i_88988

The Earl of Essex Galliard, DOWLAND (John)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 578 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] Luthiste, chanteur et compositeur, l'Anglais John Dowland est, de 1580 à 1584, au service de l'ambassadeur d'Angleterre à Paris. Déçu de ne pas obtenir en 1594 le poste de luthiste à la cour d'Élisabeth I re (probablement parce qu'il s'est converti au catholicisme), il décide de quitter l'Angleterre ; il réside en Allemagne et en Italie avant d'être engagé en 1598 comme l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-earl-of-essex-galliard-dowland-john/#i_88988

The Married Beau, PURCELL (Henry)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 445 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] Purcell, sans doute le plus grand des compositeurs anglais, est avant tout un exceptionnel musicien de théâtre : il compose une cinquantaine de musiques de scène, six semi-operas (genre typiquement anglais désignant des œuvres théâtrales où la musique tient une place importante : King Arthur , 1691 ; The Fairy Queen , 1692...) et son seul véritable opéra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-married-beau-purcell-henry/#i_88988

TITELOUZE JEHAN (1562 ou 1563-1633)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 279 mots

L' organiste et compositeur français Jehan Titelouze fut un interprète très prisé en raison de ses talents d'improvisation et de sa virtuosité. Ses œuvres en font l'un des plus importants compositeurs français de musique sacrée du début du baroque. Il est souvent considéré comme le père de la musique d'orgue française. Jehan (ou Jean) Titelouze naît en 1562 ou, plus probablement, en 1563, à Saint- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jehan-titelouze/#i_88988

TOCCATA

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 1 530 mots

Terme utilisé en musique, à partir de la fin du xvi e  siècle, pour désigner une pièce destinée à être touchée ( toccare  ; de même cantare a donné cantata et sonare , sonata) sur instrument à clavier. Auparavant, toccata s'entend parfo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toccata/#i_88988

TOMKINS THOMAS (1572-1656)

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  •  • 402 mots

Décédé à l'âge de quatre-vingt-quatre ans, Tomkins peut, par là, être considéré comme l'un des survivants de la période élisabéthaine et jacobéenne. Pourtant élève, comme Morley, de William Byrd, il appartient par sa naissance à cette génération de musiciens qui compte dans ses rangs Dowland, Wilbye, Weelkes, Gibbons et quelques autres, tous disparus au tournant du premier quart du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-tomkins/#i_88988

VIRGINALISTES ANGLAIS

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 628 mots

Nom donné à une pléiade de compositeurs dont les œuvres voient le jour entre 1560 et 1620 environ et sont écrites pour virginal ; le terme désigne alors en Angleterre tous les instruments à clavier et à cordes pincées. Ce n'est que plus tard que sera établie la distinction entre harpsichord (clavecin) et virginal (qui deviendra synonyme d'épinette, instrument à un seul registre, sorte de petit cla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virginalistes-anglais/#i_88988

VITALI GIOVANNI BATTISTA (1632-1692)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 409 mots

Giovanni Battista Vitali est le principal compositeur italien de musique instrumentale durant la période qui précède Arcangelo Corelli (1653-1713). Né le 18 février 1632, à Bologne, Giovanni Battista Vitali est élève de Maurizio Cazzati, maître de chapelle de la célèbre église San Petronio de sa ville natale, où il commence à chanter et à jouer du violone (contrebasse de vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-battista-vitali/#i_88988

Volte, PRAETORIUS (Michael)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 346 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] Né en Thuringe, Praetorius étudie l'orgue et la composition. Homme de grand savoir, il s'intéresse également à la philosophie et à la théologie. Théoricien, il écrit un traité d'orgue et, surtout, une somme, précieuse pour nous, des connaissances musicales à son époque, Syntagma Musicum (1614-1620) : genres et formes, instruments et théorie y sont expliqués, analysés et comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volte-praetorius-michael/#i_88988

WARD JOHN (1571 env.-env. 1638)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 189 mots

Le compositeur anglais John Ward, auteur de pièces instrumentales et d'œuvres vocales sacrées, demeure surtout connu pour ses madrigaux. Son premier recueil de madrigaux, The First Set of English Madrigals... apt both for Viols and Voyces , pour trois à six voix, est publié à Londres en 1613. D'autres œuvres de Ward figurent dans le recueil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-ward/#i_88988

WEELKES THOMAS (1576 env.-1623)

  • Écrit par 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 311 mots

Organiste et compositeur anglais, élève d'Oxford, Thomas Weelkes est l'un des plus grands madrigalistes de l'école anglaise. Son premier livre de madrigaux à trois, quatre, cinq et six voix fut publié en 1597. Deux autres livres de madrigaux, l'un à cinq et l'autre à six parties, parurent en 1600. Il participe, avec un madrigal à six parties, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-weelkes/#i_88988

WILBYE JOHN (1574-1638)

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  •  • 425 mots

Aux yeux d'E. H. Fellowes, John Wilbye est « le plus grand des madrigalistes anglais » et, même si l'on juge un peu trop élogieuse une telle appréciation, on peut affirmer sans risque d'erreur qu'il est l'un des plus grands d'entre eux. Sans doute est-ce bien là, d'ailleurs, que réside sa gloire, car le peu qu'il a pu écrire de musique instrumentale reste négligeable, tandis que, de sa production […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-wilbye/#i_88988


Affichage 

Claudio Monteverdi

photographie

Le compositeur italien Claudio Monteverdi créa, avec Orfeo (1607), le premier véritable opéra 

Crédits : De Agostini/ Alfredo Dagli Orti/ Getty Images

Afficher

Heinrich Schütz : œuvres

tableau

Principales œuvres de Heinrich Schütz — SWV : Schütz Werke Verzeichnis (catalogue des œuvres de Schütz) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Claudio Monteverdi
Crédits : De Agostini/ Alfredo Dagli Orti/ Getty Images

photographie

Heinrich Schütz : œuvres
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau