ESPAGNOLE MUSIQUE

ESPAGNE (Arts et culture) - La musique

  • Écrit par 
  • Luis CAMPODÓNICO, 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 5 635 mots
  •  • 4 médias

Selon que l'on considère la traduction musicale des caractères communs à l'ensemble des peuples ibériques ou l'évolution d'une tradition savante, on pourra parler de musique espagnole ou de musique d'Espagne.La première, présente dans les folklores de la Péninsule depuis les origines de la nationalité, a souvent info […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-arts-et-culture-la-musique/#i_4479

ALBÉNIZ ISAAC (1860-1909)

  • Écrit par 
  • André GAUTHIER
  •  • 1 685 mots
  •  • 1 média

La carrière d'Isaac Albéniz se déroule à l'époque où la musique espagnole, étouffée depuis plus d'un siècle par l'école italienne, connaît un renouveau inspiré des richesses et des possibilités de son folklore. Le réveil des nationalités qui se manifeste alors dans le monde entier est plus significatif encore en Espagne, où le peuple a gardé intactes ses traditions au long des décennies pendant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaac-albeniz/#i_4479

ANGLÉS père RAFAEL (1731 env.-1816)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 122 mots

Organiste, pianiste et compositeur espagnol. Le père Anglés tint les orgues de la cathédrale de Valence pendant dix ans (1762-1772). On connaît parmi les manuscrits conservés à la cathédrale de Orihuela plusieurs œuvres d'Anglés ; la bibliothèque centrale de Barcelone possède aussi des pièces pour orgue ainsi que des œuvres qu'il a copiées. Certaines de ses sonates furent publiées par J. Nín ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angles-pere-rafael/#i_4479

BERMUDO JUAN (1510 env.-?)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 395 mots

Compositeur, théoricien et l'un des trois organistes les plus réputés du Siècle d'or espagnol, avec Antonio de Cabezón et Tomás de Santa María. Il étudie à l'université d'Alcalá de Henares ; en 1549, il est au service du duc d'Arcos, où il côtoie Luis de Morales. Franciscain, il fut aussi attaché à l'archevêque de Séville. Son œuvre principale est la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-bermudo/#i_4479

BOLÉRO

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 260 mots

Danse espagnole ( bolero  : celui qui danse le bolero  ; vient de bolla  : boule), à 3/4, dans un tempo modéré, d'un style calme et noble ; on l'exécute avec chant et castagnettes, voire guitare et tambour de basque. Le boléro semble avoir été connu au xvii e siècle, mais c'est ver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bolero/#i_4479

BRETÓN TOMÁS (1850-1923)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 328 mots

Chef d'orchestre, compositeur et pédagogue espagnol, surtout célèbre pour ses zarzuelas (1875-1896). Né à Salamanque, Bretón s'établit à Madrid en 1865 et étudia la composition dans la classe de J. Emilio Arrieta y Correra (1823-1894). À Madrid et à Barcelone, il dirigea un orchestre de zarzuelas. En 1875, on créa son premier opéra, Guzmán el Bueno , puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tomas-breton/#i_4479

CABANILLES JUAN BAUTISTA (1644-1712)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 384 mots

Le plus réputé des organistes espagnols de la seconde moitié du xvii e siècle naquit à Algemesí (province de Valence) et mourut à Valence, après y avoir exercé les fonctions de maître de chapelle et d'organiste à la cathédrale depuis l'âge de vingt et un ans et jusqu'à sa mort. En 1668, Cabanilles fut ordonné prêtre. Il fut l'élève de Jerónimo de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-bautista-cabanilles/#i_4479

CABEZÓN ANTONIO DE (1500-1566)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 749 mots

Organiste et compositeur le plus admiré de la péninsule Ibérique pour sa musique polyphonique noble et solennelle, qui unit le style stéréotypé propre aux instruments à clavier du début du xvi e siècle et le style international apparu vers 1550. Si l'art de la variation instrumentale pour clavier est né en Espagne, on le doit à Cabezón. Son influ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-de-cabezon/#i_4479

CACHUCHA

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 106 mots
  •  • 1 média

Chant et danse populaires espagnols , répandus en Andalousie, de rythme ternaire (3/4, 3/8) et de tempo modéré, proches du boléro. La cachucha (parfois francisée en cachouche) est chantée et dansée en solo, par un homme ou par une femme, qui joue des castagnettes et qu'accompagne un guitariste. Cette danse fut fort en vogue en France au début du xix e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cachucha/#i_4479

CAMARÓN DE LA ISLA JOSÉ MONGE CRUZ, dit (1950-1992)

  • Écrit par 
  • André GAUTHIER
  •  • 815 mots

« Plus qu'un révolutionnaire, je le vois comme un créateur et un rénovateur de la musique et des formes du flamenco. Son disque La Légende du temps est pour moi un des joyaux de la discographie flamenca de cette seconde moitié du siècle », écrivait Antonio Morciano à la mort du célèbre cantaor, dont le véritable nom était José Monge Cruz. Il était né calle del Carmen, à Isla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camaron-de-la-isla/#i_4479

CANARIE, danse

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 153 mots

Danse d'origine espagnole (îles Canaries), qui fut adoptée en France et connut une très grande vogue au xvi e  siècle. Le rythme ternaire (3/8, 6/8, 6/16, 3/4) de la canarie s'apparente à celui de la gigue, dans un tempo très rapide ; la première note de chaque mesure est accentuée (rythme pointé « à la française »). Cervantès nous apprend que le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canarie-danse/#i_4479

CANCIONEROS

  • Écrit par 
  • Madeleine PARDO
  •  • 1 984 mots

Dans le chapitre « Caractères poétiques généraux »  : […] Peut-on discerner des lignes générales ou une évolution dans cette importante et fort inégale production lyrique qui va du Cancionero de Baena au début du xvi e siècle ? Deux tendances se manifestent dans le Cancionero de Baena , illustrées essentiellement par deux poètes : le premier, Alfonso Alvarez d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancioneros/#i_4479

CASALS PABLO (1876-1973)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 170 mots
  •  • 3 médias

Violoncelliste, mais aussi pianiste, chef d'orchestre et compositeur, le Catalan Pablo Casals fut un maître incomparable de son instrument, dont il a fait notablement évoluer la technique en perfectionnant l'usage de l'archet. Peu d'interprètes ont eu une stature humaine et musicale de son envergure. Mstislav Rostropovitch lui-même considérait Casals comme le plus grand nom de toute l'histoire du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pablo-casals/#i_4479

CASTAGNETTES

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 123 mots

Instrument de percussion idiophone à son indéterminé, très populaire en Espagne. Il se compose de deux morceaux de bois dur, en forme de coquille, percés et reliés par une cordelette. Pour jouer, on entrechoque une castagnette aiguë, la hembra (femelle), et une castagnette plus grave, le macho (mâle). Dans les danses folkloriques, on se sert de deux pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/castagnettes/#i_4479

CHACONNE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 258 mots

En Espagne au xvi e siècle, danse populaire à trois temps très animée ; elle s'accompagne avec des castagnettes et revêt alors un certain caractère érotique. On la dit originaire du Mexique, mais il semble que ce soit au Portugal qu'apparaissent, dans le genre ostinato , le passo forçado et les danses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaconne/#i_4479

CHAPÍ Y LORENTE RUPERTO (1851-1909)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 286 mots

Musicien espagnol, dont le talent dépasse celui de ses contemporains (Valverde, Chueca, Jiménez, Caballero). Dès l'âge de douze ans, Chapí dirigeait l'harmonie de sa ville natale, Villena (province d'Alicante). À seize ans, il fut l'élève de J. Emilio Arrieta, professeur de la classe de composition au conservatoire de Madrid. Il fut chef de musique militaire, puis se rendit à Rome, muni d'une bour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ruperto-chapi-y-lorente/#i_4479

CHUECA FEDERICO (1848-1908)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 236 mots

Compositeur, pianiste et chef d'orchestre espagnol, fort populaire par les nombreuses zarzuelas du género chico (zarzuela brève, par opposition à la zarzuela grande ) dont il est le créateur. Chueca vécut à Madrid, tenant le piano dans les cafés et dirigeant un orchestre de zarzuelas. Il écrivit beaucoup dans ce genre espagnol proche de l'opéra-comique  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/federico-chueca/#i_4479

CLAVECIN

  • Écrit par 
  • Josiane BRAN-RICCI, 
  • Robert VEYRON-LACROIX
  •  • 4 760 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « En France : Couperin et Rameau »  : […] Le premier éditeur de musique en France, Pierre Attaingnant, publia en l'année 1531 sept livres de chansons transcrites et des danses « pour le jeu d'orgue, épinette et manicordion » ; elles sont fort séduisantes mais, hélas, anonymes. Le premier des clavecinistes français connus, Jacques Champion de Chambonnières (1602-1672), était fils et petit-fils de musiciens réputés. Ses compositions, presq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clavecin/#i_4479

CRÉOLE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  •  • 2 027 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les formes »  : […] La musique d'origine ibérique a pénétré dans toute l'Amérique espagnole et portugaise. Le fandango espagnol, devenu le baile de pañuelos , s'appelle jarabe au Mexique, marinera au Pérou, zamacueca ou cueca au Chili et en Argentine. Au Mexique, les danses dérivées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-creole/#i_4479

ENCINA JUAN DEL (1469-1529)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 447 mots

Poète, compositeur et auteur dramatique, Juan del Encina est le premier dramaturge important dans l'histoire du théâtre espagnol, dont il est souvent appelé le patriarche. Il fait ses études à Salamanque, où il remplira par la suite la charge du maître de chapelle de la cathédrale. En 1492, il entre au service du second duc d'Albe comme poète, musicien et dramaturge attaché à la maison. Il se rend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-del-encina/#i_4479

FALLA MANUEL DE (1876-1946)

  • Écrit par 
  • Luis CAMPODÓNICO
  •  • 2 564 mots

Contemporain et successeur du compositeur et pianiste Isaac Albéniz, Manuel de Falla développa et dépassa les découvertes de son compatriote. Mais son œuvre est le fruit d'une longue et difficile patience alimentée par un caractère tourmenté. Depuis l'âge de trente ans, sinon depuis l'adolescence, sa vie fut une lutte constante entre la sensualité souveraine qui s'est épanchée dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-de-falla/#i_4479

FANDANGO

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 244 mots

Danse populaire espagnole, qui peut être chantée. Connu dès le xvii e siècle, le fandango est de rythme ternaire (3/4) et de tempo assez rapide ( allegretto ) ; il était autrefois un 6/8 lent. L'étymologie arabe du terme semble douteuse ; on lui préfère une origine africaine. La danse fut introduite en Europe par les Espagno […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fandango/#i_4479

FLAMENCO

  • Écrit par 
  • José BLAS VEGA
  •  • 3 214 mots
  •  • 3 médias

Le chant flamenco ( cante flamenco ) est un art créé par le peuple andalou, sur la base d'un folklore populaire issu des diverses cultures qui s'épanouirent au long des siècles. À partir du xviii e  siècle, époque capitale pour l'histoire de la culture et du folklore en maints pays européens, les Bas-Andalous, de souche git […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flamenco/#i_4479

FRÜHBECK DE BURGOS RAFAEL (1933-2014)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 645 mots

Un père allemand et une mère espagnole lui ont donné les clés des univers germanique et latin. Rafael Frühbeck de Burgos a mené une brillante carrière de chef d’orchestre sans pour autant connaître une gloire trop facilement conquise par des musiciens qui, parfois, ne le valaient pas. Rafael Frühbeck voit le jour à Burgos le 15 septembre 1933. Plus tard, il « hispanisera » son nom en lui adjoignan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rafael-fruhbeck-de-burgos/#i_4479

GARCÍA MANUEL(1775-1832)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 196 mots

Ténor et compositeur espagnol, né le 22 janvier 1775, à Séville, mort le 2 juin 1832, à Paris, Manuel García fut l'un des plus grands chanteurs de son temps. À l'âge de dix-sept ans, Manuel del Pópulo Vicente García fait ses débuts sur les scènes espagnoles à Cadix, dans une opérette comportant des chansons qu'il a lui-même composées. De 1808 à 1811, García travaille activement comme chanteur et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-garcia/#i_4479

GARCIA MANUEL PATRICIO RODRIGUEZ (1805-1906)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 347 mots

Le baryton espagnol Manuel García (Garcia) fut le professeur de chant le plus réputé d'Europe au xix e  siècle. Fils de Manuel del Pópulo Vicente Rodríguez García, un des plus illustres ténors et pédagogues de son temps, Manuel Patricio Rodríguez García naît le 17 mars 1805, à Madrid. Il étudie le chant avec son père, et l'harmonie à Naples, auprè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-patricio-rodriguez-garcia/#i_4479

GERHARD ROBERTO (1896-1970)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 110 mots

Après Manuel de Falla, le plus brillant et le plus audacieux représentant de la musique espagnole est Roberto Gerhard. Né en Catalogne d'un père suisse allemand et d'une mère alsacienne, unique élève espagnol d'Arnold Schönberg, Gerhard sera contraint à l'exil par la guerre civile, deviendra citoyen britannique et finira sa vie à Cambridge. Robert Gerhard Ottenwaelder naît à Valls, près de Tarrago […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roberto-gerhard/#i_4479

GRANADOS ENRIQUE (1867-1916)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 268 mots

Granados est une sorte de Grieg espagnol, et les Danses norvégiennes de l'un trouvent leur pendant dans les Danzas españolas de l'autre. Né à Lérida (Catalogne), Granados fit ses débuts comme pianiste à Barcelone à l'âge de seize ans, gagnant sa vie en jouant dans un café ; il travaillait en même temps le piano avec J. B. Pujol et l'harmonie avec F. Pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enrique-granados/#i_4479

GUERRERO FRANCISCO (1525 env.-1599)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 278 mots

Un des maîtres de l'école andalouse de musique du xvi e  siècle, qui comprend notamment Cristobal Morales, Francisco de Peñalosa, Fernando de Las Infantas, Juan Navarro, Rodrigo de Ceballos. Son influence fut considérable sur la musique de la péninsule Ibérique. Enfant de chœur à Séville, Guerrero devint maître de chapelle à l'âge de dix-huit ans, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-guerrero/#i_4479

GUITARE, en bref

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 443 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] Les origines de l'instrument, qui apparaît en Espagne, sont controversées : il peut s'agir d'un luth de Mésopotamie apporté dans ce pays par les Maures, ou d'une cithare romaine, diffusée avant l'occupation arabe dans la péninsule Ibérique, à laquelle on aurait ajouté un manche. Au Moyen Âge, les manuscrits Cantigas de Santa María rédigés en Castille à la fin du xiii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guitare-en-bref/#i_4479

GUITARE

  • Écrit par 
  • Robert Jean VIDAL
  •  • 4 011 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Origine et transformations »  : […] C'est dans l'iconographie qu'il faut chercher la première trace de l'instrument à cordes ancêtre de la guitare. Un détail d'un bas-relief tiré de la tombe du roi de Thèbes qui régna entre 3762 et 3703 avant J.-C. représente un homme agenouillé tenant dans ses mains un instrument à cordes et à manche. Son voisin tient une harpe. Ainsi, l'existence de la « guitare » est attestée trente-huit siècles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guitare/#i_4479

HABANERA

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 180 mots

Chanson et danse cubaines de rythme binaire 2/4 (que l'on appelle aussi havanaise, du nom de la capitale de Cuba). La habanera fut très populaire dans l'Europe romantique. L'origine en est controversée. Si elle fut constituée comme telle à Cuba, est-elle de souche purement afro-cubaine ou bien, ce qui est plus vraisemblable, plonge-t-elle aussi ses racines dans des rythmes espagnols importés lors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habanera/#i_4479

HALFFTER CRISTÓBAL (1930- )

  • Écrit par 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 724 mots

Né à Madrid le 24 mars 1930, Cristóbal Halffter y effectue ses études musicales, au Conservatoire, à partir de 1948 ; il étudie la composition avec Conrado del Campo. En 1951, son œuvre Scherzo lui vaut un prix extraordinaire de composition. Il s'initie ensuite à la direction d'orchestre, devient à partir de 1952 collaborateur de la radiodiffusion espagnole et obtient, en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cristobal-halffter/#i_4479

HALFFTER ERNESTO (1905-1989)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 686 mots

Personnage essentiel de la vie musicale espagnole, ami et disciple de Manuel de Falla, chef d'orchestre, compositeur, pédagogue, Ernesto Halffter appartenait à une importante famille de compositeurs : son frère Rodolfo (1900- 1987) s'était fixé au Mexique en 1939, où il avait largement contribué à l'édification d'une vie musicale, et leur neveu Cristóbal (né en 1930) est 1'une des figures marquant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernesto-halffter/#i_4479

IBARRONDO FÉLIX (1943- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 311 mots

« Passionnément basque, il incarne profondément les qualités de son peuple : ardeur concentrée, véhémence de l'expression pouvant aller jusqu'à la violence, priorité de l'expression vécue sur l'abstraction et les systèmes, générosité et ouverture dans la perspective d'un humanisme sans concessions ni complaisance », a écrit le musicologue Harry Halbreich à propos du compositeur basque Félix Ibarro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-ibarrondo/#i_4479

JOTA, danse

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 208 mots

Chanson et danse populaires espagnoles, de rythme ternaire (3/4, 3/8), de tempo vif et trépidant (moins rapide cependant quand elle est seulement chantée). Elle est fort répandue en Espagne, au Portugal, aux Baléares et aux Canaries ( isa ). La légende attribue la jota à un Arabe du xii e  siècle, Aben Jot ; en fait, elle n'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jota-danse/#i_4479

LARROCHA ALICIA DE (1923-2009)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 838 mots

Figure majeure de l'école espagnole de piano, la Catalane Alicia de Larrocha s'est imposée dans le monde entier par un jeu raffiné et nuancé qui a offert un nouveau visage à la musique de son pays, auparavant trop souvent noyée dans l'excès et la recherche de l'effet. Alicia de Larrocha i de la Calle voit le jour à Barcelone le 23 mai 1923. Sa mère, qui avait été élève de Granados, la confie au gr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alicia-de-larrocha/#i_4479

LUTH

  • Écrit par 
  • Joël DUGOT
  •  • 7 042 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les compositeurs »  : […] C'est sans aucun doute en Italie que la musique de luth trouve le plus large développement. C'est d'ailleurs à Venise que furent imprimées les premières tablatures. Beaucoup de formes, comme les danses et la forme libre de la fantaisie, y prirent naissance. Paradoxalement, c'est aussi le pays où le luth fut le plus vite abandonné, mais seulement après le passage de grands luthistes, tels que le «  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luth/#i_4479

MALAGUEÑA, danse

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 99 mots

Danse espagnole d'esprit flamenco, originaire de Málaga (d'où son nom). C'est une forme locale du fandango, comme le sont les rondeñas , les granadinas , les murcianas , nées respectivement à Ronda, à Grenade et à Murcie. La malagueña peut alterner avec le chant et s'accompagner de castagnettes. Elle est construite sur un rythme ter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malaguena-danse/#i_4479

MILÁN LUIS (1490 env.-apr. 1561)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 151 mots

Vihueliste, compositeur et écrivain espagnol, qui vécut principalement à la cour de Ferdinand d'Aragon et, vraisemblablement, pendant quelque temps à la cour de Portugal, près de Jean III, auquel fut dédié son ouvrage principal, Libro de música de vihuela de mano, intitulado « El Maestro » (Valence, 1535-1536). Cet ouvrage, première tablature espagnole de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-milan/#i_4479

MOMPOU FEDERICO (1893-1987)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 690 mots

De père catalan et de mère française, le compositeur espagnol Federico Mompou voit le jour à Barcelone le 16 avril 1893. Il commence ses études musicales au conservatoire du Liceo de Barcelone, avec P. Serra. Il vient ensuite à Paris où il est l'élève, au conservatoire, de Marcel Samuel-Rousseau et Émile Louis Pessard (harmonie), de Ferdinand Motte-Lacroix et Isidore Philipp (piano).Baigné dans l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/federico-mompou/#i_4479

MORALES CRISTÓBAL DE (1500 env.-1553)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 361 mots

Compositeur le plus éminent de l'école andalouse et maître du Siècle d'or espagnol, Morales connut la renommée internationale la plus grande, de son vivant et après sa mort. Il étudia certainement avec le père Fernández de Castilleja, maître de chapelle à la cathédrale de Séville ; en 1526, il occupait cette fonction à la cathédrale d'Ávila, puis à celle de Plasencia (1528-1531). En 1534, le pape […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cristobal-de-morales/#i_4479

MORESCA ou MORESQUE, danse

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 189 mots

Danse populaire espagnole, d'origine arabe (maure), la moresca (ou moresque) fut en vogue du xv e au xvii e  siècle dans le sud de l'Europe (Portugal, Espagne, Italie), puis en France et dans les Flandres. Lope de Vega, dans Maestro de danzar , la nomme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moresca-moresque/#i_4479

MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques des Amériques

  • Écrit par 
  • Gérard BEHAGUE
  •  • 5 844 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les formes acculturées et la musique savante »  : […] La seule description des nombreuses formes musicales acculturées des traditions nord-américaines, latino-américaines et afro-américaines serait trop longue. C'est dans l'hybridation que le génie musical de l'hémisphère américain s'exprime de la manière la plus caractéristique. Une vue d'ensemble des musiques métissées du monde hispanique nous rappelle que parmi les formes de chant populaire, dériv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicales-traditions-musiques-des-ameriques/#i_4479

NARVÁEZ LUÍS DE (1re moitié XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 156 mots

Vihueliste renommé et compositeur espagnol, dont il nous reste l'œuvre qu'il dédia au commandeur de León, Dom Francisco de los Cobos, Los Seys Libros del Delphín de música de cifras para tañer vihuela (1538), ainsi que deux motets ( De profundis , quatre voix et O salutaris , cinq voix). Il fut notamment au service de l'impératrice […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/narvaez-luis-de/#i_4479

NATIONALISME, musique

  • Écrit par 
  • Antoine GARRIGUES
  •  • 1 605 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'exil révélateur »  : […] L'exil, pour de nombreux musiciens, a été l'occasion d'une prise de conscience. Paris a joué un rôle complexe à la fin du xix e  siècle et au début du xx e . La capitale française n'est pas seulement une terre d'accueil, un centre de formation pour les compositeurs, elle leur sert de révélateur t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nationalisme-musique/#i_4479

PABLO LUIS DE (1930- )

  • Écrit par 
  • Brigitte MASSIN
  •  • 611 mots

Le mérite historique d'avoir le premier fait se rejoindre la musique de la jeune école espagnole et les autres musiques de l'Occident européen revient bien à Luis de Pablo. Né à Bilbao le 28 janvier 1930, Pablo pense d'abord être juriste. Il passe en 1952 ses examens de droit à Madrid, est employé ensuite à la compagnie Iberia, mais il compose déjà depuis l'âge de quinze ans ; il dit lui-même romp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-de-pablo/#i_4479

PASO DOBLE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 134 mots

Danse de société, d'origine espagnole (littéralement « double pas »), de rythme binaire (2/4) nettement accentué, de tempo modéré ( allegro moderato ). Les pas de paso doble sont marqués par des mouvements d'épaule d'avant en arrière, tandis que le corps effectue une légère rotation. Les pas glissés n'ont qu'une faible amplitude et se font presque sur place. Le paso doble est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paso-doble/#i_4479

PEDRELL FELIPE (1841-1922)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 728 mots

L'influence de Felipe Pedrell, compositeur, historien, musicologue, critique espagnol, d'origine catalane, fut et demeure considérable — à côté de celle de son contemporain Francisco Asenjo-Barbieri (1823-1894) — sur l'entrée de la musique espagnole dans le mouvement esthétique moderne. Son élève, Manuel de Falla, a écrit à son sujet : « Pedrell fut un maître dans toute l'acc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felipe-pedrell/#i_4479

PIANO

  • Écrit par 
  • Daniel MAGNE, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 4 365 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Musique française et écoles nationales »  : […] Sans ignorer l'apport lisztien, l'école française s'oriente au xix e siècle dans des voies différentes : Alkan choisit la description, Saint-Saëns les lignes dépouillées du classicisme et la virtuosité à l'état pur, Franck transpose au piano la richesse polyphonique de l'orgue en conservant l'écriture cyclique qui lui est chère ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piano/#i_4479

RODRIGO JOAQUÍN (1901-1999)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 734 mots

Considéré à tort comme l'auteur d'une seule œuvre, le Concerto d'Aranjuez , auquel il doit son énorme popularité, Joaquín Rodrigo a été l'artisan d'un certain renouveau d'une musique espagnole du passé, qu'il a su faire revivre d'une manière nostalgique et colorée. Joaquín Rodrigo naît à Sagunto, près de Valence, le 22 novembre 1901. Il perd la vue à l'âge de trois ans. À Val […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joaquin-rodrigo/#i_4479

SARABANDE, danse

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 153 mots

Danse populaire espagnole à trois temps vifs (« folle sarabande », « sarabande endiablée »), certainement antérieure à l'ère chrétienne. Elle illustrait les rites de fécondité. C'est sans doute en raison de son caractère lascif (mimique sexuelle et thème phallique affirmés) et parce que les femmes, s'accompagnant de castagnettes et de tambour de basque, y jouent un rôle essentiel qu'elle fut inter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarabande-danse/#i_4479

SARASATE PABLO DE (1844-1908)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 715 mots

Le violoniste et compositeur espagnol Pablo de Sarasate s'inscrit dans la lignée de l'école franco-belge du violon, héritier de François Antoine Habeneck par Delphin Alard. Pablo Martín Melitón de Sarasate y Navascuéz naît à Pampelune, en Navarre, le 10 mars 1844. Il a cinq ans à peine quand il commence à jouer du violon et huit ans lors de son premier concert public, à La Corogne. Son talent exce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pablo-de-sarasate/#i_4479

SARDANE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 176 mots

Danse populaire, qui peut être accompagnée de chant. Connue, dès le xvi e siècle, en Catalogne et dans le Roussillon, la sardane est de rythme binaire (2/4 ou 6/8), de tempo variable, en général progressif avec accelerando ; elle comprend des pas courts (huit mesures) et des pas longs (seize mesures). Elle est exécutée en cercle, sous forme de ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sardane/#i_4479

SEGOVIA ANDRÉS (1893-1987)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 281 mots
  •  • 1 média

Figure légendaire de la guitare, Andrés Segovia a conféré à son instrument les lettres de noblesse qui ont fait de celui-ci l'un des meilleurs vecteurs de la pratique musicale amateur et professionnelle. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andres-segovia/#i_4479

SOLER père ANTONIO (1729-1783)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 446 mots

Organiste et compositeur catalan (né à Olot, province de Gérone), le père Antonio Soler est le musicien le plus remarquable de l'Espagne du xviii e siècle, dans la mouvance de Domenico Scarlatti. Formé à l'Escolania de Montserrat, où il entra à l'âge de six ans, il apprit le solfège, l'orgue et la composition. Il fut maître de chapelle à la cathé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soler-pere-antonio/#i_4479

TONADILLA

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 718 mots

Dans la seconde moitié du xviii e  siècle apparut à Madrid une nouvelle forme musicale qui devint vite très populaire, la tonadilla escénica ( tonadilla est un diminutif de tonada , qui signifie « chanson » en espagnol). Il s'agissait d'une sorte d'opéra-comique miniature, duran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tonadilla/#i_4479

TSIGANES ou TZIGANES MUSIQUES

  • Écrit par 
  • Francis COUVREUX
  •  • 3 926 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le chant flamenco »  : […] Interprété d'abord sans accompagnement musical, le chant flamenco voit le jour au début du xviii e  siècle dans certaines familles gitanes d 'Andalousie qui insufflent au fonds traditionnel andalou, notamment les romances (ballades octosyllabiques très anciennes transformées de génération en génération), une richesse expressive en sublimant à tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musiques-tsiganes/#i_4479

TURINA JOAQUÍN (1882-1949)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 541 mots

Musicien espagnol, pianiste, compositeur et professeur, fortement imprégné par le style andalou flamenco . Joaquín Turina naquit à Séville, où il étudia avec E. García Torres, avant d'être l'élève, à Madrid, de José Tragó et, à Paris (où il resta de 1905 à 1914), de Moritz Moszkowski (1854-1925) et de Vincent d'Indy à la Schola cantorum. Ce dernier influença nettement son élè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joaquin-turina/#i_4479

VÁZQUEZ JUAN (1510 env.-env. 1560)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 172 mots

Compositeur espagnol, Juan Vázquez est chanteur à la cathédrale de Badajoz en 1530, puis à celle de Palencia en 1539. Après avoir été maître de chapelle à la cathédrale de Badajoz de 1545 à 1550, il entre en 1551 au service de don Antonio de Zúñiga. En 1556, il sert chez don Juan Bravo à Séville (il est alors prêtre) et, en 1560, chez don Gonzalo de Moscoso. Dans ses villancicos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-vazquez/#i_4479

VICTORIA ou VITTORIA TOMÁS LUIS DE (1548 env.-1611)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 1 454 mots

Compositeur espagnol de musique sacrée, Tomás Luis de Victoria – ou Vittoria – est le plus grand polyphoniste qu'ait produit la péninsule Ibérique, à côté de Cristóbal de Morales. Son œuvre rivalise de majesté, d'expressivité ou d'inventivité avec ce qu'ont écrit de meilleur Palestrina à Rome, Josquin Des Prés en Flandre, Roland de Lassus à la cour de Munich ou William Byrd en Angleterre. La qual […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victoria-vittoria/#i_4479

VILLANCICO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 359 mots

Genre de chanson espagnole, le villancico fut en vogue à l'époque de la Renaissance, mais il existait bien auparavant et il demeurera populaire longtemps après. Cette forme poétique et musicale peut être chantée a cappella ou être dotée d'un accompagnement instrumental. Chanson d'origine populaire ayant souvent pour thème une prière ou un poème amoureux, le villancico évolu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/villancico/#i_4479

ZABALETA NICANOR (1907-1993)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 556 mots

Il était à la harpe ce qu'Andrés Segovia était à la guitare. Mais l'Espagnol Nicanor Zabaleta était en outre l'un des rares hommes à avoir fait carrière avec un instrument réservé, par tradition, aux femmes. Fils du peintre Pedro Zabaleta, Nicanor naît à Saint-Sébastien, le 7 janvier 1907. À l'âge de sept ans, son père lui offre une petite harpe qui va jouer un rôle décisif dans sa vie. Il étudie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicanor-zabaleta/#i_4479

ZARZUELA

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 954 mots
  •  • 2 médias

L' expression « désert musical » qui revient souvent pour décrire la situation de l'Espagne au xvii e  siècle est tout à fait injustifiée. En effet, les différentes formes d'expression musicale qui naissent alors dans ce pays sous l'impulsion des danses –  folías , seguidillas , chaconas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zarzuela/#i_4479


Affichage 

Flamenco à Madrid

photographie

La culture du flamenco, née en Andalousie, a gagné l'ensemble de l'Espagne au XIXe siècle 

Crédits : Françoise Weyl

Afficher

Isaac Albéniz

photographie

Le pianiste et compositeur espagnol Isaac Albéniz (1860-1909) en 1900 Il composa des pièces pour piano inspirées de la musique populaire espagnole et écrivit plusieurs ouvrages lyriques 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La Verbena de la paloma

photographie

Partition autographe de «La Verbena de la paloma», une zarzuela en un acte de Tomás Bretón, emblématique du «género chico», créée au Teatro Apolo de Madrid le 17 février 1894 

Crédits : AKG

Afficher

Pablo Casals, 1952

photographie

«La musique doit aboutir à quelque chose de plus grand; elle doit faire partie de l'humanité Le musicien est avant tout un homme et son attitude dans la vie a plus d'importance que sa musique», Pablo Casals, in «Ma Vie racontée à Albert E Kahn», 1979) 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Pablo Casals en 1937

photographie

Le violoncelliste espagnol Pablo Casals (1876-1973) enregistrant le concerto de Dvorák à Prague, en 1937 

Crédits : Erich Auerbach/ Getty Images

Afficher

Tomás Bretón

photographie

Tomás Bretón (1850-1923) s'évertua à saper l'influence italianisante afin de faire naître un art lyrique spécifiquement espagnol Il est le compositeur de très nombreuses zarzuelas, parmi lesquelles «La Verbena de la paloma» 

Crédits : AKG

Afficher

Carmen

photographie

La soprano Emily Soldene interprète, en 1880, le rôle-titre de Carmen, opéra du Français Georges Bizet (1838-1875) 

Crédits : Lafosse/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Flamenco à Madrid
Crédits : Françoise Weyl

photographie

Isaac Albéniz
Crédits : Hulton Getty

photographie

La Verbena de la paloma
Crédits : AKG

photographie

Pablo Casals, 1952
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Pablo Casals en 1937
Crédits : Erich Auerbach/ Getty Images

photographie

Tomás Bretón
Crédits : AKG

photographie

Carmen
Crédits : Lafosse/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie