MUSIQUE DE CINÉMA

CINÉMA (Réalisation d'un film) - Musique de film

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 6 504 mots
  •  • 5 médias

La musique entre dans la constitution d'un film au même titre que le scénario, la réalisation, le jeu des comédiens, la photographie et le montage. Elle a d'ailleurs toujours été associée aux images animées projetées sur écran bien avant que les notions de structure dramatique, de mise en scène, de direction d'acteur, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-realisation-d-un-film-musique-de-film/#i_17191

MUSIQUE ET CINÉMA, LE MARIAGE DU SIÈCLE ? (exposition)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 1 092 mots
  •  • 2 médias

Les expositions sur le cinéma, attirantes au premier abord, s’avèrent parfois décevantes : manuscrits ou dessins de petite taille devant lesquels s’amassent les visiteurs, reproductions agrandies de photos connues, extraits de films qui passent en boucle (mais qu’il est plus facile de regarder devant son téléviseur)… C’est le catalogue qui, en général, permet le mieux de savourer son plaisir et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-et-cinema-le-mariage-du-siecle/#i_17191

2001, L'ODYSSÉE DE L'ESPACE, film de Stanley Kubrick

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 187 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un documentaire halluciné »  : […] 2001 : l'Odyssée de l'espace s'ouvre sur un écran noir, tendu par le seul mouvement sonore Atmosphères (1961) de György Ligeti. Les premières images du prologue intitulé « L'aube de l'humanité » arrivent ensuite, soutenues cette fois par le poème symphonique de Richard Strauss Ainsi parlait Zarathoustra . Il nous montre une tribu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/2001-l-odyssee-de-l-espace/#i_17191

ADLER LARRY (1914-2001)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 794 mots
  •  • 1 média

Des possibilités expressives assez limitées et une sonorité plutôt fruste semblaient condamner l'harmonica à ne jamais s'évader de l'univers des musiques populaires et enfantines. Un exceptionnel virtuose va ouvrir à cet instrument des perspectives insoupçonnées . Lawrence Cecil Adler naît le 10 février 1914 à Baltimore (Maryland) dans une famille juive d'origine russe dont le véritable patronyme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/larry-adler/#i_17191

ANTHEIL GEORGE (1900-1959)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 774 mots

Arnold Schönberg écrivit le 21 novembre 1920 : « Si nous vivions à une époque normale – aussi normale que la période antérieure à 1914 –, la musique de notre temps se trouverait dans une situation différente. » Le début du xx e  siècle est en effet marqué par de nombreuses ruptures, au premier rang desquelles la suppression de la tonalité (Schönbe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-antheil/#i_17191

ARLEN HAROLD (1905-1986)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 374 mots

Compositeur, arrangeur, pianiste et chanteur américain. Auteur de chansons aussi connues que Over the Rainbow , Blues in the Night , Come Rain or Come Shine , I Love a Parade ou Stormy Weather pour des films de Hollywood et des comédies musicales de Broadway, Arlen a été particulièremen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harold-arlen/#i_17191

ARNOLD MALCOLM (1921-2006)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 851 mots

Au même titre que Bernard Herrmann, Nino Rota ou Ennio Morricone, le Britannique Malcolm Arnold s'inscrit dans la lignée des grands compositeurs de musique de film qui n'ont jamais dédaigné le répertoire de concert. La partition qu'il a écrite pour le film de David Lean Le Pont de la rivière Kwaï lui a valu notoriété et fortune. Malcolm Henry Arnold naît à Northampton (North […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malcolm-arnold/#i_17191

L'ATALANTE, film de Jean Vigo

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 912 mots

Dans le chapitre « Un cinéma lyrique »  : […] Le scénario initial est celui d'un roman populiste bien conventionnel. Le style de Vigo le transfigure complètement. La musique de Maurice Jaubert joue un rôle prépondérant. Le montage du film épouse le rythme de la partition et de ses grands thèmes. Les dialogues, nombreux et elliptiques, sont traités musicalement pour leur sonorité et non pour leur sens. C'est donc la bande sonore et le montage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-atalante-jean-vigo/#i_17191

AURIC GEORGES (1899-1983)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 060 mots
  •  • 2 médias

Cadet du groupe des Six, Georges Auric n'a jamais occupé le devant de la scène musicale comme Honegger, Poulenc ou Milhaud . Sa carrière s'est toujours déroulée en marge des circuits habituels ; il a touché à tous les genres avec une égale réussite. Après des études au Conservatoire de Montpellier — Georges Auric est né à Lodève, dans l'Hérault, le 15 février 1899 —, il vient se perfectionner au C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-auric/#i_17191

BADEN POWELL (1937-2000)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 863 mots

Baden Powell est souvent considéré comme le plus grand guitariste brésilien de tous les temps et l'un des compositeurs les plus représentatifs de la musique brésilienne moderne. Comme João Gilberto, Tom Jobim, Bola Sete ou Vinícius de Moraes, il a bénéficié de la large diffusion de la bossa-nova dans les années 1960. Roberto Baden Powell de Aquino naît le 6 août 1937 à Varre e Sai, une petite vill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baden-powell/#i_17191

BAROUH PIERRE (1934-2016)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 531 mots

Pierre Barouh est né le 19 février 1934 à Levallois-Perret, au sein d’une famille juive originaire de Turquie. Tout à la fois compositeur-interprète, acteur et producteur, il fut d’abord un homme de rencontres, ouvert à de multiples styles et genres, qu’il aimait partager et faire dialoguer. Après une brève carrière de journaliste sportif à Paris- P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-barouh/#i_17191

BARRY JOHN (1933-2011)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 982 mots

Le compositeur britannique John Barry a acquis la célébrité tout autant grâce aux musiques jazzy et pop qu'il a composées pour de nombreuses aventures cinématographiques de James Bond que pour quelques-unes des plus belles fresques symphoniques dédiées au septième art, comme celles d' Out of Africa ou de Danse avec les loups . Né le 3 novembre 1933 à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-barry/#i_17191

BAUDRIER YVES (1906-1988)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 576 mots

Le nom du compositeur français Yves Baudrier reste associé à ceux d'André Jolivet, d'Olivier Messiaen et de Daniel-Lesur, avec lesquels il avait formé le groupe Jeune France en 1936. Né à Paris le 11 février 1906, Yves Baudrier fait des études juridiques et philosophiques avant de se consacrer à la musique. Son principal professeur est l'organiste du Sacré-Cœur, Georges Loth ; mais il est surtout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yves-baudrier/#i_17191

BERNSTEIN ELMER (1922-2004)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 847 mots

Il est l'auteur d'une des plus célèbres musiques de film, celle des Sept Mercenaires . Mais le compositeur et chef d'orchestre américain Elmer Bernstein est aussi – aux côtés de ses compatriotes Alex North et Bernard Herrmann – un des protagonistes du renouveau du langage musical cinématographique qui s'opère dans les années 1950 : jusqu'à cette époque, en effet, les composi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elmer-bernstein/#i_17191

BLISS ARTHUR (1891-1975)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 324 mots

L' un des principaux compositeurs britanniques de la première moitié du xx e  siècle, Arthur Bliss se distingua tant par ses œuvres de jeunesse, expérimentales, que par ses compositions plus tardives, davantage subjectives. Né le 2 août 1891, à Londres, Arthur Edward Drummond Bliss étudie auprès de Ralph Vaughan Williams et de Gustav Holst. Jusqu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-bliss/#i_17191

BONFÁ LUIZ (1922-2001)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 213 mots

Le guitariste et auteur-compositeur brésilien Luiz Bonfá est l'un des pères de la bossa-nova. Luiz Floriano Bonfá voit le jour le 17 octobre 1922 à Rio de Janeiro. De la fin des années 1940 au début des années 1950, il se produit au sein d'un groupe vocal brésilien, Quitandinha Serenaders, qu'il quitte pour se consacrer à l'écriture. Il fait la connaissance de Tom Jobim et de Vinicius de Moraes et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luiz-bonfa/#i_17191

CARTER BENNY (1907-2003)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 840 mots

S'il s'est exprimé avec un indéniable talent à la clarinette et à la trompette, Benny Carter reste, avec Johnny Hodges, le saxophone alto le plus important qui ait précédé Charlie Parker. Exceptionnel soliste mais aussi chef d'orchestre et arrangeur tout aussi remarquable, il mérite bien plus que la discrète notoriété qu'il a connue de son vivant. Bennett Lester Carter naît à New York le 8 août 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benny-carter/#i_17191

CAVE NICK (1957- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 313 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nick Cave et ses mauvaises graines »  : […] Né le 22 septembre 1957 à Wangaratta dans l’État de Victoria en Australie, Nicholas Edward Cave est le troisième d’une famille de quatre enfants. Son père, professeur de littérature anglaise, et sa mère, bibliothécaire, lui inculquent une éducation anglicane stricte et le font entrer dans le chœur de l’église de la ville. Renvoyé de l’école, il est mis en pension à Melbourne puis il entame brièvem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nick-cave/#i_17191

COLOMBIER MICHEL (1939-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 250 mots

Musicien-arrangeur français. Il débute son éducation musicale vers six ans avec son père, violoniste autodidacte. Formé au Conservatoire de Paris, ce passionné de Bach rencontre Michel Magne, avec qui il compose de nombreuses musiques de films (parmi lesquels Le Repos du guerrier ou Un singe en hiver ). Grâce à Magne, il devient, à vingt-deux ans, dir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-colombier/#i_17191

DALLA LUCIO (1943-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 538 mots
  •  • 1 média

Auteur-compositeur-interprète profondément aimé de ses contemporains et internationalement reconnu, Lucio Dalla fut une des grandes voix de la chanson italienne. Son écriture anticonformiste, sa voix puissante et ses mélodies élaborées en font l'auteur de chansons désormais mythiques ( L'Anno che verrà , Piazza grande , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucio-dalla/#i_17191

DELERUE GEORGES (1925-1992)

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 515 mots

Georges Delerue appartenait à la génération de musiciens français qui comprend Antoine Duhamel, Pierre Jansen, Maurice Jarre et Michel Legrand, et dont le début de carrière au cinéma coïncida avec l'émergence de la nouvelle vague et d'un certain nombre de jeunes cinéastes qui lui furent plus ou moins assimilés. Si, pour les années 1950 et 1960, les noms de Pierre Jansen, Maurice Jarre et Michel Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-delerue/#i_17191

DOMINIQUE A (1968- )

  • Écrit par 
  • Sabrina SILAMO
  •  • 1 200 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les chemins de traverse »  : […] Dominique A a le goût des collaborations. En 2000, il compose la musique du film Banqueroute d'Antoine Desrosières, un road movie inspiré par la nouvelle vague et interprété notamment par Mathieu Demy. Il participe aux projets de Françoiz Breut, Calogero ou Yann Tiersen, compose pour Jeanne Balibar (« L'Irréparable ») ou Jane Birkin (« Où est la ville ? »). Il chante en trio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominique-a/#i_17191

DUHAMEL ANTOINE (1925-2014)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 108 mots

Essentiellement connu pour ses musiques de film, le compositeur français Antoine Duhamel a également produit des opéras, de la musique symphonique, des suites de ballets, de la musique de chambre, des chansons, des morceaux de jazz et même des twists. Comme le souligne le critique de musique de film Stéphane Lerouge dans ses entretiens avec le compositeur : « Antoine Duhamel a rencontré la musiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-duhamel/#i_17191

EASY RIDER, film de Dennis Hopper

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 917 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Road movie »  : […] Ce film, symbole d'un jeune cinéma indépendant, est réalisé avec un petit budget de 325 000 dollars. Devenu un classique de la contre-culture américaine, il témoigne à l'époque d'une errance visuelle. Au-delà d'un récit de voyage picaresque, il s'agit de montrer que le rêve américain relève d'un mythe. La course au bonheur utopique des années 1960 finit par déboucher sur un vide. Parcourir le tem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/easy-rider/#i_17191

EISLER HANNS (1898-1962)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 339 mots

Compositeur allemand d'origine autrichienne, né à Leipzig, Eisler devient en 1919 élève d'Arnold Schönberg, tout en prenant — témoignage de ses convictions socialistes — la direction des chœurs de travailleurs Stahlklang et Karl Liebknecht. Lauréat du prix musical de la ville de Vienne en 1924, il s'établit l'année suivante à Berlin, où il devient critique de la Rote Fahne . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hanns-eisler/#i_17191

LE FANTÔME DU PARADIS, film de Brian De Palma

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 906 mots

Dans le chapitre « Une parodie déjantée »  : […] Réalisé avec peu de moyens, monté avec brio, Phantom of the Paradis e réussit à créer un tourbillon très séduisant. Tournée dans le style d'un roman-feuilleton « gothique », d'un serial, l'histoire s'inspire principalement – mais officieusement, faute pour la production de posséder les droits du livre – du roman français Le Fantôme de l'opéra (1910), de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-fantome-du-paradis/#i_17191

GERSHWIN GEORGE

  • Écrit par 
  • Éric LIPMANN
  •  • 1 164 mots
  •  • 2 médias

Les œuvres et la personnalité de George Gershwin témoignent de ce que furent les années folles d'un peuple qui a perdu à jamais son regard d'enfant. Il serait donc vain de chercher à savoir si le compositeur a « fait école ». En réalité, il incarne une certaine réussite « made in U.S.A. » de la première moitié du xx e  siècle, ses compositions mu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-gershwin/#i_17191

GOLDSMITH JERRALD dit JERRY (1929-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 179 mots

Compositeur et chef d'orchestre américain. Élève de Jakob Gimpel (piano), Mario Castelnuovo-Tedesco (théorie et composition), Miklós Rózsa. Il débute à la radio avant de se tourner vers la télévision puis le cinéma, où son goût pour les sonorités étranges et l'avant-garde musicale l'amène à se spécialiser dans le fantastique et la science-fiction. Autour de la musique de nombreux épisodes de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/goldsmith-jerrald-dit-jerry/#i_17191

GURU (1961-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 231 mots

Le rappeur américain Guru a formé avec DJ Premier (de son vrai nom Christopher Edward Martin) le célèbre duo de hip-hop Gang Starr, pionnier de la fusion entre hip-hop et jazz. Avec sa voix rocailleuse et son élocution dénuée de la moindre inflexion, Guru racontait des histoires sans complaisance teintées d'une froide ironie. Guru (de son vrai nom Keith Edward Elam) est né le 17 juillet 1961 à Bos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guru/#i_17191

HANCOCK HERBIE (1940- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 909 mots

Pianiste, claviériste, chanteur, compositeur, comédien et parolier américain, Herbie Hancock est un artiste prolifique qui « a traversé de nombreux styles en sachant préserver ce qui est l'apanage des plus grands : sa sonorité. [...] Sa grande qualité est de savoir „faire simple“ en créant des climats à partir de très peu de notes » (Pascale Barthel et Christian Gauffre). Il a rencontré le succès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbie-hancock/#i_17191

HENRY PIERRE (1927-2017)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 374 mots
  •  • 1 média

« Le musicien et compositeur Pierre Henry aimait travailler en solitaire, uniquement à partir de sons qu'il manipulait, à de grandes œuvres inscrites sur la bande magnétique. Pour lui, au commencement était le son et non la note : : « Les notes, ce n'est rien, pour moi, cela ne représente rien, c'est bête, les notes, c'est bon pour les compositeurs. » On proclamait que les auteurs de musique conc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-henry/#i_17191

HERRMANN BERNARD (1911-1975)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 3 003 mots
  •  • 1 média

Véritable père de la modernité en matière de musique de film, le compositeur et chef d'orchestre américain Bernard Herrmann a trouvé ses alliances les plus fécondes avec Orson Welles et Alfred Hitchcock ; celles-ci ne doivent cependant pas faire oublier ses collaborations avec de nombreux autres réalisateurs, au premier rang desquels Brian De Palma et François Truffaut. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-herrmann/#i_17191

IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L'OUEST, film de Sergio Leone

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 169 mots

Depuis Pour une poignée de dollars ( Per un pugno di dollari , 1964), signé du pseudonyme Bob Robertson, le réalisateur italien était déjà célèbre dans le monde entier pour ses westerns dits « spaghettis » violents, cyniques et stylisés, dont le héros, taciturne et marmoréen, était toujours Clint Eastwood. Il était une fois dans l'Ouest […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/il-etait-une-fois-dans-l-ouest/#i_17191

INDE (Arts et culture) - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Amandine D'AZEVEDO, 
  • Charles TESSON
  •  • 6 967 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le miroir d’une nation »  : […] Lorsque Satyajit Ray se lance en 1952 dans l’aventure de Pather Panchali et tourne en décors naturels avec des acteurs non professionnels, rompant ainsi avec les lois du cinéma commercial (chansons et danses, tournage en studio, star-system), il ignore qu’il creuse irréversiblement l’écart entre un ser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-le-cinema/#i_17191

IN THE MOOD FOR LOVE, film de Wong Kar-wai

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 996 mots

Dans le chapitre « Hong Kong mon amour »  : […] Les films précédents de Wong avaient déjà pour cadre le Hong Kong du début des années 1960, celui qu'il avait connu enfant après que, de Shanghai, ses parents y eurent émigré, dans une période d'incertitude et de guerre froide. Passé figé, idéalisé pour le meilleur comme pour le pire, et jusque-là représenté avec un grand souci de naturalisme dans le détail. Avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/in-the-mood-for-love/#i_17191

JARRE MAURICE (1924-2009)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 732 mots
  •  • 1 média

Avec Georges Delerue, Maurice Jarre est le plus important compositeur français de musiques de films de la seconde moitié du xx e  siècle, mais aussi un des plus controversés : ses partitions flamboyantes pour Hollywood lui vaudront la notoriété auprès du grand public en même temps que le rejet de la part d'une critique rigoriste. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-jarre/#i_17191

JAUBERT MAURICE (1900-1940)

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 945 mots

Maurice Jaubert est né le 3 janvier 1900 à Nice. Fils d'un bâtonnier, il a une carrière toute tracée dans la magistrature. Après avoir obtenu son baccalauréat, il se rend à Paris pour étudier le droit et préparer une licence ès lettres à la Sorbonne. En 1919, il devient le plus jeune avocat de France. Cependant, il a découvert la musique grâce à son père, mélomane, qui mène une activité d'animate […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-jaubert/#i_17191

LE JOUR SE LÈVE, film de Marcel Carné

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 887 mots

Dans le chapitre « Un film démoralisant »  : […] Titré comme une chanson, Le jour se lève s'apparente à un quatuor à cordes jouant en sourdine, Carné ayant demandé aux acteurs de retenir leur voix : il est possible qu'il ait été influencé par Gueule d'amour (1937), de Jean Grémillon, où Gabin passe d'une voix timide et retenue à une voix hurlée. Un critique de cinéma de l'époque titrait son article : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-jour-se-leve/#i_17191

KHAN ALI AKBAR (1922-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 321 mots

Compositeur indien et maître du sarod (luth à cordes métalliques en usage dans l'Inde du Nord), Ali Akbar Khan a largement contribué à promouvoir la musique classique indienne auprès du public occidental. Sa musique est ancrée dans la tradition hindoustani de l'Inde du Nord. Né le 14 avril 1922 à Shibpur, dans la région indienne du Bengale-Oriental (aujourd'hui Bangladesh) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ali-akbar-khan/#i_17191

KHAN VILAYAT (1928-2004)

  • Écrit par 
  • Éliane AZOULAY
  •  • 868 mots

Celui dont les compositions illuminent le film de Satyajit Ray Le Salon de musique (1958) fut en quelque sorte l'anti-Ravi Shankar. Ustad (« maître ») Vilayat Khan jouait lui aussi du sitar. Mort le 13 mars 2004 à Bombay, il était né à Gowripur, dans l'est du Bengale devenu aujourd'hui le Bangladesh. Mais, alors que Ravi Shankar se fit un devoir de populariser les rāgas in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vilayat-khan/#i_17191

KORNGOLD ERICH WOLFGANG (1897-1957)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 841 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Hollywood »  : […] En 1934, Korngold accepte l'invitation de Max Reinhardt de se rendre en Californie afin d'adapter la musique de Felix Mendelssohn-Bartholdy pour un film de la Warner d'après la pièce de Shakespeare A Midsummer Night's Dream ( Le Songe d'une nuit d'été , 1935), réalisé par Max Reinhardt et William Dieterle. La Warner l'engage et Korngold va devenir un de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erich-wolfgang-korngold/#i_17191

LEGRAND MICHEL (1932-2019)

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 890 mots
  •  • 1 média

Pianiste, compositeur, accompagnateur, arrangeur, orchestrateur, chanteur et chef d'orchestre, Michel Legrand a accompagné des vedettes de la chanson française, participé à des sessions d'enregistrement avec quelques-uns des plus grands noms du jazz, interprété ses propres chansons, collaboré à des tours de chant d'artistes de variété internationaux, donné des concerts et composé pour la chanson […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-legrand/#i_17191

LE ROUX MAURICE (1923-1992)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 988 mots

Si le concept rabelaisien de l'« honnête homme » semble incompatible avec l'immensité du savoir moderne, Maurice Le Roux a montré qu'il pouvait encore s'appliquer à la musique : chef d'orchestre, compositeur, musicographe, passionné d'audiovisuel, il a occupé des responsabilités importantes dans la vie musicale française et fait tomber des barrières qui en paralysaient le fonctionnement. Il naît à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-le-roux/#i_17191

LOCKWOOD DIDIER (1956-2018)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 059 mots
  •  • 1 média

Avec un sens aigu de l’improvisation et une volonté insatiable de transmettre au plus grand nombre, Didier Lockwood a donné une place de choix au violon dans le jazz en France au tournant des xx e et xxi e  siècles. Pourtant, cet instrument a longtemps été un intrus dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/didier-lockwood/#i_17191

MANCINI HENRY (1924-1994)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 606 mots

Compositeur américain prolifique, Henry Mancini bouleversa l'écriture de la musique de film en incorporant des éléments empruntés au jazz dans ses mélodies entraînantes et inoubliables. Il reste surtout connu pour sa collaboration avec le réalisateur Blake Edwards. On lui doit ainsi la musique de Breakfast at Tiffany's ( Diamants sur canapé , 1961) , le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-mancini/#i_17191

MAYFIELD CURTIS (1942-1999)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 687 mots

Auteur-compositeur, interprète et producteur américain, né le 3 juin 1942 à Chicago, Curtis Mayfield fut l'un des principaux artisans de la soul music de Chicago durant les années 1960-1970. Dès l'époque où il est chanteur principal du groupe The Impressions, il compose et interprète des titres – comme Gypsy Woman (1961), It's All Right (1963), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/curtis-mayfield/#i_17191

MICHELOT PIERRE (1928-2005)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 726 mots

Également arrangeur et compositeur, le Français Pierre Michelot fut l'un des meilleurs contrebassistes produits par le jazz européen. Pierre Michelot naît à Saint-Denis, près de Paris, le 3 mars 1928. À sept ans, il commence l'étude du piano, mais sa passion pour le jazz amène l'adolescent, en 1944, à délaisser le clavier au profit de la contrebasse. Il gardera cependant de cette formation classiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-michelot/#i_17191

MORRICONE ENNIO (1928- )

  • Écrit par 
  • Pierre JOB
  •  • 1 332 mots

Le nom d'Ennio Morricone apparaît pour la première fois sur les écrans en 1962, au générique d'un film de Luciano Salce, La Voglia matta . Deux ans plus tard, Morricone est déjà célèbre. Il n'a pourtant écrit que trois autres musiques de film : Prima della rivoluzione de Bernardo Bertolucci (1962), Des oiseaux petits et grands de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ennio-morricone/#i_17191

NEWMAN ALFRED (1900-1970)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 263 mots

Le compositeur américain de musiques de film Alfred Newman, un des plus prolifiques et des plus influents de l'histoire d'Hollywood – il sera directeur musical pour Samuel Goldwyn et United Artists de 1930 à 1938, puis de la Twentieth Century Fox de 1939 à janvier 1960 – naît le 17 mars 1900 à New Haven, dans le Connecticut. Aîné de dix enfants, issu d'un milieu ouvrier, il va être le premier à in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-newman/#i_17191

PAREDES CARLOS (1925-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 195 mots

Guitariste et compositeur portugais. Issu d'une famille de musiciens, Carlos Paredes commence la guitare à douze cordes (famille des mandolines) à l'âge de quatre ans. Il enregistre en 1957 son premier disque, qui sera utilisé comme bande sonore du court-métrage Rendas de Metais Preciosos de Cândido da Costa Pinto (1960). Il compose ensuite de nombreuses bandes originales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlos-paredes/#i_17191

PARLANT CINÉMA

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 8 151 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Redéfinition du rôle de la musique »  : […] Dans la première période du parlant, on avait cherché à ce que la musique entendue dans les films – par exemple dans La Chienne , de Renoir – trouve systématiquement sa cause matérielle justifiée par l'action : phonographe, orchestre, piano mécanique, chanteur de rue... Ainsi voulait-on la marquer, elle aussi, du sceau du réalisme. C'est quand on revint au principe de l'acco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-parlant/#i_17191

PORTAL MICHEL (1935- )

  • Écrit par 
  • Xavier PRÉVOST
  •  • 1 574 mots

Dans le chapitre « Une incessante remise en cause »  : […] Cette activité plurielle sur tous les fronts des musiques d'aujourd'hui ne doit évidemment pas occulter l'importance du clarinettiste classique, soliste et chambriste dont la renommée s'affirmera plus tardivement : en décembre 1975, la salle Pleyel l'accueille enfin, alors qu'il est depuis longtemps demandé sur les grandes scènes du jazz ou de la musique contemporaine (Châteauvallon, Donauesching […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-portal/#i_17191

PREVIN ANDRÉ GEORGE (1929-2019)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 357 mots

Pianiste, compositeur et chef d'orchestre américain d'origine allemande, André Previn, de son vrai nom Andreas Ludwig Priwin, est né le 6 avril 1929 à Berlin. Sa famille, d’origine juive, fuit les persécutions nazies et, après un court passage par Paris, s'installe à Los Angeles en 1939. Là, André Previn poursuit la formation musicale entamée au Conservatoire de Berlin. Il réalise diverses orch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-george-previn/#i_17191

RAKSIN DAVID (1912-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 176 mots

Compositeur, arrangeur et chef d'orchestre américain. Il est engagé par Alfred Newman pour arranger et orchestrer, avec Edward B. Powell, la musique des Temps modernes de Charlie Chaplin (1936). Sa musique jazzy est parfaitement adaptée aux films noirs. Il devient célèbre en composant la musique de Laura d'Otto Preminger (1944), dont le thème obsédan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-raksin/#i_17191

RAY SATYAJIT (1921-1992)

  • Écrit par 
  • Charles TESSON
  •  • 1 258 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un art du temps »  : […] De Renoir et du néo-réalisme, Satyajit Ray gardera cette idée qu'un artiste doit être le témoin engagé de l'époque dans laquelle il vit, qu'il s'agisse de la misère des campagnes ( Pather Panchali ) ou de la corruption qui règne dans le monde des affaires ( Les Branches de l'arbre , 1990). Du passé de la Renaissance bengali, il gardera l'attachement pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/satyajit-ray/#i_17191

RESNAIS ALAIN (1922-2014)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis LEUTRAT
  •  • 3 822 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Sous le signe de la musique »  : […] Suivent dix films qui ont un commun dénominateur : la musique, de la réalisation pour la télévision consacrée à Gershwin aux moments lyriques de La vie est un roman . Stephen Sondheim et Miklos Rozsa sont les musiciens de Stavisky et de Providence . « L'utilisation de la musique au cinéma est une chose qui m'intéresse depuis trente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/resnais-alain/#i_17191

ROGERS MILTON MICHAEL RAJONSKY dit SHORTY (1924-1994)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 683 mots

Milton Michael Rajonsky, dit « Shorty » pour sa petite taille et « Rogers » parce que c'est plus facile à prononcer, naît le 14 avril 1924 à Great Barrington (Massachusetts). C'est très jeune qu'il s'initie à la trompette à la High School of Music and Arts de New York. En compagnie de Jimmy Giuffre, il étudie la composition et l'arrangement au Conservatoire de Los Angeles avec le D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rogers-milton-michael-rajonsky-dit-shorty/#i_17191

LE ROMAN D'UN TRICHEUR, film de Sacha Guitry

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 935 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Au fil de la voix »  : […] Cette autobiographie d'un personnage de bonne volonté se joue dans le registre de paradoxes faciles et de cynisme indulgent dont Guitry s'amusera toute sa vie ; mais la technique de narration employée aura une grande postérité dans le cinéma français d'auteur. François Truffaut y fait de fréquentes références, dans Jules et Jim (1961), et surtout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-roman-d-un-tricheur/#i_17191

ROSENMAN LEONARD (1924-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 347 mots

Compositeur américain, auteur de nombreuses musiques de film. Il naît à Brooklyn (New York) le 7 septembre 1924. Ses études musicales, entamées à quinze ans, sont interrompues par la Seconde Guerre mondiale. Après sa démobilisation, il étudie la composition avec Arnold Schönberg, Roger Sessions et Luigi Dallapiccola, ainsi que le piano avec Bernhard Abramowitsch. En 1955, il compose les musiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonard-rosenman/#i_17191

ROTA NINO (1911-1979)

  • Écrit par 
  • Marcel WEISS
  •  • 897 mots
  •  • 1 média

Il est difficile d'imaginer l'univers de Fellini sans la musique de Nino Rota : elle est le piment qui en même temps assaisonne et adoucit les visions du cinéaste ; de Gelsomina à Casanova, elle a accompagné les monstrueuses parades de Fellini pendant près de trente ans. Il nous reste des images et des mélodies qu'il serait vain d'essayer de dissocier, tant elles se complètent en notre souvenir. F […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nino-rota/#i_17191

RÓZSA MIKLÓS (1907-1995)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 882 mots

Comptant parmi les figures marquantes de la musique de film à Hollywood, Miklós Rózsa remporta trois oscars pour Spellbound ( La Maison du docteur Edwards , Alfred Hitchcock, 1945), A Double Life ( Othello , George Cukor, 1948) et Ben Hur (William Wyler, 1959). Né à Budapest le 18 avril […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miklos-rozsa/#i_17191

SALON DE MUSIQUE, film de Satyajit Ray

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 794 mots

Dans le chapitre « Crépuscule d'une époque »  : […] Le film a été tourné au palais des Chondhurry au Bengale, le lieu même qui a inspiré le conte. La qualité de la prise de vue, en noir et blanc, souligne les contrastes entre la lumière vive des terrasses du palais et la pénombre des appartements. Cet éclairage contribue à fusionner chorégraphie et musique. La mise en scène raffinée de cette œuvre intimiste met en relief une musique de sitar lancin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salon-de-musique/#i_17191

SANCAN PIERRE (1916-2008)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 951 mots

Pierre Sancan a mené une double carrière de pianiste et de compositeur, mais c'est le pédagogue qui a marqué son époque. Pendant une trentaine d'années, sa classe au Conservatoire national supérieur de Paris a vu éclore l'élite des pianistes français. Il naît à Mazamet le 24 octobre 1916 et commence à étudier le piano à l'École de musique de Mekhnès (Maroc), où il obtient un premier prix à l'âge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-sancan/#i_17191

SAVALL JORDI (1941- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 363 mots

La famille des violes a connu pendant deux siècles une glorieuse destinée. Après avoir suscité, de la fin du xvi e  siècle jusqu'au milieu du xviii e  siècle, un répertoire immense, aussi subtil qu'émouvant, ces instruments à cordes de la famille des luths – couvrant tout l'éventail des registres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jordi-savall/#i_17191

SHERMAN ROBERT (1925-2012)

  • Écrit par 
  • Patricia BAUER
  •  • 454 mots

Compositeur et parolier américain, Robert Sherman créa avec son frère Richard des dizaines de chansons entraînantes et des musiques de film, essentiellement pour les studios Disney. Leur plus grand succès demeure la musique du film Mary Poppins (1964), qui reçut deux oscars : pour la bande originale et pour la chanson Chim Chim Cher-Ee (intitulée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-sherman/#i_17191

SOLAL MARTIAL (1927- )

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 1 687 mots

Dans le chapitre « Distanciation et ironie »  : […] Rassembler, disperser. À l'une et à l'autre de ces tentations permanentes, Solal refuse d'accorder sa préférence parce que ce sont chez lui les deux expressions d'un même désir. Et voilà justement ce qui le rend unique, dans ses improvisations comme dans son écriture. Avec beaucoup d'autres, il partage l'obsession de l'unité et de la plénitude. Mais il ne lui sacrifie pas les commentaires, les pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martial-solal/#i_17191

SOUS LE SOLEIL DE SATAN, film de Maurice Pialat

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 990 mots

Dans le chapitre « Une foi vécue physiquement »  : […] Admirablement servi par l'image de Willy Kurant, qui utilise la lumière pâle de l'Artois et capte de magnifiques paysages vallonnés sous des ciels immenses, Pialat situe discrètement le film dans une France d'hier, mais qui paraît proche, sans automobile, sans radio, en même temps qu'il fuit tout pittoresque d'époque. Une France qu'on voit rarement au cinéma, celle des champs, où le langage des pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sous-le-soleil-de-satan-maurice-pialat/#i_17191

STEINER MAX (1888-1971)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 242 mots

Le compositeur américain d'origine autrichienne Max Steiner fut, dans les années 1930 et 1940, un des principaux compositeurs de musique de film d'Hollywood, aux côtés d'autres Européens émigrés – l'Autrichien Erich Wolfgang Korngold, le Hongrois Miklós Rózsa, l'Allemand Franz Waxman, l'Ukrainien Dimitri Tiomkin –, contraints à l'exil par la montée des régimes totalitaires sur l'ancien continent. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-steiner/#i_17191

TALONS AIGUILLES, film de Pedro Almodóvar

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 878 mots

Dans le chapitre « Sirk et Bergman »  : […] Talons aiguilles concentre plusieurs aspects de la postmodernité cinématographique, à commencer par l'éclectisme. Des moments de comédie succèdent à des scènes dramatiques ; des détenues parlent crûment dans la cour d'une prison puis la scène se change en ballet ; une péripétie crédible (la star qui délaisse sa fille) côtoie une bizarrerie digne des tabloïds […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/talons-aiguilles/#i_17191

TIOMKIN DIMITRI (1894-1979)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 506 mots

L'Américain d'origine ukrainienne Dimitri Tiomkin fut, durant plus de trois décennies, l'un des plus prolifiques et des plus populaires compositeurs de musique de film de Hollywood, aux côtés d'autres Européens émigrés, au premier rang desquels les Autrichiens Erich Wolfgang Korngold et Max Steiner, le Hongrois Miklós Rózsa, l'Allemand Franz Waxman. Certains des thèmes qu'il a composés sont dans t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dimitri-tiomkin/#i_17191

VOYAGE À TRAVERS LE CINÉMA FRANÇAIS (B. Tavernier)

  • Écrit par 
  • Norbert CZARNY
  •  • 1 161 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les métiers du cinéma »  : […] La question des métiers, ceux qu’exercent les acteurs dans les films et ceux du cinéma, donne également sa matière et son rythme au film. Ainsi met-il en relief d’autres professions. Le scénariste, d’abord, parfois proche du metteur en scène, parfois plus éloigné. On s’amusera beaucoup des méchancetés d'Henri Jeanson à l’égard de Carné, et on regrettera que Prévert n’ait pas été plus aimable avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voyage-a-travers-le-cinema-francais/#i_17191

WAITS TOM (1949- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 978 mots

Le chanteur et auteur-compositeur américain Tom Waits a développé depuis les années 1970 une œuvre singulière, produisant au fil des ans des albums toujours plus décalés et innovants. L’univers baroque de ce poète des marges s’appuie sur des descriptions à la fois crues et cyniques de milieux urbains bizarres peuplés de personnages marginaux et extravagants. Ancrée dans le jazz, le blues et le cab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tom-waits/#i_17191

WALTON sir WILLIAM TURNER (1902-1983)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 214 mots
  •  • 1 média

La Grande-Bretagne a engendré peu de compositeurs mais, entre Purcell et Britten, elle a connu quelques créateurs dignes d'intérêt que leur « britannisme » excessif a cantonnés dans les limites insulaires au même titre que Fauré, Duparc ou Caplet dans l'Hexagone. William Walton est né à Oldham (Lancashire) le 29 mars 1902. Il est le fils d'un chef de chœur et professeur de chant qui l'envoie à l'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walton-sir-william-turner/#i_17191

WAXMAN FRANZ (1906-1967)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 229 mots

Compositeur audacieux, Franz Waxman, Américain d'origine allemande, a ouvert la voie à une nouvelle manière de penser la musique pour le cinéma. Avec lui, celle-ci acquiert une autre fonction : elle fait plus qu'illustrer ou souligner ce que montre l'image, arrivant souvent de façon très inattendue et non pas « calée » d'une manière prévisible. Cette démarche, inaugurée dès les année 1940, s'inscr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-waxman/#i_17191

WEST SIDE STORY, film de Jerome Robbins et Robert Wise

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 034 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une chorégraphie enflammée »  : […] Manhattan, montré en vues aériennes d'une manière sublime dans l'ouverture conçue par le graphiste Saul Bass, est une des vedettes de ce film, qui utilise admirablement les immeubles, les terrains de jeu à grillages, et les « escaliers de secours » anti-incendies. Après ce début, on ne sort jamais du quartier populaire, filmé sur place, ou reconstitué en studio. Les dialogues et les « lyrics » (pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/west-side-story/#i_17191

WILEN BARNEY (1937-1996)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 692 mots
  •  • 1 média

Une sorte d'élégance blasée, une furtive ondulation du tempo, une indifférence jouée que fêle la nostalgie... Barney Wilen, l'éternel adolescent, renoue, de silences en étrangetés, avec l'esprit de Lester Young. Il s'inscrit dans l'histoire par un coup de maître qui pèsera trop lourd sur le cours de sa carrière. Bernard Jean Wilen naît à Nice, le 4 mars 1937, à cheval sur deux cultures : sa mère e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barney-wilen/#i_17191

WILLIAMS JOHN (1932- )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 473 mots
  •  • 1 média

Cinq oscars, un nom inséparable de Star Wars et des aventures d'Indiana Jones : compositeur, arrangeur et chef d'orchestre, l'Américain John Williams s'est affirmé comme un des maîtres de la musique hollywoodienne. Dans les années 1970, Hollywood voit le retour des superproductions et des « films catastrophe », dont l'accompagnement exige une musique renouant avec la traditi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-williams/#i_17191


Affichage 

Alexandre Desplat, Jacques Audiard et Vincent Segal

photographie

Séance d'enregistrement de la musique d'Un prophète, au studio Guillaume Tell de Suresnes, en avril 2009 : on voit le compositeur Alexandre Desplat à gauche, le cinéaste Jacques Audiard au fond et le musicien Vincent Segal au violoncelle électrique 

Crédits : X. Forcioli

Afficher

Bernard Herrmann

photographie

Bernard Herrmann (1911-1975) dirigeant sa musique Il voulait être un grand chef d'orchestre, il fut l'un des compositeurs qui donnèrent ses lettres de noblesse à la musique de cinéma À travers sa collaboration avec Alfred Hitchcock, celle-ci devient un élément clé de la dramaturgie 

Crédits : The Kobal Collection/ Picture Desk

Afficher

Cinéma: la musique du muet

photographie

Le son au cinéma fait d'abord appel aux musiciens Alors que le film est projeté sur l'écran, un orchestre ou, comme ici, un pianiste joue en simultané L'art consiste à caler les effets musicaux sur l'action du film 

Crédits : Bettmann/ Corbis

Afficher

Fritz Reiner

photographie

Fritz Reiner (1888-1963), à la tête du Philharmonic Symphony Orchestra de New York, accompagne en 1947 Jascha Heifetz (1899-1987) dont le solo de violon est l'un des temps forts du film Carnegie Hall 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

John Williams et George Lucas

photographie

Le compositeur John Williams (à gauche) et le réalisateur George Lucas (à droite), ici à la cérémonie des Grammy Awards en 1999, commencèrent leur collaboration légendaire lors du tournage de Star Wars (1977, La Guerre des étoiles

Crédits : Featureflash/ Shutterstock

Afficher

La musique au cinéma

vidéo

La musique a toujours été associée au cinéma Au temps du muet, un petit orchestre, ou un simple pianiste, accompagnait la séance pour donner du rythme aux images et couvrir le bruit du projecteur Mais, très vite, la musique devient une composante essentielle de la dramaturgie... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le Narcisse noir, de M. Powell et E. Pressburger

photographie

Séance d'enregistrement de la musique du film Le Narcisse noir (Black Narcissus, 1947) de Michael Powell et Emeric Pressburger, avec le London Symphony Orchestra dirigé par le compositeur Brian Easdale 

Crédits : Collection Joel Finler/ The Archers/ Carlton International Media

Afficher

Maurice Jarre

photographie

Maurice Jarre à Beverly Hills en 1995, à l'occasion du trentième anniversaire de la sortie d'un des films emblématiques de sa carrière de compositeur, «Docteur Jivago» 

Crédits : V. Bucci/ AFP/ Getty

Afficher

Miles Davis et Jeanne Moreau

photographie

Le musicien de jazz Miles Davis et l'actrice française Jeanne Moreau Miles Davis a composé et interprété la musique du film de Louis Malle Ascenseur pour l'échafaud (1958) dont Jeanne Moreau était la vedette 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Richard Strauss

photographie

Les acteurs et l'équipe de tournage du Chevalier à la rose, film muet adapté en 1925 de l'opéra de Richard Strauss (1864-1949), entourent le compositeur 

Crédits : General Photographic Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Cinéma parlant: premières tentatives

photographie

Dès le début du XXe siècle, de nombreuses techniques de sonorisation sont expérimentées pour permettre le couplage de l'image et du son Parmi les procédés mis en place, celui où le son est capté au moyen d'un phonographe, simultanément à l'enregistrement de l'image par une caméra, est... 

Crédits : Collection des appareils/ Cinémathèque française

Afficher

David O. Selznick

photographie

Figure mythique de Hollywood, David O Selznick (1902-1965) est l'archétype du producteur américain qui dirige ses films à l'image d'une entreprise, contrôlant toutes les étapes de la réalisation, du début à la fin, imposant sa griffe à l'histoire À bien des titres, on peut le considérer... 

Crédits : Alfred Eisenstaedt/ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

Afficher

Alexandre Desplat, Jacques Audiard et Vincent Segal
Crédits : X. Forcioli

photographie

Bernard Herrmann
Crédits : The Kobal Collection/ Picture Desk

photographie

Cinéma: la musique du muet
Crédits : Bettmann/ Corbis

photographie

Fritz Reiner
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

John Williams et George Lucas
Crédits : Featureflash/ Shutterstock

photographie

La musique au cinéma
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Le Narcisse noir, de M. Powell et E. Pressburger
Crédits : Collection Joel Finler/ The Archers/ Carlton International Media

photographie

Maurice Jarre
Crédits : V. Bucci/ AFP/ Getty

photographie

Miles Davis et Jeanne Moreau
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Richard Strauss
Crédits : General Photographic Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Cinéma parlant: premières tentatives
Crédits : Collection des appareils/ Cinémathèque française

photographie

David O. Selznick
Crédits : Alfred Eisenstaedt/ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

photographie