CHORALE MUSIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De l'époque classique à nos jours

Époque classique

La grande nouveauté du début du xviie siècle fut incontestablement la généralisation de la basse continue, qui eut pour le répertoire des maîtrises une conséquence importante : la disparition à peu près totale de tout chœur non accompagné, ou simplement doublé à l'unisson. Désormais tout « chant figuré » se dut d'être soutenu au moins par l'orgue, et le plus souvent par des instruments divers, dotés sur la partition d'une partie propre. Seules quelques rares maîtrises, parmi lesquelles la cappella Sixtina, conservaient l'usage du chant a cappella, qui leur dut sans doute ce nom. En outre, se généralisa l'usage de vêpres solennelles et de « saluts du Saint-Sacrement » en musique ; ce qui favorisa la création d'un riche répertoire de petits et grands motets – les premiers pour solistes seuls, les seconds pour soli, chœurs et orchestre. Aux motets latins de l'Église catholique répondirent, dans l'Église luthérienne, les cantates spirituelles, que devait illustrer le nom prestigieux de Jean-Sébastien Bach. Les messes devinrent parfois de véritables concerts avec soli, chœurs et orchestre, et les maîtrises eurent grand mal à ne pas se laisser envahir par le style de l'opéra qui devenait de plus en plus florissant.

L'opéra en effet, né en Italie vers la fin du xvie siècle, et qui en cent ans se répandit dans toute l'Europe, devait renouveler foncièrement le répertoire choral. Ne fût-ce qu'en favorisant la constitution de chœurs avec voix de femmes, ce que l'Église avait seulement toléré. Il en alla de même pour l'oratorio : on sait que Haendel, par exemple, faisait exécuter ses oratorios au théâtre, non au temple, afin d'éviter les tracasseries des pasteurs sur ce point.

Au cours du xviiie siècle, se constituèrent également des académies ou sociétés de concert, dont la plupart comprenaient une chorale : la plus célèbre fut le Concert spirituel de Paris, fondé en 1725. Ainsi naquit le chœur mixte professionne [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : ancien directeur de l'Institut de musicologie de l'université de Paris

Classification


Autres références

«  CHORALE MUSIQUE  » est également traité dans :

ALFVÉN HUGO (1872-1960)

  • Écrit par 
  • Michel VINCENT
  •  • 732 mots
  •  • 1 média

Hugo Alfvén est l'un des compositeurs suédois les plus populaires dans son pays d'origine . Ses quatre-vingt-huit ans de vie lui ont permis d'enrichir de plus de deux cents œuvres le répertoire musical scandinave. Celles-ci sont cependant tellement enracinées dans le tempérament suédois qu'elles n'ont pas immédiatement rencontré l'audience internationale qu'elles méritaient. Violoniste de formatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hugo-alfven/#i_10808

ALLDIS JOHN (1929-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 632 mots

Le Britannique John Alldis figure parmi les plus importants chefs de chœur de sa génération. De nombreux compositeurs ont écrit pour lui et les formations qu'il a dirigées. John Alldis, né à Londres, le 10 août 1929, fait ses premières armes, de 1949 à 1952, au sein du prestigieux chœur du King's College de Cambridge, qui est alors dirigé par Boris Ord. Il devient vite l'un des chefs de file de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-alldis/#i_10808

ANTIPHONIQUE CHANT

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 198 mots

Forme musicale typique de la liturgie chrétienne. Alors que l' antiphonon de la théorie grecque signifie octave (hommes et femmes à l'unisson chantent à l'octave), dans l' antiphona latine, deux demi-chœurs (ou deux solistes) chantent alternativement une suite de versets mélodiquement identiques (alternance simple ; forme psalmodique AA répétée). Pline […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chant-antiphonique/#i_10808

BORDES CHARLES (1863-1909)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 317 mots

Musicien français, chef de chœur, compositeur et musicologue, Bordes fut l'élève de Franck et de Marmontel. Il a joué un rôle non négligeable dans le renouveau esthétique en matière de musique sacrée, et son amour éclairé du folklore en a fait l'un des premiers chercheurs de la fin du xix e siècle. Maître de chapelle à Saint-Gervais (Paris), il f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-bordes/#i_10808

BRUCH MAX (1838-1920)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 481 mots

Compositeur allemand, né à Cologne, où il commence ses études musicales avec Ferdinand Hiller, Carl Reinecke et Ferdinand Breuning (1857-1858). À Leipzig, il est l'élève de Julius Rietz et du cantor de Saint-Thomas, Moritz Hauptmann. Nommé professeur à Cologne (1858-1861), il est ensuite chef de chœur et chef d'orchestre à Mannheim (1862-1864), Coblence (1865-1867), Sondershausen (1867-1870), Berl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-bruch/#i_10808

CAMPRA ANDRÉ (1660-1744)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 993 mots
  •  • 1 média

Organiste, maître de chapelle, musicien de théâtre, créateur de l'opéra-ballet, André Campra est l'une des grandes figures de son siècle . Son écriture, qui renouvelle tout ce qu'elle touche, représente une synthèse originale des styles italien et français, qui caractérise le début du xviii e siècle. Fils d'un chirurgien italien, Campra est en 16 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-campra/#i_10808

CHAPELLE, musique

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 1 050 mots

Le terme de « chapelle » entre dans la définition d'une série de notions, d'institutions et de fonctions musicales. La longue évolution du mot lui-même, l'évolution surtout des idées, celles de la musique et du cadre social font de cet ensemble un tissu de contradictions et d'incohérences, dans lequel il n'est pas aisé de mettre un peu d'ordre. Les choses se clarifient cependant si l'on suit le fi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chapelle-musique/#i_10808

COMPOSITION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 6 852 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La fugue »  : […] La fugue est le schème formel qui correspond à la construction la plus savante et la plus complexe que l'on ait, à ce jour, imaginée à partir des techniques d'écriture musicale du contrepoint. Parmi les diverses voies s'ouvrant à ceux qui pratiquaient cette technique, l'une des plus séduisantes menait vers le style dit en imitation, dans lequel une ligne mélodique donnée se superposait à sa propre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/composition-musicale/#i_10808

DORSEY THOMAS ANDREW ou GEORGIA TOM (1899-1993)

  • Écrit par 
  • Denis Constant MARTIN
  •  • 1 090 mots

Gospel signifie en anglais Évangile. Les gospel songs sont donc, littéralement, des “chants évangéliques”. En réalité, cette expression en est venue à désigner un répertoire particulier de chansons religieuses interprétées dans les Églises noires des États-Unis. La diffusion de ces black gospels (il existe un gospel blanc, très p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorsey-georgia-tom/#i_10808

EQUILBEY LAURENCE (1962- )

  • Écrit par 
  • Marcel WEISS
  •  • 1 080 mots
  •  • 1 média

Du chœur a cappella à l’orchestre symphonique et lyrique, du répertoire baroque à la musique électronique, la chef d’orchestre et directrice musicale Laurence Equilbey a conquis en une vingtaine d’années sa place dans le paysage musical européen, avec une maestria artistique qui n’a d’égal que son esprit d’entreprise. L’éducation musicale de Laurence Equilbey, née à Paris le 6 mars 1962, commenc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laurence-equilbey/#i_10808

FRANCO-FLAMANDS MUSICIENS

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 855 mots

Expression controversée désignant un groupe de musiciens du xv e et du xvi e siècle. On rencontre aussi les dénominations de musique ou d'« école » néerlandaise, flamande, wallonne, bourguignonne, italo-bourguignonne, franco-bourguignonne, néerlando-bourguignonne. Les dénominations s'enchevêtren […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musiciens-franco-flamands/#i_10808

GARDINER JOHN ELIOT (1943- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 065 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le pèlerinage des « Cantates » de Bach »  : […] Toujours en 1990, John Eliot Gardiner fonde l’Orchestre Révolutionnaire et Romantique avec lequel il s’attache à retrouver, sur instruments d’époque, la saveur originelle des œuvres du xix e  siècle. Beethoven, Berlioz – ses œuvres les plus connues, comme la Symphonie fantastique qu’il enregistre sur les lieux mêmes de sa cr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-eliot-gardiner/#i_10808

GOSPEL

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 806 mots

Dans le chapitre « Des negro spirituals au gospel »  : […] Le gospel (« évangile », en anglais) est le prolongement de ces différentes pratiques ou plutôt l'adaptation au marché, vers 1930, du negro spiritual, le développement rapide de la radio et du disque 78-tours contribuant au succès de cette musique religieuse teintée de blues. Cette forme vocale sacrée a longtemps été chantée a cappella . Comme dans les spirituals, des épisodes des Évangiles sont m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gospel/#i_10808

HENZE HANS WERNER (1926-2012)

  • Écrit par 
  • Brigitte MASSIN
  •  • 583 mots
  •  • 1 média

Hans Werner Henze naît à Gütersloh, en Westphalie, le 1 er juillet 1926. Après des études musicales commencées au conservatoire de Braunschweig, interrompues par la guerre, il se forme à Heidelberg sous la direction de Wolfgang Fortner. Il poursuit son cursus avec René Leibowitz à Darmstadt. L’influence du sérialisme qu’il découvre durant les tout premiers « cours d'été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-werner-henze/#i_10808

HERREWEGHE PHILIPPE (1947- )

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 955 mots

Dans le chapitre « Un musicien autodidacte »  : […] Né à Gand le 2 mai 1947, Philippe Herreweghe fait ses études musicales au conservatoire de sa ville natale, où il travaille notamment le piano avec Marcel Gazelle. À partir de 1961, il est répétiteur du chœur d'enfants au collège des jésuites de Gand. Mais son père, médecin, le pousse vers la médecine ; en 1973 et 1974, il est assistant de psychiatrie à l'université de Gand, tout en travaillant l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-herreweghe/#i_10808

HICKOX RICHARD (1948-2008)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 815 mots

Figure marquante de la direction d'orchestre britannique, Richard Hickox s'est imposé à la fois comme le champion de la musique de son pays et comme un bâtisseur d'orchestres. Richard Sidney Hickox naît à Stokenchurch, dans le Buckinghamshire, le 5 mars 1948 et vient à Londres parfaire ses études musicales à la Royal Academy of Music (1966-1967). Puis il étudie l'orgue au Queen's College de Cambr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-hickox/#i_10808

HOLST GUSTAV (1874-1934)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 819 mots

De son vrai nom Gustavus Theodore von Holst, il est, avec Frederick Delius et Edward Elgar, l'une des figures dominantes de la musique anglaise de la première moitié du xx e siècle. Il naît à Cheltenham le 21 septembre 1874, dans une famille d'origine suédoise ; ses parents lui donnent une formation de pianiste et d'organiste. Au Royal College of […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustav-holst/#i_10808

HYMNE, liturgie chrétienne

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 1 232 mots

L'anthropologie religieuse connaît l'hymne comme une de ses catégories universelles, à laquelle est applicable la définition de saint Augustin : «  Hymnus ergo tria ista habet et cantum, et laudem, et Dei. Laus ergo Dei in cantico, hymnus dicitur  » (« L'hymne est tout à la fois un chant, une louange, et cela pour Dieu. La louange de Dieu sous forme de cantique s'appelle donc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hymne-liturgie-chretienne/#i_10808

KODÁLY ZOLTÁN (1882-1967)

  • Écrit par 
  • Jean GERGELY
  •  • 3 055 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le rayonnement international »  : […] Pendant les années trente se constitue autour de Kodály tout un mouvement de renouveau musical par le chant et pour le rajeunissement de l' enseignement. Les anciens élèves du maître y jouent un rôle très actif : Lajos Bárdos, avec György Kerényi et Gyula Kertész, fonde les éditions Magyar Kórus avec trois périodiques et d'innombrables publications. Jenő Ádám et Kerényi mettent au point la « métho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoltan-kodaly/#i_10808

Lead me on and on, GOLDEN GATE QUARTET

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 215 mots

Le Golden Gate Quartet commence sa carrière en Virginie en 1936, sous le nom de Golden Gate Jubilee Quartet. Ce quatuor vocal va faire circuler la bonne parole du gospel jusqu'en Europe. Son répertoire a cappella, très ouvert, reste toutefois ancré dans la musique religieuse: il est composé de negro spirituals, de gospels, de chansons populaires comprenant des imitations d'instruments dans la trad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lead-me-on-and-on-golden-gate-quartet/#i_10808

MAUDUIT JACQUES (1557-1627)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 478 mots

Compositeur, luthiste et humaniste parisien à l'esprit universel. Mauduit étudia les lettres et la philosophie, séjourna en Italie, exerça la charge de garde du dépôt des requêtes du palais, qu'il héritait de son père, devint secrétaire ordinaire de la reine, tout en s'adonnant sérieusement à la musique. En 1581, il remporta un prix de composition au puy musical d'Évreux avec son motet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-mauduit/#i_10808

MENDELSSOHN-BARTHOLDY FELIX (1809-1847)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 2 646 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Témoin et initiateur »  : […] On sait l'admiration fervente de Robert Schumann : « Mendelssohn, je lève les yeux vers lui comme vers une haute cime. C'est un véritable dieu » (à T. Schumann, 1 er avril 1836) ; ou encore : « Je le tiens pour le premier musicien de notre époque » (15 mars 1839, à Simone de Sire). Marcel Beaufils résume ainsi l'apport de Mendelssohn à la musique : il est « à la fois le t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-mendelssohn-bartholdy/#i_10808

MUSIQUE SOUS L'OCCUPATION

  • Écrit par 
  • Myriam CHIMÈNES
  •  • 3 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Éduquer et divertir »  : […] La guerre a des incidences sur la diffusion et la réception de la musique : le développement du chant choral et la création des Jeunesses musicales de France (J.M.F.) témoignent d’un souci d’éducation et de formation du public ; le succès des concerts symphoniques traditionnels et la création des Concerts de la Pléiade d’une part, mais aussi la vogue du jazz et de la chanson de variétés, hors des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-sous-l-occupation/#i_10808

MUSIQUES SAVANTES ET MUSIQUES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 6 364 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les premiers temps de l'ère chrétienne »  : […] Dès le i er  siècle de notre ère, au début de la chrétienté, la musique prend place dans les cérémonies cultuelles. Héritière de la synagogue, elle-même influencée par l'art grec, l'Église perpétue par ce fait les traditions de la religion païenne gréco-romaine et du culte israélite, où le chant, particulièrement sous sa forme chorale, joue un rô […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musiques-savantes-et-musiques-populaires/#i_10808

NEGRO SPIRITUAL ET GOSPEL

  • Écrit par 
  • Denis Constant MARTIN
  •  • 3 169 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Amateurs et professionnels »  : […] Le chant religieux est une pratique régulière pour d'innombrables fidèles. De beaucoup d'entre eux, il occupe largement la vie : les membres du chœur, les jeunes des chorales d'enfants répètent en semaine, se produisent en diverses occasions, religieuses ou civiles, dans leur temple, sur une scène locale, voire ailleurs ; certains forment de petits groupes vocaux qui poursuivent une carrière régi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/negro-spiritual-et-gospel/#i_10808

NOTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Mireille HELFFER, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 5 222 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Chironomie et notations alphabétiques »  : […] À l'origine de toute civilisation musicale, le langage se transmet oralement. Mais il se complique assez vite et la transmission orale devient insuffisante. On voit alors apparaître des palliatifs comme la chironomie, procédé qui permet aux chefs de chœur d'indiquer aux choristes le sens de la ligne mélodique grâce à des gestes précis. La gestique des prêtres du clergé catholique est représentati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notation-musicale/#i_10808

OLDHAM ARTHUR (1926-2003)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 769 mots

Chef de chœur, pédagogue et compositeur britannique, Arthur Oldham a formé et dirigé plusieurs chœurs amateurs de haut niveau, parmi lesquels celui de l'Orchestre de Paris. Arthur William Oldham naît à Londres le 6 septembre 1926. Une bourse lui permet de faire des études de composition avec Herbert Howells au Royal College of Music de Londres (1942-1945). En 1944, il obtient le prix Cobbett de co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-oldham/#i_10808

OPÉRA - Les techniques d'écriture

  • Écrit par 
  • Yves GÉRARD
  •  • 3 850 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les ensembles »  : […] L'écriture d'ensembles vocaux ou instrumentaux est essentiellement liée à la nature du livret d'opéra choisi et à la valeur expressive que ces ensembles peuvent apporter à la réalisation du drame. Soucieux de maintenir la compréhension du texte, les auteurs des premiers opéras, au xvii e siècle, n'écrivirent que peu d'ensembles, le principal étan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-les-techniques-d-ecriture/#i_10808

PARRY HUBERT (1848-1918)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 406 mots

Le compositeur, musicologue et pédagogue britannique Hubert Parry a joué un rôle de premier plan dans le renouveau de la musique anglaise à la fin du xix e  siècle, et profondément influencé des compositeurs comme Charles Villiers Stanford ou Edward Elgar. Né le 27 février 1848, à Bournemouth, dans le Hampshire, Charles Hubert Hastings Parry étudi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hubert-parry/#i_10808

PASSION, genre musical

  • Écrit par 
  • Roger BLANCHARD
  •  • 1 058 mots

Au Moyen Âge, à l'exception des drames sacrés représentés dans les églises, puis sur les parvis, il n'y a point de « Passion », du moins en tant que forme musicale spécifique indépendante de la liturgie. L'usage s'est établi dès le iv e siècle de réciter la Passion selon l'Évangile de saint Matthieu, le dimanche des Rameaux et la Passion selon sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/passion-genre-musical/#i_10808

PRAETORIUS MICHAEL (1571-1621)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 306 mots

Fils d'un pasteur luthérien, né à Kreuzberg (Thuringe), Praetorius fait ses études à Francfort-sur-l'Oder et, après avoir débuté comme maître de chapelle à Lüneburg, devient organiste, maître de chapelle et secrétaire du duc de Brunswick à Wolfenbüttel. À la mort du duc, ses liens avec la cour se relâchent : jouissant d'une très grande célébrité, Praetorius est sollicité par les principales cours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-praetorius/#i_10808

RESPONSORIAL CHANT

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 104 mots

Forme musicale du répertoire liturgique chrétien primitif. Le peuple chante de courts refrains (fredons, ritournelles) en réponse ( responsus ) au récitatif ou à l'invitatoire du ou des chantres solistes. Le répons bref de l'office monastique est de ce type syllabique à la rythmique élémentaire. Le répons orné, dit prolixe, est chanté par le chœur exercé aux mélismes : tels, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chant-responsorial/#i_10808

RUSSIE (Arts et culture) - La musique

  • Écrit par 
  • Michel-Rostislav HOFMANN
  •  • 3 032 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Glinka et la musique russe moderne »  : […] Pour créer une école nationale, Glinka a fait des emprunts à l'Occident, surtout à l'Italie, qu'il a longuement visitée et beaucoup aimée, et à l'Allemagne – il a fait des études à Berlin, sous la direction de Siegfried Dehn (1799-1858), un élève de Beethoven. À la première, il devait le goût des mélodies bien chantantes, qu'il a transmis à ses successeurs ; à la seconde, une science de l'harmonie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-la-musique/#i_10808

SCHOLA CANTORUM, Paris

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 357 mots

D'abord société de musique religieuse, fondée en 1894 à l'initiative de Charles Bordes, en collaboration avec Vincent d'Indy et Alexandre Guilmant, elle fonctionna comme école de musique en 1896. La Tribune de Saint-Gervais , dirigée par Bordes, diffusa ses idées à partir de 1895. La Schola cantorum défendait la cause de la musique ancienne (polyphonie du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schola-cantorum-paris/#i_10808

SCHOLA CANTORUM, Rome

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 356 mots
  •  • 1 média

Écoles de chantres, fondée à Rome, selon la tradition, par le pape Sylvestre I er , au début du iv e  siècle. Elle préfigure l'œuvre effectuée par saint Grégoire I er (540-604). Celui-ci, bien après sa mort, fut donné par la légende comme le créateur du grégorien, mais il n'est pas le vrai fondate […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schola-cantorum-rome/#i_10808

VECCHI ORAZIO (1550 env.-1605)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 699 mots

Musicien italien, prosateur et poète, né et mort à Modène, Orazio Vecchi est surtout célèbre pour son chef-d'œuvre, le grand madrigal dramatique L'Amfiparnasso . Il fut le protégé du mécène Baldassare Rangoni (1577). En 1582 et en 1584, il occupa les fonctions de maître de chapelle à la cathédrale de Salò et les deux années suivantes à celle de Modène. Après avoir été chanoin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orazio-vecchi/#i_10808

VILLA-LOBOS HEITOR (1887-1959)

  • Écrit par 
  • Pierre VIDAL
  •  • 2 679 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'éducateur et la période universelle »  : […] Rentré au Brésil en 1930, Villa-Lobos va jouer un rôle prépondérant dans le développement des structures musicales de son pays, stimulant l'enseignement musical, créant des ensembles de chant choral, dirigeant des concerts où la musique française tient une large place. En ces temps de néo-classicisme succédant aux « années folles », il élabore le Guide pratique , recueil d'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heitor-villa-lobos/#i_10808

WILLAERT ADRIAN (1490 env.-1562)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 486 mots

Musicien flamand, à l'origine de la prestigieuse école vénitienne. Willaert a réuni en une heureuse synthèse les apports esthétiques néerlandais, français et italiens. À Paris, il fut l'élève de Jean Mouton ; il aurait, selon certains, fréquenté Josquin. Son titre de cantor regis Hungariae , attribué par son contemporain J. de Meyere ( Res flandricae , 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adrian-willaert/#i_10808

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques CHAILLEY, « CHORALE MUSIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-chorale/