BAROQUE MUSIQUE

ANDRÉ MAURICE (1933-2012)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 388 mots
  •  • 1 média

Né le 21 mai 1933 à Alès dans une famille de mineurs, Maurice André descend à la mine tout en commençant à étudier la trompette. Au Conservatoire de Paris, où il entre en 1951, il est l'élève de Raymond Sabarich et obtient un premier prix de cornet et un premier prix de trompette. Rapidement, il s'impose comme la figure marquante d'une génération de trompettistes français : il est trompette solo a […] Lire la suite

BACH JEAN-SÉBASTIEN

  • Écrit par 
  • Luc-André MARCEL
  •  • 7 119 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le baroque et l'homme des synthèses »  : […] Cependant, l'œuvre de Bach est l'une des moins naïves qui soient. Il suffit de le comparer à Monteverdi, par exemple, pour comprendre ce dont notre cœur peut se plaindre. Nous évoluons très loin de cette fraîcheur de naissance que possédait auparavant le tonalisme. Très loin aussi, et plus encore, de ce que souhaitait capter l'esprit de la Renaissance. Cette douce ténuité d'aurore qui baignait la […] Lire la suite

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « La musique baroque »  : […] Ce n'est pas sans quelque réticence que la musicologie française a accepté l'usage du qualificatif baroque pour désigner une époque musicale, celle qui s'étend entre la Renaissance et le romantisme. On ne parla longtemps que d'art classique des xvii e et xviii e  siècles. Si complexe soit-elle, l'évolution des styles qui commence à l'extrême fin du xvi e  siècle (Monteverdi) et se termine au mil […] Lire la suite

BAUMGARTNER RUDOLF (1917-2002)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 840 mots

Le nom du chef d'orchestre suisse Rudolf Baumgartner reste associé au Festival Strings Lucerne, orchestre de chambre dont il fut le fondateur et le directeur musical durant plus de quarante ans, de 1956 à 1998 ; cet ensemble a contribué au renouveau de l'interprétation de la musique baroque dans les années 1960, tout en accordant une large place aux œuvres contemporaines. Rudolf Baumgartner naît à […] Lire la suite

BEAUSSANT PHILIPPE (1930-2016)

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 622 mots
  •  • 1 média

Romancier, historien et essayiste, Philippe Beaussant est né à Cauderan en Gironde, le 6 mai 1930 . Sa scolarité se déroule en province puis à Paris, avant ses classes préparatoires au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine. Titulaire d'un Master of Arts et d'une licence de lettres à la Sorbonne, il est professeur de lettres classiques et découvre le monde en voyageant. Dès 1965, c'est à la Flinders U […] Lire la suite

BEL CANTO

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 2 759 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Du « recitar » florentin au « cantar » baroque »  : […] La nouvelle donne musicale tient en un renversement des rapports entre chant et texte. Alors que le modèle de la tragédie grecque pesait sur l'opéra florentin, affirmant la supériorité platonicienne du mot sur le son, l'opéra baroque, tel qu'il apparaît et se développe ensuite à Rome, puis à Venise, libère progressivement la ligne vocale de la tutelle du mot. Au récitatif bientôt jugé plat et ari […] Lire la suite

BIBER HEINRICH IGNAZ FRANZ VON (1644-1704)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 368 mots

Compositeur autrichien né à Wartemberg en Bohême. Heinrich Biber est sans doute l'élève de Schmelzer à Vienne, puis entre comme violoniste au service du prince-évêque d'Olmütz. Engagé par le prince-évêque de Salzbourg en 1673, il devient son vice-maître de chapelle en 1679 et, en 1684, son maître de chapelle, poste qu'il conservera jusqu'à sa mort. L'empereur l'anoblit en 1690, ce qui confirme la […] Lire la suite

BOISMORTIER JOSEPH BODIN DE (1691-1755)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 512 mots

Musicien et théoricien français, à qui l'on doit le premier concerto français de soliste écrit pour basson (1729). Boismortier naquit à Thionville, séjourna à Nancy et à Lunéville entre 1709 et 1715 ; peut-être put-il y rencontrer Henry Desmarets (1661-1741) ? Vers 1715, et au moins jusqu'en 1722, il séjourna à Perpignan, où il se maria en 1720. En 1724, en tout cas, il était à Paris et il commenç […] Lire la suite

BRÜGGEN FRANS (1934-2014)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 648 mots

Sans lui, la flûte à bec serait restée le modeste vecteur de l’initiation musicale dispensée par les collèges. Frans Brüggen a fait redécouvrir au grand public un répertoire instrumental insoupçonné et contribué de manière essentielle à la renaissance des œuvres et du style baroques . Frans Brüggen naît à Amsterdam le 30 octobre 1934. Avec Kees Otten, il s’initie à la flûte à bec. Sans quitter sa […] Lire la suite

CALDARA ANTONIO (1670-1736)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 246 mots

L'un des compositeurs les plus fertiles de son temps, et dans les domaines les plus variés. Élève de Legrenzi à Venise, Caldara mène jusqu'en 1716 une vie vagabonde : Rome, Vienne, Madrid... Il est alors nommé second Kapellmeister de l'empereur Charles VI à Vienne, où il demeure jusqu'à sa mort. Son œuvre couvre tous les domaines, et elle est abondante : quatre-vingts opéras, des sérénades, des ca […] Lire la suite

CERHA FRIEDRICH (1926- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 787 mots

L'Autrichien Friedrich Cerha est une personnalité aux multiples facettes : compositeur, violoniste, pédagogue et chef d'orchestre, il est en outre un infatigable animateur de la vie musicale et un ardent défenseur de la musique de son temps. C'est aussi à lui que l'on doit le parachèvement du troisième acte de Lulu , d'Alban Berg. Né à Vienne le 17 février 1926, Friedrich Paul Cerha commence à com […] Lire la suite

CHRISTIE WILLIAM (1944- )

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 2 344 mots

S'il n'est pas le seul à avoir permis au monde de profiter à nouveau des richesses du baroque versaillais, le musicien franco-américain William Christie a l'immense mérite d'avoir joué un rôle prépondérant dans la redécouverte du répertoire français des xvii e et xviii e  siècles grâce, notamment, à un heureux équilibre conjuguant l'enthousiasme de l'exécutant, la solidité du musicologue, l'intel […] Lire la suite

CORELLI ARCANGELO

  • Écrit par 
  • Marc PINCHERLE
  •  • 2 917 mots
  •  • 1 média

La période qui s'étend approximativement de 1680 à 1710 a été déterminante dans l'histoire des formes musicales. Au cours de ces quelque trente ans, la sonate préclassique a pris sa forme la plus achevée, le concerto grosso est né, préparant les voies à la symphonie. Cette évolution est essentiellement l'œuvre d'une génération de violonistes italiens dont Arcangelo Corelli est le chef de file et […] Lire la suite

CORELLI ARCANGELO - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 362 mots

17 février 1653 Arcangelo Corelli naît à Fusignano, entre Ravenne et Bologne. 1670 Corelli entre à l'Accademia Filarmonica de Bologne. 1675 Installé à Rome, Corelli travaille comme violoniste dans des églises et des théâtres. 1681 Corelli fait publier à Rome son recueil de douze sonates d'église en trio opus 1 ( 12 Sonate da chiesa a tre ), pour deux violons et basse continue ; ce recueil est […] Lire la suite

DOUZE SONATES, OPUS 5 (A. Corelli)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 278 mots
  •  • 1 média

Les quatre premiers recueils de sonates en trio d'Arcangelo Corelli résument l'évolution de cette forme ; mais c'est celui de 1700 – la célèbre Opera quinta  – qui exercera l'influence la plus durable en affirmant l'indépendance du violon : en témoignent les 42 éditions au moins qui en ont été recensées au xviii e  siècle. Les douze sonates pour violon et continuo de cet opus 5 se partagent en six […] Lire la suite

DREYFUS HUGUETTE (1928-2016)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 714 mots

Entre les rares pionniers du xx e  siècle commençant et la foisonnante génération des interprètes contemporains, Huguette Dreyfus occupe une place essentielle dans la renaissance du clavecin en France. Partenaire à la fois des tenants d’une nouvelle approche de la musique baroque et des partisans du maintien des conceptions traditionnelles, elle impose sa personnalité avec un classicisme discret […] Lire la suite

L'ESTRO ARMONICO (A. Vivaldi)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 281 mots
  •  • 1 média

À la fin du xvii e  siècle, Arcangelo Corelli fixe la forme du concerto grosso, dans lequel un petit ensemble de solistes, le concertino , s'oppose à la masse de l'orchestre. Le concerto de soliste va naître de ce concerto grosso par réduction de l'effectif du concertino. S'il n'en est pas l'inventeur, Antonio Vivaldi en impose la forme avec L'Estro armonico , publié en 1711. Ce prestigieux recuei […] Lire la suite

FESTIVALS

  • Écrit par 
  • Jean-Michel BRÈQUE, 
  • Matthieu CHÉREAU, 
  • Jean CHOLLET, 
  • Philippe DULAC, 
  • Christian MERLIN, 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  • , Universalis
  •  • 17 238 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « L'ère Mortier »  : […] En nommant un moderniste affiché à la tête du plus traditionnel des festivals, les Autrichiens s'enhardissent : le Belge Gérard Mortier , qui prend ses fonctions le 1 er  octobre 1991, s'est fait connaître en faisant du Théâtre royal de la Monnaie de Bruxelles, qui végétait depuis vingt ans, le plus créatif des opéras européens. Il commence par susciter l'ire des conservateurs : pour Mortier, l'op […] Lire la suite

FLÛTE À BEC

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 933 mots

Dans le chapitre « Œuvres majeures »  : […] Si la présence de la flûte à bec est attestée au sein de formations instrumentales très variées à partir du début du xvi e  siècle, cet instrument se dote rapidement d'un répertoire de soliste à la période baroque. Parmi les œuvres importantes de cette époque, on citera, de Jean-Sébastien Bach, le Triple Concerto pour flûte, violon, clavecin et cordes , en la mineur, BWV 1044 (vers 1730) ainsi qu […] Lire la suite

FRESCOBALDI GIROLAMO (1583-1643)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 510 mots

L'une des figures les plus marquantes du premier âge baroque en Italie. Élève de Luzzasco Luzzaschi à Ferrare, sa carrière semble avoir été précoce : dès 1604, Frescobaldi est organiste et cantor de la congrégation Sainte-Cécile à Rome. Après un court voyage en Flandre avec le nonce (il publie à Anvers son premier recueil), il est nommé organiste de Saint-Pierre de Rome, en 1608. Il quitte ce post […] Lire la suite

FUX JOHANN JOSEPH (1660-1741)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 357 mots

De la jeunesse de ce compositeur et théoricien autrichien, né à Hirtenfeld en Styrie, on ignore à peu près tout, et notamment si, oui ou non, il étudia en Italie. Nommé organiste à l'église des Écossais (Schottenkirche) de Vienne vers 1696, puis compositeur de la Cour en 1698, Fux fut aussi maître de chapelle de la cathédrale Saint-Étienne de 1705 à 1715, date à laquelle, succédant à une lignée d' […] Lire la suite

GALANT STYLE, musique

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 566 mots
  •  • 1 média

Moins mode d'écriture qu'état d'esprit, le style galant définit une partie de la musique écrite en Europe dans les deuxième et troisième quarts du xviii e  siècle, par opposition aussi bien aux dernières œuvres de Bach et à Rameau qu'à l' Empfindsamkeit de Carl Philipp Emanuel Bach, à Gluck, au travail de pionnier de Joseph Haydn dans les années 1760 et au Sturm und Drang des compositeurs autric […] Lire la suite

GEMINIANI FRANCESCO SAVERIO (1687-1762)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 360 mots

Élève de Corelli pour le violon, à Rome, Geminiani est aussi l'élève d'Alessandro Scarlatti, à Naples, pour la composition. S'il est l'un des plus brillants représentants de l'école issue de Corelli, son tempérament le portait à l'opposé de son maître : la vivacité et la stravaganza de son jeu comme de son tempérament lui causèrent des difficultés tout au long de sa vie. À Naples, d'abord : direc […] Lire la suite

GESUALDO CARLO

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 828 mots

Le prince de Venosa appartient à l'une des plus anciennes et des plus nobles familles du royaume des Deux-Siciles, remontant au roi normand Roger II. Sa vie tourmentée — qui a inspiré à Anatole France l'une des nouvelles du Puits de Saint-Claire est celle d'un grand seigneur de la Renaissance italienne, passionné d'art et de poésie, violent, ombrageux. Marié en 1586 à la belle et ardente Maria d' […] Lire la suite

GRIGNY NICOLAS DE (1672-1703)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 1 226 mots

Organiste et compositeur français de la fin du xvii e  siècle, Grigny occupe une place à la fois centrale et isolée. Son œuvre se résume en un seul ouvrage, le Premier Livre d'orgue contenant une messe et les hymnes des principalles festes de l'année (Paris, 1699). Nicolas de Grigny naquit et mourut à Reims. Sa famille compta quelques musiciens, organistes comme son père, son oncle et son grand-p […] Lire la suite

HAENDEL GEORG FRIEDRICH

  • Écrit par 
  • Jean-François LABIE
  •  • 3 149 mots
  •  • 2 médias

Longtemps, Haendel est resté l'homme d'une seule œuvre. Prodigieusement populaire dans les pays anglo-saxons, Messiah – Le Messie  – était peu connu, et moins apprécié encore, des Français. Le compositeur souffrait d'avoir été l'exact contemporain de Jean-Sébastien Bach, que les commentateurs présentaient dans sa double gloire de musicien spirituel et de savant chercheur, créateur d'une musique […] Lire la suite

HAÏM EMMANUELLE (1962- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 926 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La direction d'orchestre au féminin »  : […] Ses premières armes de chef, elle les fait à la tête des solistes du Studio Versailles Opéra, puis de diverses formations – Les Muses galantes, Les Folies françoises –, avant de fonder en 2000 son propre ensemble, Le Concert d'Astrée, groupe mixte, à la fois vocal et instrumental, qu'elle dirige depuis son clavecin. Très vite, elle est reconnue comme une figure majeure de la jeune génération. Cha […] Lire la suite

HASSE JOHANN ADOLF (1699-1783)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 461 mots

Compositeur allemand né à Bergedorf près de Hambourg. Le nom de Hasse symbolise à lui seul la conquête des pays germaniques par l'opéra et le style italiens au milieu du xviii e  siècle. Hasse débute comme chanteur (ténor) à Hambourg et à Brunswick, où il fait représenter en 1721 Antioco , son premier opéra ; il étudie à Naples avec Porpora et Alessandro Scarlatti, et se fixe pour un temps à Venis […] Lire la suite

HAYDN JOSEPH

  • Écrit par 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 3 024 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Musique instrumentale »  : […] C'est dans les quatuors et les symphonies qu'on peut suivre le mieux l'évolution de la pensée de Haydn. Dans ses premières symphonies, il utilise des éléments empruntés aux formes de la musique baroque : opposition d'un petit groupe concertant et de l'ensemble de l'orchestre rappelant le concerto grosso, mouvements simples en forme de danses évoquant le divertissement, introduction lente avant le […] Lire la suite

HIPPOLYTE ET ARICIE (J.-P. Rameau)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 322 mots
  •  • 1 média

Rameau a cinquante ans lorsque, théoricien émérite et compositeur reconnu, il ose enfin s'attaquer au seul genre qui lui résistait encore : l'opéra . Sa première tragédie en musique, Hippolyte et Aricie , créée le 1 er  octobre 1733, à l'Académie royale de musique de Paris, donne le coup d'envoi d'une série d'éclatantes réussites : Castor et Pollux (1737), Dardanus (1739), Zoroastre (1749) et […] Lire la suite

HUNT LORRAINE (1954-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 293 mots

Mezzo-soprano américaine. Lorraine Hunt (Lorraine Hunt Lieber-n après son mariage, en 1999, avec le compositeur américain Peter Lieberson) entame d'abord une carrière d'altiste avant de décider, en 1981, de se consacrer exclusivement au chant. Spécialiste du répertoire baroque, elle connaît la notoriété avec son interprétation, en 1985, de Sextus dans la production controversée de Giulio Cesar […] Lire la suite

INTERPRÉTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS, 
  • Jacqueline PILON
  •  • 7 430 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Limites de l'interprétation »  : […] Si l'interprète est devenu une figure essentielle de l'acte musical, son intervention n'en connaît pas moins des limites qui pourraient constituer un code de déontologie de la profession, sur le plan matériel comme dans les domaines intellectuel et spirituel. L'interprète traduit la partition. Il lui donne un visage à un moment donné. Mais ses possibilités techniques ont des limites qui doivent lu […] Lire la suite

JANIGRO ANTONIO (1918-1989)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 607 mots

Le nom d'Antonio Janigro est indissociable de l'ensemble des Solistes de Zagreb, qui devint, sous sa direction, I'un des meilleurs orchestres à cordes du monde et avec lequel il entreprit de faire revivre le répertoire baroque tout en menant sa propre carrière de violoncelliste. Né à Milan le 21 janvier 1918, il aborde 1'étude du piano à l'âge de six ans, puis travaille le violoncelle avec Gilber […] Lire la suite

KEISER REINHARD (1674-1739)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 403 mots

Principal représentant de l'opéra baroque allemand au début du xviii e siècle, Reinhard Keiser naît à Teuchern près de Weissenfels, aux confins de la Saxe et de la Thuringe. Élève de son père (organiste à Weissenfels), de Schelle à Saint-Thomas de Leipzig, et du compositeur d'opéras Johann Sigismund Kusser, il suit ce dernier à Hambourg après avoir été quelque temps chef d'orchestre et compositeu […] Lire la suite

KRIEGER ADAM (1634-1666)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 214 mots

Le compositeur et organiste Adam Krieger est considéré comme le représentant le plus éclectique et le plus original du lied baroque allemand. Né le 7 janvier 1634, à Driesen, en Poméranie (aujourd'hui Drezdenko, en Pologne), Adam Krieger se forme auprès de Samuel Scheidt, à Halle et à Leipzig, avant de devenir organiste de l'église Saint-Nicolas de cette dernière ville, où il succède à Johann Rose […] Lire la suite

LAWES WILLIAM (1602 env.-1645)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 251 mots

Compositeur anglais majeur du premier baroque, baptisé le 1 er  mai 1602 à Salisbury, dans le Wiltshire, William Lawes doit sa réputation à la très grande originalité de ses pièces instrumentales. Frère cadet du compositeur Henry Lawes, William Lawes entre au service du comte de Hertford vers 1612. En 1635, il devient « musicien ordinaire pour le luth et les voix » à la cour de Charles I er . Par […] Lire la suite

LEONHARDT GUSTAV (1928-2012)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 816 mots

Dans le chapitre « Au plus près de l'esprit des compositeurs »  : […] Son répertoire de claveciniste et d'organiste soliste est vaste : il s'étend du début du xvi e  siècle à la fin du xviii e , avec un accent mis sur les grands compositeurs du xvii e  siècle, comme Girolamo Frescobaldi, Johann Jacob Froberger, Louis Couperin et Jean-Sébastien Bach. C'est Gustav Leonhardt musicologue qui guide Gustav Leonhardt interprète : toujours soucieux d'être au plus près de l […] Lire la suite

MALGOIRE JEAN-CLAUDE (1940-2018)

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 896 mots
  •  • 1 média

Chef d'orchestre et musicologue français, Jean-Claude Malgoire est né à Avignon le 25 novembre 1940. Son aventure prend son essor lorsque, après avoir effectué ses études musicales au conservatoire de sa ville natale, il monte à Paris . Hautboïste, il est admis au Conservatoire de la capitale et, dès 1957, en reçoit l'enseignement officiel ; un passage de quatre ans qui se soldera par deux premie […] Lire la suite

MANDOLINE

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 696 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] Dans l'Europe de la fin du xiii e  siècle, la « guiterne » (ou « guisterne », « guiterre », « guitarre », « quitarre », « quitaire »...) coexiste avec le luth. Ces deux instruments sont probablement d'origine arabo-musulmane. De petite taille, la guiterne se joue avec une plume d'oiseau en guise de plectre et son chevalet est collé sur la table d'harmonie. Pietrobono del Chitarino (Pietrobono de B […] Lire la suite

MANNHEIM ÉCOLE DE

  • Écrit par 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 2 235 mots
  •  • 1 média

Mannheim a été, au xviii e  siècle, un centre musical dont le rayonnement dépassait largement les limites du Palatinat ; l'orchestre de la cour du prince-électeur Karl Theodor était considéré comme le meilleur de l'Europe par le nombre et la grande qualité des instrumentistes qui le composaient ; le musicologue anglais Burney le qualifiait, en 1772, d'« armée de généraux », et le jeune Mozart, lo […] Lire la suite

MARRINER NEVILLE (1924-2016)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 710 mots

Pendant de longues années, Neville Marriner a affiné son métier de violoniste au sein de plusieurs orchestres et de multiples ensembles de musique de chambre. Riche de cette solide expérience, il s’est imposé, à la tête de formations symphoniques de toutes tailles, comme l’un des chefs anglais les plus réputés de sa génération. Neville Marriner naît à Lincoln (Angleterre) le 15 avril 1924. Il entr […] Lire la suite

MARTINI LOUIS (1912-2000)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 184 mots

Chef d'orchestre français, figure importante du renouveau de la musique baroque en France. Élève du Conservatoire de Paris, dans les classes d'André Bloch, Georges Caussade, Roger-Ducasse et Maurice Emmanuel, il y sera professeur de 1966 à 1981. En 1934, il obtient un premier prix d'alto dans celle de Maurice Vieux : ses qualités d'altiste lui valent d'être l'alto du Quatuor Loewenguth dans ses […] Lire la suite

MAURANE CAMILLE (1911-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 907 mots

Le baryton français Camille Maurane (de son vrai nom Camille Moreau) naît à Rouen, le 29 novembre 1911. Son père, professeur de chant, est son premier maître. Le jeune Camille intègre en 1921 la célèbre Maîtrise Saint-Évode de la cathédrale de sa ville natale, où il travaille le chant avec les abbés Bénard et Mignot, qui lui inculquent l'art du chant méditatif. Il n'entre que tardivement, à l'âge […] Lire la suite

MORT DE JEAN-SÉBASTIEN BACH

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 183 mots
  •  • 1 média

Le 28 juillet 1750, Jean-Sébastien Bach meurt à Leipzig . Musicien universel, il est considéré comme un point de départ auquel se référeront tous ses successeurs. Son approche de la musique, essentiellement polyphonique – sa maîtrise de la fugue n'a jamais été égalée – met un point final à l'expression baroque au travers d'une œuvre qui a touché à tous les genres, sauf à l'opéra. La première parti […] Lire la suite

MOZART LEOPOLD (1719-1787)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 462 mots
  •  • 1 média

Compositeur et théoricien allemand né à Augsbourg, Leopold Mozart est d'abord passé à la postérité comme le père de Wolfgang Amadeus, à la fois pour le rôle de maître et de mentor qu'il joua pour lui dans sa jeunesse et pour les différends qui les opposèrent plus tard. Au collège des jésuites de sa ville natale, il reçoit une solide formation humaniste et, sur le plan musical, de violoniste et d' […] Lire la suite

MUFFAT GEORG (1653-1704)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 824 mots

Organiste et compositeur, véritable génie cosmopolite. Né à Megève (Savoie) d'une mère française et d'un père soldat de l'armée autrichienne, dont la famille était originaire d'Angleterre et d'Écosse, Georg Muffat est l'un des plus grands musiciens autrichiens. Il porta notamment la musique d'orgue de l'Allemagne méridionale au plus haut niveau qu'elle ait connu à l'époque baroque : ses toccatas s […] Lire la suite

MUFFAT GOTTLIEB (1690-1770)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 203 mots

Fils de Georg Muffat, Gottlieb Muffat étudia le piano avec Johann Joseph Fux à Vienne et, en 1717, devint organiste de la chapelle impériale et ce jusqu'à sa mort. Il eut notamment pour élèves l'empereur François I er et l'impératrice Marie-Thérèse. Il est l'un des grands noms de la première moitié du xviii e  siècle comme compositeur de musique pour clavier, à côté de François Couperin, de Haend […] Lire la suite

MÜNCHINGER KARL (1915-1990)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 952 mots

Le chef d'orchestre allemand Karl Münchinger était considéré comme le principal artisan du renouveau de l'interprétation de la musique de Jean-Sébastien Bach après la Seconde Guerre mondiale. Né à Stuttgart le 29 mai 1915, il fait ses études à la Musikhochschule de sa ville natale, où il travaille notamment la direction d'orchestre avec Carl Leonhardt. Il étudie également la composition et songe […] Lire la suite

MUSIQUES SAVANTES ET MUSIQUES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 6 364 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les citations musicales populaires dans la musique savante »  : […] De tout temps, les compositeurs ont puisé leur inspiration dans les airs populaires. Cependant, lorsqu'un compositeur recourt à des citations musicales populaires, de quelle manière les intègre-t-il ? S'agit-il d'une simple citation, d'un emprunt qui, au fond, ne change rien au mouvement général, à l'écriture ? Le matériau populaire est-il respecté ? Quelle orientation donne-t-il à l'œuvre ? Quel […] Lire la suite

NELSON JUDITH (1939-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 353 mots

La soprano américaine Judith Nelson fut l'une des voix pionnières du renouveau baroque durant la seconde moitié du xx e  siècle. Judith Nelson, née Judith Anne Manes le 10 septembre 1939 à Evanston (Illinois), se forme au Studio der frühen Musik à Munich avec Andrea von Ramm, puis à l'université de Californie à Berkeley auprès de Martial Singher. Elle a déjà fait le choix de la musique ancienne qu […] Lire la suite

OPÉRA - Le renouveau de l'opéra baroque

  • Écrit par 
  • Ivan A. ALEXANDRE
  •  • 11 978 mots
  •  • 15 médias

Année 1925. Les historiens ne tiennent pas 1925 pour une année faste de l'opéra baroque. Cette année-là, Mussolini et Staline s'arrogent de nouveaux pouvoirs. Tandis que paraît Le Procès de Franz Kafka, que Lion Feuchtwanger publie Le Juif Süss et Adolf Hitler Mein Kampf , Bernard Shaw reçoit le prix Nobel de littérature. Eisenstein montre son Cuirassé Potemkine et Chaplin sa Ruée vers l'or . K […] Lire la suite

ORNEMENT, musique

  • Écrit par 
  • Joël DUGOT, 
  • Antoine GARRIGUES
  •  • 4 867 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Les notes inégales »  : […] La liberté d'interprétation que supposait l'ornementation improvisée ne s'appliquait pas seulement à la mélodie ; le rythme, lui aussi, faisait l'objet d'une « interprétation ». Le musicien jouissait d'une certaine latitude dans l'exécution du rythme et, sans aucun doute, personne n'aurait eu l'idée d'interpréter un texte sans y apporter d'éléments personnels. Contrairement aux compositeurs du xi […] Lire la suite

PAILLARD JEAN-FRANÇOIS (1928-2013)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 709 mots

Au début des années 1970, le débat avait été très animé. Face à face, Jean-Claude Malgoire, avocat passionné de nouvelles conceptions musicologiques, et Jean-François Paillard, irréductible défenseur de la tradition classique. Le premier chef d’orchestre était porté par la vague baroque qui allait submerger le monde musical et occulter la valeur du second, qui fut pourtant un pionnier. Oubliée l’ […] Lire la suite

PETIBON PATRICIA (1970- )

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 085 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un répertoire éclectique »  : […] Les qualités de Patricia Petibon attirent l’attention de William Christie, claveciniste, chef d’orchestre et fondateur de l’un des meilleurs ensembles baroques (Les Arts florissants), mais aussi, à l’époque, professeur au C.N.S.M. Sous sa direction, elle débute en 1996 à l’Opéra de Paris, au Palais-Garnier, dans une production d’ Hippolyte et Aricie de Rameau que met en scène Jean-Marie Villégier […] Lire la suite

PIERLOT PIERRE (1921-2007)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 805 mots

L'école française d'instruments à vent a toujours compté des figures emblématiques qui ont suscité des vocations bien au-delà des frontières. En plus de leur influence pédagogique, le flûtiste Jean-Pierre Rampal et le trompettiste Maurice André ont ainsi été consacrés comme des solistes à part entière. Pierre Pierlot a joué un rôle analogue pour le hautbois, même si cet instrument se prête moins […] Lire la suite

PORPORA NICOLA ANTONIO GIACINTO (1686-1768)

  • Écrit par 
  • Sylvie MAMY
  •  • 1 176 mots

Le compositeur italien Porpora est, durant la première partie du xviii e siècle, c'est-à-dire à l'âge d'or du bel canto, l'un des principaux représentants de ce qu'il est convenu d'appeler l'école napolitaine. Sa carrière comporte deux types d'activités : la composition (environ 150 œuvres connues comprenant de très nombreux opéras, des cantates profanes et sacrées, des oratorios, des pièces reli […] Lire la suite

QUIGNARD PASCAL (1948- )

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 2 584 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La voix perdue »  : […] Né en 1948 à Verneuil-sur-Avre, cadet de quatre enfants, Pascal Quignard tient au secret de sa biographie. Il ne livre que quelques éléments d'une enfance « grammaticale, sévère, classique et catholique », passée auprès de parents professeurs de lettres. Il fait ses études primaires dans la ville du Havre encore enfouie sous les décombres. La musique est très présente dans la partie paternelle de […] Lire la suite

ROCOCO

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL, 
  • François H. DOWLEY, 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 21 053 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Du baroque au rococo galant »  : […] « À son dernier stade d'évolution, l'art baroque plastique s'affaiblit et se perd dans les mignardises et les joliesses du rococo. Le baroque musical connaît une conclusion parallèle ; dans le style galant, la tension féconde créée par le jeu concertant des voix s'affaiblit et disparaît. La mélodie prétend régner en maîtresse absolue et se débarrasser des ultimes vestiges de la polyphonie » (Gold […] Lire la suite

ROSS SCOTT (1951-1989)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 715 mots

Surprendre, dérouter, brouiller avec une insigne malignité le reflet de son image dans le petit monde des baroqueux, tel est manifestement le secret et délectable plaisir d'un Scott Ross qui débarque dans le xviii e  siècle musical avec les plus subversives intentions. Découvert avec la longue chevelure d'un Christ « baba-cool », il disparut, le cheveu ras, avec le blouson noir des mauvais garçons […] Lire la suite

SACHER PAUL (1906-1999)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 913 mots

La musique du xx e  siècle doit au chef d'orchestre et mécène suisse Paul Sacher un nombre impressionnant de commandes et de créations passées aux plus grands compositeurs de son temps. Celui-ci a en outre fondé et dirigé deux orchestres de chambre, à Bâle et à Zurich, et a été l'un des pionniers du renouveau de la musique ancienne en créant la fameuse Schola Cantorum Basiliensis. Né à Bâle le 28  […] Lire la suite

SACRAE SYMPHONIAE (G. Gabrieli)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 241 mots

La publication, en 1597, des Sacrae Symphoniae de Giovanni Gabrieli constitue une étape capitale dans l'histoire de la musique. Ce recueil de 62 pièces pour chœurs et ensembles instrumentaux marque en effet un profond bouleversement : le passage du monde ancien de la polyphonie a cappella rigoureuse à la nouvelle esthétique baroque de la musique concertante avec voix solistes, instruments obligés […] Lire la suite

SCARLATTI LES

  • Écrit par 
  • Roland de CANDÉ
  •  • 2 009 mots
  •  • 2 médias

Famille de musiciens siciliens des xvii e et xviii e  siècles, les Scarlatti se sont illustrés principalement à Naples, ce qui leur vaut d'être rattachés habituellement à l'école napolitaine. Parmi eux se distinguent Alessandro, qui fut l'un des premiers grands musiciens classiques, et Domenico, qu'on peut tenir dans une large mesure pour le créateur de la technique moderne du clavier dont l'infl […] Lire la suite

SCÉNOGRAPHIE LYRIQUE

  • Écrit par 
  • Alain PERROUX, 
  • Alain SATGÉ
  •  • 7 224 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le metteur en scène comme « passeur » »  : […] Par réaction contre les éléments réalistes induits par les transpositions, certains metteurs en scène vont partir en quête d'épure. C'est le cas notamment de Robert Wilson qui, depuis son fameux spectacle Le Regard du sourd (1971), s'est créé un monde hiératique et coloré, rituel imposé à d'innombrables œuvres, des grandes pièces de théâtre aux opéras-rock de Lou Reed, sans oublier l'opéra, auque […] Lire la suite

SECONDA PRATTICA

  • Écrit par 
  • Antoine GARRIGUES
  •  • 1 271 mots

Dans la préface de son Cinquième Livre de madrigaux , publié en 1605, Monteverdi explique que sa méthode de composition constitue une seconda prattica (« seconde pratique »), qui remplace la prima prattica (« première pratique »), dont Gioseffo Zarlino (1517-1590) avait fixé les règles en matière de consonances et de dissonances, dans Le Istitutioni harmoniche (« Les Institutions harmoniques  […] Lire la suite

SERIA OPERA

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 789 mots

Par opposition à l'opera buffa, mais en coexistence avec lui, l'opera seria est un terme désignant en Italie, dès le début du xviii e  siècle, un type d'opéra fondé essentiellement, selon des règles musicales et dramatiques bien précises avant de devenir tyranniques, sur une succession de situations nobles ou tragiques plus ou moins comparables (toute question de valeur mise à part) à celles des t […] Lire la suite

TCHÈQUE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Éric BAUDE
  •  • 1 002 mots
  •  • 1 média

L'histoire musicale des pays tchèques – Bohême et Moravie – est foisonnante mais méconnue. Il ne subsiste pas de sources musicales antérieures à l'évangélisation par Cyrille et Méthode en Grande-Moravie (862-863). L'un des plus anciens cantiques tchèques est attribué à saint Adalbert, tué en 997 par les Slaves vieux-prussiens. Au xi e  siècle, la liturgie romaine supplante celle de Byzance. Des co […] Lire la suite

TELEMANN GEORG PHILIPP (1681-1767)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 938 mots

Georg Philipp Telemann a sans doute été le compositeur le plus fécond de toute l'histoire de la musique (environ six mille œuvres dont, à la fin de sa vie, il était bien incapable de dresser la liste) : né à Magdeburg neuf ans après la mort de Schütz, et quatre ans avant la naissance de Bach, il meurt à Hambourg trois ans avant la naissance de Beethoven, alors que l'Europe a déjà applaudi (et déjà […] Lire la suite

THÉÂTRE OCCIDENTAL - L'interprétation des classiques

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 7 281 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le retour du baroque et l'avènement d'un autre classicisme »  : […] Depuis près de trente ans, la période baroque (le « premier » xvii e  siècle) a bénéficié d'un regain d'intérêt. Elle est même devenue centrale. Alors que la musique de scène (ballets, opéras, tragédies lyriques) était mieux connue, notamment grâce au travail de William Christie et des Arts florissants, et que les musiciens et les instrumentistes eux-mêmes commençaient à se nommer les « baroqueux […] Lire la suite

TORELLI GIUSEPPE (1658-1709)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 325 mots

À peu près contemporain de Corelli, Torelli fait avec celui-ci un intéressant contraste, et la disproportion entre l'immense popularité du premier — de son temps comme du nôtre — et la célébrité plus modeste du second n'est pas sans quelque injustice. Torelli , né près de Vérone, réside à Bologne à partir de 1680, et pour toute sa vie, si l'on excepte six années qu'il passe d'abord à Vienne (1695- […] Lire la suite

TROMBONE

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 844 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Styles musicaux »  : […] Le trombone est à l'honneur dans la polyphonie médiévale, qui lui confie un rôle de soutien dans les messes et les motets. Beaucoup de compositeurs de l'époque baroque – Claudio Monteverdi, Jean-Baptiste Lully, Georg Friedrich Haendel, Jean-Sébastien Bach – utilisent le trombone. Puis l'instrument tombe en désuétude à l'époque classique : Joseph Haydn l'ignore et Wolfgang Amadeus Mozart ne l'utili […] Lire la suite

VENT INSTRUMENTS À

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 6 489 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les trompettes »  : […] Jusqu'au début du xix e  siècle, la trompette (diminutif de trompe –  tromba en italien, strombos en grec –, espèce de coquille de mer en spirale) est, avec le trombone, l'instrument type du groupe des cuivres. « Nul instrument n'a été plus utile à l'homme, aussi bien dans la vie civile, religieuse et agricole qu'à la guerre » (M. Franquin). Chez les Hébreux, deux trompettes d'argent battu au ma […] Lire la suite

VEYRON-LACROIX ROBERT (1922-1991)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 649 mots

Le claveciniste Robert Veyron-Lacroix incarnait l'élégance et le charme de l'école française, dont il fut l'un des artisans du renouveau, dans la mouvance de Wanda Landowska. Il voit le jour à Paris le 13 décembre 1922 et fait ses études au Conservatoire national supérieur de musique, notamment avec Marcel Samuel-Rousseau et Yves Nat. Il reçoit une double formation de pianiste et de claveciniste m […] Lire la suite

VIVALDI ANTONIO

  • Écrit par 
  • Marc PINCHERLE, 
  • Roger-Claude TRAVERS
  •  • 3 247 mots
  •  • 1 média

Vivaldi a exercé une influence capitale sur l'évolution de la musique préclassique. Il a imposé, sinon inventé de toutes pièces, la forme du concerto de soliste, contribué puissamment à l'élaboration de la symphonie, donné au théâtre et à l'Église des œuvres dont on commence seulement à mesurer l'importance. Son retour à la lumière est un des phénomènes les plus curieux et les plus troublants de […] Lire la suite

VIVALDI ANTONIO - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 720 mots
  •  • 22 médias

4 mars 1678 Antonio Lucio Vivaldi naît à Venise. 1703 Vivaldi est ordonné prêtre le 23 mars ; en septembre, il obtient son premier poste officiel, celui de professeur de violon ( maestro di violino ) au Pio Ospedale della Pietà. 1705 Son opus 1 est publié à Venise ; il s'agit d'un recueil de douze sonates de chambre en trio pour deux violons et contrebasse de viole de gambe ou clavecin ( Suonat […] Lire la suite

VOCALE DISTRIBUTION

  • Écrit par 
  • Sophie COMET, 
  • Denis MORRIER
  •  • 5 018 mots

Dans le chapitre « L'école baroque italienne »  : […] Mais retournons en arrière. L'école baroque italienne offre aux jeunes guerriers ou héros du dramma per musica des voix aiguës de soprano et d'alto, au mépris de toute correspondance entre le sexe du personnage et celui de son interprète. Les castrats surpuissants s'accordent tous les privilèges, y compris celui de donner une voix de soprano à Néron ou d'alto à Otton ( Le Couronnement de Poppée , […] Lire la suite

ZELENKA JAN DISMAS (1679-1745)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 814 mots

Considéré comme le plus éminent représentant de la musique baroque tchèque, le compositeur Jan Dismas Zelenka naît dans le petit village de Louňovice, au sud-est de Prague, en Bohême ; il est baptisé le 16 octobre 1679. Son père, cantor, organiste et chef de chœur, l'initie très tôt à la musique. Jan Dismas étudie probablement au collège jésuite Clementinum de Prague, pour lequel il écrira trois c […] Lire la suite

<!-- <script language="javascript" type="text/javascript"> if (isMobile.any() === null) { document.write('<ins class="adsbygoogle" id="adsense_text3" style="display:block" data-ad-format="fluid" data-ad-layout-key="-g8+17+6z-bd+5p" data-ad-client="ca-pub-6024595326767178" data-ad-slot="5515571784"></ins>'); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); } </script> -->

Affichage 

Haendel

Haendel

photographie

Représentation allégorique de Georg Friedrich Haendel (1685-1759), vers 1735 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Haydn

Haydn

photographie

Portrait du compositeur autrichien Joseph Haydn (1732-1809), par George Dance, en 1794 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Jean-Sébastien Bach

Jean-Sébastien Bach

photographie

Le musicien et compositeur allemand Jean-Sébastien Bach (1685-1750) était un remarquable organiste 

Crédits : Rischgitz/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Jean-Sébastien Bach, dernier compositeur baroque

Jean-Sébastien Bach, dernier compositeur baroque

photographie

La mort du compositeur allemand Jean-Sébastien Bach, en 1750, marque la fin de la période baroque en musique 

Crédits : Photos.com/ Jupiterimages

Afficher

Jon Vickers

Jon Vickers

photographie

Jon Vickers dans le rôle-titre de Samson (1743) de Haendel, au Covent Garden de Londres, en 1985 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Jules César, opéra de Haendel

Jules César, opéra de Haendel

photographie

Interprétation satirique d'une scène de Jules César (1724), opéra de Haendel À gauche, le castrat Senesino (César), au centre, la soprano Francesca Cuzzoni (Cléopâtre) et, à droite, la basse Gaetano Berenstadt Gravure de William Hogarth 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Haendel

Haendel
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Haydn

Haydn
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Jean-Sébastien Bach

Jean-Sébastien Bach
Crédits : Rischgitz/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Jean-Sébastien Bach, dernier compositeur baroque

Jean-Sébastien Bach, dernier compositeur baroque
Crédits : Photos.com/ Jupiterimages

photographie

Jon Vickers

Jon Vickers
Crédits : Hulton Getty

photographie

Jules César, opéra de Haendel

Jules César, opéra de Haendel
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie