ARABE MUSIQUE

BACHIR MOUNIR (1930-1997)

  • Écrit par 
  • Éliane AZOULAY
  •  • 514 mots

Irakien né à Mossoul d'une mère kurde et d'un père syriaque orthodoxe, Mounir (ou Munir) Bachir a été surnommé l'« émir du oud ». Au côté de son père, Abdel-Aziz Bachir, luthiste et chanteur réputé, il se familiarise avec les diverses facettes de la tradition irakienne, où se mêlent influences syriaques, byzantines, kurdes, persanes et turques. À l'Institut de musique de Bagdad, il apprend, avec l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mounir-bachir/#i_33371

BONICHE LILI (1921-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 259 mots

Musicien et chanteur algérien. Élie, dit Lili, Boniche, est né dans la casbah d'Alger et appartient à la communauté juive. Durant les années 1930, il s'initie auprès du maître Saoud l'Oranais à la pratique du oud et découvre les richesses de la musique arabo-andalouse. Il peut bientôt se produire en public. Loin de reprendre à la lettre le répertoire classique, il va au contraire inventer un styl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lili-boniche/#i_33371

DARBOUKA

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 660 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] Le mot « darbouka » vient sans doute de daraba , qui signifie « frapper » en arabe. Mais de nombreux éléments iconographiques témoignent de l'existence d'ancêtres de cet instrument dans l'Égypte antique, dès le Moyen Empire (II e  millénaire), ainsi qu'à Babylone – avec des « tambours à boire », aux alentours de 1100 avant J.-C. – et même dans les cul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/darbouka/#i_33371

ESSYAD AHMED (1939- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 518 mots

La vocation d'Ahmed Essyad, compositeur français d'origine marocaine – il naît en 1939 à Salé (près de Rabat) –, se déclare lors d'un concert où il entend pour la première fois les Suites pour violoncelle seul de Bach. Il s'inscrit alors au Conservatoire de Rabat, où il se passionne pour l'ethnomusicologie. Grâce à une bourse d'étude il se rend en 1962 en France, où il devie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmed-essyad/#i_33371

HARPE ANGULAIRE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 223 mots

Dans la harpe angulaire, qui est une des principales variétés de harpe, le manche forme un angle net avec le résonateur ou la caisse de résonance. Les représentations les plus anciennes de harpes angulaires proviennent de Mésopotamie vers 2000 avant Jésus-Christ. En Égypte, plus particulièrement, et en Mésopotamie, cette harpe se jouait verticalement, tenue par la partie inférieure du manche ; les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harpe-angulaire/#i_33371

KAMANJEH

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 234 mots

Le kamanjeh (ou kemantché , kamantcheh , kamanche) est un instrument à cordes de la famille des vièles qui joue un rôle important dans les musiques savantes arabes et persanes. Il s'agit d'une vièle dotée d'une pique : sa petite caisse de résonance, presque sphérique, comporte d'un côté un manche et de l'autre une pique qui constit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kamanjeh/#i_33371

LUTH

  • Écrit par 
  • Joël DUGOT
  •  • 7 042 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les origines : le luth arabe (al-aoud) »  : […] Depuis plusieurs siècles, le luth symbolise la musique traditionnelle dans le monde arabe. Sa forme actuelle semble s'être stabilisée vers 750 avant J.-C., période depuis laquelle il se caractérise par une caisse de résonance particulièrement ronde et profonde, un manche court et étroit terminé par un chevillier renversé en arrière. La table d'harmonie qui recouvre la caisse est en bois résineux, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luth/#i_33371

LYRISME

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Jean-Michel MAULPOIX, 
  • Vincent MONTEIL, 
  • René SIEFFERT
  •  • 10 721 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le lyrisme arabe »  : […] Jusqu'au début du xx e  siècle, la littérature arabe est essentiellement poétique, et le développement du lyrisme se confond avec l'histoire de la poésie. Il trouve d'emblée son expression la plus élaborée dans la qaṣīda , composition d'apparat consacrée au panégyrique ou au thrène. Née, au cours de la période archaïque, dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyrisme/#i_33371

MALOUF

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 68 mots

Forme populaire tunisienne ( ma'lūf ) du muwaššaḥ (littéralement le brodé, l'orné) : « Autrefois réparti en couplets et refrain avec chœur et solo, [le malouf] est désormais exécuté principalement par le chœur » (S. Jargy). Il se chante ordinairement en arabe dialectal. La forme littéraire du muwaššaḥ est construite sur des mètres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malouf/#i_33371

MODES MUSICAUX

  • Écrit par 
  • TRAN VAN KHÊ
  •  • 4 710 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Pour le « dastgâh » ou « avâz » iranien, comme pour le « maqām » turco-arabe »  : […] L'échelle modale doit avoir au moins sept notes : la musique populaire en Iran, en Turquie et dans les pays de tradition arabe utilise souvent les échelles pentatoniques, mais la musique de tradition savante ne connaît que les échelles heptatoniques. On retrouve la distinction entre pente ascendante et pente descendante dans la notion du maqām , mais non dans celle du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modes-musicaux/#i_33371

MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques de l'Islam

  • Écrit par 
  • Charles DUVELLE, 
  • Amnon SHILOAH
  •  • 7 283 mots
  •  • 2 médias

Les musiques d'une vaste région géographique allant de l'Asie centrale à l'Atlantique constituent les branches d'une même famille musicale ayant pris racine dans les foyers culturels du Proche-Orient et du Moyen-Orient. En dépit de leurs multiples apparences, ces musiques, qui appartiennent toutes à la tradition orale, présentent certaines caractéristiques communes, surtout dans l'art savant ; cel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicales-traditions-musiques-de-l-islam/#i_33371

NOTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Mireille HELFFER, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 5 222 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Notations par chiffres arabes »  : […] Ce type de notation, né à la suite des contacts avec la musique occidentale, connaît de nos jours un large usage en Asie. En Chine, par exemple, des équivalences ont été établies entre un son, l'idéogramme qui le représente, et un chiffre. En Indonésie, depuis la fin du xix e siècle, les lames des instruments à sons fixes (métallophones et xyloph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notation-musicale/#i_33371

Nouar, RIMITTI (Cheikha)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 614 mots

Cheikha Rimitti, née le 8 mai 1923, à Tessala, près de Sidi Bel Abbes, en Algérie, est une des figures les plus importantes de la musique populaire algérienne. En plus de cinquante ans de carrière, cette descendante de la tribu berbère des Charguis a enregistré un nombre impressionnant de cassettes, de disques et d'albums. Saïda – on ne connaît que son prénom, car elle refuse de dévoiler son vérit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouar-rimitti-cheikha/#i_33371

OUD ou AOUD

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 329 mots

Le oud ( 'ūd , aoud ) est l'instrument à cordes par excellence de la musique arabe médiévale et moderne. Le oud, ancêtre du luth européen ( al-'ūd ), comporte une caisse de résonance piriforme et une table de touche sans frettes ; son manche, également dépourvu de frettes, est plus court que celui du luth euro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oud-aoud/#i_33371

OUM KALSOUM (1904-1975)

  • Écrit par 
  • Raymond MORINEAU
  •  • 1 045 mots
  •  • 1 média

Pendant plus d'un demi-siècle, la chanteuse égyptienne Oum Kalsoum fut l'objet d'un culte sans précédent dans le monde arabe. Par les extraordinaires qualités de sa voix et par le prodigieux effet de son chant sur la sensibilité arabe, elle a pris place au tout premier rang des phénomènes de l'art vocal. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oum-kalsoum/#i_33371

POCHÉ CHRISTIAN (1938-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 357 mots

Le compositeur, critique musical, musicologue et ethnomusicologue français Christian Poché naît le 26 juillet 1938, à Alep, en Syrie, alors sous mandat français. Spécialiste des musiques du monde, et plus particulièrement des musiques arabes et arabo-andalouses, il est membre de l'Internationale Institut für Traditionelle Musik (Institut international des musiques traditionnelle) de Berlin (1970- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-poche/#i_33371

RAHBANI MANSOUR (1925-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 308 mots

Compositeur, parolier et poète libanais, Mansour (Mansur) Rahbani a forgé avec son frère aîné Assi (Asi, 1923-1986), également compositeur et parolier – ils formaient un duo connu sous le nom des « Frères Rahbani » –, un répertoire de plusieurs centaines de chansons ainsi qu'une vingtaine de comédies musicales, la plupart à l'intention de l'épouse d'Assi, la chanteuse Fairouz (Fairuz, Fayrouz, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mansour-rahbani/#i_33371

RAÏ, musique

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 255 mots
  •  • 2 médias

Apparu dans les années 1970 en Algérie, le raï devient rapidement la musique populaire dominante parmi les jeunes du Maghreb. Il s'inspire de diverses sources : le rock, les musiques orientales et rurales. Son développement est indissociable de l'apparition de la cassette audio. En France, on a coutume de désigner par le vocable raï (qui signifie, en arabe, « l'opinion ») l'ensemble des musiques a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rai-musique/#i_33371

RIMITTI CHEIKHA (1923 env.-2006)

  • Écrit par 
  • Éliane AZOULAY
  •  • 819 mots

Jusqu'à sa mort d'une crise cardiaque, à Paris, le 15 mai 2006, Saâdia Bedief, alias Cheikha Rimitti (ou Remitti) , « la mamie du raï », arborait diadèmes de perles et mains teintées au henné. Cette femme de caractère qui fut si souvent blessée par les aléas de l'existence racontait sans fards ses années de misère, en pleine Seconde Guerre mondiale, dans la région de Sidi Bel Abbes, en Algérie, lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cheikha-rimitti/#i_33371


Affichage 

Maqamat de base

dessin

tabl 4 – Échelles des douze « maqamat » de base 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Oum Kalsoum

photographie

Oum Kalsoum à la radio égyptienne en 1956 «Entre caresses incendiaires au bord de la pâmoison et cascades de variations hypnotiques chargées d'électricité, son chant, qui emprunte aux psalmodies du Coran comme à la grande variété, célèbre avec délectation les amours impossibles et le... 

Crédits : H. Sochurek/ Time&Life Pictures/ Getty

Afficher

Maqamat de base
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Oum Kalsoum
Crédits : H. Sochurek/ Time&Life Pictures/ Getty

photographie