ACOUSMATIQUE MUSIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Projections auditives

Projections auditives
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Articulation extérieur-intérieur

Articulation extérieur-intérieur
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Relations acousmatiques

Relations acousmatiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Perception et signification

Perception et signification
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


Acousmonium-acousmathèque

Ce qui fait problème, habituellement, dans la situation de la musique acousmatique, c'est son radicalisme, et à travers lui, le plus souvent, sa pauvreté. Une salle de théâtre, une scène nue, un éclairage peu flatteur, quelques haut-parleurs tristement placés dans les coins, une accumulation de matériel technique hétéroclite, telle est la caricature du concert à faible budget monté en hâte durant la journée de relâche chichement consentie, et révélant surtout cette difficulté d'être propre aux démarches expérimentales, autant que la médiocrité du dialogue entre l'art et la technique. C'est pourtant dans cette aire restreinte que nombre d'œuvres prirent leur essor, pour quelques instants – ce qui n'est pas sans rappeler les débuts difficiles de l'aviation ou du cinéma.

Dans cette boîte à simulacre qu'est une scène de théâtre, il s'agit de réaliser, en grande dimension et de façon simple et convaincante, le déploiement et l'évolution des images acoustiques. Tout est nouveau dans cette expérience, le modèle de l'orchestre n'étant d'aucun secours, sauf peut-être en ce qui concerne le nombre et la disposition des agents sonores. Pour qu'un concert acousmatique ne se réduise pas à l'audition passive et monotone d'une pellicule qui se dévide en coulisse sur un appareil lecteur, mais provoque au contraire une écoute riche en impressions variées, en contrastes de dimensions et de mouvements, d'ombres et de couleurs sonores, il faut tout à la fois :

– un étalement suffisant des registres acoustiques ;

– un nombre minimal de chaînes indépendantes permettant de varier les calibres ;

– un sens de la « stratégie » ou de la mise en scène des événements dynamiques et des couleurs acoustiques ;

– des œuvres, enfin, qui se prêtent, par la logique de leur organisation, à une « interprétation ».

Nous avons osé le mot d'acousmonium pour définir la disposition ou le lieu d'un tel spectacle dont nous sommes certains que les décennies futures dével [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages




Écrit par :

  • : directeur du Groupe de recherches musicales de l'Institut national de l'audiovisuel, responsable de l'Acousmathèque

Classification


Autres références

«  ACOUSMATIQUE MUSIQUE  » est également traité dans :

BAYLE FRANÇOIS (1932- )

  • Écrit par 
  • Brigitte MASSIN
  •  • 506 mots

L'originalité de la démarche du compositeur François Bayle tient en ceci que toute son activité musicale se déploie autour de la musique électroacoustique ou, plus exactement, suivant une expression qui lui est personnelle, est vouée à l'exploration du monde « acousmatique ». Vaste domaine au sein duquel se meut l'admirateur passionné de Jules Verne qu'est François Bayle. Il est ainsi, tel l'explo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-bayle/#i_27032

BRUIT, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 518 mots

Les compositeurs ont toujours manifesté un intérêt pour les sonorités étranges, pour des timbres agressifs, pour des combinaisons sonores originales considérées comme expression musicale à part entière, et l'utilisation du bruit – ou, plus généralement, des bruits – dans les œuvres musicales est une constante, même si son évolution, depuis la mention de l'enclume par Michael Praetorius dans son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruit-musique/#i_27032

DHOMONT FRANCIS (1926- )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 515 mots

Dans le chapitre « L'expérimentation d'un son nouveau »  : […] La musique concrète, née en 1948 au sein du Studio d'essai confié par la R.T.F. à Pierre Schaeffer, prend comme point de départ n'importe quel matériau sonore préexistant : il peut s'agir d'un simple bruit ou d'un son instrumental produit devant un microphone. Ces sons sont généralement créés en studio mais, très vite, la musique concrète va désigner toute composition réalisée à partir de bruits o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-dhomont/#i_27032

SCHAEFFER (P.) ET HENRY (P.) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 402 mots

14 août 1910 Pierre Schaeffer naît à Nancy. 9 décembre 1927 Pierre Henry naît à Paris. 1942 Pierre Schaeffer fonde le Studio d'essai au sein de la Radiodiffusion française. 1948 Naissance de la musique concrète au sein du Studio d'essai, confié à Pierre Schaeffer par la Radio télévision […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schaeffer-p-et-henry-p-reperes-chronologiques/#i_27032

SPATIALISÉE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 521 mots

En musique, l'espace est, avec le timbre, un paramètre qui sera pratiquement délaissé jusqu'au xx e siècle. Andrea Gabrieli et sa polychoralité, Hector Berlioz et ses rêves de masses orchestrales gigantesques, Gustav Mahler et ses orphéons ou ses fanfares militaires « lointaines », Claude Debussy et ses réflexions sur une musique construite spéci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-spatialisee/#i_27032

SYMPHONIE POUR UN HOMME SEUL (P. Schaeffer et P. Henry)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 243 mots

Le 18 mars 1950 a lieu à Paris, dans la salle de l'École normale de musique, le premier concert de musique concrète. Pierre Schaeffer et Pierre Henry présentent l'œuvre qu'ils ont signée ensemble, la Symphonie pour un homme seul , qui marque une rupture totale avec tout ce que l'on avait pu écouter auparavant : peu de mélodie, peu d'harmonie et, surtout, pas d'interprètes. Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-pour-un-homme-seul-p-schaeffer-et-p-henry/#i_27032

ZANÉSI CHRISTIAN (1952- )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 758 mots

Né en 1952 à Lourdes, Christian Zanési étudie la musique à l'université de Pau avant d'entrer au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Il y travaille avec Pierre Schaeffer et Guy Reibel puis rejoint en 1977 le Groupe de recherches musicales (G.R.M.), où il pratique les métiers du son et devient très vite réalisateur et producteur de radio. Il est notamment responsable des émission […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-zanesi/#i_27032

Voir aussi

Pour citer l’article

François BAYLE, « ACOUSMATIQUE MUSIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-acousmatique/