MUSÉE DES CONFLUENCES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Du Muséum au musée des Confluences

Le musée des Confluences est l’héritier de l’ancien musée Guimet d’histoire naturelle de Lyon, fermé en 2007. Leur origine remonte à 1777, lorsque le cabinet d’histoire naturelle – issu du cabinet de curiosités de Balthasar de Monconys (1611-1665) – est créé dans l’enceinte de l’hôtel de ville de Lyon. Par ailleurs, en 1879, l’industriel lyonnais Émile Guimet (1836-1918), fils du chimiste et créateur du bleu outremer artificiel Jean-Baptiste Guimet (1795-1871), ouvre près du parc de la Tête d’Or un musée des religions orientales, construit sur ses deniers propres et dont l’architecture a été confiée à Jules Chatron. Le succès n’étant pas au niveau de ce qu’il escomptait, Émile Guimet transfère ses collections à Paris, place d’Iéna, dans un musée à l'architecture identique inauguré en 1889, qui abrite toujours aujourd’hui le Musée national des arts asiatiques-Guimet.

Le Muséum d’histoire naturelle rejoint le bâtiment Guimet de Lyon en 1914 et Émile Guimet accepte d'y rapatrier une partie de ses collections. De 1927 à 1968, le site abrite également un musée colonial.

Les collections du musée des Confluences sont héritées de ces différentes institutions. Elles ont été fusionnées en 1978 au sein d’une seule entité, le musée Guimet d’histoire naturelle, et ont été enrichies depuis de plusieurs dépôts, tel celui de l’Œuvre de la propagation de la foi. Elles sont désormais conservées dans les réserves réparties entre le nouveau bâtiment et le Centre de conservation et d'étude des collections (inauguré en 2002) du musée des Confluences. Ces collections, d’ethnologie extra-européenne et de sciences naturelles principalement, comportent plus de 2,2 millions de spécimens et d’objets dont les plus réputés concernent l’égyptologie, l’entomologie et la paléontologie.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages






Écrit par :

Classification


Autres références

«  MUSÉE DES CONFLUENCES  » est également traité dans :

MUSÉES DES SCIENCES ET TECHNIQUES

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 6 399 mots

Dans le chapitre « Les thématiques »  : […] La dénomination générique « musée de sciences », partagée par le public, ne fait pas l'unanimité chez les professionnels, tout au moins en France. Le découpage disciplinaire, auquel nous sommes tant attachés – et que le système scolaire et universitaire entretient jalousement –, a donné lieu, contrairement aux science centers anglo-saxons, à des dénominations difficiles à utiliser : centres de cu […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bruno JACOMY, « MUSÉE DES CONFLUENCES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-des-confluences/