ZURICH MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Construit en 1910 sur les plans de Karl Moser (1860-1936), chef de file du mouvement Architecture nouvelle, pour accueillir les collections rassemblées par la plus ancienne société d'art du pays, créée en 1787, le Kunsthaus de Zurich prit rapidement une orientation internationale sous l'impulsion de son premier conservateur, Wilhelm Wartmann (1882-1970). Celui-ci sut, de 1909 à 1949, constituer à la fois une collection représentative de l'art suisse, accueillir l'art français à l'instar de la ville voisine de Winterthur (en 1920 des œuvres de Bonnard, Vuillard, Cézanne, Renoir, Vallotton et un Van Gogh, acquis lors de la première exposition de l'artiste en Suisse en 1908, sont léguées au musée) et favoriser selon son inclination personnelle la découverte de l'artiste norvégien Edvard Munch (exposé en 1922, 1932, 1952, 1988) et de l'expressionnisme germanique (Kokoschka, Beckmann, Corinth).

Agrandi plusieurs fois, le Kunsthaus présente les principaux courants artistiques développés en Europe et aux États-Unis de la Renaissance à nos jours.

Un vaste panorama de la production suisse – des « Maîtres à l'œillet » de 1500 aux recherches issues du minimal art – s'offre au visiteur, mettant l'accent sur le renouveau artistique que connut Zurich au siècle des Lumières après les rigueurs de la Réforme (J. H. Füssli, 1741-1821 et S. Gessner, 1730-1788), sur les travaux de G. Segantini (1848-1899) et ceux de F. Hodler (1853-1918), dont le musée possède un ensemble prestigieux : (100 tableaux, 1 500 dessins régulièrement exposés notamment en 1998, et plusieurs œuvres monumentales intégrées dès l'origine aux cimaises du musée). Au xxe siècle se détachent Augusto Giacometti (1877-1947) préfigurateur du tachisme et de l'abstraction, Cuno Amiet (1868-1961) et Giovanni Giacometti (1868-1933), rénovateurs de l'expression figurative, Max Gubler (1898-1973) et Varlin (1900-1977) plus express [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Daniel HARTMANN, « ZURICH MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-des-beaux-arts-de-zurich/